AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas - Graalღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3558
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas - Graalღ Jeu 6 Juil - 14:16



~ GRAAL ~
"La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'était une belle après midi, William avait prit sa fin de journée pour pouvoir la passer avec sa fille, puisque le baby sitter avait eu un empêchement, il avait réussi à ce libérer pour être là et s'occuper de Haylee alors que Grace était à sa boutique. Ce n'était pas le genre de chose qu'il faisait souvent pour la simple et bonne raison que son emplois du temps n'était pas maniable comme il le voulait. Raissa avait du déplacer tous ses rendez vous à demain et lui avait du passer des coups de fil important de chez lui avec les rire au éclats de sa fille qui ce trouvait dans son bureau avec lui. En temps normal, Haylee était une petite fille sage, calme et silencieuse mais aujourd'hui mademoiselle avait décidé tout autrement. Seule avec son père elle n'en faisait qu'à sa tête et entre ses dossiers et sa fille il avait passé plus de temps à lui courir après plutot que de rester assis derrière son bureau. Voilà pourquoi il n'était pas souvent chez lui pour travaillé ! Seulement Haylee était en train de grandir, du calme et gentille bébé elle devenait peu à peu une petite fille turbulente et surtout désireuse de découvrir le monde qui l'entour. Elle était mignonne oui, tous ce qu'il y à de plus tendre et adorable, mais derrière cette tête d'ange ce cachait un véritable petit démon. Alors qu'il était en conversation téléphonique avec un client, le ton sérieux, en train de négocier un rendez vous assez important, la petite vaguait à ses occupations entre dessiner sur les dossiers important de papa ou ouvrir tous les tiroirs et en sortir le contenue tous en rigolant lorsque son père lui lançait des regards réprobateurs. C'est dingue comme son air autoritaire avait le même effet que sur sa mère ! L'une comme l'autre, elles ne le prenaient pas du tous au sérieux, pire encore elles affichaient toutes les deux ce petit air taquin avant de continuer sans même ce soucier de ce qu'il pouvait dire. - Haylee ! Pose ça ! Sortant une agrafeuse d'un tiroir, la petite lève enfin les yeux vers son père avant de ce diriger vers la porte sachant que son père ne pourrait pas la suivre puisque avec un téléphone avec fil il n'avait p'as d'autre choix que de raccrocher. Riant au éclat alors qu'elle prenait déjà la sortie, William tentait d'écourter la conversation autant qu'il le pouvait. - Bien parfait, c'est noté demain à quinze heure je serais là, on confirme quand même, à demain ! Posant le téléphone il sorti rapidement de son bureau mais la petit avait déjà disparue. - Haylee ? Haylee ou est ce que tu es ? Les caches caches improvisé ! Il avait horreur de ça mais pour le coup il était hors de question qu'il la laisse s'amuser avec cette maudite agrafeuse, qui sait ce qu'elle était fichu de faire avec. - Ma puce ? J'ai pas le temps de jouer à cache cache ! Alors montre toi ! Sauf que la maison était tellement grande qu'elle pouvait être partout bien qu'elle ne pouvait pas encore descendre les escaliers. Faisant le tour des cachettes habituelles, cette fois elle c'était bien cachés et surtout elle ne comptait pas sortir sans qu'il la trouve. Génial ! Il devait la retrouver avant que Grace n'arrive ... parce que sinon il allait vraiment passer pour le père indigne. Mais il ce prêtait tous de même au jeu, il n'avait pas le temps mais il passait tellement peu de temps ensemble surtout ses derniers temps à cause de Victoria et sa soi disant maladie. Heureusement, elle n'était plus en ville aujourd'hui, elle avait prit l'avion et elle n'était plus un problème pour les Flyleaf .. et pourtant, si il savait. Arrivant dans la chambre de Haylee, il fit le tour, sous son lit, dans son dressing, les placards, rien ... sortant il passa à la prochaine pièce la salle de bain mais encore une fois il n'y avait rien. - Haylee ? Montre toi ! Dit il en souriant doucement alors qu'un léger rire venait de leur chambre et pourtant la partie de cache cache était loin d'être finit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6058
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas - Graalღ Jeu 6 Juil - 23:29


 

 
 


