AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Show me your friends, I'll tell you who you are {pv April}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 156
▵ arrivé(e) le : 07/03/2017
▵ avatar : Ryan Cooper

MessageSujet: Show me your friends, I'll tell you who you are {pv April} Mer 21 Juin - 14:31




Show me your friends,

I'll tell you who you are

April ft. Jayson


La veille, Jayson avait reçu un coup de fil un peu étrange de Damon qui lui indiquait clairement qu'il ne souhaitait plus l'aider dans ses comptes. Ce dernier n'avait donné aucune raison valable, du moins selon Jayson, pour expliquer cela. Mais comme il ne souhaitait pas "totalement le lâcher" selon ses dires, il lui avait fortement recommandé une sorte de "remplaçante" qui ferait le boulot à sa place, une certaine April. Mais notre garagiste n'était pas dupe, cette histoire l'intriguait au plus au point et il y avait anguille sous roche.

Beaucoup d'idées étaient passés dans la tête de notre Jayson après cet appel pour le moins mystérieux. Dans un premier temps, il devait certainement la connaître et avoir confiance en elle pour la "pistonner" de la sorte. Jayson pourtant, n'avait jamais entendu parler de cette fameuse April. Or, Damon avait pour "règle d'or" de ne jamais revoir ses conquêtes, il était donc à exclure qu'ils aient tous les deux partagés un quelconque rapport charnel. Une amie alors ? C'était le cas le plus probable mais la question qui se posait alors était de savoir pour quelle raison il ne la lui avait jamais présenté auparavant.

Dans un excès de paranoïa, il s'était même dit que Damon avait pu l'envoyer comme "espionne" pour surveiller ses faits et gestes ou pour faire passer de la drogue par son garage. Tout ceci était fort peu probable puisque, d'une part, notre dealer aimait travailler en solo et d'autre part, il n'aurait pas mêlé Jayson à cela aussi ouvertement. Son style aurait été plutôt de le faire sans qu'il ne se doute de rien, ce qui n'était pas vraiment le cas actuellement.

Il restait donc 2 possibilités. La première consistait en une sorte de culpabilité après avoir laissé Jayson en plan et April était la seule personne qu'il avait eu sous la main. Là encore c'était difficile à imaginer puisque Damon n'avait pas pour habitude de ressentir la moindre culpabilité, jugeant qu'il agissait toujours au mieux. Même si ce n'était pas toujours vrai et qu'en général il agissait toujours au mieux... pour lui-même. La dernière et la plus pertinente possibilité, était qu'il soit venu en aide à la jeune femme pour une raison que Jayson ignorait encore pour le moment. Cette dernière avait besoin d'un travail et Damon avait du accepter de lui céder sa place, moyennant il ne savait quel service en retour.

Le plus étrange dans tout ça, était que Damon aidait Jayson bénévolement ou plutôt il s'agissait d'un échange de bons procédés. Quand Damon en avait besoin, Jayson le dépannait de sous, or là, il lui demandait donc une faveur, à savoir de créer un poste rémunéré. Connaissant l'état des finances de sa boîte, il savait que Jayson en avait les moyens, mais le fait qu'il en fasse la demande était exceptionnel. Qu'avait donc cette fille de si spéciale pour que Damon vouloir un tel service?

En fait, la demande en soi n'avait rien d'étrange. Tout le monde connaissait quelqu'un qui avait un jour été pistonné. Ce qui l'était, c'était que ce soit Damon qui le fasse, lui qui ne demandait jamais rien à personne, sauf en cas d'extrême nécessité. Quand on savait que Damon évitait au maximum de créer des liens avec la gente féminine, excepté lorsqu'il était forcé, il y avait de quoi se poser pas mal de questions.

Poussé par sa curiosité, Jayson avait immédiatement organiser une rencontre avec la jeune femme. Il n'avait pas voulu le faire sur son lieu de travail, le bruit et les différents allers-retours des employés n'auraient certainement pas aidés à avoir une conversation digne de ce nom. Et, il s'était dit que pour une première rencontre, un repas pouvait être assez sympathique et détendre l'atmosphère. Il l'imaginait bien stresser s'attendant à un interrogatoire sur ses capacités professionnelles. D'un côté, interrogatoire il y aurait effectivement, mais il s'orienterait plutôt avec la relation qu'elle entretenait avec Damon plus qu'autre chose.

