AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Tell me the truth. [ Eleonore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 217
▵ arrivé(e) le : 14/07/2017
▵ avatar : Zac Efron.

MessageSujet: Tell me the truth. [ Eleonore Sam 22 Juil - 15:22

Ϟ Tell me the truth.



Bien souvent, après l’effort vient le réconfort. C’est pourquoi Kyde faisait en sorte de toujours décompresser après son travail, bien que ce dernier n’était autre que sa passion. Sauver des personnes, c’était son syndrome depuis qu’il n’avait pu sauver sa petite amie il y a une dizaine d’années maintenant. Si il n’avait pas réussi à la sauvée elle, alors il sauverait les autres. De plus, l’eau était son élément, alors allier les deux n’était qu’une évidence. Cependant, il y avait toujours le stress de ne ‘pas voir’ l’erreur d’une personne dans l’océan. C’était difficile à supporter, une épreuve à chaque instant. C’est pourquoi, après le boulot Kyde avait pour habitude de se vider la tête avec différentes activités : le surf, la plongée, le poker, la musique, l’écriture, la danse ou encore les sorties et autres soirées attractives.

Ce soir-là, il décida d’aller au bar populaire du moment pour prendre un verre, juste un. En bon joueur de cartes, il savait observer avant d’agir, c’est pourquoi il attendait toujours le moment opportun pour passer à l’offensive, notamment avec les femmes, mais ce soit, c’était un peu différent. En effet, cela faisait déjà quelques jours qu’il remarquait le petit jeu d’une certaine brune qu’il connaissait bien : Eleonore. Qui était-elle ? Une jeune femme qu’il avait sauver des vagues alors qu’elle essayait de surfer. Elle était devenue son élève pour quelques leçons, le temps d’apprendre à surfer. C’était chose faite, elle connaissait les bases pour défier les vagues, mais leur relation ne s’était pas arrêter là puisque l’homme avait remarqué la façon dont Eleonore le regardait. Elle était tactile, et de plus en plus démonstrative avec lui, chose qu’il avait bien évidemment remarqué. C’était plaisant évidemment, mais Dickens se demandait juste si ces actions n’étaient pas un simple jeu, ou encore sa nature. Comme tout homme normalement constitué, il n’en était pas insensible. Eleonore était exactement son style de femme : brune, souriante et pétillante, avec la peau légèrement matte. Voilà, c’était elle, elle était là dans ce bar à boire verre après verre. Parfois, il lui arrivait de ne pas être présente un soir, mais c’était relativement rare. Qu’est-ce qui pourrait ne pas aller dans la vie de cette femme pour agir comme ça ?

Eleonore semblait être embêté par un homme cherchant à la draguer. Kyde se leva alors pour avancer vers leur direction. S’asseyant rapidement sur la table de Eleonore, il lui donna un baiser sur sa joue avant de prendre la parole : « Désolé chérie, je suis en retard. » dit-il avant d’afficher un léger sourire. Il regarda alors l’homme lui faisant comprendre qu’il était là, son homme était là. Bon joueur et non fouteur de merde, ce dernier s’inclina. Une fois cela fait, il tourna la tête vers la brune, levant les sourcils au ciel avant de rire doucement. « Tu m’en dois une je crois là. » amusé de la situation, il attrapa le verre de son interlocutrice pour avaler le restant de son liquide, sous ses yeux. Il fait signe au barman de ramener deux verres du même breuvage avant de poser son regard dans celui boudeur de le femme. « Alors que fais une merveilleuse créature comme toi ici, dans cet endroit peu fréquentable ? » dit-il l’air interrogateur. Intelligent celui-là, car il avait déjà sa petite idée derrière la tête, l’ayant bien plus qu’observer depuis des jours, son attitude en disait long. Cependant, il avait hâte de voir ce qu’elle allait dire. Dire la vérité ? Un mensonge ? S’inventer une excuse ? Peu importe, Kyde s’attendait à tout et à rien. Maintenant qu’il avait ‘lancer’ l’offensive et qu’il était à cette même table, la vérité allait sûrement être révélée. Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 865
▵ arrivé(e) le : 19/07/2017
▵ avatar : Nina Dobrev la parfaite

MessageSujet: Re: Tell me the truth. [ Eleonore Sam 22 Juil - 18:02

tell me the truth
kyde & eleonore
••••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nolan quitte le loft en claquant la porte si violemment que tu sursaute. Les larmes perlent sur tes joues encore toute rougies. Tu renifles, t'essaies de calmer tes sanglots, mais ils ne cessent de s'intensifier. Pourquoi toute cette merde? Pourquoi toi? Pourquoi vous? Qu'as-tu donc fait pour mériter de vivre un tel calvaire? En fait, tu le sais très bien, ce que tu as fait. Autant éviter le sujet. Il s'agit là d'un moyen de te faire culpabiliser encore plus que tu ne culpabilises maintenant. T'es toute seule avec votre petit chat dans votre chez-vous. Tu ressens un profond et étrange vide au fond de toi. Ton chat, comme s'il ressentait ta douleur, vient se coucher sur tes jambes et te regarde de ses grands yeux noirs, en miaulant. Tu le fixes, encore perdue dans tes pensées. Machinalement, tu le caresse et réfléchis à cette dispute. Comment en êtes-vous arrivés là? À dire vrai, les choses dégénèrent à un tel point dans votre relation que tu envisages presque de prendre une pause. Pour décider de la bonne chose à faire, autant pour toi que pour lui. Ce loft vide et silencieux - à part les miaulements de ton matou - te donne presque des envies suicidaires. L'ambiance est froide et tellement impersonnelle, tout à coup. Tu décides sur un coup de tête de sortir de l'appartement et tu te rends au bar le plus proche. Un verre. Plusieurs verres. T'as besoin de noyer ton chagrin dans l'alcool, comme à ton habitude. Les employés de ce bar commencent même à connaître tes goûts et savent à l'avance le drink que tu commanderas. Habituée? Peut-être. Tu ne regardes même pas l'heure, et tu commences à boire, et à boire, et à boire encore. Tu ne comptes même plus les verres. Un après l'autre, sans interruption.

