Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ❝be my lantern, help me shine on through❞ Ϟ ft. january.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JANUARYcouple.
avatar
JANUARY ♡ couple.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 771
▵ arrivé(e) le : 21/05/2016
▵ avatar : aaron paul. ♥

MessageSujet: ❝be my lantern, help me shine on through❞ Ϟ ft. january. Lun 3 Juil - 18:28





Be my lantern, help me shine on through

January Wolverstone & G-Hades J. Brewster

Une courte nuit à l'intensité sans aucun pareil. Une nuit de réconfort alors que toutes les précédentes ont été pour toi d'une douleur sans nom. Une telle frustration que tu contenais, une colère que tu étouffais alors qu'autrefois tu l'aurais laissé éclater sans même penser à ce que les autres en penseraient. Tu avais été un impulsif, lors de ton adolescence. Cela n'avait pas tellement changé, mais il en reste que tu avais grandi, et que, quelque part, toi seul était responsable de ton malheur. Elle était dans les bras d'une autre, elle était dans les bras d'une femme alors que depuis longtemps tu nourrissais des sentiments pour elle. Des sentiments qui aujourd'hui t'étaient si destructeurs, si insupportables qu'il fallait que tu t'en changes d'air, que tu penses à autre chose. Et la bellâtre à tes côtés, cette brune si belle, divine compagnie, avait été ta véritable bulle d'oxygène, celle qu'au fond, tu avais toujours eu besoin. De l'amitié pure et sincère, que vous aviez tous les deux décidé sans aucune conséquence de lier à de l’excitante sensualité. Un peu d'alcool, des rires mais surtout cette tension d'attirance a eu raison de vos pulsions, de vos désirs et vous aviez craqué, laissant place bien vite place a un échange langoureux, aussi passionné qu'il avait pu être torride. Et tu avais aimé ça. Tu avais aimé cette nuit avec elle, chez elle, car cela t'avait fait un bien que tu n'imaginais pas ... Sentir enfin le corps d'une femme contre le tien, même si cela n'était pas celle de la personnes que tu aimes réellement, au fond, à comblé ton coeur un peu trop vide, mais surtout en peine. January a répondu à ta souffrance comme un remède inattendu. C'est pour ça que tu tiens à cette nana, que même s'il n'y avait rien d'amoureux entre vous, elle n'hésite pas à tout mettre en oeuvre pour te redresser la tête quand ça n'allait pas, par n'importe quel moyen ... Et son don de cette nuit était totalement ce genre de chose pour lequel tu lui est vraiment reconnaissant.

Tu avais ouvert les yeux depuis une bonne dizaine de minutes, caressant tendrement le bras de la jolie January, l'effleurant pour ne pas la déranger dans son sommeil. Son visage paisible rayonnait, même inanimé, alors que le tien, arborait inconsciemment une demi teinte. Certes, tu t'étais amusé, cela t'avait fait du bien, mais malgré tout, tu avais comme une once de remords. Celui d'avoir fait un pas de travers par rapport à Julia. Tu savais que c'était idiot parce que vous n'étiez pas officiellement ensemble, et chose qui d'ailleurs ne risquait pas d'arriver. Et pourtant, ta morale te condamnait, te faisait sentir coupable par rapport à tes règles, à ton approche de la fidélité. Tu avais encore du mal à te dire que tu avais le droit, que tu n'avais rien fait de mal cette nuit, juste apporté du plaisir à l'une de tes amies alors qu'elle s'était donné pour mission de panser tes blessures. Mais cela passait assez mal en fait.

Pour ne plus penser à cela, tu te décides à quitter le lit, embrassant rapidement l'épaule de la demoiselle endormie. Au sol, repose encore vos affaires qui ont été balancées durant la nuit. Tu attrapes en silence ton jean pour l'enfiler le plus discrètement possible, et quittant la chambre pour te diriger vers la cuisine. Tu avais bien besoin d'un café, et sans aucun doute que cela allait aussi être le cas de January une fois qu'elle serait réveillée. Tu préparas alors la machine, en mettant la dose nécessaire pour que la belle apprécie, tu n'étais pas tellement compliqué toi-même, il fallait juste que cela aide à ton réveil assez lourd. Une fois la machine mise en route, petit regard sur ton portable, guettant un message de ta baby-sitter, mais rien. Sans aucun doute que la soirée de Jehan s'était bien passée, mais consciencieux malgré tout, tu envoies un petit signe de vie en espérant en recevoir un petit retour. Et c'est à ce moment que tu entendis January approcher, sans doute appâtée par le bruit du café qui chauffait et coulait dans la machine, quittant ton portable que tu rangeais dans ta poche arrière, ton torse toujours apparent, tu lui affiches un demi sourire, répondant au sien : « bien dormi ma belle ? j'espère que tu n'es pas contre un café ... je me suis permis de le faire. » Ton regard bleu se veut bienveillant, même si la trace d'ombre était toujours présente à son insu ... Tu pourrais lui en parler, à January, mais tu n'avais pas vraiment le coeur à vouloir l'embêter avec tout cela.

by tris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEILLE CROUTEd'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1009
▵ arrivé(e) le : 22/12/2016
▵ avatar : Krysten Ritter.