« La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Si William se faisait malmener par sa propre fille, une toute autre personne allait venir bouleverser la journée de sa femme. Et cette personne, ce n’était pas n’importe qui. La journée avait pourtant bien commencé. La créatrice de mode avait passé sa matinée enfermée dans son atelier, loin des afflux de clients dans sa boutique. Elle avait pu laisser libre cours à son imagination pour commencer sa collection future. Quand elle travaillait, c’était bien les seuls moments durant lesquels elle restait calme, concentrée. Elle ne vit pas le temps passer jusqu’à treize heures lorsque la faim commença à l’envahir. Après son déjeuner, elle se chargea de tenir la boutique en compagnie d’une autre vendeuse. Son après-midi se passait parfaitement bien jusqu’à ce qu’une cliente inattendue pénètre subitement dans les lieux… Victoria.  Victoria était là. La styliste crut durant un instant rêver en la voyant droit devant elle…. Une seule question lui vint à l’esprit : Que faisait-elle encore à Wellington ? D’abord sous le choc, elle ne tarda pas à manifester son incompréhension. – Victoria… Qu’est-ce que vous faites ici ? Face à elle, sa belle-mère avait cet air tourmenté, inquiet même. Ce regard si effrayé qu’elle avait à l’hôpital, ce regard qui avait réussi à l’atteindre. – Je… Je sais que tu es sur ton lieu de travail mais… Je voulais te parler Grace… – Je ne parle pas de ma boutique mais… Qu’est-ce que vous faites ici, à Wellington ? William vous a déposé à l’aéroport ! C’était pourtant clair… Elle avait raté son avion. Volontairement, sans doute. Elle ne voulait plus se laisser avoir, Grace. – Je sais mais je… Je n’ai pas pu m’y résoudre… Je ne veux pas aller là-bas, je… Je ne le supporterais pas… Jetant un coup d’œil au reste de la pièce, la jolie blonde surprit le regard inquisiteur de son employée, mais également celui des quelques clients présents dans la boutique. – Suivez-moi. indiqua-t-elle à sa belle-mère avant de se rendre jusqu’à l’arrière du magasin, dans son atelier. Fermant soigneusement la porte derrière elles, elle reprit directement la parole. – Victoria, vous êtes malade ! Qu’est-ce qu’on aurait pu faire d’autre à votre avis ? – Je pourrais rester ici… A Wellington… – Il en est hors de question. Je ne sais pas dans quelle langue vous le dire pour que vous le compreniez… Ni William, ni moi, avons envie de vous laisser revenir dans nos vies. Ses paroles, assurées, froides, semblaient toucher Victoria en plein cœur. Elle baissait les yeux, elle fuyait son regard. – Je sais que je l’ai mérité mais je… J’ai changé… Je voudrais tellement que vous le voyez… Mais Grace la coupa net. – Oui, vous l’avez mérité. Vous n’avez pas conscience de tout le mal que vous nous avez fait, vous… Vous avez tout fait pour nous détruire Victoria, tout ça parce que je ne corresponds pas à « vos critères »… Est-ce que vous imaginez au moins comme William a souffert de tout ça ? – Je le sais ! Je… Je n’aurais jamais dû te traiter comme ça. – C’est trop tard pour regretter Victoria. Et je ne suis même pas sûre que vous le regrettiez vraiment. – Si je t’assure, je… Tu n’avais rien fait pour mériter ça… Elle ne devrait pas rentrer dans son jeu, elle le savait. Mais elle était trop entière, trop authentique, Grace. Elle était incapable de taire tout ce qu’elle ressentait. – Ce n’est pas ce que j’ai fait qui vous dérange, c’est ce que je suis. Et je ne… – Je me suis trompée ! Je croyais que… Que tu étais comme moi. Relevant les yeux vers elle, Grace la regarda avec surprise. Cette femme la méprisait, elle la regardait de haut depuis toujours… Et elle pensait qu’elles se ressemblaient ? – Je n’ai rien à voir avec vous. – J’ai fini par le comprendre, tu es… Tu vaux bien mieux que moi Grace. Elle n’était pas sincère, c’était impossible. C’était trop pour être possible. – Ça ne marchera pas. – Je ne cherche pas à t’amadouer, je… Tu crois que c’est facile pour moi de venir te voir ? J’ai… Je m’étais tenue à l’écart tout ce temps mais je ne peux pas aller là-bas… Et je sais que tu peux le comprendre… – Mais qu’est-ce que vous voulez que je fasse, bon sang ! – Je veux juste vivre ma vie… Je ne souhaite pas vous embêter, je te le jure…. – On ne peut pas vous laisser livrée à vous-même. – Et si… Si vous engagiez quelqu’un pour s’occuper de moi ? Vous n’aurez pas à le faire et… Et je ne me retrouverai pas enfermée… Grace marqua un silence, passant fébrilement la main dans ses cheveux. – J’en sais rien, je… Je dois en parler avec William. – Il… Il refuse toute discussion… Tu l’as vu… Elle détestait cette position dans laquelle elle la mettait, Grace. Réellement. Elle n’aimait pas du tout se retrouver au milieu d’un conflit, elle avait plutôt tendance à être en plein dedans. – Ecoutez… C’est lui, votre fils. C’est à lui de prendre une telle décision. Et quels que soient ses choix, je le soutiendrais. Victoria ne disait rien, elle se contentait de la fixer avec ses yeux larmoyants, cet air si vulnérable. – Je vais vous déposer à un hôtel et… – Grace, non… Je… J’ai peur… Mais, bon sang, se rendait-elle compte de ce qu’elle était en train de lui demander. – Victoria, vous m’en demandez trop, là ! – Je suis désolée… C’est juste que… Ecoutez, oubliez-tout ça. Je me débrouillerai toute seule… Elle commençait à partir sous le regard surpris de la jolie blonde. – Attendez ! Où est-ce que vous voulez aller ? – Je t’en demande trop, tu as raison et… Et ce n’est pas à toi de gérer tout ça… Ni à lui d’ailleurs… Je ne mérite pas mieux que me retrouver toute seule… Elle tournait à nouveau les talons, prête à partir. C’en était trop pour Grace. – Victoria… C’est bon. Elle ne le voyait pas, mais un sourire apparut une fraction de seconde sur le visage de sa belle-mère avant qu’elle ne se tourne face à elle, cet air toujours aussi fragile. – Comment ça ? – Vous venez avec moi. Mais, je vous préviens, je ne vous promets rien. – Oh merci Grace… Merci beaucoup. Elle n’arrivait pas à croire qu’elle venait d’inviter cette femme dans sa propre villa… Poussant un soupir, elle jeta un coup d’œil à sa montre avant de reprendre. – On va y aller. Et quelques minutes plus tard seulement, elle était dans sa voiture en compagnie de la femme qu’elle détestait le plus au monde. Nerveuse, elle appréhendait surtout la réaction de William mais… Elle n’avait pas d’autre choix. En arrivant à la villa, Grace précisa tout de même. – Vous me laissez parler, d’accord ? Acquiesçant simplement, Victoria la regardait comme elle ne l’avait jamais fait… Avec reconnaissance. Déposant leurs affaires dans le salon, elle reprit la parole d’une voix plus forte. – William !? 



