AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir. (Graal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6654
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir. (Graal) Sam 1 Juil - 2:17


 

 
 


« Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Ils la connaissaient trop bien pour tomber dans le panneau. Ils connaissaient ses manigances, ses manipulations, ses combines. Elle était capable mieux que personne d’embobiner n’importe qui en un claquement de doigt. Ils ne le savaient que trop bien. Et pour cette seule raison, ils ne pouvaient pas se laisser avoir par Victoria. Quoi qu’elle dise, quoi qu’elle fasse. Pourtant, on aurait pu s’y méprendre. Assise sur son lit d’hôpital, cet air fatigué et vulnérable sur le visage, elle semblait être une autre. Grace ne l’avait jamais vue comme ça. Pire encore, elle ne l’avait jamais entendue formuler de tels propos… Particulièrement envers elle. Elle lui présentait ses excuses comme si elle regrettait réellement tout ce qu’elle avait pu faire… Mais ce n’était pas sincère, ce n’était pas possible. Une femme capable de faire vivre un enfer à son fils et sa belle-fille durant des années entières ne pouvait pas subitement se repentir, comme ça, sans raison. Elle avait déjà tenté le coup de se montrer plus agréable envers elle, et encore ce n’était que devant William puisqu’aussitôt qu’elles se retrouvaient seules, elle n’hésitait pas à la rabaisser comme elle savait si bien le faire. Mais elle n’avait jamais eu l’air de s’en vouloir autant et… Et elle aurait presque pu y croire, Grace. En fait, elle l’aurait crue, si elle ne la connaissait pas. Mais, après vingt ans à supporter cette femme, elle la connaissait trop bien pour se laisser atteindre si facilement. De toute manière, ils n’étaient pas venus la voir pour écouter ses excuses, sincères ou non. Ils étaient là pour une seule raison, c’était qu’ils devaient lui annoncer ce qui l’attendait à sa sortie de l’hôpital. William se chargea rapidement de couper court à ses déclarations pour lui parler de cette maison de repos. Mais, de façon bien prévisible, Victoria ne tarda pas à protester. Le jeune homme lui répondait avec intransigeance, lui signifiant qu’il ne changerait certainement pas d’avis. Et Grace était quelque peu rassurée qu’il ne faiblisse pas devant sa mère. Il se montrait parfaitement clair, seulement elle ne voulait pas comprendre. Elle les regardait tour à tour, tentant de le faire changer d’avis sans succès. La jolie blonde croisa une seconde son regard, s’attendant à subir ses reproches à tout moment. Elle l’entendait déjà dire… C’était sa faute, c’était elle qui manipulait William, comme elle l’avait toujours fait… Et qu’elle cherchait surement à obtenir cela depuis longtemps… Et encore bien d’autres choses complètement fausses mais qu’il était bien plus facile de mettre sur le dos de cette belle-fille qu’elle détestait tant. Pourtant, elle ne disait rien, absolument rien contre elle. Elle ne la fixait pas avec haine mais avec ce regard si perdu, si… Apeuré… Grace soutenait son regard, parce qu’il était hors de question de faiblir devant cette piètre tentative. Mais elle ne s’attendait pas à la voir soudain parler de Dan… Jetant un coup d’œil directement à son époux, la belle était quelque peu troublée. Un trouble qui ne fit qu’augmenter lorsqu’elle nia la mort de son ex-mari. Echangeant un regard avec William, jusque-là en retrait, elle finit par avancer d’un pas vers Victoria. Elle ne savait absolument pas si elle devait la croire ou… Si elle le faisait exprès, une nouvelle fois. – Faire semblant d’oublier la mort de Dan, c’est monstrueux… Même pour vous. – Mais qu’est-ce que vous racontez, il n’est pas… Mort… Non, ce n’est pas possible… – Victoria… Mais elle s’arrêta net en voyant ses yeux se mettre à briller. Elle avait les larmes aux yeux, cet air rempli de détresse et de choc comme si elle apprenait réellement à l’instant la mort de Dan. – Comment… Comment est-ce arrivé ? Regardant une nouvelle fois William, elle finit par reprendre d’un ton moins froid. – Il avait un cancer et… Ça fait plusieurs mois Victoria. – Oh mon Dieu… Mais je… Je ne savais pas… Je… Je m’en souviens pas… Elle commençait à pleurer, à pleurer réellement. Et Grace n’avait aucune idée de la façon dont elle devait réagir. Elle était surtout mal à l’aise en fait. Finalement, elle détacha un mouchoir dans la boite située sur le petit meuble près du lit qu’elle tendit maladroitement à sa belle-mère.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3852
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir. (Graal) Dim 2 Juil - 0:20



