AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 So comfortable, we’re living in a bubble. So comfortable, we cannot see the trouble. [ft Gareth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 150
∞ arrivé(e) le : 01/06/2017
∞ avatar : frida gustavsson.

MessageSujet: So comfortable, we’re living in a bubble. So comfortable, we cannot see the trouble. [ft Gareth] Mar 20 Juin - 0:34


So comfortable, we’re living in a bubble. So comfortable, we cannot see the trouble.
f e a t ; Gareth I. Wheeler

Plutôt matinale ces derniers temps, Nina se levait avant l'aurore. Elle ne prévenait pas Christophe, ne prenant pas la peine de le réveiller, et filait sur les plages de Wellington pour courir en profitant d'une agréable vue sur l'horizon et de l'ambiance de l'aurore. Vivant depuis peu avec son nouveau colocataire, la demoiselle ne semblait pas vraiment en capacité d'adapter son rythme de vie avec celui de quelqu'un d'autre. Elle avait toujours été ainsi. Selon les périodes, elle pouvait se lever à quatre heures du matin ou bien une heure de l'après midi. Peut être ces derniers voyages l'avaient un peu décalée ? Non... Depuis toutes ces années où elle parcourait le monde, elle était une habituée des décalages horaires. Peut être qu'un sujet l'embêtait alors, pour la réveiller aussi tôt ?

Une chose était certaine, dans tous les cas, c'est qu'elle avait une envie folle de courir et de bouger en ce moment. Entre les activités auxquelles elle s'inscrivait, les sorties en soirées et les joggings matinaux, c'était à ce demander combien de temps elle allait tenir. Son corps semblait assez bien résister pour le moment. Contente, elle en profitait. Elle savait que dans quelques temps elle ferait une grande pause et resterait allongée chez elle à ressasser le passé. Un fonctionnement bien à elle. Ce fonctionnement, Nina ne l'aimait pas spécialement. A vrai dire, il allait même commencer à être gênant ou honteux. Christophe ne comprendrait peut être pas ? Et il ne serait pas le seul. Après tout, c'était un sujet de dispute encore bien éveillé entre Nina et sa mère. De l'autre bout de la planète, à Londres, Agnès ne pouvait pas faire grand chose face au rythme de vie de sa fille. Elle ne savait d'ailleurs pas vraiment ce qu'il se passait dans sa vie en général. Il n'y avait que Nathan, le frère de notre demoiselle, qui était informé d'une majorité ces faits et gestes. Il était impossible de savoir avec certitude ce que la jeune femme faisait de sa vie, elle avait des secrets biens gardés.

Elle rentra vers dix heures chez elle, après une petite baignade improvisée. Après un coup de chaud comme elle venait de vivre suite à l'effort fournie, la demoiselle n'avait pas résisté à l'appel de l'océan. Salée et mal coiffée, elle se lava entièrement avant de manger correctement. Christophe n'était plus dans l'appartement, elle l'avait encore loupé ce matin. Elle espérait le voir ce soir. Un espoir assez bête puisqu'il ne dépendait que des bons vouloirs de la demoiselle. C'était elle qui s'absentait. Non lui.

La journée s'écoula tranquillement. Un petit peu de sérieux, beaucoup de glandouille, Nina était partie sur un rythme de vacances. Ou alors récupérait elle de son début de journée à coup de micro siestes et de bons thés ? Alors que la fin de journée arrivait, et décidément bien en forme, elle s'habilla pour sortir un peu. Boire un coup, faire quelques courses, rendre visite à des amis... Voilà qui ne lui ferait pas de mal.

D'un pas décidé, elle sortit de chez elle avec une multitude d'idée en tête. Mais ce que Nina ne savait pas, c'est que toutes ces idées allaient rester sur sa "to do list" pour l'instant. Une vielle connaissance allait croiser son chemin. Simplement habillée, elle pensait se présenter à la porte d'Alec ou de Nicholas. Elle n'avait pas encore fait son choix. Alors elle se balada en ville à la recherche de boutiques originales. Le quartier étudiant était assez sympathique pour cela. Les articles n'étaient pas forcément chers et sortaient de l'ordinaire. Des babioles inutiles aux produits de douches aux parfums improbables, Nina acheta quelques trucs. Elle se disait qu'il fallait bien qu'elle teste de nouvelles choses.