MessageSujet: Re: ❝be my lantern, help me shine on through❞ Ϟ ft. january. Mar 4 Juil - 12:48

Hades & January
be my lantern, help me shine on through

And then I turned myself inside out, and it's all about the way your hips move. Side to side, left to right, guide me home tonight. And I need a little more thunder, a little more lightning.


J’ouvre brusquement les yeux, tirée à contre coeur des bras de Morphée par le bruit de la cafetière.
Je baille, étirant mes bras ankylosés par la nuit que je viens de passer.
Si je m’attendais à ça. Si je m’attendais à ce que les choses prennent ce tournant, avec Hades ; à ce que, d’un parfait commun accord, nous cédions progressivement à l’attirance qui me transcendait depuis le début, à ce que nous finissions la soirée dans mon lit, nous adonnant aux plaisirs charnels.
D’un brusque mouvement de tête, je constate que la place est vide, à côté de moi. Encore assez chaude pour me confirmer qu’il vient tout juste de sortir du lit, d’où le café qu’il doit être en train de préparer.
Incapable d’en faire de même, je tente d’enfouir mon visage dans l’oreiller, pour échapper à la lumière vive et crue du soleil. Rien à faire, je n’arriverais pas à me rendormir.
Je repousse la couverture d’un coup de pied, mais regrette aussitôt. J’ai froid.
Me mettant sur mon séant, je décide de partir à la recherche de mes vêtements, qui ont été éparpillés un peu partout dans la chambre. C’est sans surprise que je remarque que les affaires d’Hades ont disparu, alors que les miennes gisent encore, éparses, çà et là dans toute la pièce.
Je me lève finalement et m’habille, engourdie par le sommeil. Si la nuit a été particulièrement fatigante, il faut dire que je ne suis pas tellement au meilleur de ma forme non plus. Je sais qu’Hades va mal, bien plus mal qu’il ne veut me le dire. À cause d’une femme.
Il n’a pas voulu trop m’en dire, mais je ne suis pas stupide. Je le connais bien, maintenant, et encore plus ce matin. Et le voir dans cet état m’est juste insupportable.

Je sors de la chambre, me dirige jusqu’à la cuisine, où je le découvre sans surprise en train de faire du café. Désireuse de le mettre de bonne humeur, je laisse un sourire fendre mes lèvres, tandis qu’il s’aperçoit de ma présence. Et il a beau sourire, je sais que ça ne va pas. Je le sais, je le lis dans le bleu tumultueux de ses yeux. Toute cette souffrance qu’il tente en vain de noyer, de faire fondre comme neige au soleil. J’aurais bien aimé lui crier que c’est parfaitement inutile, que s’il souffre tout ne s’envolera pas comme ça ; que s’il souffre il ne peut pas tout garder pour lui. Mais je sais à quel point ça ne servirait à rien.
Je sais à quel point il est attaché à cette douleur, à quel point elle le suit partout sans jamais lui offrir une seconde de répit.
Et si, cette nuit, j’ai réussi à le délivrer un peu, alors je n’en suis que plus heureuse.
Mais ce matin, toute sa peine est revenue, je le sais, mais il persiste à ne rien vouloir me dire. Pourquoi ne veux-t-il pas m’en parler ? Ne suis-je pas assez digne de confiance pour lui ? Et je commence à me poser sérieusement la question, même après la nuit que l’on vient de passer. Abandonnant mes idées noires, je réponds enfin à son bonjour, un peu trop tardivement pour qu’il ne s’aperçoive de rien. « Très bien, et toi ? » Je m’approche un peu plus de lui, pour récupérer une tasse du café fumant. Et la danse du noir et du brun à la surface me donne subitement le tournis. « Tu as très bien fait. Merci ! » J’essaie d’être un peu enjouée, mais j’ai du mal à faire semblant, aujourd’hui.
Je veux savoir ce qui ne va pas.
Je veux savoir. Et tu vas tout me dire, Hades.
De toute manière, je ne le laisserai pas quitter cette maison sans avoir eu les réponses tant escomptées. Je me hisse sur la table pour m’y asseoir, m’efforçant de plonger mon regard au plus profond du sien. « Tu sais… Ce qu’il s’est passé hier… Je sais que ça n’était pas dans tes plans… Ni dans les miens. Et, je sais aussi que si tu as craqué… c’est que tu vas vraiment mal. » Je penche pensivement la tête sur le côté, la mine soucieuse. Je me fais du souci pour lui, bon sang, pourquoi ne veut-il pas le remarquer ? « Alors, dis-moi… Dis-moi, je déteste te voir comme ça en étant dans l’ignorance... »