~ GRAAL ~
"Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ils devaient s'attendre à tous venant de cette femme, des monstruosités enfin ... beaucoup de chose venant d'elle, surtout avec l'annonce qu'il venait de lui faire. Il ne comptait pas revenir sur sa décision et hors de question d'en discuter de toute façon ce n'était pas négociable, elle partait là bas un point c'est tous ! Mais William ne s'attendait pas du tous à ce qu'elle parle de Dan. C'était surprenant, presque blessant qu'elle en parle comme si ... il était encore là, comme si il avait encore les moyens d'agir pour lui venir en aide alors que, ça faisait déjà des mois qu'il n'était plus de ce monde. Elle était forcément au courant puisque pour son enterrement elle n'avait même pas daigné venir elle même et c'était contenté d'une simple carte. Elle était au courant qu'il était mort alors à quoi est ce qu'elle jouait là ? Sur le coup, William ne su même pas quoi lui répondre, il ce sentait tellement mal à l'aise sur le coup qu'il ne savait même pas quoi lui dire. La fixant pendant quelques secondes, il finit par tourner les yeux vers sa femme, croisant son regard sans trop savoir quoi dire, elle non plus visiblement ne savait pas ce qu'elle devait dire. Mais pourtant, lorsque Grace reprit la parole, Victoria ne semblait même pas ce rendre compte de ce qu'elle était en train de lui dire, comme si tous ça n'était qu'un mauvais rêve, elle ne voulait pas y croire, pire encore elle avait même les yeux brillants de larmes, limite si elle n'était pas effondrée d'apprendre tous ça. - Dire que nous comme marié, je n'ai jamais rien su pour son cancer ... comment à t'il pu cacher tous ça ? A moi ? Sa propre femme ! Prenant le mouchoir que Grace lui tendait, elle la remercia d'un petit sourire avant de sécher ses larmes et reprendre d'une voix tremblante. - Je n'ai plus que vous ! Ne m'abandonnez pas ! Baissant les yeux alors qu'elle le regardais, William ne comptait pas changer d'avis, bien au contraire. - Quand il est mort tu t'es contenté de lui envoyé une carte ! Et arrête ton cinéma .... ça fait des mois que vous étiez divorcés tous les deux ! Tu as demandé le divorce parce que tu avais trouvé mieux ailleurs ! - Mais enfin William pourquoi tu dis toutes ses choses méchantes ? C'est faux ! Cette fois c'était vraiment à ce demander si elle jouait la comédie ou si elle était vraiment malade. - Victoria ! Ne joue pas à ça, quoi que tu puisse dire tu ira dans cette maison de repos à Londres, à la seconde même ou tu sortira d'ici ! - Et si je vous prouve que j'ai changé ! Laissez moi voir Haylee au moins ! - Non, non tu n'as pas changé tu veux juste nous le faire croire, quant à Haylee ... plus jamais tu ne la verra ! - Grace ! Grace s'il te plait laisse moi une chance de te montrer que j'ai changé ! L'attrapant par le bras comme si elle était désespéré elle la suppliait presque de lui donner cette chance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6654
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir. (Graal) Dim 2 Juil - 1:06


 

 
 


« Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Elle s’attendait à la voir s’emporter, s’énerver, crier même. Mais pas une seule seconde, Grace n’avait imaginé voir sa belle-mère se mettre à pleurer. C’était la première fois qu’elle la voyait dans cet état. A leur dernière rencontre, à la villa, elle l’avait vue bouleversée. Mais, cette fois, Victoria semblait plus vulnérable que jamais. C’était très déstabilisant pour elle de la voir dans cet état. Depuis qu’elle était adolescente, cette femme lui avait toujours donné cette image forte et glaciale, comme si rien ne pouvait l’atteindre. Et là, elle la découvrait tout autrement. Elle était attristée, désemparée et complètement sous le choc d’apprendre la mort de Dan. Faisait-elle toujours semblant ? Pouvait-on réellement aller aussi loin sans raison apparente ? Elle était véritablement en train de semer le doute dans l’esprit de sa belle-fille. Malgré elle, Grace commençait à se demander si, en fin de compte, elle n’était pas réellement malade. Ils manquaient totalement d’objectivité à cause de la haine qu’ils lui vouaient. Mais, peut-être qu’au fond, ils devraient tenter d’oublier combien ils la détestaient pour voir les faits. Un médecin l’avait diagnostiquée comme atteinte de la maladie d’Alzheimer. Et maintenant, ils réalisaient qu’elle avait oublié la mort de son ex-mari. Elle avait même oublié leur divorce. Mais, bon sang, c’était de Victoria qu’il s’agissait… Elle était en train d’essayer de leur retourner le cerveau pour la énième fois... Ou pas… Elle ne savait pas, elle ne savait plus, Grace. Alors que son mari, lui, avait l’air beaucoup plus sûr de lui. Il restait campé sur ses positions, il se montrait même intransigeant avec elle. Il affirmait sans un soupçon d’hésitation que tout ce qu’elle pourrait dire ne changerait rien, et qu’elle allait finir dans cette maison de repos qu’elle le veuille ou non. Et il avait raison, bordel. Il avait raison de se montrer aussi assuré parce qu’il savait parfaitement à qui il avait affaire. Mais Grace n’arrivait pas à être aussi convaincue, pas maintenant qu’elle se retrouvait face à une Victoria au plus bas. Une partie d’elle se reprochait de se montrer aussi naïve alors qu’elle la connaissait par cœur… Et l’autre ne pouvait s’empêcher d’être touchée par ce qui se passait. Et dire qu’elle avait eu peur que William flanche… Mais il avait toujours été plus méfiant qu’elle. Elle pouvait être bien plus facile à amadouer qu’on le croyait, Grace. Il suffisait de savoir comment s’y prendre avec elle. Alors elle gardait le silence sans savoir ce qu’elle pouvait bien dire. Elle ne voulait pas s’interroger sur la sincérité de Victoria, elle ne voulait pas s’intéresser à ses états d’âme. Elle n’avait aucune raison de le faire, merde. Mais elle ne s’attendait pas à ce que celle-ci l’appelle en renforts. Elle la sentit soudain attraper son bras comme pour la retenir, comme pour la forcer à soutenir son regard. Avalant difficilement sa salive, la belle ne disait pas un mot alors que sa belle-mère en était réduite à la supplier. – Je t’en prie… Je ne suis plus cette femme, je… Je ne veux pas me retrouver toute seule… Elle était mal à l’aise, touchée malgré elle. Si elle s’attendait à être un jour atteinte par la détresse de Victoria… – On ne peut pas avoir confiance en vous, Victoria… déclara-t-elle en se dégageant doucement de son emprise, d’une voix moins assurée que celle de William cela dit. Si Victoria se demandait lequel des deux était le plus susceptible de se laisser atteindre, elle avait sa réponse. – Ne m’abandonnez pas… J’ai peur… Détournant les yeux, Grace tentait de se rappeler toutes les horreurs que cette femme lui avait faites. Elle se les remémorait, comme pour se convaincre qu’elle était face à un monstre. Mais tout ce qu’elle voyait, c’était une femme en détresse, et rien d’autre. – Ecoutez, je… Il n’est pas question de la femme que vous êtes, mais uniquement de votre maladie… Ce centre est le meilleur endroit pour s’occuper de vous.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3852
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir. (Graal) Dim 2 Juil - 17:09