Après une heure, peut-être deux, t'en sais rien, un inconnu s'arrête près de toi et commence à te draguer. T'essaies de l'ignorer, mais il se fait de plus en plus insistant, à ton plus grand désarroi. Comment s'en débarrasser? Et soudain, c'est comme si le ciel avait entendu tes prières. Un beau grand brun avec une silhouette familière s’assoit à tes côtés et te donne un baiser sur la joue, ce qui fait immédiatement fuir l'autre homme qui t’embarrassait depuis déjà quelques minutes. Bien, je crois que je n'ai pas le choix, tu viens de me sauver la mise, réponds-tu en tendant la main vers ton cocktail. Cependant, Kyde l'attrape avant toi et le cale en te regardant, amusé par la situation. Tu fronces les sourcils tout en ne quittant pas son regard. Il commande deux nouveaux verres, à ton grand soulagement. Et puis au moment où tu t'apprête à prendre une gorgée, il te pose la fatidique question, celle que tu redoutais. Tu respires fortement, et cale aussitôt ton verre. T'en as besoin, c'est urgent. C'est une longue histoire et je ne veux pas t'embêter avec mes problèmes personnels... de toute façon, ce n'est pas très intéressant, continue-tu en haussant les épaules. Tu ne voudrais pas tout déballer ici, à cet homme que tu connais depuis quelques semaines seulement, si? Tu vois son regard interrogateur et tu enchaîne aussitôt. Je t'assure, tout va bien. Et si on buvait, plutôt? T'en pense quoi? Ah et j'ai envie de danser, tout à coup... Tout pour éviter le sujet, quoi. Et puis ta passion a toujours été la danse. Si t'avais pu, tu en aurais clairement fait ton métier. Il faut dire que tu sais bouger et que les hommes ne sont pas insensibles à tes déhanchements. Tu ne quittes pas Kyde du regard et tu te diriges vers la piste de danse, en lui faisant signe de venir te rejoindre.

••••

by Wiise


Dernière édition par Eleonore de Lacroix le Mer 2 Aoû - 1:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 217
▵ arrivé(e) le : 14/07/2017
▵ avatar : Zac Efron.

MessageSujet: Re: Tell me the truth. [ Eleonore Dim 23 Juil - 17:03

Ϟ Tell me the truth.



Sans vraiment l’avoir vu de ce sens là, son syndrome du sauveur avait encore frappé. Il venait de libérer Eleonore des mains de cet homme qui se faisait un peu trop intrusif. Il avait simulé le fait d’être le ‘copain’ de la jeune femme pour faire fuir l’homme. Cela avait plutôt bien réussi, car l’homme n’était plus là. Maintenant qu’il était à la même table que la brune, il lui demanda ce qu’elle faisait là. Évidemment, Eleonore n’avait pas vraiment répondu à sa question, mais ce n’était pas surprenant selon Kyde, car quand nous posons ce genre de question généralement nous n’avons jamais une vraie réponse. « Si je te pose la question, c’est que cela ne me dérange pas. Alors vas-y, dis moi tout. Je suis à ton écoute… A moins que tu préfères que je rappelle le mec qui est derrière moi ? » dit-il en riant légèrement, faisant allusion à l’homme qui l’avait abordé quelques minutes avant. Il était encore là, à observer le dit couple croyait-il. C’était assez marrant pour Kyde d’être considérer comme étant le compagnon de cette jolie créature.

Le barmaid venait d’apporter leur boisson, et aussitôt Kyde prit une gorgée de son liquide. Il posa ses coudes sur la table, l’air intéressé par l’histoire d’Eleonore. Mais encore une fois, la jeune femme n’avait que simuler une tentative d’explication avant de changer de sujet encore une fois se levant pour aller à la piste de danse. Fronçant les sourcils, Dickens n’allait pas en rester là, mais pour l’heure, il allait laisser la brunette faire son show. Après tout, il n’était pas du style à forcer les gens. Il savait que de toute façon, tôt ou tard, il allait connaître la vérité. « Ne fait pas n’importe quoi, tout le monde te regarde. » dit-il tout se levant pour rejoindre la brune.