©️ élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JANUARYcouple.
avatar
JANUARY ♡ couple.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 771
▵ arrivé(e) le : 21/05/2016
▵ avatar : aaron paul. ♥

MessageSujet: Re: ❝be my lantern, help me shine on through❞ Ϟ ft. january. Mar 5 Déc - 18:57





Be my lantern, help me shine on through

January Wolverstone & G-Hades J. Brewster

Si l'euphorie de cette nuit a réellement été synonyme pour toi d'une libération, même provisoire, de tes ressentis chaotiques, voilà que le contre-coup de la culpabilité te revient comme le dur lendemain d'une cuite non assumée depuis longtemps. Avec January, tu avais retrouvé un peu de cet Hades d'autrefois, celui qui se foutait des convenances et qui n'avait pas une opinion très noble de ce que pouvait être les ressentis amoureux. Tu n'avais pas forcément réfléchi, ni même la force de le faire, alors face au poids de l'alcool et du si bon feeling qui te reliait depuis pas mal de temps avec cette ténébreuse au tempérament de feu, tu n'avais qu'été faible. Complètement obtus d'avoir dû répondre à ses avances, sans penser une seule seconde au remord qui cuisait salement ton réveil.

Mais ce qui était bien, avec January, c'est que tu savais que cette folie n'allait avoir aucune conséquence sur votre relation amicale. Si tu n'avais pas d'attaches, hormis cet amour brûlant pour Julia, elle, n'avait pas d'engagements non plus, pour le peu que tu en savais. Mais l'acte en lui-même, n'allait pas rendre bizarre la tension positive qui émane de votre relation. Jan', elle était loin d'être prise de tête et n'était pas du genre non plus à tomber amoureuse tout de suite d'un homme avec qui elle aurait passé seulement une nuit. T'avais pas besoin de ça, et, tu le savais, elle exécrerait aussi, cette faiblesse romantique. Elle est assez intelligente pour faire la part des choses, tu la connaissais et elle te connaissait aussi, d'une certaine manière. Voilà pourquoi tu encenses cette amitié qui vous lie, tous les deux.

Un café préparé rien que pour elle, voilà ta manière pour lui montrer que pour toi, ce petit dérapage n'efface en rien la positivité que tu éprouves à son égard. T'étais même reconnaissant que, pendant quelques heures, elle ait réussi à te faire penser à autre chose au moment où tu semblais en avoir le plus besoin. Et encore maintenant, alors qu'elle te sourit, au lieu de t'assassiner moralement d'avoir été aussi faible, aussi lâche d'avoir craqué alors qu'habituellement, t'étais bien plus fort que ça. Elle s'approche, January, elle te remercie pour sa tasse et te dit qu'elle a bien dormi. Elle a bien profté de son sommeil alors que toi, t'as du bien compter une centaine de moutons avant de sombrer. « ouais ... plus ou moins. » Tu ne voulais pas remettre en cause vos ébats parce que là était loin d'être la réelle raison. Les traits ternis de ton visage ne t'auraient pas donné de crédibilité de toute façon, alors mieux vaut éviter de se cacher. Elle le voit bien, January, surtout après quelques secondes, où elle se décide à mettre les pieds dans le plat. Certes, tu n'étais pas un gars infaillible, certes, cette nuit ne t'avait un aucun cas ressemblé, la brune l'a bien compris et ce matin, la belle semble déterminée à mettre le doigt sur ce qui te faisait si mal. Alors qu'elle s'exprime, joue ses cartes pour te faire parler, voilà que tu la fixes de ton regard bleu qui ne cache désormais plus cette pointe de gêne qui te fait, au fond, souffrir comme un chien ... Elle te connaît bien Jan', définitivement trop bien. « je n'aurais pas pu te cacher ça bien longtemps de toute façon, pas vrai ? » Un sourire crispé se dessine sur mes lèvres, répondant platement à l'air inquiet de ma plus proche amie. « je ... j'ai manqué une occasion jan'. j'ai fait le con de quitter la ville quelques temps alors que j'avais l'occasion de me stabiliser enfin et ... j'paye tous les jours le prix de voir ... cette personne, dans les bras d'une autre femme. » C'était pas facile à balancer. Pas facile de se dire que Julia vivait dans la même ville que toi mais était heureuse dans des bras autre que les tiens. L'amour est une vraie connerie, qui fait mal pour rien ... Mais voilà clairement pourquoi, tout allait mal pour toi en ce moment. Et tu t'attends, clairement, à ce que January, te réponde avec sa pointe de sarcasme évidente, de ce qu'elle pense de ce sentiment bien futile pour elle, qui gâche une vie qui ne mériterait pas autant de broutilles amoureuses ... Bien trop courte était une vie, pour que l'on s'encombre à s'attacher à quelqu'un. Mais toi, Hades, t'es comme ça. Et tu as le don, de te torturer tout seul, alors que Julia est techniquement dans son droit, de vivre son bonheur.

by tris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEILLE CROUTEd'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1009
▵ arrivé(e) le : 22/12/2016
▵ avatar : Krysten Ritter.