~ GRAAL ~
"Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Lui aussi s'attendais à tout autre chose mais là c'était comme si elle nageait en plein délire. Elle cherchait même le soutient de Grace alors qu'en temps normal elle aurait plutot préféré la juger coupable de tous son malheur. Mais cette fois c'était lui le méchant et Grace la gentille, une première pour Victoria ! Ou alors elle était vraiment malade au point de ne plus ce souvenir de son comportement avec Grace. Elle avait les larmes aux yeux, la voix tremblante, la peur ... oui c'était surtout ça elle avait peur ! Peur de ce retrouver aussi loin et seule ! C'était à ce demander si elle jouait vraiment la comédie ou si elle était sincère. Sur le coup, William ne savait même pus quoi penser de tous ça bien qu'il restait toujours aussi sur et qu'il ne comptait pas changer d'avis même si elle devait fondre en larmes devant lui. Mais en voyant sa femme il sentait qu'elle avait presque envie de céder, comme si elle était touché par ce qu'elle était en train de voir. Bon sang non ! Grace n'oublie pas tous ce qu'elle t'as fait subir ! Mais il faut dire que c'était vraiment prenant comme moment. C'était bien la première fois qu'il la voyait pleurer surtout devant Grace. Elle la suppliait de la croire, croire qu'elle avait changé alors que ce n'était pas possible que Victoria change un jour ! S'approchant de sa femme, William tenta d'attirer son regard avant de regarder de nouveau sa mère. - Il n'est pas question qu'on en discute, tu iras là bas un point c'est tous ! Je t'y amènerais de force ! Grace, semblait beaucoup moins dur avec elle comme si elle voulait lui faire comprendre les choses gentiment alors que ... elle n'avait pas à être gentille ! Pas après ce qu'elle lui avait fait ! - Grace ! Tu n'as pas à t'expliquer ! De toute façon c'est soit ça soit elle ce débrouille ! C'est pour ta santé que je t'envois là bas ! Tu es malade et tu as besoin de personne qualifié pour s'occuper de toi ! - Mais je suis capable de m'occuper de moi ! Je peux rester ici ! - Tu te souviens même pas que Dan est mort et tu pense vraiment pouvoir t'occuper de toi ? Non, hors de question, et encore moins que tu reste ici ! Tu vas à Londres et c'est tous ! - Mais je ... - Grace ... on devrait y aller !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6654
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir. (Graal) Lun 3 Juil - 23:25


 

 
 


« Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




C’était tellement déstabilisant comme situation, bon sang. Elle avait l’habitude que Victoria se montre exécrable avec elle, elle était parée à ses insultes et ses reproches… Mais pas à la voir dans cet état, si apeurée, si chamboulée. Elle n’était pas préparée à une chose pareille. Et, le moins qu’on puisse dire, c’était qu’elle était incapable de rester aussi indifférente à ce côté si vulnérable de sa belle-mère. C’était bien plus facile de contrer sa méchanceté que cette faiblesse inattendue… Elle n’y arrivait pas. Et elle s’en voulait, Grace. Parce que sa raison lui rappelait obstinément qu’elle se retrouvait face à la pire garce qui soit. Mais il y avait toujours cette part de doute en elle qui la rendait plus hésitante, plus touchée en fait. Et, face à sa raison, elle n’avait toujours eu que trop tendance à écouter son cœur. Elle n’oubliait pas tout ce que Victoria lui avait fait subir… Mais elle avait réellement l’impression qu’elle n’était rien d’autre qu’une femme en détresse à cet instant. Heureusement pour elle, son mari se montrait beaucoup plus ferme et intransigeant. Il ne se laissait pas avoir si facilement par les tentatives de sa mère. Il finit même par s’approcher de la jolie blonde comme pour attirer son attention. Mais Grace avait encore les yeux rivés sur cette femme malade qui l’implorait de lui pardonner et de croire qu’elle pouvait changer. Ce ne fut qu’en entendant la voix de William reprendre la parole avec beaucoup plus d’assurance qu’elle pour affirmer qu’il était hors de question de négocier avec eux qu’elle tourna finalement la tête vers lui. Mal à l’aise plus qu’autre chose, la créatrice préféra laisser son époux parler. Force était de constater qu’il s’y prenait bien mieux qu’elle. Et dire qu’elle était venue pour le soutenir, pour empêcher Victoria de l’atteindre… Prenant une profonde inspiration, Grace se força à retrouver ses esprits. Elle ne devait pas se laisser avoir. Elle ne devait pas donner ne serait-ce qu’une seule chance à cette femme de les détruire une nouvelle fois. Elle l’avait déjà trop fait. Et s’adressant à elle, c’était exactement ce que Will tentait de lui faire comprendre en s’adressant à elle cette fois. Hochant la tête en signe d’acquiescement, la belle ne pouvait pas le contredire. C’était ce qu’il avait décidé, ce dont ils avaient convenu ensemble puisqu’elle était d’accord avec lui… Et elle ne voulait pas changer d’avis. Elle ne pouvait pas envisager de laisser Victoria revenir dans leur vie, encore moins auprès de leur fille. Sa belle-mère tentait même de les convaincre qu’elle pouvait s’occuper d’elle-même, à défaut qu’ils aient envie de le faire. Mais William restait campé sur ses positions. Quand il lui déclara qu’ils devraient y aller, Grace acquiesça en s’approchant de lui. – On s’occupe de votre billet d’avion. précisa-t-elle simplement à Victoria qui reprenait déjà. – S’il-vous-plait… Je ne supporterais jamais de vivre enfermée… Vous pouvez me comprendre… Bon sang, oui. C’était l’horreur, ce genre d’endroits… Et cela ne faisait que perdre la styliste un peu plus encore. Elle allait finir par la faire culpabiliser, merde. – Au revoir Victoria. rétorqua-t-elle seulement sans oser la regarder dans les yeux, comme si elle s’en voulait. Et ça, sa belle-mère le voyait bien. Quittant la chambre sans attendre, elle était pressée de partir, de respirer… Parce qu’elle commençait à se sentir étouffée, là-bas.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3852
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir. (Graal) Mar 4 Juil - 22:22



~ GRAAL ~
"Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oui elle était malheureuse, oui elle était en détresse, mais elle n'avait pas changé. Victoria restait Victoria et elle avait beau leur faire les yeux doux, prendre son air de chien battu, pire encore elle essayait même d'amadouer Grace en lui montrant combien elle était prête à faire n'importe quoi pour lui présenter ses excuses. Malgré tous, William connaissait sa femme par cœur et derrière son côté peste et pourtant sur d'elle, elle était sensible. Difficile à croire que Victoria puisse l'atteindre de la sorte mais pourtant il le voyait bien, Grace n'était pas insensible à tous ce blabla et bon sang il ne fallait surtout pas qu'elle cède ! S'approchant d'elle, l'avocat tentait tant bien que mal de capter l'attention de sa femme afin de la détourner de Victoria mais il voyait que ça ne semblait pas être facile. William refusait de croire à tous ce qu'elle pouvait dire, et de toute façon même si elle pouvait prendre soin d'elle, il était hors de question qu'elle reste ici auprès d'eux. Il ne s'occupait pas d'elle parce qu'il le voulait, mais c'était plutot par nécessité, par obligation, une question de morale, ce code qui dit qu'un enfant ne devrait pas laisser ses parents ce débrouiller quand ils n'en sont plus capable. Un code que William veut tout de même suivre bien que ce n''est pas avec joie. Soupirant encore une fois en la voyant attendrir sa femme, William ce dit surtout que c'est le moment de s'en aller ce qu'il ne tarde pas à lui faire comprendre en invitant sa femme à la suivre. Ce dirigeant tous de suite vers la porte de sortie, William attend que sa femme vienne le rejoindre pour ouvrir la porte. - Il fallait y penser avant Victoria ! Au revoir ! Dit il froidement avant de laisser passer Grace devant lui et sortir de la chambre en refermant la porte sans même prendre en compte ce qu'elle pouvait dire. Restant silencieux derrière cette porte, il releva enfin les yeux vers sa femme avant de lui adresser un faible sourire. - Est ce que ça va ? Il ne sait pas si c'est utile de lui poser la question puisque rien qu'à voir son visage elle semble tout autant retourner par cette rencontre et visiblement tout comme lui elle ne parvint pas à oublier tous ce que Victoria à pu leur dire. Ils ne pouvaient pas rester de marbre devant une femme aussi ... démunie. Elle était perdue, seule mais après tous n'avait elle pas cherché ? Elle avait fait le mal autour d'elle toute sa vie alors pourquoi devraient ils veiller sur elle ? Faire son bonheur et lui donner ce qu'elle veut ? Franchement ! - Ne te laisse pas avoir par son petit manège Grace ! C'est du cinéma !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6654
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir. (Graal) Mar 4 Juil - 23:26