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3558
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas - Graalღ Ven 7 Juil - 18:22



~ GRAAL ~
"La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Sa fille lui faisait vivre un enfer et pourtant ce n'était rien en comparaison de ce qu'il allait vivre dans quelques minutes seulement. Il était surtout de lui quand il disait que sa mère n'était plus en ville et qu'elle était à Londres. Il n'avait pas eu de nouvelle de la maison de repos mais il ce doutait que c'était uniquement parce qu'ils n'avaient pas eu le temps de lui donner de nouvelle ou peut être que sa mère n'était pas encore totalement installée. Enfin bref de toute façon, il était sur et certain qu'elle avait prit cet avion puisqu'il l'avait déposé lui même et qu'il l'avait accompagné pour être sur qu'elle monte dedans. Mais, bien loin de ce douter que sa tordue de mère avait trouvé le moyen de ce barrer une fois sur qu'il n'était plus là pour surveiller. Non, c'était vraiment la dernière chose qu'il imaginait et pourtant c'était bel et bien vrais et il allait certainement le comprendre dans quelques instants. Toujours à la recherche de sa fille dans leur chambre, il parvint tout de même à lui mettre la main dessus alors qu'elle ce trouvait dans les dressings de sa mère, soudainement l’agrafeuse n'avait plus du tout d’intérêt contrairement au nombreuses chaussures qui ce trouvait en exposition ainsi que les nombreuses robe et autre vêtement. Pas de doute, c'était bien la fille de Grace ! Même pas quatre ans et déjà fan des vêtements de luxes. - Ah te voilà ! Tu sais que t'as pas le droit de venir ici ! Si maman était là ... Ben justement, elle venait d'arriver, puisque le son de sa voix venait de résonner dans le salon. - Allez viens là avant qu'elle ne te vois ! Ce sera notre secret d'accord ! Tendant les bras vers elle, la petite ne mit pas longtemps avant de ce réfugier vers lui avec ce petit sourire taquin sur les lèvres. - Papa ! nul à cache cache ! Souriant doucement en ce dirigeant vers les escaliers, il comptait bien rejoindre sa femme qui devait toujours l'attendre dans le salon. - Tu va voir si je suis nul ! La chatouillant, la petite ce mit à rire au éclat jusqu'à ce qu'ils arrivent dans le salon et qu'ils tombent tous les deux sur Grace et ... Victoria. Sur le coup, William ne su même pas quoi dire. Ce contentant de la fixer d'un air surprit, il devint soudainement beaucoup plus froid. - Qu'est ce qu'elle fait là ! Dit il froidement. - Will je ... je pouvais pas ! Posant sa fille par terre près de ses jouets, il reprit en ce tournant vers elle. - Je le crois pas ... t'es descendu de l'avion ! Elle avait promis à Grace de la laisser parler mais ... - Je suis désolé mais je suis encore capable de me gérer seule et ... - Dehors ! Il ne prêtait même pas attention à sa femme, d'ailleurs il avait du mal à croire que ce soit elle qui ai osé l'inviter à venir chez eux. - Grace ma laissé venir avec elle ! Will s'il te plait ! Il était en plein cauchemar là ! Passant ses mains sur son visage, il espérait que ce soit juste un mauvais rêve et qu'il allait ce réveiller. - Tu lui à fais ton petit numéro de femme malheureuse encore une fois ! Quand est ce que tu vas arrêter de nous pourrir la vie ! - William ... Ce retournant vers sa femme il reprit. - Ne me dit pas que tu t'es laissé avoir par son numéro Grace ! Pas après tous ce qu'elle t'as fait ! Et il espérait que ce ne soit pas le cas pourtant rien qu'en la regardant il sentait que ... si elle avait cédé, ce qui expliquait pourquoi Victoria était dans leur salon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6058
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas - Graalღ Ven 7 Juil - 20:35


 

 
 