Jayson n'avait aucune intention de lui faire passer un genre "d'entretien d'embauche" sachant que la jeune femme était d'ores et déjà embauchée. La parole de Damon lui suffisait amplement pour faire confiance à April, sa curiosité par contre, ne serait assouvie qu'après avoir eu quelques réponses. Ayant réservé une table pour le midi au nom de "Jayson", il avait spécifié à sa future employée de simplement annoncer le nom de cette table lorsqu'elle arriverait sur le lieu de rendez-vous. Il était arrivé quelque peu en avance, et sirotant sa bière, il attendait patiemment la jeune femme, regardant attentivement chaque personne qui arrivait et se demandant à quoi pouvait ressembler la mystérieuse jeune femme.

© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 179
▵ arrivé(e) le : 25/02/2017
▵ avatar : Eva Green.

MessageSujet: Re: Show me your friends, I'll tell you who you are {pv April} Jeu 22 Juin - 0:11



     

Jayson
&
April
Show me your friends, I'll tell you who you are.
Elle ne pensait pas que tout irait si vite, April. Elle qui, quelques jours plus tôt, peinait à trouver un employeur qui accepte de lui parler plus de cinq secondes, se retrouve finalement ce soir en direction d’un restaurant pour un… Entretien d’embauche. C’est un peu particulier comme rencontre avec son potentiel futur patron. Mais elle n’a pas obtenu ce rendez-vous de façon traditionnelle. En fait, ce n’est même pas elle qui l’a obtenu mais lui, Damon. Alors qu’elle se confiait à lui sur ses difficultés à trouver un travail, il lui a gentiment proposé ce poste comme comptable dans le garage de cet ami, Jayson. Elle lui est extrêmement reconnaissante d’en faire autant pour elle. Il est toujours présent pour elle, il est son meilleur soutien depuis qu’elle a fait sa rencontre. Mais, cette fois, son geste la touche plus encore que d’ordinaire. Qu’il lui arrange cet entretien avec son ami, c’est également le signe qu’il lui fait confiance. Il lui fait confiance en dépit de tout ce qu’il sait sur elle. Cela lui fait beaucoup de bien. Elle espère simplement qu’elle sera digne de cette confiance qu’il lui témoigne. April n’a pas fait des études de comptabilité, ce n’est pas son métier. Mais elle apprend vite. Il lui est déjà arrivé de se charger de certains aspects de ce travail. Elle est débrouillarde, elle sait qu’elle peut y arriver. Ce qu’elle redoute le plus en réalité, c’est de rencontrer quelqu’un d’aussi important pour lui que l’est Jayson. Quelque part, elle réalise que leurs vies s’entremêlent de plus en plus. Au départ, il n’était qu’une connaissance qu’elle retrouvait dans la salle d’attente de leur psychologue. Mais, peu à peu, il prend une place considérable. Dans son cœur, dans sa vie. Et cela sera plus encore le cas, à condition que son ami veuille bien d’elle. Damon l’a rassuré comme il l’a pu mais elle appréhende malgré tout cette rencontre. Elle espère ne pas lui faire honte. Ce qu’elle craint le plus, c’est que Jayson refuse de l’embaucher à cause de son passé. Elle ignore si leur ami commun lui a parlé de son internement, de ce qui l’a causé, de tout ce qui fait son histoire. Elle redoute son jugement, d’autant plus qu’il s’agit de quelqu’un d’important pour Damon. Et Damon est quelqu’un d’important pour elle. Elle ne veut pas risquer de le perdre, pour un travail. Et, en même temps, elle se dit que si Jayson est l’ami d’un homme aussi exceptionnel, c’est forcément qu’il est quelqu’un de bien. Mais elle n’a plus le temps d’y penser. Elle voit la façade du restaurant dans lequel ils ont rendez-vous. Pour l’occasion, elle s’est vêtue d’une tenue assez élégante mais simple malgré tout. Elle ignore tout du tempérament du jeune homme mais, étant donné le choix du lieu de rendez-vous mais aussi de son amitié avec Damon, elle imagine davantage une ambiance conviviale qu’un interrogatoire austère. Elle l’espère, en tout cas. Quand elle arrive, avec quelques petites minutes d’avance, la belle brune indique à l’hôtesse d’accueil le nom de Jayson. Celle-ci l’amène directement jusqu’à une table. Elle la remercie avant de lever les yeux vers l’homme qui se trouve déjà installé à celle-ci. Un sourire timide apparaît sur son visage. – Bonsoir... A vrai dire, elle n’est pas tout à fait à l’aise. Elle ne sait pas tout de suite comment agir avec lui. Elle est là grâce à un ami, mais cela reste un entretien professionnel avec, peut-être, son futur employeur. Finalement, elle lui tend la main tout en prenant à nouveau la parole, le ton doux et posé. – April Carlson, je suis ravie de vous connaître. Et elle est sincère. C’est étrange de se dire qu’elle est face à un ami si proche de Damon. Elle serait presque tentée de vouloir en savoir plus sur lui, sur eux. Mais elle n’est pas là pour poser des questions, plutôt pour y répondre. Elle appréhende quelque peu les demandes qu’il va lui faire malgré son calme apparent. Mais elle pense qu’il va l’interroger sur ses capacités, sur sa vie professionnelle en général. Elle ne songe pas une seconde au fait qu’elle pourrait répondre à des questions sur sa vie privée, sur Damon en l’occurrence et le lien qui l’unit à lui. Des questions qu’elle n’a pas osées se poser elle-même en fin de compte, qui méritent peut-être pourtant d’être soulevées mais qu’elle a toujours balayées de son esprit.  