 

 
 


« Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Evidemment qu’elle était sensible, Grace. Elle l’était peut-être même trop en réalité. Que ce soit dans le positif ou dans le négatif, elle avait tendance à suivre son instinct, son envie, et plus généralement ce que ses sentiments lui disaient à la place de toute raison. Elle était excessive, comme si ce qu’elle ressentait était démultiplié par rapport à la plupart des gens. Si son cœur lui dictait quelque chose, elle l’écoutait sans réfléchir, quitte à le regretter ensuite. Elle fonctionnait à l’extrême, ce qui l’avait mise plus d’une fois dans des situations délicates. Mais elle n’y pouvait rien, elle était comme ça. Elle ne le maîtrisait pas. Exactement comme en ce moment même. Elle ne contrôlait pas cet élan de compassion envers sa belle-mère. Elle savait qu’elle ne devrait pas, elle en avait bien conscience. Et elle s’en voulait, ne serait-ce que pour William qui avait besoin de son soutien, et non d’une guimauve qui se laissait atteindre par quelques larmes. Elle-même ne comprenait pas, et jamais, elle n’aurait cru être touchée par cette femme un jour. Mais elle avait beau avoir un tempérament de feu, elle avait beau être une véritable peste parfois, elle était loin d’être difficile à atteindre. Elle avait toutefois de la chance parce que son mari savait se montrer beaucoup plus intransigeant. Il n’oubliait pas tout ce que Victoria avait pu leur faire, contrairement à elle. Et surtout, il la rappelait à l’ordre pour l’empêcher de se laisser envoûter par une image bien loin de la réalité sur cette femme. Bien consciente, au fond, que c’était lui qui avait raison, Grace ne protesta pas lorsqu’il l’invita à quitter les lieux. Elle n’avait pas davantage envie que lui de rester dans cette pièce, à tenter de se persuader qu’elle n’était pas face à une femme vulnérable mais bien devant la pire des garces qu’elle connaissait. Saluant tous les deux Victoria, les amoureux se retrouvaient enfin dehors, à l’abri de son regard brillant. La jolie blonde sentit un certain soulagement l’envahir bien qu’elle avait toujours un peu le cœur lourd après la conversation qui venait de se dérouler. Et Will sembla le remarquer parce qu’il ne tarda pas à lui demander si elle allait bien. Elle était encore chamboulée, retournée même. Elle avait besoin de quelques instants pour se reprendre. – Oui, je… Ça va…. répondit-elle sans paraître elle-même bien convaincue. Elle passa d’un geste fébrile sa main dans sa chevelure blonde comme pour essayer de se ressaisir. Elle tentait surtout de comprendre ce qui avait bien pu se passer pour que Victoria parvienne à atteindre son cœur. Elle avait le regard un peu désorienté, comme si elle était perdue dans ses pensées. Ce ne fut qu’en entendant à nouveau la voix de son époux que la belle se força à relever les yeux vers lui pour la première fois. Pour lui, Victoria avait fait du cinéma. Elle tentait encore de les amadouer, mais ils ne devaient pas se laisser avoir. – Oui… Je sais mais… Comment pouvait-il en être aussi sûr ? Comment avait-il pu être capable de se montrer si froid envers elle alors que… Même elle, elle n’y était pas parvenue ? Grace avait beau jouer les fortes têtes, elle était parfois aussi naïve qu’une enfant. Elle avait tout de même réussi à devenir amie avec une femme qui voulait lui voler son mari, donc bon… Se reculant instinctivement loin de cette porte, loin de Victoria, elle laissa échapper un soupir. – Je ne sais pas ce qui m’a pris… Je suis désolée, William… Comme soutien, elle avait été minable.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3852
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir. (Graal) Mer 5 Juil - 17:21