« La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



C’était à peine croyable. Grace elle-même ne parvenait pas à comprendre comment elle pouvait se laisser attendrir par cette femme… Victoria lui avait fait vivre un enfer. Pendant près de vingt ans, elle s’était fait un plaisir de lui faire toutes les vacheries au monde. Et maintenant, elle la laissait l’atteindre alors que jamais, elle n’y aurait cru. Mais elle n’était pas mauvaise, Grace. Au contraire, elle avait un bon fond. Et elle n’était pas capable de laisser une femme fragile et malade livrée à elle-même. Le médecin avait été clair avec eux. Ils ne pouvaient pas la laisser se débrouiller toute seule comme elle l’avait toujours fait. Aussi, ce n’était pas de son ressort, tout ça. C’était à William de décider s’il préférait rester campé sur le choix de la maison de repos ou… S’il était prêt à lui offrir une aide à domicile comme elle le voulait. C’était à lui de décider, et Grace ne comptait pas se battre avec lui pour le faire changer d’avis, pas pour Victoria. Mais elle avait malgré tout une certaine influence sur lui, et elle se doutait que sa belle-mère comptait sur ce point pour parvenir à ses fins. Elle ne se laissait pas duper, non… Mais pouvait-elle vraiment la laisser partir sans avoir aucune idée de l’endroit où elle atterrirait ? Ce qu’elle aurait pu éviter, cependant, c’était de l’amener directement chez eux mais… Victoria avait su la toucher. Une nouvelle fois. Ce n’était qu’en arrivant à la villa qu’elle prenait conscience qu’elle risquait de déclencher la fureur de l’homme qu’elle aimait qui s’attendait surement à tout de sa part, sauf à ça. Mais elle allait le savoir bien assez tôt puisqu’il arrivait finalement dans le salon, accompagné de leur fille qui riait aux éclats. En une seconde, l’atmosphère changea considérablement, faisant naître un grand froid dans la pièce. Même Haylee semblait soudain bien calme. – Mon cœur… Coupée en plein élan, elle n’eut pas le temps d’en dire davantage. Très vite, les répliques fusèrent. William se montrait glacial, déjà en colère. Et Victoria, elle, ne lui laissait pas le temps de parler, s’expliquant elle-même ce qui était loin d’être une idée judicieuse. Baissant un instant les yeux vers sa fille qui assistait à cette scène sans comprendre, Grace se sentait extrêmement mal à l’aise. Plus encore lorsque sa belle-mère prononça son prénom. Elle sentait déjà que son mari allait lui en vouloir et… Elle ne se trompait pas. Il se tournait vers elle cette fois, prêt à lui demander des explications. Quelque peu gênée, la jolie blonde ne savait pas ce qu’elle devait répondre. Elle avait l’impression que tout ce qu’elle pourrait dire ne ferait que le mettre davantage en colère. – Non, mais je…. Que voulait-il qu’elle fasse ? Victoria avait débarqué dans sa boutique, elle n’allait tout de même pas la mettre dehors alors qu’elle était incapable de se gérer toute seule. Mais elle fut coupée dans ses paroles par celle-ci qui reprenait déjà. – Ce n’est pas un numéro William… Comment tu peux rester aussi indifférent, je suis ta mère… En disant des choses pareilles, elle n’allait rien faire d’autre que le pousser à s’emporter. Passant fébrilement la main dans ses cheveux, Grace s’approcha de son époux pour tenter de le calmer. Et surtout, pour se faire entendre. – S’il-te-plaît, écoute-moi… Elle a débarqué dans ma boutique sans affaire, sans rien. Je ne pouvais pas la laisser livrée à elle-même dans son état… Elle désirait surtout qu’il comprenne qu’elle ne l’avait pas amenée chez eux de gaieté de cœur, loin de là. Elle n’oubliait certainement pas tout ce qu’elle avait pu lui faire, et elle n’oubliait pas non plus ce que ressentait l’homme qu’elle aimait au sujet de sa mère. Elle n’avait aucune envie de la revoir encore une fois mais elle n’avait pas réellement la sensation qu’une autre option aurait été envisageable. Elle ne voulait surtout pas qu’il lui en veuille, encore moins qu’ils se disputent, pas à cause de Victoria bon sang.
 



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3558
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas - Graalღ Ven 7 Juil - 21:43



~ GRAAL ~
"La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Là, il n'avait vraiment pas envie de comprendre quoi que ce soit, en faite il ne voulait surtout à Victoria d'être ici alors qu'elle devait être à Londres. Il avait tous fait pour qu'elle parte, qu'elle soit dans un lieu adapté pour elle, qu'elle soit prise en charge par des personnes compétentes dans un établissement fait pour elle. Mais non ! Elle trouvait quand même le moyen de rester ici pour leur pourrir d'avantage la vie. Mais qu'est ce qu'elle voulait bon sang ! Arrivant dans le salon, William resta figé sur place, parce qu'il ne s'attendait pas du tout à la voir encore moins en compagnie de Grace. Pire encore, c'était sa femme qui l'avait escorté jusqu'ici ! Déposant Haylee vers ses jouets, William ne comptait pas s'arrêter là puisqu'il était hors de question qu'elle reste ici avec eux alors qu'elle était censé être à Londres. William ne voulait pas d'elle dans leur vie et il ne parvenait même pas à contrôler sa colère. Plus elle parlait, plus il avait envie de la pousser vers la sortie, il ne voulait pas ce laisser avoir par sa petite manigance et pourtant Grace savait qu'elle était maligne et forte à ce petit jeu là mais bon sang pourquoi l'avait elle ramenée ici ? Évidement qu'elle n'avait plus rien puisque la moitié de ses affaires étaient parties à Londres, là ou elle était censé être et rester pour le restant de ses jours ! - Ma mère ? Tu viens réellement oser dire que tu es ma mère ? - C'est ce que je suis William ! - Depuis quand tu es une mère pour moi ? Depuis quand tu agit comme une mère devrait le faire ? Quand est ce que tu à prit ma défense ou t'es tu rangé de mon côté ? Tu n'as jamais su ce que ça voulait dire d'être mère ... ce n'était qu'une corvée pour toi ! Tu ne faisais que te débarrasser de moi ou tu n'avais jamais le temps. T'es un monstre ! Et tu me dégoûte d'agir de cette façon pour avoir de l'attention ! Répondit il en la fixant avec méprit. - J'ai tous mis en oeuvre pour que tu puisse partir là bas auprès de personne qui pourront prendre soin de toi de la meilleure façon ! Mais encore une fois t'en fait qu'à ta tête ! Victoria n'osait plus rien lui dire sans doute trop blessé par ce qu'il venait de lui dire et pourtant elle ne pouvait pas dire le contraire, elle n'avait jamais était une bonne mère avec lui ... et avec Alexia ... n'en parlons pas. Mais ça semblait lui faire du mal, bien plus qu'il ne le pensait. Posant son regard sur sa femme qui venait de s'approcher de lui pour tenter de lui faire entendre raison, il lui en voulait à elle aussi ! Comment avait elle pu ce montrer aussi faible ? Comment avait elle pu craquer face à cette femme qui l'avait toujours méprisée ? Il ne comprenait pas comment elle avait pu être aussi faible ! - Évidement qu'elle n'à plus rien puisque tous est à Londres ou elle devrait être elle aussi ! Mais bon sang Grace ... pourquoi ? - Et tu pense que la ramener ici est une bonne idée ? Après tous ce qu'elle nous à fait ? Après tous ce qu'elle t'a fait ! A toi Grace ! Sur ce point il ne voulait pas changer d'avis. - J'ai nul pars ou aller William s'il te plait ! Tournant la tête vers elle il reprit. - Je me contre fous, ça il fallait y penser avant de descendre de l'avion ! Tu fais ce que tu veux ! Mais tu pars d'ici ! Dit il avant de reprendre Haylee pour la remonter dans sa chambre, parce qu'elle n'avait vraiment pas besoin d'assister à ce genre de chose. - Mon dieux ou est ce que je vais aller ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6058
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas - Graalღ Ven 7 Juil - 22:30