Alors qu'elle comptait continuer son chemin dans les rues remplies d'acheteurs, Nina attarda son regard sur un bar. Son envie d'inviter quelqu'un lui revient d'un seul coup. En parcourant la terrasse d'un oeil passif, elle reconnut tout de même un jeune homme. Assit à une table, seul en extérieur, profitant d'un bon verre. Il n'y avait pas de doute c'était bien lui. Nina n'avait peut être pas une bonne mémoire concernant les noms, mais les visages, elle les reconnaissait très bien ! Gareth, cet homme qu'elle avait rencontré à New York - et qui s'était gentiment échappé le matin sans la rembourser - se tenait tranquillement assit à cette terrasse. Ni une ni deux, la demoiselle alla s'installer vers lui.

« Gareth ! Bonjour bonjour ! » diten s'installant à la même table que lui. « Si j'ai bon souvenir, c'est ton prénom, non ? Je m'invite à ta table, cela fait si longtemps que nous ne nous sommes pas vus. Tu te souviens de moi ? »

A vrai dire, elle n'était pas mécontente de le voir. C'était un merveilleux hasard que de le recroiser, Nina ne pouvait simplement pas passer à côté.

tenue
@cooky


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ∞ i'm your little princess.
avatar
ADMIN ∞ i'm your little princess.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3151
∞ arrivé(e) le : 17/03/2016
∞ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: Re: So comfortable, we’re living in a bubble. So comfortable, we cannot see the trouble. [ft Gareth] Mar 20 Juin - 22:55


Gareth & Nina

So comfortable, we’re living in a bubble.
So comfortable, we cannot see the trouble.


Se détendre, aller prendre un verre.. C’était quelque chose que j’aimais bien et qui me détendais. Quelque chose que je faisais parfois le soir. Et là, je n’avais pas Paige avec moi alors je pouvais me permettre de le faire. Je ne l’emmenais pas avec moi et après tout, je n’allais pas me mettre à boire si je l’avais avec moi. De toute façon, il était rare lorsque je me bourrais. Il fallait que je sois mal, qu’un évènement se passe pour que je me bourre. J’avais passé ma journée au travail, comme d’habitude. Mes parents allaient gardés la petite, c’était ce que nous avions prévu un jour par semaine et le lendemain j’allais la récupérer et manger avec eux. C’était quelque chose que nous avions trouvés tous ensemble. Ainsi, ils pouvaient passés du temps avec elle. Du temps qu’ils n’avaient pas pu passés pendant ces trois ans. J’étais donc rentré du boulot, allant prendre ma douche car il faisait un peu frais. Je décidais d’aller au Library Bar, un bar où j’aimais me rendre parfois. Je partais m’installer à la terrasse, commandant une bière. Je jetais un coup d’oeil au journal que je n’avais pas pu lire encore. J’aimais bien me tenir informer. Je relevais la tête, entendant quelqu’un prononcer mon prénom. « Euh.. bonjour. » Mais je n’eus pas le temps de dire quoique ce soit que la jeune femme s’était installé à ma table. Eh bien.. Elle était directe. Je n’avais pas pu dire quoique ce soit. Maintenant qu’elle était assise, je la regardais et détaillais davantage. Son visage me disait quelque chose effectivement.. Cela devait être une de mes anciennes conquêtes. « Hum.. oui c’est bien mon prénom effectivement. Je me souviens un peu près. » Je buvais une gorgée de ma bière, refermant alors mon journal que je n’avais plus besoin pour le moment. « Comment tu vas ? » Je lui demandais mais.. je n’avais jamais caché être doué pour cela. Les conversations et surtout avec des ex conquêtes.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 150
∞ arrivé(e) le : 01/06/2017
∞ avatar : frida gustavsson.

MessageSujet: Re: So comfortable, we’re living in a bubble. So comfortable, we cannot see the trouble. [ft Gareth] Mar 27 Juin - 23:59


So comfortable, we’re living in a bubble. So comfortable, we cannot see the trouble.
f e a t ; Gareth I. Wheeler

Si Nina avait été gênée par la situation ? Bien-sûr que non. Il en fallait un peu plus pour que la demoiselle hésite à se rendre quelque part, surtout lorsqu'il y avait un grand intérêt à se présenter en ces lieux mystérieux. L'actuel bar n'était certes pas une lieu mystérieux pour elle, puisqu'elle était déjà venu boire une bière ou deux, en revanche, la rencontre elle pouvait être qualifiée de Mystérieuse. A combien s'élevait la probabilité de la demoiselle à rencontrer par hasard un homme avec qui elle avait couché il y a quelques années à la terrasse d'un bar à Wellington ? Si il était étranger à la ville, Nina avait encore moins de chance... N'étant peut être que du hasard, c'était un sacré hasard ! Mais si nous imaginons quelques instants que le jeune homme soit résident ici... Alors c'était tout de même fou qu'elle le croise ainsi. Impossible d'avoir vraiment la réponse à cette question étant donnée qu'ils n'avaient pas échangés lors de leur première rencontre.