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 156
▵ arrivé(e) le : 07/03/2017
▵ avatar : Ryan Cooper

MessageSujet: Re: Show me your friends, I'll tell you who you are {pv April} Sam 24 Juin - 22:09




Show me your friends,

I'll tell you who you are

April ft. Jayson


Il devait bien l'avouer, c'était avec un enthousiasme certain que Jayson attendait la fameuse amie de Damon dont il n'avait jamais entendu parler. Il avait tellement de questions qui s'emmêlaient dans sa tête, que c'en devenait déroutant. La venue de la jeune femme l'aiderait sûrement dans à se fixer quelques priorités de conversations. Mais dans un premier lieu, il devrait sans doute faire le premier pas, à savoir se confier à elle, lui qui n'appréciait pas particulièrement de le faire, d'autant plus quand il s'agissait de personnes qu'il ne connaissait qu'à peine. Le fait qu'elle soit une amie de Damon et sa curiosité poussée à l'extrême l'aideraient sûrement à passer ce cap. Il fallait dire aussi qu'il avait tenté d'évoluer de ce côté-là et c'était le moment ou jamais de s'y mettre et de voir ce qu'il avait fait comme progrès. Lorsqu'April approcha de sa table, il se leva poliment pour l'accueillir et il attrapa la main qu'elle lui tendit.

"Bonjour, je suis Jayson Sanders, tout le plaisir est pour moi."

Il se rassit et lui fit un large sourire. Il n'avait pas menti, il prendrait un plaisir certain à en apprendre plus sur cette mystérieuse jeune femme qui semblait tout droit être sortie du jardin secret de Damon. Pour une fois qu'il avait l'occasion de se mêler des affaires de ce dernier, il ne risquait pas de s'en priver. Bien entendu, il n'avait aucunement l'intention de le faire aux dépends de la jeune femme, bien au contraire. Il s'en servirait plutôt pour l'aider à se sentir à l'aise et pas aussi stressée que pour un entretien d'embauche traditionnel. D'ailleurs, il avait déjà une petite idée de comment démarrer la conversation en ôtant la plus grande frayeur qu'une personne pouvait avoir lorsqu'elle passait ce genre d'épreuves.

"Bon alors, pour commencer, je vais être clair. Même si on ne se connaît pas, je préfère vous parler franchement. Donc, vous êtes d'ores et déjà embauchée et cela m'arrangerait si on pouvait se tutoyer. "

Avec ces propos, il y avait de bonnes chances pour que la jeune femme, perde un peu de son stress. Il savait que ce n'était pas facile pour elle d'être face à un inconnu qui avait son "destin" entre les mains. Mais il ne voulait pas d'un tel rapport patron/employé. Lui n'était à la tête que de 3 employés dont un stagiaire et il les considérait plus comme des amis voire parfois même une seconde famille plutôt que des employés à proprement parler. Ceux qu'ils avaient choisi, étaient des passionnés qui ne regardaient ni le salaire ni les horaires et qui le faisaient par amour du métier et des voitures. Il en allait de même pour lui, mais lorsque les finances étaient au beau fixe, il n'hésitait pas à récompenser gracieusement tout le monde. Il n'en attendait pas autant d'April, puisqu'il ne la connaissait pas et il l'avait choisi pour faire plaisir à Damon, mais il voulait au moins connaître qui était celle qui allait entrer dans leur "famille".