 

 
 


« La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Bon. La conversation était loin de porter ses fruits. William était plus en colère encore qu’elle ne l’avait imaginé. En réalité, il semblait surtout leur en vouloir à toutes les deux. Il en voulait à sa mère de n’en faire qu’à sa tête alors qu’il avait tenté de faire tout ce dont il était capable pour elle. Et il en voulait à Grace aussi… Elle le voyait au seul regard qu’il lui jetait, et ça lui serrait le cœur. Elle ne tenait surtout pas à ce qu’il pense qu’elle ne le soutenait pas, ou pire encore, qu’elle se rangeait du côté de Victoria. Ce n’était pas ça du tout. Et d’ailleurs, alors qu’il balançait ses quatre vérités à sa prétendue mère, la jeune femme ne disait pas un mot. Elle était d’accord avec chacune des paroles qu’il prononçait, incontestablement. Et jamais, elle ne défendrait les agissements de cette femme. Mais il ne s’agissait pas de la personne qu’était Victoria, là… Seulement de celles qu’eux, ils étaient. Ils n’étaient pas comme ça. Ils ne pouvaient pas laisser quelqu’un à la rue alors qu’ils étaient les seules personnes susceptibles de lui venir en aide. Elle, elle n’en était pas capable. Sauf que William était beaucoup plus remonté qu’elle. Il se montrait méprisant, insultant et cruel avec Victoria. Il la traitait comme le diable qu’elle avait toujours été alors que, du point de vue de sa femme, ce n’était pas ce qui importait réellement… Ils devaient surtout trouver une solution, une solution qui leur conviendrait à tous les trois, si c’était possible. Tentant de calmer quelque peu l’atmosphère, et surtout son époux, la jolie blonde finit par s’approcher de lui pour essayer de lui parler. Elle cherchait à lui faire comprendre qu’elle n’avait pas vraiment eu le choix d’amener Victoria chez eux… A moins qu’il puisse réellement vivre sans savoir si elle était en sécurité ou non. Mais il ne semblait pas l’écouter. Il ne semblait pas la comprendre. Tout ce qu’il voyait, c’était que Victoria était elle-même la responsable de ce qui lui arrivait. Mais elle le savait, Grace. Bon sang, elle savait parfaitement qu’elle n’aurait jamais dû quitter cet avion. Elle avait été tout aussi irritée que lui de réaliser qu’elle avait décidé de rester à Wellington. Mais elle était là, maintenant, et ils devaient trouver une solution. Seulement Will lui reprochait surtout de l’avoir laissée revenir chez eux… Il avait ce regard empli de reproche, perplexe aussi. Presque… Déçu, qu’elle se soit montrée si faible. Il insistait même sur ce qu’elle lui avait fait, à elle. Et elle le savait également tout ça. Elle ne pouvait pas oublier tout ce qu’elle avait enduré à cause de cette femme. Mais elle ne changerait pas, pas pour cette femme. – Mais qu’est-ce que j’aurais pu faire d’autre ? La laisser à la rue ? C’était vraiment ce qu’il aurait voulu ? En aurait-il été capable, lui ? Elle se sentait totalement incomprise alors qu’elle n’avait pas véritablement eu le choix de garder Victoria avec elle. Mais il s’en fichait, c’était même clairement ce qu’il affirma avant de quitter la pièce une fois sa fille dans ses bras. Grace laissa échapper un soupir en les regardant s’éloigner. Elle n’avait même pas eu le temps de saluer sa fille. Tournant les yeux vers Victoria qui semblait s’inquiéter de ce qu’elle allait faire, la belle ne savait même plus quoi lui répondre. Elle ne lui répondit pas d’ailleurs, s’éloignant en direction de la cuisine. Mais sa belle-mère ne comptait pas la lâcher si facilement. –Grace… Comment est-ce que je vais pouvoir… . – Ecoutez, j’en sais rien ! la coupa-t-elle, un peu sèchement. Elle était agacée par cette situation, par cette incompréhension avec l’homme de sa vie. Et elle en avait assez de devoir jouer les intermédiaires. Ouvrant le réfrigérateur pour en sortir des ingrédients, elle reprenait en même temps. – J’ai aussi une fille dont je dois m’occuper, je vous rappelle. Alors vos problèmes vont devoir attendre. Acquiesçant simplement, Victoria n’osa pas la déranger durant la préparation du repas pour Haylee. Elles restèrent silencieuses pendant plusieurs minutes, jusqu’à ce que Grace termine. – Vous avez faim ? demanda-t-elle d’un ton plus calme cette fois. Obtenant une réponse positive, elle lui servit une assiette avant de reprendre. – Je vais tenter de parler avec William. Seule. Sans attendre sa réponse, elle monta à l’étage à la recherche de son mari, surement occupé avec leur fille. Une fois face à lui, elle l’interrogea avec une certaine hésitation. – Will… Est-ce qu’on peut parler ?
 