C'était à New York, il y a quelques années et après quelques verres. Tous deux finirent dans une chambre d'hôtel pour assouvir un certain appétit. Cliché mais bien réaliste, cette semaine de travail avait été bien productive pour notre chère Nina qui avait trouvé de la compagnie facilement. Si les hommes sont des tombeurs, ce que l'on oublie de dire, c'est que les femmes veulent bien jouer le jeu. Nina s'amusait à entendre ces hommes se venter qu'ils "arrivent à mettre n'importe qui dans leur lit" qu'ils sont "des vrais chasseurs". Très bien, mais si la proie est facile, car, ce n'est pas une grande victoire. Aussi, si la proie est elle même chasseuse... Cela change la donne. Mes les hommes ne souhaitent pas savoir cela, ils préfèrent être celui qui enclenche l'action, qui pénètre dans la vie de leur proie de soirée, et non l'inverse. Simple soucis de virilité, voilà tout. Remercions la culture et l'éducation. Nina riait de cela. Elle se demandait d'ailleurs si Gareth ici présent était un de ces hommes.

La demoiselle s'installa confortablement à la table du jeune homme, un sourire aux lèvres. Il n'avait pas l'air si déranger de la voir, ni même surpris, ce qui gâcha quelque peu la joie de notre blondinette aux grands yeux bleus. Il n'avait pas vraiment l'air de la replacer non plus. Nina fit signe au serveur et le regarda.

« Tu ne te souviens pas vraiment de moi, on dirait... » Elle commanda à boire, une simple bière, et retourna vers lui « Nina, à New York, tu t'en souviens ? Pas que je sois vexée, mais habituellement, j'aime au moins avoir une petite discussion avec mon compagnon de nuit pour clôturer un échange aussi... intime ! J'ai trouvé ça assez malpoli, surtout venant d'un homme plus mature, mais bon. »

Elle croisa les jambes et s'installa confortablement, ce qui donnait l'impression que la conversation était tout à fait banale.

« Je profite donc de te croiser par hasard pour te demander : cette nuit, à New York, elle était bonne ? »


tenue
@cooky


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ∞ i'm your little princess.
avatar
ADMIN ∞ i'm your little princess.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3151
∞ arrivé(e) le : 17/03/2016
∞ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: Re: So comfortable, we’re living in a bubble. So comfortable, we cannot see the trouble. [ft Gareth] Mar 4 Juil - 18:37


Gareth & Nina

So comfortable, we’re living in a bubble.
So comfortable, we cannot see the trouble.


Je me trouvais tranquillement au bar entrain de boire et de lire mon journal. Je pensais être tranquille mais non, une jeune femme s’était approchée de moi. Elle connaissait mon prénom en plus de cela. Je me demandais bien comment et puis, je n’avais rien pu dire. Je la regardais alors qu’elle me disait quelque chose mais quoi.. je ne savais pas. Elle avait bien comprit que je ne me souvenais pas d’elle. En même temps, je ne retenais pas les visages de tout le monde. J’avais déjà du mal avec les dates d’anniversaires mais alors avec les visages.. Je la regardais s’installer devant moi, commandant sa boisson. Hum.. c’était tout ? Elle me disait finalement son prénom et où nous nous étions rencontrés. New York ? Je passais une main sur ma barbe, réfléchissant alors. Cela me disait quelque chose effectivement. « Maintenant que tu le dit.. je me souviens oui. Je n’ai pas pour habitude de rester avec les filles avec qui je couche. » Puis après tout, nous avions juste couché ensemble. Nous ne nous étions rien promis tous les deux. En tout cas, moi je ne lui avais rien promis et je ne pense pas qu’elle rêvait du prince charmant ou que sais-je. Elle serait déçue si elle s’attendait à cela. « Penses tu que j’aurai couché avec toi si ça n’avait pas été le cas ? » Quoi je n’étais pas fou quand même. J’aurai tout simplement arrêté ou je ne sais pas, je me serai débrouillé. « Qu’est ce que tu veux, au juste ? » Je lui demandais car je ne comprenais pas et très sincèrement.. je n’avais rien à lui offrir. Je buvais une autre gorgée de ma boisson tout en la regardant. Je me demandais si c’était une bonne idée d’être venu ici car si c’était pour recroiser des ex à chaque fois..

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 150
∞ arrivé(e) le : 01/06/2017
∞ avatar : frida gustavsson.

