AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 De la haine à l'amitié, il n'y a parfois qu'un pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 469
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: De la haine à l'amitié, il n'y a parfois qu'un pas. Mer 5 Juil - 4:48



De la haine à l'amitié, il n'y a parfois qu'un pas.

♦ Vivien ♦


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Assise à la table de ce restaurant, un simple verre d’eau pétillante posé devant elle, Valentina attend non sans fulminer intérieurement. Elle est en train de maudire Sebastien. Ils s’étaient donné rendez-vous pour treize heures précises, et cela fait déjà cinq bonnes minutes qu’elle l’attend. C’est lui qui a insisté pour qu’ils se retrouvent au restaurant, prétextant que maintenant qu’ils forment un couple, rien ne les empêche d’en profiter autrement qu’enfermés entre quatre murs. Mais, bien évidemment, il se fait désirer. Elle a l’habitude, le jeune homme n’étant pas connu pour sa ponctualité. Elle sait aussi qu’avec un métier comme celui de chirurgien, il ne peut pas toujours partir à l’instant même où il le veut. Alors elle tente de rester patiente malgré tout. Elle ne l’appelle pas, elle ne voudrait pas paraître trop oppressante alors que… Elle doit avouer que tout se passe bien entre eux depuis qu’elle a enfin craqué. Il la rend heureuse, comme elle ne l’a jamais été. Toutes ses aventures, ses conquêtes, et même les arnaques qu’elle a pu faire, tout ça ne lui manque pas. Enfin, pas encore. Elle est sceptique sur l’amour, Valentina. Ce n’est pas parce qu’elle admet enfin être amoureuse qu’elle croit pour autant à l’amour éternel et toutes ces conneries. Après tout, les débuts sont toujours beaux. C’est après que tout se complique. Avec tous les couples qu’elle a pu briser sans remord, elle a parfaitement conscience de la réalité. Tous ces hommes qu’elle a pu faire succomber… Contre peut-être une ou deux exceptions qui ont su repousser ses avances. Au fond, ce constat amer ne fait que lui rappeler combien elle risque de souffrir à vrai dire. Elle a du mal à imaginer que tout reste toujours aussi merveilleux que maintenant avec Sebastien… C’est ce qui lui fait peur, malgré elle. Mais elle tente d’en faire abstraction autant qu’elle le peut. Parce qu’elle ne veut pas y songer pour le moment, alors que le seul problème de son couple réside dans le manque de ponctualité de son homme. Après une énième gorgée de sa boisson, l’Italienne décide d’aller faire un tour dans les toilettes du restaurant. Munie de son sac à main, elle décide de profiter de l’attente pour vérifier son maquillage. Elle est en train de se remettre une touche de rouge à lèvres lorsqu’elle entend la porte de l’un des cabinets s’ouvrir. Elle n’y accorde pas tout de suite de l’importance, préférant terminer sa séance de maquillage d’abord. Elle ne s’attend pas à voir débarquer un fantôme de son passé…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: De la haine à l'amitié, il n'y a parfois qu'un pas. Dim 23 Juil - 5:56



De la haine à l'amitié

Depuis la naissance de Mathis il y a pas tout a fait un mois , mon mari et moi nous nous étions pas vraiment retrouver seule. Disons que C'était compliquer avec un bébé naissant de pouvoir se retrouver lui et moi nous nous étions un peu laissé de côté et nous ne pensions pas du tout a nous séparément non plus. Même si cela nous arrivait très peut d'être séparer l'un de l'autre. Il était tout pour moi et vice versa. Nous avions vraiment besoin de l'autre dans notre entourage pour vraiment nous sentir a l'aise ce soir je devais rencontrer de futur producteur pour notre prochain album , mais pour le moment j'étais seule a ma table mon manager était venue et il discutait avec quelqu'un qu'il connaissait dans ce petit bar.

Je n'aimais plus vraiment fréquenté ce genre de bar disons que cela me rappelait des souvenirs que je préférait oublier. Je regardais autour de moi en me demandant si j'allais rentré bredouille ou si j'allais avoir finalement mon meeting avec les producteur. J'avais tant fréquenté ce genre de bar dans ma jeunesse que je ne voulais plus du tout en fréquenté maintenant. Je regarda alors autour de moi , plusieurs personne m'avais reconnue bien sur j'en salua quelque s'un ,plusieurs me demandait de chanté pour eux, mais comme je n'ai pas retrouver ma forme a 100% encore je préfère reposer ma voix pour le moment je signa quelque autographe et prit quelques photo a l'extérieur du bar ou j'étais sortir pour prendre l'air un peu. J'avais besoin de me dégourdir un peu les jambes.

Je fini donc par rentré après avoir prit un peu d'air .... Un peu d'aire faut le dire vite oui j'avais l'habitude de fumer parfois et surtout quand j'étais stresser comme présentement. J'avais toujours un paquet sur moi et comme tout cela me stressait je fumais. Et bien après avoir fini ma cigarette je rentra a l'intérieur et je me rendit au toilette. Pendant que j'étais dans un l'un des cabinets j'entendue la porte de la salle de bain je ne me préoccupa du tout de qui était entrer dans la salle de bain.