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3558
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas - Graalღ Sam 8 Juil - 16:54



~ GRAAL ~
"La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Non il ne comprend pas et franchement il ne comprend pas non plus comment ça femme à t'elle pu faire une chose pareil ! Comment à t'elle pu faire confiance à Victoria alors que cette femme était tous sauf ... une personne de confiance ! Elle était même tous le contraire ! Bon sang il pensait qu'elle serait la dernière personne à craquer devant elle et pourtant ce n'était pas le cas. Qu'aurait elle du faire ? Pas la ramener chez eux en tous cas ! Même si d'un côté la laisser dans la rue n'était pas non plus une solution puisque ils n'étaient pas non plus des montres. Même si Victoria n'était pas une personne à plaindre, elle n'était pas non plus monstrueuse au point de la laisser à la rue, livrée à elle même. Il la détestait mais il ne voulait pas non plus devenir un monstre comme elle, alors d'un autre côté il pouvait comprendre que Grace ai préféré la ramener chez eux plutot que de la laisser seule dehors. Mais ça n'expliquait pas tous ! Pourquoi avait elle était ce plaindre à Grace alors qu'elle était sa pire ennemis ? C'est pour cette raison que William était en colère ! Elle tentait d'amadouer Grace et le pire dans tous ça c'est que sa stratégie semblait fonctionner à la perfection puisqu'elle avait réussie à entrer chez eux sous l'invitation de Grace. Mais de toute façon il était hors de question qu'elle reste ici, elle pouvait aller n'importe tout, il pourrait même lui payer un hôtel ou n'importe quoi d'autre mais il était hors de question qu'elle reste ici chez eux à faire son petit numéro de femme malheureuse. Attrapant sa fille dans ses bras en lui disant simplement qu'elle ne devait pas rester ici, William quitte le salon avec Haylee dans ses bras avant de retourner dans la chambre de la petite bien décidé à oublier ce mauvais moment espérant surtout que sa mère parte d'ici. Seulement c'était sans compter sur sa femme, si il y avait bien quelqu'un qui pouvait le faire plier c'était bien elle ! Et il craignait qu'elle vienne lui en parler ! Il était fermé à ce sujet, il ne voulait pas qu'elle reste ici parce qu'il savait que ça allait mal ce terminer ! Mais bon sang pourquoi n'était elle pas monté dans cet avion et leur foutre la paix une bonne fois pour toute ! Jouant avec Haylee quelques instant, la voix de Grace ne mit pas longtemps à ce faire entendre, lui demandant simplement si ils pouvaient parler. Soupirant doucement il ce tourna vers elle avant de reprendre. - Si c'est pour me dire qu'elle doit rester ici, tu perd ton temps ... il est hors de question qu'elle reste avec nous ! La fixant quelques secondes, il croisa les bras contre son torse avant de reprendre. - Je t'écoute !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6058
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas - Graalღ Dim 9 Juil - 17:37


 

 
 


