AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Phone call : Anna & Apple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
VIEILLE CROUTEd'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2117
▵ arrivé(e) le : 23/01/2013
▵ avatar : Rachel McAdams

MessageSujet: Re: Phone call : Anna & Apple Jeu 24 Aoû - 22:13

« La... La chance... qu’il... qu’il a de... de m’avoir ? Quelle... Quelle chance ?! Je... Je ne suis qu’un... qu’un gamin... ultra chiant... et... et pathétique... qui... qui ne fait que chouiner ! » Dit-il en se remettant à pleurer de plus belle. Evidement j'étais loin d'être de son avis. « C’est... C’est moi... qui... qui ai de la chance de l’a... l’avoir ! Et qui... qui ai la chance qu’il arrive à me... su... supporter ! » Je soupirais. " Apple Swan Hawkins ! ... " Le sermonnais-je malgré moi sur un ton autoritaire que je n'utilisais que rarement. Je n'aimais pas l'entendre parle de lui comme ça, comme si il ne valait pas grand chose. J'avais toujours peur qu'il fasse une bêtise en ayant une si mauvaise opinion de lui-même. " Je t'interdis de parler comme ça de toi. Tu m'entends ?! " Dis-je, ne lui laissant que peu d'autre choix. " Tu vaux bien plus que ce que tu crois. Je sais que Alej comme moi on le sait et que c'est pour ça qu'on t'aime. Il faut que tu arrêtes de douter de toi. " Lui intimais-je fermement. " Je sais que les choses peuvent s'arranger entre Al et toi, il faut simplement que vous battiez tous les deux pour votre couple. Les épreuves vous rendront plus fort. " Tentais-je de lui expliquer.

L'idée d'aller jusqu'en Espagne prendre soin de lui germe dans ma tête après qu'il m'en ait parler. Il faut bien sur que je vois avec Ethan mais je crois qu'y aller serait une bonne idée. Apple manque beaucoup à Sandro. « Ça... Ça me ferait vraiment plai... plaisir de vous revoir ! Quand... Quand penses-tu que tu p... pourras savoir si vous venez à deux... ou... ou à trois ? » Je glisse une main dans mes cheveux. " J'en parle à Ethan ce soir et je te dis tout de suite après ? " Lui proposais-je. « Nous... Nous irons à la plage ! Et... Et je vous ferrai faire la tournée de la ville et des boutiques ! M’man, y’a une galerie d’art dont tu vas tomber folle amoureuse ! Et... Et y’a un même une boutique spécialisée dans toutes sortes d’articles à l’effigie de super-héros, pour Sandro ! Ce... Ce sera génial ! On va bien s’amuser, tous ensemble ! » Je souris, ravie de l'entendre déjà planifier notre séjour. Sa réaction me donne déjà envie d'être auprès de lui pour lui redonner le sourire. " On organisera tout ça d'accord ? J'ai hâte de découvrir ta nouvelle vie. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Listen to your heart.
avatar
Listen to your heart.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 33872
▵ arrivé(e) le : 05/05/2016
▵ avatar : Logan Lerman, le petit prince de mon cœur. ♡

MessageSujet: Re: Phone call : Anna & Apple Sam 2 Sep - 9:45

M'man & fiston.


P
lic. Ploc.
Les larmes dégringolent le long de tes joues, à l’instar de goutes de pluie qui, lors d’une grosse averse, envahissent et noient l’univers.
Plic. Ploc. Et elles tombent, inlassablement.
Tu ne le mérites pas, ton fiancé, et tu le sais. Mais à quoi cela te sert de pleurer, de te dénigrer et de t’apitoyer ?
À rien, piètre petit monstre effronté !
Et même si ta mère de substitution ne cesse d’essayer de te consoler et de te faire reprendre confiance en toi, tu n’y arrives toujours pas : tu ne le mérites pas, ton fiancé, et tu le sais...