C’était l’une des premières fois qu’ils se voyaient hors du contexte de la plage et des cours de surf. Cependant, Eleonore n’était pas forcément dans sa meilleure position, à moitié pompette. Cette musique qui passait donna l’envie à l’homme de se déhancher, légèrement. Il aimait la musique, adorait la danse. Il attrapa doucement alors la taille de la brune avant de danser doucement sous le rythme de la mélodie. Et ça, toujours sous les regards de certaines personnes présente dans ce bar. Nul doute que Kyde savait qu’il était une pièce importante au sein de cet endroit. « Cela t’arrive souvent de côtoyer ce genre d’endroit ? » Kyde savait. Il connaissait la vérité par rapport à sa question. Il l’avait déjà vu auparavant, mais il voulait qu’elle lui dise la vérité. Encore une fois, peut-être allait-elle dévier le sujet, mais là, elle ne pouvait pas quitter la table. Dickens lui tenait la taille, ayant posait une main sur son dos, créant aucun échappatoire pour la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 865
▵ arrivé(e) le : 19/07/2017
▵ avatar : Nina Dobrev la parfaite

MessageSujet: Re: Tell me the truth. [ Eleonore Dim 23 Juil - 22:35

tell me the truth
kyde & eleonore
••••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Tu ne connais pas Kyde depuis bien longtemps. Il t'a sauvé la vie il y a quelque temps, après tes nombreuses tentatives à apprendre le surf toute seule. Orgueilleuse, va. Tu n'aimes pas spécialement demander l'aide des gens, tu préfères te débrouiller par toi-même. Seulement voilà, parfois tu n'as pas d'autres choix. Sans professeur, tu étais loin de devenir une surfeuse professionnelle. Il t'a donc donné quelques leçons ici et là, et tu es déjà meilleure qu'au tout début. Vous vous entendez bien, certes, mais tu ne sais absolument rien de ce bel apollon. Tu n'es pas insensible à ses charmes, puisqu'il est totalement ton genre. Brun, musclé, belle gueule. Tu es en couple, souviens-toi, Eleonore. Mais toutes les disputes avec ton copain te foutent le moral à plat. T'as besoin de rencontrer de nouvelles personnes, de sortir de la maison, de discuter avec des gens qui ne connaissaient rien de ta situation actuelle. Tu as besoin de te changer les idées, tout simplement. Et Kyde est une excellente distraction pour le moment. Tu ne penses même plus à la merde qui vient de survenir dans ton couple. Tu profites du moment présent et savoures chaque instant en compagnie de ce charmant jeune homme. Jeune homme qui pose des questions dont tu préfères éviter de répondre. Vas-y, dis-lui de revenir, lances-tu en abordant un petit sourire espiègle. Non, tu n'as pas envie d'en discuter maintenant, tu es encore trop ajun pour commencer à parler ouvertement de tes problèmes conjugaux.

Pour éviter le sujet, tu décides donc de te diriger vers la piste de danse et fais signe à Kyde de venir te rejoindre, ce qu'il fait sans broncher - ou presque. Tu commences à te déhancher au rythme de la musique et tu te sens enfin revivre, enfin libérée de tout ce poids qui pesait sur tes épaules il y a quelques minutes à peine. La danse, ta véritable passion, te permet de t'évader quelques instants. Tu sens tout à coup les mains d'un homme empoignés tes hanches et dès que tu relèves la tête, tu n'es qu'à deux ou trois centimètres du visage de Kyde. Tu lui adresse ton plus beau sourire, tandis qu'il recommence à poser des questions. Ah, celui-là, une vraie plaie quand il s'y met. Cependant, cette fois, tu n'as aucun moyen de te sauver. Tu es prise au piège. Tu te décide donc à lui répondre, enfin. Oui, dernièrement surtout. Tu vois, je suis tellement habituée maintenant que les barmaid m'apportent un verre sans que je ne l'ai commandé. Je suis privilégiée, réponds-tu avec un petit air « je me la pète, tu vois ». Tu ne peux t'empêcher de laisser échapper un petit rire, et tu poursuis la conversation, sans arrêter de bouger au son de la mélodie. Et toi, mon cher Kyde, je suis certaine que tu es habitué de venir ici, tout le monde te regarde, surtout les femmes. Regarde, dis-tu en pointant tout autour de toi. Toutes ces femmes sont jalouses, parce que c'est moi qui danse avec toi en ce moment. J'en ai de la chance... dis-tu en lui lançant un petit clin d'oeil charmeur. Et dis-moi, pourquoi n'es-tu pas en chasse d'une belle créature à draguer ce soir? ajoute-tu soudainement, en le regardant droit dans les yeux, ses yeux d'un bleu si envoûtant, si perturbant. Tu pourrais te perdre dedans, tellement ils sont beaux.

••••

by Wiise


Dernière édition par Eleonore de Lacroix le Mer 2 Aoû - 1:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 217
▵ arrivé(e) le : 14/07/2017
▵ avatar : Zac Efron.

MessageSujet: Re: Tell me the truth. [ Eleonore Mer 26 Juil - 19:11

Ϟ Tell me the truth.



Eleonore, c’était la fille que Kyde avait sauvé de la noyade il y a cela quelque semaines. En effet, elle avait essayé de surfer sans connaître les fondamentaux. En bon sauveteur qu’il était, Dickens avait fait son job. Puis lui avait proposé de l’aide sans savoir ce qui pouvait se passer derrière, plus tard, comme aujourd’hui. Eleonore, c’était son style de femme : la petite brune avec ce teint de peau légèrement bronzé. De plus, elle avait le sourire facile malgré les difficultés de sa vie, apparemment, si il en croit son attitude de ce soir. Elle joue avec lui en lui disant de rappeler l’homme derrière lui. Il aime le jeu, il adore même. Il se retourne alors pour apercevoir l’homme qui essaye de draguer une autre femme, puis il retourne sa tête vers son interlocutrice. « Non, je n’ai pas vraiment envie. Je préfère te garder pour moi. » dit-il en grimaçant, n’appréciant pas l’idée qu’elle aille voir ce type, puis il sourit amusé de la situation. Elle est jolie quand elle est taquine, malicieuse à souhait.

