AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Les mensonges nous rongent → Tawniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AWARDSle duo le plus niais.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus niais.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 256
▵ arrivé(e) le : 08/06/2016
▵ avatar : Julian Morris

MessageSujet: Les mensonges nous rongent → Tawniel Mar 25 Juil - 0:37

Les mensonges nous rongent
Tawny & Adriel

Adriel a horreur de cacher des choses à sa femme. C’est pourtant ce qu’il se passe ces derniers jours. Il a appris une nouvelle qui a eu l’effet d’un électro choc. Fils… il a un fils. C’est une nouvelle dont on ne s’attend jamais, surtout au vu des circonstances. S’il ne pensait pas revoir son ex fiancée un jour, il ne pensait encore moins qu’il la verrait pour apprendre ce genre de nouvelle. Il ne sait pas quoi penser de tout cela, il aurait besoin des conseils avisés de sa douce mais il ne sait pas comment aborder le sujet avec elle. Comment annoncer à sa femme que la femme qu’il a trompée avec elle lui a caché sa paternité depuis qu’ils sont ensembles ? C’est une solution bien délicate mais il va devoir lui en parler tôt ou tard. Il vaut mieux que Tawny apprenne tout cela de lui. En plus, Livia lui a parlé de tout cela à la caserne et on sait très bien que des oreilles peuvent trainer à n’importe quel moment. Peut-être que quelqu’un est au courant ou bien quelqu’un a vu son ex en ville, quelqu’un qui les connait et qui a su faire le calcul de l’âge de leur enfant. Adriel pensait sans doute que ça allait l’aider mais il a passé la journée à la pêche avec son ami et collègue Sweem ainsi que des amis qu’ils connaissent depuis un certain temps. Ca a aidé en parti, il a pensé à autre chose mais une fois l’activité terminé ça ne réglait pas les choses, à savoir ce qu’il va faire de tout cela. Il faut vraiment qu’il y pense à tête reposée. Rentrant finalement chez lui, il dit d’une voix forte pour qu’on l’entende « C’est moi je suis rentré » mais la maison semble vide. Adriel en profita alors pour aller prendre une longue douche chaude à la fois pour se laver de cette journée, se réchauffer mais aussi essayer de nouveau de se vider la tête, sans succès. Une fois sorti, il mit une serviette à sa taille, restant torse nu le temps de quelques instants et entendit du bruit dans le salon. Il enfila donc rapidement quelques vêtements pour rejoindre sa petite famille. « Hey ! » Dit-il simplement avec un sourire aux lèvres. Même s’il est paumé, ça n’empêche pas le fait d’être heureux à chaque fois qu’il les voit toutes les deux. La seule chose qui gâche tout c’est ce sentiment de culpabilité de ne pas lui parler de tout cela alors qu’il sait parfaitement qu’avec sa femme, ils sont libres d’aborder tous les sujets possibles. « Vous avez passé une bonne journée ? » Elle avait mal commencé, il le sait puisqu’ils avaient dû sauter du lit en se rendant compte que le réveil n’avait pas fait son job en les réveillant. Il embrassa furtivement sa femme puis tendit les bras vers Thalie « Et coucou toi ! » Une chose est certaine, face à Thalie il est toujours autant gaga, tandis qu’il ne se rend même pas compte qu’il n’est pas tout à fait le même avec Tawny, sans doute dû à sa culpabilité qui le ronge.
LUCKYRED

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus niais.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus niais.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 361
▵ arrivé(e) le : 25/07/2016
▵ avatar : Jamie Chung