MessageSujet: Re: So comfortable, we’re living in a bubble. So comfortable, we cannot see the trouble. [ft Gareth] Mar 1 Aoû - 14:46


So comfortable, we’re living in a bubble. So comfortable, we cannot see the trouble.
f e a t ; Gareth I. Wheeler

A vrai dire, Nina se fichait bien qu'il se souvienne réellement d'elle ou non : elle savait que tout le monde ne pouvait pas avoir une mémoire comme la sienne et retenir les visages des gens même si l'intérêt qu'on leur porte n'est que moindre. Gareth avait été un bon coup, et puis ils avaient tout de même discuter. Nina se souvenait trop des gens pour les oublier, surtout quand, en plus, elle avait été déçue par leur comportement. Elle n'attendait pas un miracle avec cet homme. La nuit qu'ils avaient passée ensemble l'avait satisfaite. Simplement, la manière dont il était parti en la laissant seule pour régler la chambre, c'était cela qui l'avait dérangée.

« Tu te souviens, fort bien ! » répéta-t-elle en se moquant certainement un peu. « On ne sait jamais, dirons nous. Je profite de te croiser ici pour en discuter du coup, hélas, je ne suis pas encore devin vois tu. »

Sa commande ne tarda pas à arriver ainsi que la question la plus importante qu'il puisse poser : que voulait-elle au juste. Alors pour lui, il n'y avait donc vraiment pas eu de problème dans leur échange ou leur moment passé ensemble. Nina lui sourit.

« Est-ce que tu te souviens pas de notre nuit passée ensemble ? » Demanda-t-elle avec insistance, voulant lui faire comprendre qu'il y avait un problème pour elle et que c'était à ce moment précis que cela se passait. « J'ai une grande mémoire des choses, je sais que ce n'est pas le cas pour tout le monde... A vrai dire j'ai quand même eu du mal à te reconnaître c'était il y a longtemps. J'imagine donc que tu dois être un peu dans le même cas... Je me souviens qu'on s'était rencontré dans un bar à NY, un bar cool, branché, j'avais adoré ce bar, et puis nous avions fini à l'hôtel naturellement. Alors la nuit était sympathique, cependant, un truc m'est resté coincé dans la gorge... »


tenue
@cooky


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ∞ i'm your little princess.
avatar
ADMIN ∞ i'm your little princess.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3151
∞ arrivé(e) le : 17/03/2016
∞ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: Re: So comfortable, we’re living in a bubble. So comfortable, we cannot see the trouble. [ft Gareth] Dim 13 Aoû - 20:06


Gareth & Nina

So comfortable, we’re living in a bubble.
So comfortable, we cannot see the trouble.


Franchement.. je sentais mal la chose. J’avais comme l’impression que cela allait mal tourner pour moi. Peut être que je n’aurai pas dû sortir. Je ne savais pas ce que cette femme me voulait, hormis me chercher des soucis ? Non car j’avais l’impression que c’était ce qu’elle faisait. Je ne comprenais pas dans le sens où.. on ne s’était rien promis. Je ne lui avais rien promis en tout cas, seulement une nuit. Rien qu’une seule. Je me demandais vraiment ce qu’elle me voulait. Je buvais une gorgée de ma boisson en attendant sa réponse. Elle ne semblait pas vouloir partir. Elle s’était installée à ma table et voilà. Je pouvais encore partir si je le souhaitais mais bon, je n’allais pas le faire. Encore moins pour une femme. « Tu n’étais pas la première ni la dernière fille avec qui j’ai couché alors je ne m’en souviens pas dans les détails. » Quoi encore ? Elle n’avait pas apprécié quelque chose ? Il ne me semblait pas puisque je n'avais jamais eu de soucis de ce côté avec une femme. Je l’écoutais me parler de notre rencontre. C’était fortement possible puisque j’avais parfois des déplacements pour le travail. J’avais déjà eu une affaire à New York effectivement. Je fronçais les sourcils à la fin de son monologue. Quoi ? « Hum.. et qu’est ce qu’il y a de si important qui t’est resté coincé dans la gorge ? » Je lui demandais en espérant qu’elle vienne éclairer mes lanternes. Comme elle l’avait dit plus tôt, elle n’était pas devin et je ne l’étais pas non plus. « Je me souviens en tout cas qu’on ne s’était rien promis." Ce n’était pas un souvenir. Juste quelque chose que je pratiquais avec tout le monde.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

So comfortable, we’re living in a bubble. So comfortable, we cannot see the trouble. [ft Gareth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: te aro. :: library bar.-