Elle quitte la table avant d’aller sur la piste de danse, invitant l’homme. Ky’ vient vers elle, puis timidement bouge ses fesses, avant de prendre un peu plus la confiance se rapprochant de Eleonore. Avec ces nombreuses leçons de surf, ils se sont rapprochés. Étant très tactile l’un comme l’autre, les mains s’étaient parfois égarées un peu ailleurs. Néanmoins, cela était toujours rester très courtois, non sans arrière pensée peut-être, mais respectueux. Kyde n’avait cependant par perdu son objectif de la soirée : faire parler la jeune femme. C’est pourquoi, il décida de lui poser des questions, mais cette fois-ci, elle ne pouvait pas y échapper. Elle devait se mettre à table, chose qu’elle fit rapidement. « Oui, dernièrement surtout. Tu vois, je suis tellement habituée maintenant que les barmaids m'apportent un verre sans que je ne l’aie commandé. Je suis privilégiée. » dit-elle. Paroles à quoi Kyde ne réponds que par deux simples mots : « Je sais. » car il savait. Il l’avait remarqué plusieurs fois dans ce bar, sans qu’elle le voie. Allait-elle se poser cette question là suite à sa réponse ? Peu importe, Kyde aurait les répliques pour se défendre, mais il avait juste envie de faire naître le doute, le questionnement en elle, chose qu’il allait sûrement faire.

Puis c’était à son tour de lui poser quelques questions. Amusé par son attitude, Dickens lui répond aussitôt tout en jetant un œil sur la foule. « Plus ou moins, il y a plusieurs bars dans les environs. Je fais souvent le tour. En ce qui concerne les femmes, peut-être qu’elles te regardent toi. » lança t-il avec un air rieur. Taquin, il afficha un petit sourire charmeur avant de devenir un peu plus sérieux. Les mains plus démonstratives, et le geste plus sûr, Kyde passa une main dans le creux du dos d’Eleonore pour ramener son bassin contre le sien : geste très évoquant. « Peut-être que je l’ai trouvé, cette belle créature. » dit-il sur un ton très sûr de lui. Non, ce n’était pas du surplus de confiance, juste de la séduction façon Kyde Dickens. Il avait envie de déstabiliser la jeune femme, qu’elle ne sache plus trop quoi faire ni quoi dire. Sur une nouvelle musique, il décida de bouger légèrement son bassin tout en la fixant, le sourire aux lèvres, la regardant dans les yeux. Elle semblait se perdre dans l’océan du bleu de ses yeux. Quant à lui, il essayait de voir en elle, dans le plus profond de son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 865
▵ arrivé(e) le : 19/07/2017
▵ avatar : Nina Dobrev la parfaite

MessageSujet: Re: Tell me the truth. [ Eleonore Jeu 27 Juil - 1:52

tell me the truth
kyde & eleonore
••••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il sait? Tu fronces les sourcils aussitôt qu'il prononce ces deux simples mots. En effet, tu passes le plus clair de ton temps dans ce bar depuis un bon moment déjà, mais depuis quand t'observe-t-il? Tu ne l'as jamais remarqué pourtant. Dans tous les cas, il se montre discret et tu n'y as vu que du feu. Sa réponse te laisse totalement perplexe. Tu as l'impression qu'il cherche à faire quelque chose, qu'il veut peut-être obtenir des informations de ta part. Mais pourquoi? Tu ne comprends pas du tout son intention, et ce petit jeu, qui commençait à t'amuser, te perturbe légèrement. Kyde est un homme mystérieux, qui sait ce qu'il veut et ce qu'il fait. Il n'a peur de rien pour avoir ce qu'il désire. Dis-donc, qu'est-ce que je suis censée comprendre? Tu m'observes? Depuis combien de temps? finis-tu par lui répondre. Peut-être que tu lui as donné satisfaction, mais tu es bien trop curieuse pour laisser ce sujet en suspens. T'as envie de savoir ce qu'il te cache, ce qu'il mijote. T'es une grande joueuse dans l'âme, même si parfois, ce petit côté de ta personnalité te fout dans la merde. Tu essaies trop de défier les gens, de voir jusqu'où ils sont prêts à aller, et toi aussi, par la même occasion. Tu testes tes limites, mais tu les dépasses souvent, sans penser aux conséquences de tes actes. Et ensuite, tu pleurniches, et tout ça pour quoi? Pour n'en tirer que du mauvais. Alors fais bien attention ma petite, parce que plus tu joues son jeu, plus tu risques de te brûler les ailes et cette fois, il n'y a aucun retour en arrière.

Vous continuez à danser sous le regard de presque tous les gens dans la salle. Tu n'aimes pas spécialement te faire regarder, mais en ce moment, la situation t'amuse. Lorsque tu entends la supposition de Kyde, tu ne peux pas t'empêcher d'éclater de rire. Moi? Franchement, pourquoi me regarderaient-elles, moi? Elles m'envient peut-être, mais je pense plus qu'elles te dévorent du regard, finis-tu par répondre d'un petit air taquin. Voyons, ces femmes fixent Kyde comme s'il s'agissait d'un plat à 1 000 $ offert gratuitement. Par la suite, tu lui tends une perche qu'il saisit aussitôt. Tu lui souris de nouveau, mais cette fois, plus chastement. Oh, je vois... et qu'en pense cette belle créature alors? Elle est plutôt réceptive ou pas? poursuis-tu en ne le quittant pas du regard. Tu ne cesses pas de danser depuis le début de votre conversation, et tu observes chacun de ses faits et gestes. S'il le fait, pourquoi pas toi? Tu ne trouves pas cette proximité désagréable entre vous, même si tu ne peux t'empêcher de penser à ton petit ami, qui risque de se faire un sang d'encre pour toi, tandis que tu profites gentiment de ta soirée avec un beau jeune homme qui se montre de plus en plus tactile.