MessageSujet: Re: Les mensonges nous rongent → Tawniel Mar 25 Juil - 23:20

Les mensonges nous rongent
Tawny & Adriel
 


Tu as passé toute la journée à parler avec Elie, ça t’avait fait un bien fou, autant dire que c’était apaisant de passer une journée fille surtout accompagné de la petite Thalie. Une bonne journée. Le soir était arrivé, t’avais mis les lasagnes à cuire et t’étais à présent auprès de Thalie pour lui donner son bain. C’était un bon moment de détente à ton goût. Tu adorais ce petite laps de temps vraiment ensemble, tu en profitais quand c’était toi qui donnait son bain. Tu chantonnais laissant la petite éclabousser un peu la salle de bain, ce n’était pas non plus de grosse goutte qui faudrait éponger durant des heures, ce n’était pas grand-chose. Tu étais songeuse suite à ton après-midi avec Elie, tu te demandais depuis quelques temps ce que Adriel pouvait bien mijoter. Tu ne comprenais pas actuellement tu avais la sensation qu’il te cachait des choses comme quand la dernière fois il avait dû taire ta fête d’anniversaire. Bref, tu tentais de ne pas trop te poser de question ou même de te foudroyer le moral. Tu en parleras ce soir avec lui, c’était le mieux à faire, peut être que tu te faisais juste des idées bêtement. Tu habillas vite la petite une fois sèche, découvrant qu’il manquait des couches pour la petite. Tu pensas à éteindre le four pour finir par aller au magasin non loin de chez vous en voiture tranquillement. Une fois dans les rayons tu pris plus que prévu, comme toujours, c’est comme l’idée de faire une liste, on repart toujours avec plus que prévu, c’est ainsi. Les courses chargées dans la voiture et dans le coffre, tu t’arrêtes pour prendre un peu d’essence et surtout ne pas devoir me retrouver à pousser la voiture. La petite quant à elle c’était endormit durant que tu conduisais. Arrivant chez vous, tu prenais la petite laissant les courses dont aucune n’était des aliments périssable. La petite se réveilla presque immédiatement, alors tu la posas dans le parc, le temps d’allumer le four à nouveau. Tu sursautas légèrement en entendant Adriel. « Coucou toi ! » tu lâchais un petit sourie l’observant. « Une très bonne et toi ? Tu sens bon pour quelqu’un qui est parti à la pêche ! » Que tu lâchais tout en souriant alors que ton mari prit la petite dans ses bras. « Elle s’est régalée avec Elie ! » Annonçais-tu à ton compagnon, enfin ce n’était pas la première fois que Elia voyait Thalie, alors forcément ça aidait. « Ça va toi ? » Demandais-tu, tu étais trop suspicieuse à ton avis, mais fallait poser la question. « J’ai fait des lasagnes en diner ce soir … » Tu souriais attendant toujours une réponse, tu sentais une pointe d’hésitation émaner de lui.

LUCKYRED

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus niais.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus niais.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 256
▵ arrivé(e) le : 08/06/2016
▵ avatar : Julian Morris