« La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Etait-ce si dingue de sa part ? Si incompréhensible ? Elle n’avait jamais voulu se trouver piégée entre Victoria et William, certainement pas. Elle détestait la première, alors qu’elle était éperdument amoureuse du second. Si un choix s’imposait à elle, elle n’hésiterait pas une seule seconde. Elle se rangerait du côté de l’homme qu’elle aimait, sans même réfléchir. Seulement elle ne pouvait pas non plus fermer les yeux sur la personne qu’elle était, ni sur les convictions qu’elle avait. Elle ne pouvait pas rester indifférente devant une femme qui lui demandait désespérément de l’aide… Alors, oui, elle avait craqué. Elle avait cédé. Et elle avait ramenée chez eux, dans sa propre demeure, la femme qui la méprisait le plus au monde. Mais cela signifiait-il qu’elle était une personne faible pour autant ? C’était tout l’inverse en réalité. Elle avait réussi à outrepasser ses rancœurs et son ressentiment pour faire ce qu’elle pensait juste. Elle avait réussi à mettre de côté ses propres sentiments pour faire ce qu’elle pensait bien. Et ça, c’était un signe de force quelque part. Mais elle avait compris que William était loin de voir les choses de la même façon… Il lui en voulait. C’était évident qu’il lui en voulait. Elle le savait avant même de le rejoindre mais le comprit d’autant plus lorsqu’elle arriva à l’étage. A peine entendit-il sa présence qu’il laissa échapper un soupir. Mais, bon sang, elle n’avait rien fait de mal, elle. Elle ne comprenait pas comment il pouvait lui en vouloir autant alors que… Elle n’avait pas vraiment eu le choix. Elle se demandait ce qu’il aurait souhaité qu’elle fasse, ou même ce qu’il aurait dit si elle lui avait raconté la venue de sa mère dans sa boutique en lui expliquant qu’elle l’avait simplement mise dehors… Ce n’était pas elle. Et ce n’était pas lui, non plus. Mais si elle pensait savoir combien il haïssait sa mère, elle était peut-être loin du compte encore. Se tournant finalement vers elle, il lui annonça très vite la couleur en lui assurant qu’il était hors de question que Victoria reste chez eux. Mais comment pouvait-il penser qu’elle voulait une chose pareille ? Croyait-il réellement qu’elle laisserait leur fille auprès d’une telle influence ? Croyait-il qu’elle aurait envie de briser leur intimité en l’accueillant chez eux ? Ou même simplement… Croyait-il qu’elle avait envie de vivre avec Victoria, sérieusement ?! – Mais ce n’est pas ce que je veux, William ! lâcha-t-elle dans un soupir, presque irritée qu’il puisse l’en croire capable. Néanmoins, elle savait qu’elle devait garder son calme. William était le premier concerné dans cette histoire. Il pouvait se montrer sur la défensive alors qu’elle, elle avait visiblement plus de recul. Et comme pour l’aider à s’apaiser, sa fille finit par s’approcher d’elle en lui tendant les bras. La pauvre Haylee n’avait même pas eu le temps de saluer sa maman. Grace l’attrapa instinctivement pour la prendre dans ses bras. – Ma princesse… Elle déposa un baiser contre sa tête alors que la petite fille semblait porter toute son attention sur le collier qu’elle portait. Elle était de plus en plus fascinée par ses affaires, ce qui était assez touchant à voir. Mais ce n’était pas réellement le moment pour s’attendrir de sa fille. Relevant les yeux vers son mari qui semblait prêt à l’écouter, la belle ne tarda pas à reprendre la parole d’une voix plus douce. – Je n’ai pas plus envie que toi qu’elle reste à Wellington. Elle est venue à ma boutique et… Je ne savais pas quoi faire, j’estimais que ce n’était pas à moi de prendre une telle décision pour elle… Mais je lui ai assuré que je te soutiendrai, quoi que tu choisisses de faire.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3558
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas - Graalღ Dim 9 Juil - 21:04



~ GRAAL ~
"La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'était une situation des plus difficile. Il avait même horreur de ce genre de situation parce qu'il ce retrouvait à faire des choix qu'il ne voulait pas faire. Il ne voulait plus rien avoir à faire avec Victoria ! Il ne voulait plus entendre parler d'elle et encore moins devoir lui faire face alors qu'il pensait en avoir finit avec elle. Tous ça pourquoi ? Grace ! C'était Grace qui l'avait entraînée ici parce qu'elle n'avait pas eu la force de la mettre dehors et d'un côté William de pouvait pas lui en vouloir d'agir avec son cœur plutot que d'écouter sa rancœur. A sa place, William aurait surement eu le même comportement, c'était peu être sa mère et il la détestait plus que tous au monde mais William n'était pas quelqu'un de mauvais ! Il avait un cœur et il n'était pas non plis capable de laisser une femme dans son état errer dans les rues sans avoir un endroit ou ce réfugier même si ... il en avait envie, il culpabiliserait bien trop si jamais il venait à lui arriver malheur. Mais il avait passé un temps fou à tout organiser pour elle, qu'elle soit prise en charge, aidé par des gens, oui son but était surtout de ce débarrasser d'elle et l'éloigner de leur famille mais c'est pas comme si il l'avait expédier sans rien ! Il ne voyait pas pourquoi soudainement elle avait envie d'être avec eux, aurait elle caché quelque chose ? Il n'en savait rien mais ce n'était pas pour autant qu'il avait envie qu'elle reste auprès d'eux, bien au contraire ! Seulement il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il devait faire ! Après le numéro qu'elle venait de lui faire, elle avait surtout réussi à attendrir Grace. Pour lui il n'y avait qu'une seule option possible et il était hors de question qu'elle ici avec eux et c'était surement ce dont voulait parler sa femme en venant le rejoindre dans la chambre de Haylee. Ce redressant doucement, il ne voulait même pas en parler, il n'y avait qu'une option pour lui et il n'était pas sur qu'elle plaise à Grace même si ... elle ce rangeait toujours de son côté. Soupirant doucement, il ce montra déjà très clair sur le sujet ! Il était hors de question qu'ils en parlent et sa femme lui répondit assez rapidement en lui avouant que ce n'était pas ce qu'elle voulait non plus. - Alors qu'est ce que tu comptais faire en la ramenant ici ? Demanda t'il sans hausser le ton, il n'oubliait pas que Haylee était avec eux dans la pièce et donc il n'était pas question qu'ils ce disputent, pas devant elle ! S'approchant d'ailleurs de sa mère, elle n'avait pas eu l'occasion de la voir aujourd'hui et elle ne mit pas longtemps avant de retrouver refuge dans ses bras jouant déjà avec le collier qu'elle portait autour du cou. Mais il était tout de même prêt à l'écouter parce que malgré tous son avis compte. Croisant les bras, le regard fixe, il attendait qu'elle lui explique ce qu'elle comptait faire en ramenant le diable chez eux ... ce jurant de ne pas ce mettre en colère ou s'emporter. - Je comprend pas pourquoi elle est venue te voir toi dans ce cas ! Je comprend pas ce qu'elle cherche à faire ! Détournant le regard il tentait surtout de trouver une solution pour ce soir le temps qu'il puisse trouver un moyen de l'expédier encore une fois. - A la vérité ... je ne sais même pas quoi faire ! Je vais ... lui chercher un hôtel pour ce soir et après ... je vais l'accompagner à Londres pour être sur qu'elle y reste ! Il était malgré tous assez froid et distant avec Grace même si il ne le montrait pas directement. Il ne lui en voulait plus vraiment, celle contre qui il était vraiment en colère c'était surtout Victoria.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6058
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas - Graalღ Dim 9 Juil - 22:13