••••

by Wiise


Dernière édition par Eleonore de Lacroix le Mer 2 Aoû - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 217
▵ arrivé(e) le : 14/07/2017
▵ avatar : Zac Efron.

MessageSujet: Re: Tell me the truth. [ Eleonore Ven 28 Juil - 10:23

Ϟ Tell me the truth.



Comme tout bon joueur de poker, Kyde savait faire dans la discrétion quand il le fallait, et dans la démonstration quand il était temps d’agir. Avancer furtivement, et mener son ‘plan d’attaque’ au moment opportun. La réaction d’Eleonore quand il prononça ses mots le fit rire intérieurement, et sourire extérieurement. Et oui m’dame, on ne peut pas faire n’importe quoi, n’importe ou, sans aucune conséquences derrière. Dickens avait pour habitude de faire le tour des bars sans pour autant s’arrêter, mais il n’avait pu que remarqué la jeune femme être présente bien trop souvent.

Il est clair que Kyde ne faisait jamais rien sans intérêt. Il savait ce qu’il voulait, et ce qu’il désirait. « Dis-donc, qu'est-ce que je suis censée comprendre ? Tu m'observes ? Depuis combien de temps. » dit-elle. Ce à quoi réponds l’homme immédiatement : « Tu es assez grande pour comprendre ce qu’il faut, Eleonora. Je ne t’observe pas, je prends juste soin de toi sans gâcher ton plaisir. Ton plaisir de destruction pour oublier ta vie l’espace d’un instant. Et vu ton état certaines fois, crois-moi qu’il valait mieux que je sois là, même indirectement. » dit-il. Après la discrétion et la furtivité, Kyde avait opté pour la réalité et la franchise. Il était direct, même si ses paroles donnaient de la matière à la jeune femme sans pour autant répondre clairement à ses questions.

Parfois, Eleonore finissait sa soirée dans un état bien trop avancé pour une femme seule dans ce genre de quartier. Non pas que ce dernier été le Bronx de la ville, mais sait-on jamais, le profit des faibles est souvent la nature d’une agression quelle qu’elle soit. Il n’avait eu à intervenir, et heureusement d’ailleurs. En fait, sans s’en rendre compte, Dickens avait le statut d’ange gardien pour la jeune femme. D’abord en la sauvant des vagues, puis en prenant soin d’elle à son insu. Ils dansent, elle rie, il sourit : « Parce que tu es la plus belle de cet endroit ? » dit-il très simplement, et sérieusement. Et pour le moment, celui qui dévore l’autre du regard, c’est bien lui. Ses yeux posaient sur elle, et sur son corps. Elle le voit maintenant, elle s’en aperçoit.

Kyde sourit d’un air charmeur, comme à son habitude. Un visage d’ange, alors que pourtant, il n’a rien d’un ange quand il se met à jouer à son jeu préféré, et bien particulier : la séduction. Elle s’arrête pour poser une question. Il faut croire qu’elle veut jouer, et Dickens aime ça. « Je crois, oui. » dit-il, plus tactile maintenant. Cette proximité ne semble pas déranger Eleonore qui reste là, dans les bras d’un autre que son homme. Et même si Kyde ne le sait pas, il se doute bien qu’une femme comme Eleonore ne peut pas être seule. Si c’est une grande joueuse dans son âme, elle n’a pas conscience de qui elle a en face d’elle, car Kyde adore ces jeux : Défier les gens, tester les limites, savoir jusqu’où ils peuvent aller. Jouons. « Et si on allait faire un tour ailleurs ? » demanda t-il, sans pour autant lui proposer un endroit précis.

Pourquoi faire ? Ne sont-ils pas bien ici dans ce bar ? Pourquoi ailleurs ? Kyde lâche son emprise sur Eleonore pour… se retourner et être dos à elle. On ne tourne pas le dos à une femme voyons, mais lui, il le fait. Il voulait juste voir la réaction de la belle brune, et écouter la proposition qu’elle allait faire, tout en sachant que si elle passe le pas de la porte de ce bar, elle se retrouverait en ‘tête à tête’ avec son sauveur. Quel défi ? Allait-elle dire oui et partir dans l’ignorance, ou préférera t-elle être ‘sage’ et rester ici dans son petit bar rempli de voyeurs ? Kyde est à leur table, il se retourne pour lui faire face. Elle n’a pas bougé et semble en pleine réflexion. « Alors, qu’as-tu décidé ma jolie ? » demanda t-il, ayant hâte de connaître sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 865
▵ arrivé(e) le : 19/07/2017
▵ avatar : Nina Dobrev la parfaite