MessageSujet: Re: ❝be my lantern, help me shine on through❞ Ϟ ft. january. Sam 6 Jan - 18:31

Hades & January
be my lantern, help me shine on through

And then I turned myself inside out, and it's all about the way your hips move. Side to side, left to right, guide me home tonight. And I need a little more thunder, a little more lightning.


Pour moi, le dérapage était contrôlé. Ce n’était pas la pente de verglacé que l’on peine à dévaler, où tout va trop vite, où on ne sait plus quand ni comment s’arrêter. Et je sais de quoi je parle, sincèrement. On essaie de se maîtriser mais tout explose, on ne sait plus comment réfléchir et, au final, on arrête, tout simplement parce qu’on devine combien c’est inutile.
Ce n’est pas ce que je veux pour Hades, loin de là, et à son regard sombre et soucieux je me doute que ça ne va pas.
Oh ce n’est pas un secret ; ce qu’il s’est passé hier était bien loin de devoir arriver, nous avons sans doute perdu toute bonne conscience à un moment trop périlleux. On a sans doute voulu mentir un peu pour aller mieux — mais ça n’a pas l’air de lui faire du bien, maintenant. Alors qu’est-ce que c’est ? Est-ce qu’il se sent coupable au point de se torturer à ce point ? J’aimerais lui dire que c’est assez inutile, ce qui est fait est fait, et tant pis.
Mais je pense que c’est autre chose. Autre chose qui ne peut qu’impliquer une autre personne, ce qu’il ne tarde pas à me confirmer.

Outch, ça fait mal, je ne le nierai pas ; et peut-être que, à sa place, j’aurais craqué de la même manière ? Je l’ignore, je ne sais pas, je préfère ne pas prévoir qu’il m’arrive une chose aussi peu agréable. De toute manière, je ne compte pas m’attacher à quelqu’un — sentimentalement parlant.
Je fronce les sourcils, et sans doute que je cherche quelque chose à dire. Je ne sais pas, à vrai dire, je ne sais pas consoler ; et hier, ç’aurait dû suffire, non ? Mais non, je ne dois pas penser comme ça, si je veux avoir une chance d’être une bonne amie pour lui. Allez, ça ne peut pas être si dramatique que ça, si ? « Je vois... » Oui, je vois, mais ça n’avance pas grand-chose. Je ne trouve pas vraiment de conseils, je me sens désespérément inutile. À sa place je serais allée faire la peau à celle qui a pris sa place ; mais je me doute que cette solution, quoi que très efficace, ne soit pas excellente. « Si elle n’est pas capable de voir que tu es le mec dont elle a besoin, alors tu devrais songer à t’en trouver une autre. » Je laisse un grand sourire étirer mes lèvres, plus ironique qu’autre chose, parce que j’ai peur que l’on se laisse écraser par l’atmosphère douloureuse qu’il instaure.
Le cynisme n’est pourtant pas la seule option, et il gagnerait sûrement beaucoup plus à ce que je m’évertue à trouver de bons conseils pour l’aider à gérer la situation. Seulement… je ne sais pas, je ne sais vraiment pas quoi lui dire, mis à part qu’il n’aurait jamais dû commettre la belle connerie de tomber amoureux… « De toute façon… Je pense que ça ne sert à rien que tu regrettes d’avoir fait ce que tu as fait... » Alors comme ça, il faut juste apprendre à vivre avec ? C’est beaucoup trop raisonnable pour moi. « … ou alors tu peux aller la voir… Et essayer de rectifier le tir ? Peut-être qu’elle sera tellement sous ton charme qu’elle larguera l’autre dans la foulée. » Je hausse les épaules avec un air désinvolte — on ne sait jamais, ça peut arriver. « Et puis si tu as besoin d’arguments en ta faveur, il n’y a qu’à demander. » Je ne sais pas trop pourquoi je plaisante avec ça, ça ou le dérapage totalement maîtrisé d’hier soir ; mais il vaut mieux en rire qu’en pleurer.

©️ élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: ❝be my lantern, help me shine on through❞ Ϟ ft. january.

Revenir en haut Aller en bas

❝be my lantern, help me shine on through❞ Ϟ ft. january.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: flashback.-