AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête. - Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3643
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête. - Graal Jeu 22 Juin - 0:22



~ GRAAL ~
"L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] William avait vraiment du mal à y croire lui même, franchement sa mère, malade ... non c'était tout bonnement impossible, elle avait toujours fait n'importe quoi pour attirer son attention, pour le piéger mais cette fois c'était un avis médicale qu'il avait eu et ce n'était pas rien. Venant d'elle c'est sur qu'il n'y aurait même pas cru mais là, ça pouvait tout de même porter à confusion à moins qu'elle ait payé le médecin pour dire ce qu'elle voulait mais tout de même ! Non franchement avec elle, il ne fallait pas écarter toute possibilité bien au contraire alors il était assez sceptique sur le sujet, tous comme sa femme qui ne semblait pas y croire non plus. Tous ça semblait la dépasser elle aussi, comme si ce n'était pas réel. - Oui apparemment, enfin ils lui on fait des examens et apparemment ce serait ça oui ! C'est un avis médical à prendre en compte même si ça ne change rien pour moi. Will ne comptait pas lui venir en aide, il avait même repoussé l'idée de la prendre chez eux afin de veiller sur elle. C'était peut être le cas, elle était peut être malade seulement après tous ce qu'elle leur avait fait subir il était hors de question qu'ils lui viennent en aide, pourquoi feraient ils ça ? Will avait tout de suite dit non et il le précisa avant même que sa femme n'ai le temps de dire quoi que ce soit parce qu'il ce doutait déjà qu'elle était contre cette idée. - C'est vrais ... enfin je sais pas trop comment ça ce passe pour elle, apparemment pour l'instant ce n'est pas trop alarmant, elle n'a que des phases de trous noir mais après elle ce souvient enfin le médecin ma expliqué mais j'ai eu du mal à tout comprendre. Il n'avait pas la moindre idée de la façon dont tous allait ce développer, de pire en pire surement, mais après tout peut être qu'elle jouait la comédie. - On peu pas savoir, on la repoussée donc peut être qu'elle fait ça pour ce venger ? Je sais pas ! Il ne faut pas forcément être vieux pour avoir ce genre de maladie et puis ... franchement je sais pas Grace. Ça me parrait tout de même étrange ! Je comprend pas pourquoi elle est venue en ville ! Peut être qu'elle le sait et qu'elle sent qu'elle va avoir besoin de nous ? Ne prenant même pas le temps de répondre à sa question, Grace semblait assez intriguée par cette histoire. Détournant le visage, William haussa doucement les épaules. - J'en sais rien, surement la faire surveiller dans une maison de repos ou quelque chose dans le genre ! Il est hors de question qu'elle vienne ici ou que je prenne soin d'elle ! De toute façon même si je la place en maison il est hors de question que ce soit à Wellington.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6267
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête. - Graal Jeu 22 Juin - 1:40


 

 
 