MessageSujet: Re: Tell me the truth. [ Eleonore Mer 2 Aoû - 1:13

tell me the truth
kyde & eleonore
••••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]À dire vrai, tu n'as pas eu le temps de vivre ta jeunesse comme bon te semble. Tu as connu ton premier amour jeune et son emprise sur toi était tellement importante que peu importe ce que tu faisais, il le savait. Tu n'avais pas le droit de voir tes amis, de sortir de la maison sans le prévenir. Il te dictait quoi dire, comment agir, que faire. Et quand tu n'étais pas la femme parfaite qu'il avait manipulé et que tu osais répliquer, prendre ta place, tu recevais coups après coups. Abus physiques, psychologiques, sexuels. Tu as été sa marionnette pendant deux longues années. Lorsque tu as fui ton pays, la France, pour venir à Wellington, là où il ne risque pas de te retrouver, tu avais dans l'idée de prendre du temps pour toi, de laisser l'amour de côté et de simplement profiter du moment présent. Seulement, les choses ne se sont pas passées ainsi. Tu as rencontré Nolan et tu as eu le coup de foudre pour lui. Même si tu étais très réticente à l'idée de le laisser entrer dans ta vie et de laisser une nouvelle chance à l'amour, tu ne voulais pas perdre ta chance. Mais maintenant, à 26 ans, tu n'as jamais eu la chance de flirter, de t'amuser, de vivre la vie de ces jeunes adolescents insouciants. C'est pourquoi tu n'es pas insensible à Kyde. Il t'offre ce que tu n'as jamais connu, et comme le dicton le dit si bien : l'interdit est tellement excitant. L'inconnu, aussi. Tu sais que ce que tu fais est mal, mais la tentation est si forte... Tu sais que tu n'as pas l'intention de franchir la limite, bien que tu l'aies déjà franchi une fois, mais ce qu'on ne sait pas ne nous fait pas mal, non?

Tu restes surprise par les paroles de Kyde. Il veille sur toi à ton insu, et tu ne lui as rien demandé. Alors ça, tu ne t'y attendais pas le moins du monde. Tu le regarde, toujours étonnée, mais également flattée par cette petite attention dont tu ignorais tout. Alors, j'imagine que je dois te remercier? réponds-tu simplement en lui adressant un petit sourire sincère. Après tout, tu viens dans ce bar régulièrement, mais tu ne sais jamais à qui tu as à faire. Quand tu dérape un peu trop et que tu n'es plus consciente de tes faits et gestes parce que l'alcool coule à flot, tu prends de grands risques. Et tu es rassurée, à vrai dire, de savoir que Kyde garde un oeil sur toi en tout temps, pour être sûr qu'il ne t'arrive rien. Tu apprécies grandement ce geste.

Tu ne sais pas si c'est la musique sensuelle ou l'effet de l'alcool sur toi, mais la proximité entre vous deux ne te déplaît pas du tout. Et en plus, il ne se cache pas du tout pour te draguer ouvertement. Tu aimes ce jeu dangereux. Mais attention, qui s'y frotte s'y pique. Peut-être, mais je suis toujours convaincue que le centre de l'attention, c'est toi, finis-tu par répondre en posant ton index sur son torse pour le désigner. Tu baisses furtivement le regard tandis qu'il remarque que tu es réceptive à ses tentatives de séduction. Pourquoi l'envoyer balader? En fait, tu l'apprécies, et tu aimes te faire désirer. C'est si bon, si exaltant. Tu es humaine, après tout. Vous dansez toujours sur le rythme de la musique, quand soudainement, il te demande si tu souhaites aller faire un tour ailleurs. Te retrouver seule avec lui? Est-ce réellement une bonne idée? Tes pensées se bousculent dans ta tête, tu pèses les pour et les contre, parce que chaque décision entraîne des conséquences, soit positives ou négatives. Tu ne sais pas encore dans quoi tu t'embarques... il te tourne le dos tandis que tu réfléchis encore, le doigt posé sur tes lèvres. Il revient vers toi, impatient de connaître ta réponse. Tu n'as clairement pas envie de rentrer chez toi maintenant. La soirée est encore jeune et ne fait que commencer. Et tu aimes bien la compagnie du brun, qui te divertit et te permet de te changer les idées. Suis-moi, je sais où on va, dis-tu simplement, en restant très vague quant à l'endroit où tu comptes l'emmener. Vous sortez difficilement du bar bondé, et une fois à l'extérieur, tu peux enfin respirer. Tu ne sais même pas comment tu fais pour te retrouver ici pratiquement tous les soirs. Ce ne sont que des inconnus bourrés, qui désirent se ramener une fille ou un mec pour finir la soirée. Pourtant, tu n'es pas comme eux, mais tu y vas quand même. À part à cet endroit, tu ne sais pas vraiment où te réfugier quand les choses tournent mal avec ton copain. Et l'alcool t'aide à oublier, l'espace d'une soirée, tous tes problèmes.

Tu marches en zigzagant légèrement, encore sous l'effet des nombreux verres que tu as ingurgités pendant la soirée. Il te suit de près, et tu te retournes pour le regarder, te retrouvant à marcher par derrière. Tu lui adresses un petit sourire taquin, encore prête à jouer. Dis-moi, pourquoi un homme tel que toi n'est pas en couple? Je suis sûre que toute femme rêve d'être dans tes bras et, commences-tu avant de te retrouver subitement étalée par terre. Maladroite que tu es, surtout en état d'ébriété. Tu ne peux pas t'empêcher d'éclater de rire, toujours couchée sur le sol, tandis que les gens qui passent près de vous te dévisagent.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 217
▵ arrivé(e) le : 14/07/2017
▵ avatar : Zac Efron.

MessageSujet: Re: Tell me the truth. [ Eleonore Jeu 10 Aoû - 13:35

Ϟ Tell me the truth.