"En fait, j'ai surtout organisé cette rencontre pour qu'on apprenne à se connaître mutuellement et qu'on voit les détails de ton embauche ensemble. Je dois t'avouer que j'ai été un peu pris de court, donc ton aide serait la bienvenue."

D'un côté, il ne voulait pas qu'April pense qu'il n'avait pas besoin d'elle et que cela l'embêtait de l'embaucher. Mais d'un autre, il voulait qu'elle comprenne qu'il accordait à Damon sa confiance mais aussi ce service, histoire de lui montrer ô combien elle était importante pour son ami.


"Avec Damon on se connaît depuis que j'ai 12 ans ça doit bien faire 17 ans du coup, donc s'il me dit que tu pourras très bien te débrouiller, je le crois sur parole. J'ai effectivement besoin d'aide parce que tout ce qui est chiffre, on peut dire que ce n'est pas vraiment ma tasse de thé. Et vous, vous vous êtes connus comment au fait ?"

Jayson n'avait pas tardé à jouer ses cartes, la curiosité prenant le pas sur le reste, il voulait découvrir le plus rapidement possible le fin mot de cette histoire. Pour se faire, il avait commencé par parler de lui pour la mettre en confiance et il espérait qu'elle allait en faire autant. Sans doute s'était-il précipité et elle pourrait se braquer, mais c'était un risque qu'il était prêt à prendre, pour assouvir sa curiosité le plus rapidement possible.

[HRP: J'avais précisé que c'était le midi mais peut-être que tu n'as pas vu, on peut très bien dire aussi que c'était le soir, ça ne me dérange pas. Ou alors, on dira qu'April était trop stressée pour se rendre compte d'avoir dit "bonsoir " au lieu de "bonjour" *cherche la petite bête* lool ]
© Belzébuth


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 179
▵ arrivé(e) le : 25/02/2017
▵ avatar : Eva Green.

MessageSujet: Re: Show me your friends, I'll tell you who you are {pv April} Mar 27 Juin - 2:23



     