« L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Le diagnostic était tombé. Victoria était atteinte de la maladie d’Alzheimer. Du moins, encore fallait-il que ce soit vrai. On pouvait penser qu’elle était totalement paranoïaque mais Grace avait réellement du mal à croire en la véracité de ce diagnostic. Elle était presque convaincue que sa belle-mère simulait ces prétendues pertes de mémoire. Elle avait peut-être même fait semblant d’errer dans la rue, dans l’attente que quelqu’un vienne soi-disant la sauver. Ou pire encore, elle avait pu corrompre le médecin chargé de son diagnostic pour qu’il évoque cette maladie auprès de William, moyennant une grosse somme d’argent. C’était triste d’en arriver à penser de cette façon mais c’était tellement possible qu’elle ne pouvait pas raisonner autrement. Son mari, lui, semblait malgré tout moins sceptique qu’elle. Même s’il n’était pas certain d’y croire, il mettait en avant le fait qu’il s’agissait d’un avis médical. Il disait que cela ne changeait rien pour lui, et pourtant elle n’était pas sûre que ce soit vrai. Gardant le silence quelques instants, Grace tentait surtout d’analyser la situation. Elle tentait d’envisager la possibilité que sa belle-mère soit vraiment malade. Elle essayait vraiment mais… C’était peine perdue. Tant qu’elle ne l’aurait pas vu de ses propres yeux, elle n’y croyait absolument pas. Et elle n’avait pas envie de la voir, ce qui réglait le problème. Les deux époux semblaient tout à fait d’accord sur le fait qu’il était hors de question que Victoria vienne habiter chez eux… Il ne manquait plus que ça. Déjà, si elle avait été normale, Grace aurait franchement eu du mal à le supporter. Mais, en plus, il s’agissait en tout et pour cause d’une femme qui n’avait rien de normal, une femme qui était au mieux infecte avec elle. Alors, non, elle n’en voulait pas dans sa maison. Ecoutant distraitement les précisions de son mari, la belle blonde reprit la parole après quelques secondes. – Oui, je crois qu’il y a plusieurs stades… Mais de ce qu’elle en savait, l’Alzheimer n’était pas une maladie dont on pouvait guérir. Alors qu’est-ce que cela signifiait ? Victoria était-elle capable de simuler au point de finir internée dans un hôpital ? Malgré tous ses défauts, on pouvait lui reconnaitre qu’elle avait beaucoup d’énergie. Elle était active, vivante. Grace la voyait mal supporter un internement. Elle était quelque peu perdue bien qu’elle avait tout autant de mal à croire toute cette histoire. D’un autre côté, l’hypothèse de William était tout à fait plausible. Elle était peut-être réellement malade, et cela expliquerait son comportement étrange lors de leur dernière rencontre. Elle s’était carrément excusée auprès d’eux, peut-être parce qu’elle savait qu’elle allait avoir besoin d’eux. Dans un soupir, elle admit. – C’est possible. Elle n’a personne, après tout. Et ça tombait sur eux. Génial. Elle était déjà lassée par cette situation, Grace. Elle aurait vraiment préféré ne jamais revoir cette femme. Et maintenant, ils allaient devoir s’occuper d’elle… Alors qu’ils n’étaient même pas sûrs qu’elle soit vraiment malade. Au moins, son mari semblait opter pour une maison de repos. Elle était rassurée qu’il n’envisage pas une seconde de la faire vivre avec eux… En même temps, elle en aurait été franchement surprise. S’il y avait un point sur lequel ils étaient d’accord, c’était Victoria. – Je suis tout à fait d’accord avec toi. Elle ne méritait rien d’autre. La jeune femme était bien tentée d’aller plus loin dans ses pensées, mais elle ne voulait pas non plus en rajouter auprès de Will. Posant sa main contre la cuisse de celui-ci, elle reprit finalement. – J’imagine qu’il va falloir lui en parler… Et donc aller la voir… Tu… Tu te sens prêt à le faire ?



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3643
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête. - Graal Jeu 22 Juin - 11:18