Ce qui ne se sait pas ne fait pas mal. C’était une façon de voir les choses, mais malheureusement dans la vie, tout finit par se savoir, quoiqu’il arrive. C’est ainsi. N’avez-vous jamais fait l’expérience ? Kyde le savait plus que quiconque, car a chaque fois qu’il avait fait des erreurs dans sa vie, il les avait payées cash. Flirter, c’était quelque chose que Kyde aimait, adorait même, car il faut honnête, c’est ce qui est le mieux dans une relation. Le moment ou les deux se tournent autour sans vraiment se trouver. Le moment de la découverte de l’autre par différents moyens et sur différents sujets. Les points communs. La fusion. C’était un tout. Dickens savait que Eleonore n’était pas du genre à aller droit au but, mais il savait également qu’elle avait envie de jouer, et ça, c’était quelque chose que Kyde ne pouvait se refusé. Pour lui, la vie est un jeu alors forcément… de son point de vu, il avait envie de jouer avec elle.

La question est de savoir : ou est la limite ? Dans des moments comme celui-là, difficile de juger. Dickens n’avait juste envie de vivre et de laisser faire les choses comme elles doivent être. Tout est écrit. Alors il regarde la jolie et lui sourit. L’homme peut voir la surprise dans les yeux de la demoiselle quand elle comprend qu’il a déjà prit « soin d’elle » sans qu’elle le sache. C’était tout lui ça : surveiller les autres pour éviter les problèmes, à défaut de faire attention à lui. Cela dit, c’était une qualité indéniable. « Alors, j'imagine que je dois te remercier ? » dit-elle en souriant sincèrement. « Même pas, je fais ce que tout le monde pourrait faire. » dit-il immédiatement après. C’est vrai que pour le coup, il avait agit sans aucun intérêt derrière, ni aucune pensée particulière. C’était juste prendre soin d’autrui, et d’une personne qu’il connaît. « Après t’avoir sauver des vagues, je te sauve encore une fois d’une noyade. » faisant référence à l’alcool, et aux potentiels risques qu’une femme peut prendre quand elle sort seule et qu’elle boit.

Proche. Ils sont proches. « Peut-être que… Ils nous regardent, nous. Toi et moi, on fait un joli petit couple, il faut croire. » ajouta t-il avant de rire légèrement. C’était drôle, car ils n’avaient pas penser à ça une seule seconde depuis le début de leur discussion, ni l’un ni l’autre, et pourtant cela pouvait sembler plausible. Surtout à la vue des paroles de Kyde à l’homme de tout à l’heure. Si draguer la jeune femme était dangereux, Dickens prenait le risque de se piquer. Dickens retourne boire une gorgée de son verre avant de revenir vers sa brunette du soir. Elle semble réfléchir. Puis elle décide d’accepter la demande du garçon lui proposant d’aller ailleurs. Elle sait ou aller ? Tient donc. Agréablement surpris, Kyde apprécie le fait qu’Eleonore sache prendre des décisions, alors il se laisse tenté et il suit le mouvement, appréciant la vue qui s’offre à lui quand il est derrière la jeune femme.

L’air pure. Cela fait du bien. Kyde respire cet air avant de tourner le regard autour de lui. « Alors ou va-t-on ? » demande t-il alors qu’il attrape la main de sa brune d’un soir. Ce geste est naturel chez lui, et sans vraiment avec une arrière pensée. Dickens veut juste faire en sorte qu’ils ne se perdent pas, ou pas. C’est jolie cette excuse. Il sourit, puis se laisse guider par Eleonore. Cela change, car depuis le début, à chaque fois, c’est toujours Kyde qui commande, qui dirige, et qui impose. Là, c’était au tour de la jeune femme d’avoir les « pleins pouvoirs » décident de qu’ils allaient faire, sous les yeux d’un Kyde interrogateur, mais très joueur.

C’était un risque qu’ils prenaient de se retrouver seul, en un contre un, mais peut-être que c’était ce qu’il fallait pour qu’ils puissent répondre à certaines questions ? Heureusement qu’il lui tient la main, car la petite Eleonore zigzague dans la rue. Puis elle se retourne et lui pose une question simple : pourquoi n’est-il pas en couple ? Il grimace légèrement avant de vouloir répondre, mais il ne peut le faire, car El’ finit par s’écroulait au sol sans que Kyde puisse réagir. « Hey ! Est-ce que ça va ? » dit-il alors qu’il se met à genou pour voir l’état de santé d’Eleonore. Elle est complètement pompette. Elle n’a rien, sauf peut-être la mal de mer. Kyde regarde autour de lui, et constate plusieurs personnes qui regardent la scène. Il secoue la tête légèrement agacé par la situation et décide de prendre la brunette dans ses bras. Il se relève puis va dans une direction avec moins de monde. Il regarde Eleonore et sourit tout de même, car amusé par la situation : « Toi qui te poser la question, tu te retrouves dans mes bras… » dit-il en riant, avant de reprendre son sérieux : « Et toi … Pourquoi être ainsi, hein ? Tu n’aspires pas à être comme ça, Eleonore. » conclua t-il avant la poser prés d’un monument avec une fontaine à eau. Ici, ils sont tranquilles, et il n’y a peu de passages. Kyde fixe alors la jeune femme qui, cette fois-ci, de peu plus faire marche arrière. Elle peut d’ailleurs sentir le regard non moqueur, ni même jugeur de Dickens qui n’est là que pour son bien. Il sourit pour la mettre en confiance, et lui prend la main. « Tout va bien, okay. » dit-il, rempli de confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 865
▵ arrivé(e) le : 19/07/2017
▵ avatar : Nina Dobrev la parfaite