~ GRAAL ~
"Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Sortant de cette chambre en laissant Victoria derrière eux, William ce sentait encore plus mal qu'à leur arrivée. Il avait eu peur du comportement de sa mère, il s'attendait même à ce qu'elle régisse d'une façon bien plus violente qu'autre chose mais ... ça ne c'était pas du tout passé de cette façon puisque au contraire elle avait agit d'une façon inattendue. C'était même bien pire de la voir dans cet état plutot que de la voir hurler ou s'en prendre à eux en les accusant de tous, même si la plupart du temps c'était Grace qui en payait les conséquences. Mais pas du tous cette fois, c'était surprenant mais cette fois Victoria c'était montrée gentille, bien trop gentille c'était même étonnant presque déstabilisant, trop déstabilisant. Malgré tous, William n'était pas insensible et même si il n'en montrait rien il ne savait plus du tous quoi penser de cette situation. Sortant de la chambre, Grace semblait ce sentir aussi mal que lui mais il ne savait pas vraiment dans quel sens. Après tous, sa mère avait tous fait pour lui faire comprendre qu'elle avait changée, alors que ... l'un comme l'autre ils savaient que ce n'était pas possible qu'elle change ! C'est Victoria il ne faut pas l'oublier mais en la voyant si fragile, vulnérable il n'était plus sur que ce soit du cinéma ! En faite il ne savait plus vraiment grand chose. Ce tournant vers sa femme pour s'assurer qu'elle allait bien, elle semblait assez désorienté et surtout perdu. En gros ils l'étaient tous les deux, cette rencontre avec Victoria ne c'était pas vraiment bien passé puisqu'elle avait réussi à semer le trouble dans leurs esprits. William tentait de garder les idées claires, de ce dire qu'elle ne voulait que les manipuler, ce servir d'eux afin d'avoir ce qu'elle voulait ! Seulement il ne fallait pas la croire ! Ils ne devaient pas lui faire confiance et encore moins lui montrer un quelconque signe de faiblesse. Mais l'illusion était vraiment parfaite, il était bien d'accord avec elle sur ce point. - Grace, tu dois garder à l'esprit qu'il s'agit de Victoria ! Elle veut juste nous manipuler ! Elle sait comment s'y prendre et tu ne dois surtout pas te laisser avoir par son petit manège de femme malheureuse. Mais c'était difficile, il le savait parce que lui même ce sentait assez déstabilisé par ce qui venait de ce passer. Soupirant doucement, il prit la direction du l'entrée pour sortir d'ici en compagnie de sa femme, du moins jusqu'à ce qu'elle ce retourne pour lui dire qu'elle ne savait pas ce qui lui avait prit d'agir de cette façon. Ce tournant vers elle, William ne lui en voulait pas même si venant d'elle il s'attendait à ce qu'elle reste forte face à Victoria, après tous ce qu'elle leur avait fait. - Elle sait manipuler tous le monde chérie, c'est juste que ne tombe pas dans son piège ! Elle est maligne et je veux pas qu'elle puisse nous atteindre ! S'approchant d'elle, il l'embrassa tendrement sur le front avant de prendre sa main pour ce diriger avec elle vers la sortie. - Elle va monter dans cet avion, partir pour Londres et plus jamais elle ne reviendra nous tourmenter !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6654
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir. (Graal) Mer 5 Juil - 17:54