~ GRAAL ~
"L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il y avait beaucoup de possibilité au sujet de cette femme, Victoria était le genre à tromper et manipuler n'importe qui alors un médecin ... bon il en doute tous de même puisque pour tromper un médecin il fallait tout de même de donner les moyens, ils étaient surtout censé prêter serrement alors si jamais tous ça n'était aucune mise en scène, William n'y laisserait certainement pas passer. Mais avec cette femme il fallait s'attendre à tous, c'est pour ça que William n'y croyait pas vraiment, enfin il n'y croyait même pas du tout de peur de ce faire avoir d'ici quelques temps. C'est lorsque le médecin lui à proposer de la prendre chez eux que ça à tilté dans son esprit, visiblement ce que voulait Victoria c'était revenir dans leur vie coûte que coûte, même au risque de ce faire passer pour une malade. Après tous la dernière fois qu'elle c'était pointée chez eux, c'était pour tenter de faire ses excuses et comme ils n'avaient rien voulu entendre peut être qu'elle avait du simplement changé de méthode afin de ce rapprocher d'eux sans que ça paraisse trop suspect. Oui, William partait un peu dans des explications étranges voir même du n'importe quoi mais encore une fois avec Victoria il fallait s'attendre à tous, vraiment tous ! Elle avait donc Alzheimer ! Bien, si elle simulait ils allaient le voir très rapidement puisqu'ils ne comptaient pas du tout la prendre chez eux pour veiller sur elle, c'était même hors de question qu'elle pose les pieds chez eux, alors si elle voulait jouer à ça ils allaient eux aussi jouer, mais en la gardant loin d'eux. - Ouais, bon au pire si elle simule elle en aura vite marre, quand elle verra qu'elle est enfermé dans une maison elle ce rendra bien compte que ça sert à rien ce qu'elle fait !La maison de repos semblait être la meilleure solution, mais avant tous il devrait en parler avec elle, lui dire ce qu'il compte faire pour elle ... peut être qu'il pourrait ce rendre compte à cet instant qu'elle simule ou alors peut être pas. Au moins Grace partageait son avis, elle trouvait que c'était même la meilleure solution et il n'allait pas la contre dire puisqu'il le pensait aussi. Posant sa main sur celle de sa femme, il tourna doucement la tête vers elle, lui adressant un faible sourire. - Pas vraiment, mais de toute façon je crois que j'ai pas le choix ! Plus vite ce sera fait plus vite on sera débarrassé d'elle ! Dit il d'un air bien plus sérieux. C'est vrais quoi ! Ce serait peu être la dernière fois qu'ils avaient à faire à elle. - J'irais tous seul si tu veux, je comprend que tu n'ai pas envie de la voir, je m'en occuperais assez rapidement pour qu'on ce débarrasse d'elle. Je vais surement la renvoyer à Londres au moins on sera sur qu'elle reviendra pas si elle à vraiment Alzheimer !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6267
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête. - Graal Ven 23 Juin - 15:05


 

 
 


« L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




C’était difficile de croire qu’une personne était capable d’aller aussi loin. Et, s’il s’agissait de n’importe qui d’autre, Grace ne se serait même pas posé la question. Elle aurait tout de suite cru à ce diagnostic. Mais ce n’était pas n’importe qui, c’était de Victoria qu’ils parlaient. Et si elle ne se méfiait pas des autres en règle générale, elle avait appris à le faire avec elle. Elle n’oubliait pas ce qu’elle avait fait avec Michael, elle n’oubliait pas que, par sa faute, elle avait manqué de mourir dans cette cave miteuse. Elle ne l’oublierait surement jamais. Mais, en même temps, il était tout à fait possible que sa belle-mère soit vraiment malade. Et dans ce cas, il revenait naturellement à son fils, la seule famille qu’elle avait, de s’occuper d’elle. Ce qui ramenait la jeune femme à se demander si Victoria, bien au courant de ce point, ne tentait pas justement de s’en servir contre eux. Elle en revenait toujours là. C’était une situation vraiment complexe, un peu trop pour elle. Ils ne pouvaient rien faire d’autre qu’agir sans savoir où ils mettaient les pieds. C’était comme avancer sur une voie dangereuse dans l’obscurité la plus complète. Mais William avait raison sur un point : S’ils la faisaient interner, ils pourraient surement vite savoir si Victoria simulait cette maladie ou non. Grace ne l’imaginait vraiment pas rester dans un centre à faire semblant de perdre la tête jusqu’à la fin de sa vie… Quoi qu’il en soit, ça pouvait paraître radical, mais elle préférait la savoir là-bas qu’à rôder autour d’eux. – Oui, je ne pense pas qu’elle tienne longtemps. approuva-t-elle avant de poser finalement sa main contre la cuisse de son mari, comme un signe de soutien. Que toute cette histoire soit vraie ou non, il allait devoir affronter Victoria pour discuter avec elle, bien malgré lui. Elle s’inquiétait davantage pour William que pour elle, Grace. Elle finit par lui demander s’il se sentait prêt à la revoir. Assez vite, il posa sa main sur la sienne tout en lui offrant un sourire à peine perceptible. Il n’avait pas tort… Il valait mieux qu’ils se chargent rapidement d’elle. Mais elle n’était pas certaine d’avoir envie de le laisser endurer cette épreuve tout seul. Qu’il l’aime ou non, Victoria restait sa mère. Et elle, son épouse. Elle était censée être là, pas pour elle mais pour l’homme qu’elle aimait. – Je préférerais aussi la savoir à Londres plutôt qu’ici. avoua-t-elle sans grande surprise. Plus elle restait loin de cette femme, mieux elle se portait. Pourtant, elle ne tarda pas à proposer. – Je peux être là si tu penses que ce sera plus facile pour toi. Sa voix était douce, tendre. – Je n’ai pas envie de te laisser gérer ça tout seul. Son regard plongé dans celui de son mari, la belle ne tarda pas non plus à poser sa main libre contre sa joue pour la caresser avec délicatesse tout en attendant sa réponse.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3643
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête. - Graal Ven 23 Juin - 18:20