Tu es inconsolable et bien incapable d’entendre le sermon autoritaire de ta mère, puisque tu n’y vois qu’une belle chimère.
Non... elle n’a pas raison ! Tu n’es pas quelqu’un de bien !
Tu n’es qu’un petit monstre sans cœur, qui se réfugie dans les délicieux souvenirs de son passé et qui s’éloigne indéniablement de son présent et de l’homme qu’il est censé aimer.
Oh oui... Tu n’es pas quelqu’un de bien...
Tu es un monstre...
Et tu le sais...
C’est la cruelle vérité...

« Tu... Tu as une bien... une bien belle image de... de moi... » Oh... mais quel dommage qu’elle soit complètement erronée ! « Moi... Moi aussi, je... je t’aime... m’man... » Tu avais tant besoin d’un peu d’affection que tu sens ton cœur fondre comme neige au soleil. C’est si rare, malheureusement, ces derniers temps...

Les choses peuvent-elles néanmoins s’arranger ? D’après ta mère, il te suffirait de te battre pour surmonter les embuches qui jalonnent le chemin heureux de votre histoire digne d’un conte de fées...
Mais... as-tu l’étoffe d’un combattant ? Es-tu brave ? As-tu la force de mener cette bataille ? Tu n’es pas un héros... ni un prince charmant... ni un guerrier... pas plus que tu n’es vaillant, courageux ou fort...
Tu n’es qu’un petit monstre-enfant impuissant...
Et tu sais pertinemment qu’il te sera bien impossible de combattre le dragon bougon qui s’est dressé en travers ton cœur à l’abandon...
Tu n’es pas assez fort.
Tu es bien trop fragile.
Tu ne gagneras pas.
Tu mourras.
Cette bataille de l’amour... oh, oui... elle te vaincra...

« Je... J’espère que... que j’en aurais... la... la force... et... et qu’on y... arrivera... »
Haha... Tu n’y crois même pas.

Après avoir séché tes larmes à l’aide du revers de ta manche, ta maman et toi convenez de vous retrouver pour deux petites semaines de vacances volées. Tu sais qu’elle accepte ta proposition pour te consoler – par pitié - et pour tenter de réparer ton cœur esseulé, mais tu es subitement si enjoué et excité que tu te décides de ne rien relever.
« D’a... D’accord... Tu... Tu me tiendras... informé ! » Bien sûr, un voyage à l’autre bout du monde demande un minimum d’organisation, et tu comprends parfaitement qu’elle ait besoin d’un peu de temps pour se préparer et pour annoncer la nouvelle à son mari bien-aimé.
Néanmoins, tu as hâte qu’elle soit là, auprès de toi, pour la serrer et la prendre dans tes bras.
Oh... elle te manque tellement, ta petite et adorable maman...
« J’ai... terriblement hâte que vous soyez là ! »
Et rien que cette idée empli ton petit cœur de joie...

Tu regardes ton réveil... Oh, plus que quelques heures de sommeil avant le lever du soleil !
Aïe... En plus, tu travailles demain...
« M... Merci pour tout, m’man. Je... Je vais essayer d’aller me recoucher... »
Tu n’as absolument pas envie de raccrocher et de la quitter, mais tu n’as pas trop le choix, puisque tu es de garde, demain, à la première heure, auprès de quelques uns de tes collègues pompiers.
« Je... Je suis de garde... et... et il vaudrait mieux que je ne sois pas trop fatigué... »
Il vaudrait mieux, en effet ! Et puisque tu es bien incapable de secourir ton propre cœur meurtri, tu te dois d’être en pleine forme pour sauver la vie d’autrui !
« À très bientôt, m’man... Je... Je t’aime. »
Tu es sincère, ton cœur bat et s’embrase.

Après avoir raccroché, tu poses ta tête tout contre ton oreiller.
Pensais-tu pouvoir trouver le sommeil aussi facilement ?
Tu ne cesses de cogiter... de penser à tes amours... et à tous les démons de ton passé...

Mourant de solitude, d’inquiétude, de perdition et d’amour, tu ne fermeras néanmoins pas l’œil de toute la nuit...
Triste nuit...
Triste vie...
Triste cœur anéanti...

made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Phone call : Anna & Apple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: cell phone.-