Jayson
&
April
Show me your friends, I'll tell you who you are.
La nervosité d’April est, malgré elle, palpable. A tel point que, sans s’en rendre compte, elle salue son interlocuteur d’un « bonsoir » alors qu’ils se trouvent en pleine journée. Elle ne le réalise qu’en l’entendant répondre de façon plus correcte. Et elle se sent complètement idiote pour le coup. Elle ne devrait pas être si stressée, bon sang… Des entretiens d’embauche, elle en a eu des dizaines. Mais, cette fois, il s’agit d’un rendez-vous qu’elle a obtenu grâce à Damon. Elle ne veut pas le décevoir, elle ne veut pas lui faire honte. Elle veut être à la hauteur. Et c’est compliqué de savoir comment agir avec son potentiel futur patron alors qu’il est un ami de son ami. C’est la première fois qu’elle a un entretien qui se réalise dans de telles conditions, dans un restaurant qui plus est. La jeune femme tente toutefois de se reprendre pour se présenter d’une voix posée. Elle ne veut pas laisser l’angoisse tout gâcher. Ils se serrent la main tandis que le jeune homme lui donne son nom à son tour. Un sourire, courtois mais sincère, apparaît sur le visage d’April qui finit par prendre place en face de lui. Une fois tous deux installés, c’est lui qui prend tout de suite la parole. Et elle l’en remercie intérieurement. Mais elle est d’autant plus soulagée lorsqu’elle entend ses propos. D’emblée, il lui annonce qu’elle est d’ores et déjà engagée. Sérieusement ? Elle sent immédiatement une vague de soulagement effacer tout son stress tandis qu’elle bénit Damon de tout son cœur, et Jayson aussi quelque part. Il n’imagine pas de la misère de laquelle il la sort en acceptant de l’embaucher. Cela fait des semaines entières qu’elle cherche désespérément un travail, n’importe quel travail. Elle a manqué d’abandonner plus d’une fois mais elle ne l’a jamais fait, pour sa fille. Et, finalement, elle a eu raison de s’accrocher parce qu’elle va enfin pouvoir espérer respirer un peu. Son interlocuteur propose également qu’ils se tutoient, ce qui ne peut que la mettre un peu plus à l’aise encore. De toute manière, après lui avoir appris qu’il veut bien d’elle comme comptable, elle dirait oui à tout, ou presque. – Oh je… Je vous remercie de me laisser une chance, enfin je te remercie. se reprend-elle rapidement, signifiant son accord pour oublier le vouvoiement. Il ne sait pas le stress dont il l’épargne par son annonce. Mais, assez vite, la Française se demande ce qui a bien pu le pousser à lui proposer un rendez-vous au restaurant, durant tout un dîner, alors qu’il veut déjà l’engager. Souhaite-t-il des précisions sur son expérience ? Sur elle, peut-être ? Elle va très vite en avoir le cœur net car Jayson prend à nouveau la parole. Comme s’il avait lu dans ses pensées, il lui explique qu’ils voulaient qu’ils apprennent à se connaitre, ce qu’elle peut parfaitement comprendre. Elle hoche doucement la tête en signe d’acquiescement avant de l’entendre avouer qu’il a été pris de court… C’est Damon qui a insisté, oui. Il a tenté de lui dire que son ami avait besoin d’aide mais, au fond, elle a toujours su que c’était surtout elle qu’il voulait l’aider. Et elle ne peut que lui en être davantage reconnaissante encore. Qu’importe ce qu’il peut bien dire de lui-même, cet homme lui montre à chaque fois tout le bien qu’il a en lui. – Je comprends, et c’est vraiment gentil à toi de lui rendre ce service. Etre pistonnée ainsi n’est pas l’idéal. Et peut-être même que, quelques mois plus tôt, elle aurait refusé. Seulement sa situation est devenue trop précaire pour qu’elle rejette la main tendue de quelqu’un, qu’il s’agisse d’un ami, ou d’un inconnu, ou des deux en l’occurrence. Son regard porté sur Jayson, elle l’écoute lui parler de son amitié avec Damon. Elle réalise qu’ils sont surement encore plus proches qu’elle ne le croyait. Quand elle entend son interlocuteur lui demander comment elle a rencontré leur ami, April remarque bien que sa question n’est pas aussi anodine qu’elle en a l’air. Mais parler de Damon ne la dérange pas, au contraire. Toutefois, elle ignore si Jayson est au courant qu’il voit un psychologue. C’est tout à fait probable mais elle ne veut pas mettre son ami mal à l’aise si ce n’est pas le cas. – C’est beaucoup plus récent… On voit le même médecin. On se retrouvait souvent en même temps dans la salle d’attente et… A force, on a fini par faire connaissance. Elle affiche un tendre sourire avant d’ajouter. – C’est comme ça qu’on est devenus amis.

hj: Ce n'était pas fait exprès. Mais j'aime bien l'idée qu'elle se trompe. :rire:


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 156
▵ arrivé(e) le : 07/03/2017
▵ avatar : Ryan Cooper

MessageSujet: Re: Show me your friends, I'll tell you who you are {pv April} Lun 17 Juil - 13:59




Show me your friends,

I'll tell you who you are

April ft. Jayson


Des milliers de questions fusaient dans la tête de Jayson. A la limite, il sentait lui aussi une sorte de stress, ou plutôt d'enthousiasme auquel il ne devait pas se laisser aller. Ce serait tout de même un comble si celui qui se disait "patron" était plus mal à l'aise que la future employée. Cependant, il sentait tout de même une certaine gêne de la part de la jeune femme. Tout ceci était logique puisqu'ils ne se connaissaient guère avant ce repas. Jayson avait pris le parti de se dire que dans un lieu publique, les gens autour pouvaient permettre à April de ne pas se sentir esseulée face à lui. S'était-il trompé ? N'avait-il fait qu'accentuer sa gêne ? Il y avait certaines personnes qui avaient encore plus de mal en public qu'en comité restreint et le peu d'informations qu'il avait eu sur la jeune femme, ne lui avait pas permis pas de connaître ce genre de détails.