~ GRAAL ~
"L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vrais ou pas, il devait s'en occuper parce que malgré tous, il ne pouvait pas la laisser dans cet hôpital juste à côté d'eux parce qu'elle était bien fichu de revenir leur tourner autour si jamais elle voyait qu'ils ne faisaient rien. Elle était peu être réellement malade et dans ce cas, Will allait s'occuper d'elle, il allait surtout l'envoyer le plus loin possible afin que des personnes compétentes ce chargent d'elle, parce qu'il ne comptait vraiment pas la garder prêt de lui et sur ce point il savait qu'il aurait toujours le soutient de sa femme. Après ce qu'elle leur avait fait, il était tout simplement hors de question que cette femme reste prêt d'eux. William avait déjà dans l'idée de l'envoyer à Londres, au moins là bas elle n'aurait pas la possibilité de revenir et puis comme elle était originaire de la bas c'était sa place ! - Je vais m'en occuper rapidement, je vais tous faire pour lui avoir une place le plus vite possible et une fois expédiée là bas elle pourra jamais revenir ! Enfin j'espère ! D'un côté il espérait vraiment que ce soit vrais, il espérait qu'elle soit vraiment malade, il avait conscience que ce n'était pas bien de penser ce genre de chose, souhaiter le mal à sa mère ce n'était pas forcément quelques chose de bien, pourtant il ne pouvait s'empêcher, après tous le mal qu'elle leur avait fait elle n'aurait que ce qu'elle mérite. Ce serait tout simplement bien fait pour elle. Posant sa main sur celle de sa femme, William ce mit à sourire faiblement. Il n'était pas forcément prêt à lui faire face, il n'en n'avait pas non plus envie d'autant plus qu'il ne savait pas du tout comment elle allait prendre la nouvelle, mal forcément ! Ça ne faisait surement pas partie de son plan. Mais William n'avait pas vraiment envie que sa femme s'en mêle, non pas parce que ça ne la regardait pas, mais c'était juste qu'après tous ce qu'elle lui avait fait subir, Grace n'avait pas besoin d'en subir d'avantage même si sa présence l'aidait beaucoup. - C'est adorable, merci ... c'est comme tu le sens ... si tu arrive à faire face au diable encore une fois, peut être même la dernière ! Tournant doucement la tête vers elle lorsqu'elle déposa sa main contre sa joue, il ferma doucement les yeux penchant même son visage vers elle. - C'est vrais que ta présence m'aide beaucoup, mais j'ai pas envie de t'infliger ça, enfin c'est comme tu veux. Je pense qu'elle va très mal le prendre ... enfin bref ... elle nous pourri déjà assez la vie comme ça pour en rajouter ! S'approchant d'elle il lui vola un baiser, ça lui avait manqué bon sang. - Tu m'as manqué ! Souffla t'il contre ses lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6267
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête. - Graal Ven 23 Juin - 19:37