MessageSujet: Re: Les mensonges nous rongent → Tawniel Jeu 10 Aoû - 17:55

Les mensonges nous rongent
Tawny & Adriel

Adriel a décidé de faire comme si de rien n’était avec Tawny mais ce n’est pas si facile. Il ne fait que penser aux mots de Livia, et la culpabilité de ne pas téléphoner directement à sa femme pour lui en parler. Il a besoin d’en parler en plus mais c’est tellement le bordel dans sa tête qu’il préfère penser à autre chose, penser à leur petite vie de famille en tout cas. « Ouais c’était bien avec les mecs même si je n’ai pas ramené le moindre poisson » dit-il en souriant. Bon en même temps c’était pour se détendre, ça l’a aidé même s’il n’aurait rien mis au bout de sa canne à pêche ça aurait été différent. Mais bon ce n’était pas que lui, ça n’a pas beaucoup mordu pour tout le monde. « J’ai pris une douche. Je sais que tu aimes la petite sirène mais je n’avais pas envie que tu es l’impression d’être dans le dessin animé en venant m’embrasser » dit-il avec un petit sourire. Faut dire que cette odeur ne passe pas vraiment inaperçu. C’est as que pour sa femme qu’il a pris sa douche, même pour lui l’odeur n’était pas supportable. « Ah ouais, c’était bien chez Elie mon cœur ? » Dit-il en interrogeant Thalie dont le sourire le faisait fondre. Mais pas assez pour le faire sortir de ses pensées du moment alors que Tawny lui posa une question et lui annonça le menu du jour. Il devrait être content, c’est l’un des plats dont il raffole le plus et il sait très bien que sa femme en fait des bonnes mais il n’a pas la tête à se réjouir, il n’arrive pas à faire semblant. Lui cacher des choses c’est vraiment horrible, il ne sait même pas pourquoi il entreprend le fait de ne pas lui en parler mais c’est une chose délicat. Il y a une forme à prendre, une façon de lui dire. Il ne va pas lui lâcher un ‘et salut la femme avec qui je devais me marier avant toi et bien elle m’a caché mon fils’ pourtant maintenant qu’il envisage le fait de la jouer carte sur table, i les dit que c’est peut-être une façon de dire les choses. Il souffle, il n’a vraiment pas besoin de ça, il est vraiment en train de perdre la tête avec toute ses questions. « Super, j’ai hâte de les gouter » fini-t-il par dire avec un sourire, ne se rendant pas compte qu’il avait mis du temps avant de répondre. Trop pris par ses pensées. « Et sinon oui oui je vais bien pourquoi tu poses cette question ? » Il n’est pas très bon comédien mais il essaye de s’en sortir alors qu’il va remettre la petite dans le parc pour aller chercher quelque chose à boire et faire diversion. « Tu veux un verre de vin ? » Demande-t-il finalement, ça lui fera au moins gagner du temps. C’est ça d’épouser un agent du fbi, on se doute que notre secret ne sera pas tenu longtemps.
LUCKYRED

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus niais.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus niais.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 361
▵ arrivé(e) le : 25/07/2016
▵ avatar : Jamie Chung

MessageSujet: Re: Les mensonges nous rongent → Tawniel Lun 25 Sep - 22:16

Les mensonges nous rongent
Tawny & Adriel
 


Tu doutes et tu n’aimes pas ça. Tu n’as jamais douté d’Adriel. Jamais. Et c’est une nouvelle chose que tu aurais voulu t’épargner. Tu aurais voulu crier là de suite, putain mais tu me caches quoi ! Mais tu n’en feras rien, tu as peur de la réponse que cela pourrait être et encore plus si le pauvre ne cachait rien. Mais, tu n’arrives pas à oublier ces petites choses qui te font penser ainsi. Tu n’y parviens pas. Tu es juste folle, en train de gâcher le bonheur qui arrive de pouvoir adopter la petite Thalie. « Pire que des femmes c’est ça ! » Toujours en train de parler. Ça te fait toujours rire quand on dit que les femmes sont des pipelettes, ils n’ont jamais croisé Adriel et Sweem ensemble, c’est parfois presque impossible de dire quoi que ce soit. Et c’est en pensant comme ça que tu te dis que tu es complétement folle, mais tu as envie de le savoir, bêtement sans doute, mais bon. Le fait qu’il est pris une douche et qu’il n’est pas de poisson te fait peur. Pourquoi il fait tout pour que tu doutes de lui ? Tu deviens timbré, tu as peur, mais de quoi ? Rien ne pourrait te tomber dessus, toi par contre tu as oublié de dire que tu bossais à nouveau avec Sebastiano. Tu le suis du regard, il parle avec Thalie et ton cœur fond, ce genre de scène pourrait clairement tout ramener à la normal. Mais tu auras toujours quelques questions qui viendront complétement fusiller tes rêves et ton bonheur. Pourquoi pas après tout ? Tu avais touché du bout du doigt ton rêve d’enfant, tu avais vu ta petite puce puis elle avait tout bonnement disparu en quelques secondes. Elle avait laissé la joie se faire remplacer par de la tristesse. Vous aviez tenue, car ce qui se passait entre ton mari et toi était unique et véritable. Pourquoi commencer à en douter à présent ? Tout se mélange dans ta tête, tu tentes de rester calme, mais ce n’est pas simple. Oki, tu laisses complétement éclater tes doutes, tu lui demandes s’il va bien, vraiment, car l’hésitation dans sa voix t’as marqué. Il te répond, tout en continuant de sourire. Tu ne sais plus quoi penser. Tu restes silencieuse. « Je dois devenir folle … j’ai l’impression que tu me caches quelques choses … ce n’est pas le as hein ? » tu le regarde et tu secoues la tête presque aussitôt. « Laisse tomber, je suis dingue. Je vais coucher thalie ! » Tu te diriges vers eux laissant Adriel lui dire bonne nuit pour finir par la monter ans sa chambre pour la coucher. Peu de temps après tu reviens dans la cuisine ou le plat peut enfin être servit. « Adriel ? C’est bon on peut manger ? » Que tu demandais en prenant le verre de vin qu’il t’avait servi quelques temps avant tu n’avais pas dit oui, mais c’était sans doute à cause du reste qui te bouffait l’esprit. « Désolée, je suis en plein doute en ce moment, désolée de douter de toi du coup ! » Tu te sens coupable d’avoir pu croire qu’il te cachait quelque chose. tu déposes tout sur la table avec son aide et tu te mets à table, le regardant.