 

 
 


« La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



William lui en voulait. Réellement. Il avait un regard qui lui faisait froid dans le dos. La jeune femme avait l’impression d’avoir fait quelque chose d’horrible. Mais, bon sang, ne se rendait-il pas compte qu’elle n’avait pas eu le choix ? Ne voyait-il pas qu’il aurait lui-même surement fait la même chose s’il avait été à sa place ? Pourquoi lui en voulait-il, dans ce cas ? Ou alors, peut-être qu’elle se voilait la face, Grace. Peut-être qu’elle laissait entendre qu’elle n’avait pas eu le choix alors qu’en réalité, elle avait pris cette décision en son âme et conscience. Elle avait été tentée d’amener Victoria à l’hôtel, mais ne l’avait pas fait. C’était cet air apeuré dans ses yeux qui avait fini par la faire flancher. Et ça, William en avait certainement conscience. Il la connaissait par cœur, sa femme. Il savait combien elle ne faisait que ce dont elle avait envie. Et si elle avait amené sa belle-mère chez eux, c’était au fond qu’elle en avait eu l’envie. Et ses envies, elles passaient avant sa raison, avant même sa rancune. Il le savait mieux que personne puisque, même qu’elle lui en voulait à mort, elle avait toujours cédé face à lui. Il le savait mais il n’en était pas plus compréhensif pour autant. Il retenait plus ou moins ses reproches… Mais elle supportait mal le regard empli de reproches de l’homme qu’elle aimait. Il ne semblait pas comprendre qu’elle n’avait rien voulu de tout ça, elle non plus. Il lui paraissait pourtant évident qu’elle n’avait aucune envie de laisser Victoria emménager à la villa, bon sang. Mais non, elle devait le préciser comme si la question se posait. En guise de réponse, elle obtint une demande précise de son mari… Mais ne s’en doutait-il pas ? Elle avait simplement voulu lui laisser, à lui, l’occasion de réagir. Parce que la vérité, c’était que Victoria n’aurait jamais dû venir la voir, elle ! Il était le principal concerné, et c’était à lui d’en discuter avec sa mère. Non à Grace. Elle pouvait peut-être, en raison de son tempérament fort, donner l’impression de prendre toutes les décisions au sein de son couple mais elle n’était pas du tout comme ça. Encore moins lorsqu’il s’agissait précisément de l’entourage de son époux. Et ce fut ce qu’elle tenta de lui expliquer tant bien que mal. Elle gardait un ton calme, doux. Et elle voyait bien qu’il faisait lui aussi des efforts pour maintenir son calme sauf que, contrairement à elle, c’était uniquement parce que leur fille était avec eux qu’il agissait ainsi. Alors que Haylee semblait totalement accaparée par le collier de sa mère, cette dernière avait les yeux rivés sur William. Il se posait des questions sur les agissements de Victoria mais… C’était pourtant clair. Si elle était venue voir Grace, c’était uniquement parce qu’elle avait senti qu’elle était plus touchée par ce qui lui arrivait que son fils. Elle cherchait une échappatoire contre cette maison de retraite, rien de plus. – Elle veut éviter ce centre par tous les moyens, c’est tout ! affirma-t-elle en baissant les yeux vers Haylee. Malgré tout, même avec ses explications, Will se montrait toujours aussi froid avec elle. C’était loin d’être agréable pour la belle. Elle avait l’impression qu’il attendait d’elle qu’elle rejette en bloc Victoria, quitte à mettre de côté ses principes. Mais non, non, elle ne pouvait pas. Et d’ailleurs, elle sentit une sensation de malaise l’envahir alors qu’il proposait d’amener sa mère à l’hôtel pour la nuit. Mais la suite était plus importante et… Elle avait assuré à celle-ci qu’elle tenterait de parler à son mari. – Je me disais que… Peut-être qu’elle serait mieux avec une aide à domicile. Elle a conscience des choses, elle s’en sortirait sans avoir besoin d’être enfermée comme ça. Elle parlait avec calme et assurance mais… Pourtant, elle sentait bien qu’elle allait énerver William. Elle le sentait rien qu’en prononçant ces mots.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La plus belle des ruses du diable, c'est de nous persuader qu'il n'existe pas - Graalღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-