 

 
 


« L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Ne rien faire n’était pas envisageable. Victoria ne pouvait pas rester éternellement à l’hôpital. Les médecins ne cesseraient de les traquer, voire même de faire appel à la justice pour inciter William à prendre ses obligations. Elle ne s’y connaissait pas aussi bien que lui en matière de droit mais Grace savait que les enfants avaient d’après la loi un devoir d’assistance envers leurs parents. Une loi qu’elle trouvait particulièrement ridicule, d’ailleurs. Elle n’aimait pas l’idée d’être obligée de faire quelque chose alors qu’elle n’en avait aucune envie… Mais c’était ainsi que la loi était faite. De toute façon, elle n’était pas certaine que son mari soit capable de fermer totalement les yeux sur l’état de sa mère et la laisser livrée à elle-même. Quoiqu’il était vraiment remonté, lui aussi. Sa seule envie était de se débarrasser de Victoria, ce que la jolie blonde pouvait parfaitement comprendre. Avec toutes les choses qu’elle avait pu leur faire, c’était un comble qu’ils en soient réduits à devoir l’aider. Mais ils n’étaient surement pas prêts à l’accueillir chez eux, ou même à Wellington. Sur ce point, les deux époux étaient bien d’accord. Le jeune homme était d’ailleurs décidé à régler rapidement cette histoire pour se débarrasser au plus vite de sa mère. Qu’elle, elle s’exprime ainsi, cela n’aurait rien eu d’étonnant. Mais pour que William soit si tranché, cela montrait bien combien Victoria n’était pas digne de confiance. Quoi qu’il en soit, Grace n’était pas là pour juger ses dires mais pour le soutenir, d’autant plus qu’elle le comprenait tout à fait. – Je pense que tu n’auras pas de mal à lui trouver une place. Avec ses relations, elle n’en doutait pas. De son côté, ce n’était pas qu’elle espérait ou non que Victoria soit réellement malade. A dire la vérité, elle se fichait complètement de cette femme. Il pouvait lui arriver tout et n’importe quoi, elle n’en avait rien à faire. La seule chose qu’elle voulait, c’était qu’elle reste le plus possible éloignée. D’elle, de Haylee, mais aussi de William. C’était pour cette raison qu’elle était prête à se rendre à l’hôpital avec son mari pour se confronter à elle. Elle n’avait aucune envie de la voir, mais elle en était capable, si lui, il en avait besoin. Leurs affrontements avec Victoria étaient sans aucun doute plus difficiles pour lui que pour elle. Le jeune homme ne voulait pas lui forcer la main mais elle voyait sans mal qu’il serait mieux avec elle à ses côtés. Tout comme, à sa place, elle voudrait qu’il soit là. Quand il la remercia, elle esquissa un petit sourire comme pour lui dire que ce n’était rien. Elle tenta même de ramener un peu de légèreté à la conversation en lui répondant d’un ton plus malicieux. – Je ne voudrais pas manquer ça. Voir Victoria une dernière fois… C’était presque irréel. Mais, retrouvant son sérieux, la belle vint caresser sa joue avec tendresse tout en l’écoutant avec attention. En entendant ses mots, elle n’avait pas de doute. – Je viendrai avec toi. Il avait besoin d’elle, donc elle rappliquait. C’était aussi simple que cela. Elle ne se posait même pas la question, Grace. S’approchant finalement d’elle, son époux vint lui voler un baiser pour lui murmurer ensuite qu’elle lui avait manqué. Un doux sourire apparut sur son visage alors qu’elle allait naturellement se blottir contre lui. – Tu m’as manqué toi aussi… Ils ne s’étaient pas vus de la journée, et ça lui faisait du bien de le retrouver un peu. Ils n’avaient même pas pris le temps de dîner non plus. Caressant distraitement son bras, elle reprit alors. – On peut rattraper la soirée... De quoi as-tu envie pour le dîner ? Elle était prête à lui faire passer une belle soirée pour lui faire un peu oublier tout cela. Ce ne serait pas de trop.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3643
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête. - Graal Ven 23 Juin - 23:31