LUCKYRED

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus niais.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus niais.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 256
▵ arrivé(e) le : 08/06/2016
▵ avatar : Julian Morris

MessageSujet: Re: Les mensonges nous rongent → Tawniel Jeu 12 Oct - 19:11

Les mensonges nous rongent
Tawny & Adriel

Adriel sourit à sa remarque, elle a totalement raison. « Je ne vois pas de quoi tu parles » dit-il avec un sourire. Ils peuvent être bavard c’est vrai, quoi que pas autant que les nanas si ? Enfin il ne va pas se poser la question, ce n’est pas le sujet, il s’efforce juste de paraitre normal. Seulement en voulant l’être, c’est exactement l’inverse, tout est naturelle d’habitude, là il n’est pas le Adriel qu’elle a épousé ni même celui qu’elle a toujours connu. Il le comprend bien à sa nouvelle remarque. Son cœur se mit en pause le temps d’une nanoseconde. Il aurait dû s’en douter, il aurait dû savoir que Tawny le connait assez pour se rendre compte qu’il lui cache quelque chose. Il regrette parfois de ne pas lui en avoir fait part au moment même où il l’a su, mais il n’a pas su comment lui dire, comment être honnete avec elle après la bombe que Livia lui avait lancé lors de sa révélation. Il reste sans voix et heureusement elle change de sujet, allant coucher la petite, lui laissant la chance de ne pas lui mentir en la contredisant car ça sera pire. Il faut qu’il lui dise ce soir. Il aurait bien pris un alcool bien fort, comme pour lui donner du courage mais il se contentera du vin. « Oui on peut manger ça a l’air délicieux » il s’efforce de sourire alors qu’il sait que ça ne va pas être le cas toute la soirée. Il aide à tout mettre en place et il ne la regarde pas dans les yeux avant de finalement relever la tête à ses excuses. C’en est trop. « Non non ne t’excuses surtout pas » Il ne le mérite pas « Je n’ai pas été très honnete avec toi ces derniers temps, ce qui expliques sans doute tes doutes » Du moins s’il n’y a pas autre chose. Il prend une grande respiration, essayant de capter son regard, essayant par la même occasion de lui montrer qu’il s’en veut et qu’il est désolé. « J’ai revu Livia, elle est venue me voir à la caserne » Dit-il, la regardant, voulant voir sa réaction alors qu’il doit poursuivre. Si Tawny n’a jamais vu son ex fiancée, elle sait qui elle est. Elle sait aussi qu’ils ne se sont pas revus depuis des années. Il ne veut pas qu’elle soit soulagé que ce ne soit que ça, ni qu’elle pense qu’il a franchi le pire. Mais bon elle n’a pas à s’en faire, il n’a été infidèle qu’une seule fois dans sa vie, il a trompé Livia avec Tawny, pas l’inverse. Il prit une grande respiration et lui dit d’un air totalement perdu « Elle m’a annoncé qu’elle avait eu un fils… » Le dire à voix haute est tellement compliqué. Qu’il ne dit pas le plus important dans cette histoire : le fait que ce soit aussi son fils mais au vu de la manière dont il la regarde, la tête qu’il fait en l’évoquant et sachant pertinemment que Tawny le connait, il se doute qu’elle le saura sans qu’il n’ait besoin de le dire à voix haute.
LUCKYRED