"Oh mais c'est normal de se donner un coup de main entre amis, tu sais ce qu'on dit les amis de mes amis sont mes amis. Et puis je te remercie aussi d'accepter de m'aider parce que tôt ou tard j'aurais du me trouver quelqu'un pour faire ce boulot et j'aurais été bien embêté."

D'une part Jayson voulait vraiment faire sentir à April qu'il ne l'avait pas seulement choisi parce que Damon le lui avait demandé, mais aussi parce qu'il en avait besoin et ce n'était pas tout à fait faux. Damon n'aurait pas pu continuer ainsi à faire le pseudo comptable par intermittence car en cas de contrôle, Jayson se serait retrouvé dans de beaux draps. Avec une personne et un poste officiels, il était plus sûr d'être dans la légalité. Il avait aussi conscience que pour la jeune femme cela ne devait pas être facile de se sentir "aidée" de la sorte non pas pour ses compétences, mais plutôt pour ses liens d'amitiés avec Damon. A part jouer les "patrons rigoureux", Jayson ne voyait pas vraiment d'autre idée pour lui permettre de se sentir valorisée. De toute façon, elle ne le serait qu'une fois qu'elle aurait fait ses preuves et qu'il aurait validé son travail. C'était là tout ce qu'il pouvait faire, pour le moment.

"Comme je te l'ai dit c'est lui qui m'aidait à ce poste, mais il n'aurait pas pu le faire indéfiniment donc ça m'évite d'avoir à chercher aussi. Donc je te propose une période d'essai de quelques semaines pour voir si le boulot te convient et quand tu auras fait tes preuves et si ça te convient, on signera ton contrat définitif. Comme ça, j'aurais le temps de me renseigner un peu sur ton poste et toi, de ton côté, tu pourras voir avec Damon de quoi il en retourne."

Notre cher garagiste avait trouvé un bon compromis pour ne pas paraître trop exigeant tout en ne se la jouant pas trop "cool" histoire de faire en sorte qu'April ne se sente pas trop "frustrée" d'une telle situation. Certes, cela lui mettait une certaine forme de pression, mais ce n'était qu'un petit poids dans la balance de la valorisation de soi. Attentif, Jayson buvait les paroles de la jeune femme concernant leur rencontre et il s'en suivit tout un tas de questionnements aussi farfelus qu'effrayants. Damon ne lui avait pas dit qu'il consultait un médecin et à moins d'avoir une maladie grave, rien n'indiquait qu'il ait à consulter souvent.

Pour autant qu'il sache, Damon n'avait jamais eu de blessures assez graves pour se mettre à la rééducation et quelle autre sorte de médecin pouvait-on bien consulter régulièrement ? A moins qu'il ne soit allé dans un centre de désintoxication, mais dans ce cas pourquoi n'aurait-il rien dit à ce sujet ? Jayson ne se serait jamais foutu de lui, au contraire il l'aurait même encouragé et soutenu dans sa démarche. Tout à coup, Jayson eut comme une illumination, le retour de Damon précipité, ses références régulières au besoin de retrouver la famille, il était très certainement très malade et n'en avait plus pour très longtemps ou du moins, il allait se faire opérer et n'étant pas sûr du résultat, il ne voulait inquiéter personne.

April, devait supposer qu'il était au courant alors qu'il n'en était rien. Il n'allait donc pas lui dire qu'il ne savait pas et prendrait un air entendu comme si cela allait de soi. Il se posa alors des questions concernant la santé d'April, mais il savait pertinemment que ce n'était le genre de question indiscrète que l'on ne pouvait demander à quelqu'un à moins que la personne elle-même ne décide de nous dévoiler ce dont il s'agissait.

"Ah je vois c'est plutôt original comme rencontre, tout à fait le style de ce cher Damon. Tu dois le connaître depuis assez longtemps pour avoir eu un aperçu de son caractère particulier non ? Et pour en revenir à notre histoire de boulot, tu voudrais un bureau au garage ou tu préférerais bosser chez toi ?"