Je ne me rendit compte de qui était arriver en la voyant devant le miroir. Je me crue retourner dans le passé tout de suite. C'était vraiment pour moi un retour dans le passé qui me faisait mal au cœur. Et bien oui il y a quelque année une jeune femme avait essayer de me voler mon mari en le séduisant. Mais mon mari avait bien sur refuser ses avances. Je ne pouvais pas croire que je retombait sur elle. C'était vraiment la dernière personne que j'avais envie de rencontrer ici.

Je fini donc par m'avancer près des lavabos sans lui adresser la parole ou n'y même la regarder. Je me lava les mains et une fois que j'eue les mains sèche je refis un peu mon maquillage parce que je voulais être parfaite a l'arrivé des producteurs. Pour être a 100% au top a leur arriver j'avais dit a mon manager de m'envoyer un textot s'il venait a arrivé pendant que j'étais au cabinet.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 469
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: De la haine à l'amitié, il n'y a parfois qu'un pas. Ven 4 Aoû - 18:46



De la haine à l'amitié, il n'y a parfois qu'un pas.

♦ Vivien ♦


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Alors que la belle Italienne est tranquillement occupée à parfaire son maquillage, la porte de l’un des cabinets de la pièce finit par s’ouvrir. Au début, elle n’y fait pas vraiment attention. Lancer la conversation avec une inconnue totale dans les toilettes d’un restaurant est loin d’être quelque chose qu’elle a l’habitude de faire. Elle n’est pas assez sociable pour une chose pareille. Ce n’est pas comme si elle savait se faire des amis, Valentina. La seule amie qu’elle ait, c’est Stella, et c’est justement parce qu’elle est tout son contraire que la jeune femme est venue l’aborder en toute insouciance. Pour les autres, les femmes en règle générale la voient davantage comme une menace potentielle plutôt qu’une future amie, à juste titre. Elle a toujours eu tendance à leur piquer leurs petits-amis, parfois même sous leurs yeux. Et même si c’est terminé, tout ça, elle n’en est pas pour autant à copiner avec elles. A dire la vérité, elle n’aurait pas jeté un regard vers l’inconnue si elle n’avait pas senti sa présence derrière elle, immobile. Grâce au reflet du miroir, elle jette un regard vers elle sans se retourner et croise alors son regard, juste une seconde… Avant que la jeune femme se détourne rapidement, bien trop rapidement pour que son geste soit anodin. Elle fuit obstinément son regard, et finit par s’éloigner vers un lavabo à l’opposé du sien, comme pour rester le plus loin possible d’elle. Elle est d’abord surprise, Valentina. Elle la suit des yeux, plus ou moins discrètement, en tentant de comprendre. Elles se connaissent, c’est une évidence. En tout cas, cette femme la connait alors qu’elle, a un peu plus de mal à mettre un nom sur son visage. Elle tente d’en faire abstraction et de reprendre ses petites affaires, sans plus se préoccuper de cette femme qui a visiblement une dent contre elle. Mais elle ne peut pas s’empêcher d’y réfléchir. A première vue, elle lui en veut pour quelque chose… Et, se connaissant, l’Italienne devine qu’un homme ne doit pas y être étranger. Elle a peut-être eu une aventure avec le sien… Non, elle aurait droit à une réaction plus significative que de l’ignorance. Ou alors, elle a tenté de le faire. Et c’est là qu’elle se souvient. Ben… C’est cet homme, musicien, qu’elle a essayé de mettre dans son lit. Plusieurs fois. Sans succès, jamais. Elle se rappelle bien de cette histoire parce que les hommes qui lui résistent sont extrêmement rares. Elle est tenace quand elle veut quelque chose, Valentina. Elle n’aime pas qu’on lui résiste mais lui, il y est parfaitement arrivé. Alors, pourquoi lui en veut-elle, cette femme ? Elle devrait s’estimer heureuse d’être tombée sur l’un des cinq pour cent d’hommes fidèles de cette planète. La jolie brune n’a pas conscience qu’elle a pu faire souffrir une inconnue, elle n’y songe pas… Elle a un point de vue bien trop terre-à-terre sur l’amour pour le réaliser. Mais, avec du recul, elle pourrait commencer à comprendre… Si on lui expliquait. Parce que, pour l’heure, elle se demande surtout ce qui peut bien pousser cette femme à en vouloir à une inconnue qui ne lui doit absolument rien. Tandis qu’elle commence à son tour à se remaquiller, l’Italienne finit par briser ce silence, sans réfléchir. – Je constate que certaines rancunes persistent même après des années.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: De la haine à l'amitié, il n'y a parfois qu'un pas.

Revenir en haut Aller en bas

De la haine à l'amitié, il n'y a parfois qu'un pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-