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus niais.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus niais.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 361
▵ arrivé(e) le : 25/07/2016
▵ avatar : Jamie Chung

MessageSujet: Re: Les mensonges nous rongent → Tawniel Ven 13 Oct - 18:39

Les mensonges nous rongent
Tawny & Adriel
 


Tu préfères fuir. Cela ne te ressemble pas du tout. Tu aimes généralement foncé, mais cette fois-ci tu ne le sens pas comme ça, pas du tout même. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu as peur. Tu flippes des révélations que pourrais te faire Adriel, alors que peut être qu’il ne se passe rien. Que tu délires tout bonnement, qu’il est temps que tu remettes le pied au travail pour te détendre. Ouai ça doit être ça. Du coup tu couches la petite et tu tentes de plus y penser. Embrassant la petite tu redeviens sereine, mais aussi désolée. Tu dois le mettre mal Adriel avec les questions à la con et tout. Tu reviens vers ton mari pour manger, du moins tu viens de lui proposer cela. « N’abusons pas. Ce ne doit pas être plus exceptionnel que d’habitude. » T’es pas un cordon bleu, tu te débrouilles bien, la preuve tu n’as jamais empoissonné Adriel. Alors heureusement. Ton sourire n’arrive pas à illuminer ton visage, il se refuse de venir prendre possession de ton visage. Tu as cette maudite boule au ventre. Sans même savoir pourquoi. C’est étrange, tu le regardes et tu as toujours l’impression que votre monde ne tourne pas rond. Ça te mine. Tu n’as pas l’habitude de ça. Tu viens de t’excuser et tu ne sais plus comment on fait pour respire aux mots de ton mari. Pas honnête avec toi ? Il se passe quoi ? Tu déglutis avec énormément de mal ne sachant pas trop comment réagir, sourire, faiblir, devenir blême ? Aucune idée. Tu restes juste silencieuse. Ton regard est happé par le sien, mais tu as du mal, tu ne sens pas vraiment cette conversation, comme si ton sixième sens te disait de fuir, de sourire et de dire, mais non tout va bien. Mais tu es curieuse, ton âme d’enquêtrice. Rien ne sort d’entre tes lèvres, tu ne trouves pas les mots, tu attends juste le couperet qui risque de te tomber sur le coin du nez. Livia. Il a revu Livia. Pourquoi tu stresses d’un coup ? Tu sens tes mains devenir moite, tu n’es clairement pas rassuré pour le coup. Tu n’as jamais vu cette femme, même pas une photo rien. Tu ne savais même pas son existence quand tu es tombé amoureux de cette brute hurlante qui t’engueulait d’avoir été dans les flammes sauver l’enfant. Mais tu t’en étais fichu, tenant tête. Plus grand, plus fort ? Que des bêtises, si tu le voulais tu le mettais à l’amende. Puis la phrase arriva enfin à ton oreille. « Et donc ? » Tu fronçais les sourcils. « Elle doit être heureuse … » Puis d’un coup tu ne sais pas pourquoi, tu as envie de lui en vouloir à cette femme et à Adriel. Pourquoi ? Tu ne le sais pas. « Tu regrettes d’être avec moi qui te donne pas d’enfant ? » Tu viens de prendre ton couteau de table et de te l’enfoncer dans tes tripes à ce moment précis. Tu viens de t’assainir à toi-même. Toi tu es incapable de donner la vie et son ex, sa future femme avant toi, aurait pu lui donner cela. Toi tu n’es capable que donner la mort aux enfants. Tu sens des larmes monter. « Pourquoi tu m’as caché ça, en fait ? » tu essayes de comprendre.

LUCKYRED

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les mensonges nous rongent → Tawniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: mount victoria. :: habitations.-