Jayson avait donc choisi de laisser de côté cette histoire de médecin, pour le moment. Il verrait en temps voulu avec la personne concernée, à savoir son très cher ami Damon. D'un autre côté, il n'avait pas résisté à l'envie d'en savoir plus sur sa relation avec la jeune femme, par un moyen que l'on ne pouvait pas vraiment qualifié de subtile. Mais pour faire passer cela, il avait enrobé le tout d'une délicieuse crème à base de prétextes et de boulot. Ceci dit, il avait vraiment besoin d'une réponse à sa question car s'il lui fallait entreprendre des travaux au garage, il se devait d'en être informé le plus tôt possible histoire de pouvoir voir venir. Là encore, il en savait trop peu sur la jeune femme pour pouvoir décider à sa place.

Certaines personnes préféraient se rendre sur leur lieu de travail, jugeant qu'une fois sorties de celui-ci, elles laissaient de côté les problèmes professionnelles et d'autres encore étaient plutôt casaniers et préféraient rester chez eux, dans la mesure du possible. Pour ne pas la forcer à choisir une solution ou une autre, Jayson n'avait pas fait allusion aux éventuels aménagements qu'il devrait mettre en place si elle se décidait pour le bureau. Il espérait ainsi qu'elle puisse choisir en son âme et conscience et non pas pour ne pas "déranger" Jayson. Cependant, ce dernier ne perdait pas de vue l'objectif principal, il voulait absolument savoir si l'histoire entre April et Damon était qu'une question d'amitié ou si l'instinct son instinct, qui lui dictait qu'il y avait anguille sous roche, avait raison.

[HRP: Ce sont les aléas du "direct":P Ça arrive à tout le monde, ne t'en fais pas Wink Et tu as bien rattrapé le coup Very Happy *passe la crème* ]
© Belzébuth


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 179
▵ arrivé(e) le : 25/02/2017
▵ avatar : Eva Green.

MessageSujet: Re: Show me your friends, I'll tell you who you are {pv April} Dim 6 Aoû - 20:22



     