~ GRAAL ~
"L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ça il l'espère, qu'il va lui trouver une place et rapidement parce qu'il était hors de question de faire traîner les choses et de toute façon dans le pire des cas il l'enverrait n'importe ou tant qu'elle n'était plus dans la même ville qu'eux ça lui irait parfaitement. - De toute façon il est hors de question qu'elle reste ici, si ils ne peuvent pas la prendre à Londres je l’enverrais n'importe ou pour la garder loin de nous ! Répondit il en souriant légèrement bien qu'il était tout de même sérieux, ils avaient changé de vie, de ville, de pays ce n'était pas pour qu'elle les suivent à la trace ou qu'elle ce rapproche d'eux. Il comptait bien l'expédier au plus vite et sa femme semblait tout à fait d'accord avec cette idée. C'est sur que sur ce point là ils étaient au moins d'accord, Grace c'était montrée plus que claire la dernière fois qu'elle avait croisé la route donc c'est sur qu'elle n'allait pas dire le contrairement maintenant. Seulement avant de faire quoi que ce soit, William devait avant tous lui parler, et ce ne serait certainement pas chose simple pour la simple et bonne raison qu'elle allait surement mal le prendre, elle comptait surement revenir dans leur vie, pas qu'ils l'envoient n'importe ou pour ce débarrasser d'elle. Pourtant, William ne comptait pas vraiment lui faire de cadeau ou même chercher à comprendre, c'était soit elle s'en aller soit elle ce débrouillait toute seule et il n'aurait aucun remord cette fois à la laisser de côté, déjà qu'elle ne faisait plus du tous partie de sa vie. Riant doucement, il devait avouer que c'était une chance, la voir ne dernière fois et ce réjouir de la voir partir définitivement. - Tu as raison ! C'est comme un film d'horreur qui prend enfin fin ! Avec le méchant qui disparaît à jamais même si pour Victoria c'est chez les fous qu'elle devrait finir ! Et elle semblait même prête à aller avec lui, non pas pour en profiter comme ils le disaient pour plaisanter mais parce qu'il semblait en avoir besoin et dans le fond c'est vrais ! Il à toujours besoin d'elle et encore plus dans ce genre de moment, seulement il ne voulait pas lui imposer ce genre de chose mais elle semblait vouloir venir d'elle même ce qui le touchait beaucoup. - D'accord ! Merci ! Tournant doucement la tête vers elle, il la remercia comme il ce doit, par un doux baiser lui murmurant combien elle lui avait manqué pendant cette journée de dingue. Aujourd'hui c'était la première fois qu'ils ce retrouvaient et qu'ils passaient du temps tous les deux, et pourtant il avait l'impréssion que sa faisait une éternité. La serrant doucement contre lui lorsqu'elle vint ce blottir dans ses bras. - Mais j'espère bien que je te manque ! Répondit il amusé avant de caresser doucement ses cheveux - Oui, il n'est pas encore trop tard ! Répondit il doucement avant de tourner doucement la tête vers elle à sa question. Dîner ? l n'en n'avait pas vraiment envie, il avait plus envie de profiter d'elle ce soir, pour le peu de temps qu'il pourrait la voir. - Muh ... de toi ! Je te veux toi pour Dîner ! Répondit il amusé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

L'amour est une chose éphémère alors qu'un conte de fée ne s'achève que si la vie s'arrête. - Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-