MessageSujet: Re: Tell me the truth. [ Eleonore Mer 16 Aoû - 2:29

tell me the truth
kyde & eleonore
••••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Non, tu ne crois pas que toute personne prendrait la peine de veiller sur toi. La plupart des gens se préoccupent d’eux-mêmes, et se fichent complètement de ce qui peut arriver aux individus qu’ils ne connaissent pas – ou à peine. Kyde est très protecteur, peut-être sans s’en rendre compte, mais ce n’est pas une qualité que tout le monde possède. Elle est même rare de nos jours, dans notre société. Seulement, tu as la chance d’avoir un ange gardien en Kyde, et tu lui en es reconnaissante sur tous les points. Et puis, ce n’est pas la première fois qu’il te sauve, comme il vient si bien de le mentionner. Sa présence, bien que subtile, te soulage. Tu pourras dormir confortablement sur tes deux oreilles maintenant, en sachant que tu es en sécurité, en sachant que ton ami se soucie de toi au point de te surveiller tandis que tu n’as pas toutes tes capacités mentales. Une femme ivre est un appât si facile, et pourtant, tu es toujours dans ce bar miteux à consommer alcool et alcool, jusqu’à parfois ne plus être en mesure de marcher correctement ou à ne plus te souvenir de ta soirée. Une mauvaise habitude, oui, mais l’alcool te permet d’oublier tes problèmes le temps de quelques heures. Tu n’as pas l’intention d’agir ainsi toute ta vie, mais pour le moment, il s’agit de ton échappatoire – et le seul que tu connais.

Vous êtes à quelques centimètres seulement l’un de l’autre. Tu joues avec le feu, Leo. Si ton copain vous voyait, tu crois qu’il te le pardonnerait? En effet, on pourrait presque croire que vous êtes un couple, Kyde et toi. Certes, ce n’est pas pour te déplaire, mais tu te connais. Oui, tu l’allumes et tu aimes te faire désirer, mais jusqu’où iras-tu? Surtout en état d’ébriété. Tu te sens tellement coupable de ton aventure avec ton patron que tu ne risquerais pas de tromper Nolan une seconde fois. Seulement, la limite est mince en ce moment. Tu caches certaines choses à ton petit ami, tu flirtes en toute liberté, en sachant très bien que Kyde te drague ouvertement lui aussi et qu’il n’est pas insensible à ton charme. J’avoue que si j’étais à leur place, je nous regarderais aussi, lances-tu en riant légèrement. Tu danses toujours au rythme de la musique quand le brun te propose de faire un tour ailleurs. Tu y as réfléchi quelques minutes avant de lui rendre ta décision. Tu t’aventures dans une situation dangereuse, mais tu n’as pas envie de mettre un terme à la soirée tout de suite. Vous passez un bon moment, non?

Vous marchez donc dans la rue, tandis que Kyde attrape ta main naturellement. Tu ne réagis pas et le laisse faire, puisque pour toi, cette petite attention n’a pas de signification particulière. De plus, tu ne te sens pas mal à l’aise de te tenir ainsi avec lui. Peut-être que l’alcool a une petite influence sur ta façon de penser, mais qu’importe. Après tout, tu as déjà commis l’irréparable avant cette nuit et tu ne pourrais rien faire de pire. Enfin, espérons-le. Ça, c’est une surprise mon beau, lui réponds-tu, taquine. Ta main quitte la sienne au moment où tu te retournes pour le regarder dans les yeux. Mauvaise idée de faire le moonwalk ma petite, parce que tu viens de trébucher et d’étaler ton corps entier sur le sol. Non pas que tu as ressenti quoi que ce soit, tu trouves la situation plutôt amusante contrairement à ton compagnon qui semble se faire du souci – encore une fois – à ton sujet. Il te soulève et te porte dans ses bras jusqu’à ce que vous soyez dans un endroit plus à l’abri des regards. Bien sûr que ça va, allez, t’en fais pas pour moi, continues-tu avec cet air zen, comme si de rien n’était.

Assez ironique quand même, que tu dis en souriant bêtement. Tu ne pensais pas te retrouver littéralement dans ses bras et pourtant… Pourquoi es-tu comme ça? Une si bonne question et aucune réponse valable. As-tu vraiment envie de lui confier la vérité à ton sujet? Pour que son regard change lorsqu’il posera les yeux sur toi? Non. Mais tu as besoin de parler à quelqu’un, de t’ouvrir, d’échanger, de savoir que tu n’es pas aussi folle que tu ne le crois. Il remarque aussitôt que ta mine se décompose et te prends la main, comme pour apaiser ta douleur, même s’il ne la connait pas. Tu soupires longuement avant de poser ton regard sur lui. Ce n’est que passager, t’inquiètes pas. Seulement, pour l’instant, y’a que ça qui me soulage, qui me fasse du bien, lui avoues-tu ensuite. Vulnérable, voilà comment tu te sens présentement. Tu ne tardes pas à dévier le sujet de conversation pour éviter ses futures questions. Bon, tu veux pas voir cet endroit mystérieux que j’ai envie de te faire découvrir? que tu demandes finalement en tentant misérablement de te lever. Tu sens enfin l’effet de l’alcool sur toi et un léger mal de cœur apparaît. Tu ravales ta salive avant de lui tendre la main afin qu’il te suive.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tell me the truth. [ Eleonore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-