 

 
 


« Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Elle n’avait pas redouté la colère de Victoria, pas un seul instant. Elle était plus qu’habituée à supporter ses foudres, et elle n’avait jamais eu aucun mal à les contrer. Alors même qu’elle n’était qu’une adolescente de seize, elle n’avait jamais hésité à la remettre à sa place. Grace ne se laissait pas faire quand on se montrait virulent avec elle, non. Elle était beaucoup plus malléable quand on tentait d’atteindre son cœur. Et peut-être que sa belle-mère l’avait compris. Peut-être qu’elle essayait de l’amadouer car elle savait que la mettre en colère ne ferait que l’éloigner d’eux. Alors que, cette fois, elle était véritablement parvenue à toucher la belle. Elle avait réussi à créer une fissure quelque part entre tous ces murs de méfiance à son égard. En sortant de cette chambre d’hôpital, la créatrice de mode était bien plus retournée qu’en y entrant. Elle était déstabilisée, tellement qu’elle ne savait plus du tout ce qu’elle devait penser. Et William semblait s’en rendre compte. Lui-même n’était plus aussi sûr de ce qu’il pensait en arrivant mais il avait le mérite d’écouter sa raison. Grace ne voyait même pas ses hésitations, trop plongée dans les siennes. Elle était perdue. Elle se sentait mal, elle s’en voulait. Mais elle n’arrivait même pas à savoir si elle culpabilisait davantage pour sa réaction des plus faibles, ou si au contraire elle se sentait coupable de laisser sa belle-mère dans cet état. Son mari tentait naturellement de lui faire retrouver ses esprits. Et, en l’écoutant, elle se sentait quelque peu apaisée malgré tout. Elle se disait qu’il avait raison… Elle ne pouvait pas raisonner comme elle l’aurait fait avec n’importe quelle personne. Il s’agissait de Victoria, une femme dont elle avait appris à se méfier tout au long de sa vie. Seulement, même si Will affirmait qu’elle savait parfaitement comment s’y prendre pour les manipuler, la styliste avait la sensation que c’était très différent cette fois. Elle n’avait jamais tenté de l’amadouer, elle. Elle n’était vraiment pas comme ça avec elle, d’ordinaire, et c’était ce qui la rendait si hésitante. Mais elle ne voulait pas montrer ses doutes à son époux, elle l’avait déjà assez fait comme ça. – C’est vrai, c’est vrai… Elle a manipulé tout le monde toute sa vie. affirmait-elle comme pour s’en convaincre. Et cela fonctionnait tout doucement. Au point même qu’elle se rende compte qu’elle avait été vraiment trop faible devant sa belle-mère. Elle se le reprochait parce qu’elle savait que William avait besoin d’elle pour l’affronter. Et, cette fois, il avait surtout dû gérer les états d’âme de sa femme en plus des siens. Elle n’avait pas assuré du tout sur ce coup. Elle finit même par s’excuser auprès de lui alors qu’ils quittaient tous les deux l’hôpital. Mais le jeune homme ne semblait pas lui en vouloir. – D’accord… Elle n’y arrivera pas. Esquissant un faible sourire lorsqu’il l’embrassa sur le front, la belle entrelaça ses doigt aux siens avant de le suivre jusqu’à la sortie de l’établissement. William disait vrai… Elle allait partir, et plus jamais, ils ne la verraient. D’ici quelques jours, tout serait réglé.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Personne ne peut deviner sur quelle face la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir. (Graal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-