Jayson
&
April
Show me your friends, I'll tell you who you are.
La nervosité dont elle était en proie depuis qu’elle a quitté son appartement en direction du restaurant tend progressivement à disparaître. Et pour cause. La raison même de cette angoisse disparaît dès l’instant où Jayson lui apprend qu’il compte bien l’engager. Mieux encore, elle prend conscience en l’écoutant qu’elle n’a aucune crainte à avoir de sa part. Parce qu’elle a vu beaucoup d’horreurs de ce monde, April a su au fil du temps développer un certain instinct en ce qui concerne les êtres humains. Elle a tendance à suivre son intuition pour cerner ceux qui l’entourent et, en l’occurrence, elle réalise que cet homme n’est pas l’ami de Damon pour rien. Il sait la mettre à l’aise, presque autant que lui. Ses mots parviennent définitivement à lui effacer ses craintes, en particulier cet adage qui insinue qu’ils pourraient devenir amis eux aussi. Un doux sourire apparaît sur le visage de la jeune femme avant qu’elle n’acquiesce d’un petit hochement de tête. – Si ça peut t’aider également, j’en suis ravie. Elle préfère, même. C’est indéniable, elle aurait été quelque peu embarrassée que ce travail n’ait été créé par le jeune homme uniquement pour faire plaisir à son vieil ami. Elle n’est pas dupe, elle a conscience que sans ses confidences à Damon, ce dernier aurait pu lui-même continuer de faire les comptes de Jayson. Mais elle aurait du mal à réaliser ce travail en sachant qu’elle ne se rend pas un tant soit peu utile. Elle a eu ce poste grâce à leur ami commun, cela ne fait aucun doute, mais elle veut le conserver grâce à ses propres aptitudes. Et quand elle entend les propos du garagiste, elle se sent quelque peu soulagée. Une période d’essai n’est pourtant pas la promesse d’un avenir dans sa boîte. Mais elle préfère tenter de faire ses preuves par elle-même, quitte à être remerciée ensuite, plutôt que rester à son poste sans le mériter. Et elle le méritera, parce qu’elle s’en donnera les moyens. – Ça me convient parfaitement. J’avoue que je préfère faire mes preuves par moi-même pour être sûre de te convenir. avoue-t-elle avec sincérité. Elle se sent plutôt bien, plus libre de ce qu’elle peut dire qu’elle ne l’aurait cru. L’aspect sympathique et convivial de Jayson n’y est pas étranger sans aucun doute. Mais, toutefois, elle ne s’attend pas à l’entendre lui poser des questions sur… La relation qu’elle entretient avec Damon. Elle est surprise, et elle se sent presque idiote sur le moment. Elle ignore ce qu’elle peut dire, et ce qu’elle ne peut pas dire à son futur employeur. Et, cette fois, cela concerne davantage leur ami qu’elle-même. Elle ne veut pas briser la confiance que lui témoigne Damon en apprenant à l’un de ses proches que celui-ci voit un psychologue. Elle ne sait que trop bien qu’il y a certaines choses sur nous-mêmes qu’on préfère garder pour soi. Alors elle tente de lui répondre, mais pas trop. Elle se montre vague, sans se douter une seule seconde des pensées qu’elle entraîne dans l’esprit de son interlocuteur. Elle songe à préserver le jardin secret de Damon, rien d’autre. La réaction entendue de Jayson rassure quelque peu la jeune femme qui croit, malheureusement à tort, qu’elle n’a pas commis un impair. Un léger sourire se dessine sur ses lèvres quand elle l’entend évoquer le caractère si particulier de Damon. Indéniablement, elle n’a jamais rencontré quelqu’un comme lui. Et c’est peut-être pour cette raison qu’elle l’apprécie autant. –En fait, cela fait quelques mois seulement mais je… On a vite tissé des liens, tous les deux. C’est vrai qu’il est unique, je n’ai jamais rencontré quelqu’un comme lui. Jayson semble tout à fait connaitre la personnalité inimitable de Damon. Et, en l’écoutant, la Française ne peut s’empêcher de se demander ce qu’il pense de leur ami. Elle a pu constater plusieurs fois que l’estime qu’a Damon pour lui-même n’est pas aussi grande qu’il le laisse croire… Elle, elle le voit comme une personne exceptionnelle. Et elle ne peut que se demander s’il en est de même pour Jayson. Même si, quelque chose lui dit que la relation qu’ils entretiennent ne doit pas ressembler à beaucoup des amitiés du jeune homme. Il y a quelque chose entre eux, ce truc, ce feeling. Ce feeling si particulier, il n’a fait que s’accroitre au fil de leurs conversations. Et elle ne sait pas pourquoi, mais ce sentiment d’embarras revient en elle quand elle en parle, plus fort encore qu’à son arrivée au restaurant. Elle ne comprend pas ce qui l’intimide autant à parler de Damon… C’est peut-être parce que c’est la première fois qu’elle le fait. C’est même la première fois qu’elle est poussée à réfléchir à leur relation. Jusqu’à présent, elle n’a jamais mis de mots sur le lien qui les unit. Mais ils sont amis, n’est-ce pas, que pourraient-ils être d’autre tous les deux. Elle se mordille nerveusement la lèvre inférieure quand elle prend conscience que, perdue dans ses songes, elle n’a pas pris la peine de répondre à la seconde question de son patron. Celle qui, surement, est la plus importante. Elle relève les yeux vers lui pour tenter de se reprendre, et ajouter enfin. – Quant à l’endroit où je pourrais travailler, eh bien hum, je crois que le mieux serait que ce soit au garage… Enfin, si ça ne pose pas de problème. A dire la vérité, son premier choix aurait été sans aucun doute de demander à bosser chez elle, à son appartement. C’est plus rassurant, plus familier que l’idée de se dire qu’elle devra chaque jour faire face à son employeur, mais aussi les autres salariés éventuels, ainsi que les clients qu’elle risque de croiser. Elle n’est pas sociable, April. La vie lui a appris à se méfier de tous ceux qui l’entourent… Mais elle pense à Damon. Elle pense aux conseils avisés qu’il lui a donnés, et plus en particulier, à celui qui l’invitait à s’ouvrir aux autres. Elle ne peut pas toujours se cacher, elle le sait. Et ce nouveau travail est peut-être la promesse d’un nouveau départ pour elle, qui sait.


hj: lool C'est gentil, merci ! :rire: Et désolée du retard de réponse, je me rattraperai. chou amour






CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Show me your friends, I'll tell you who you are {pv April}

Revenir en haut Aller en bas

Show me your friends, I'll tell you who you are {pv April}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: wellington central. :: tawa.-