Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Time to get ready for the new arrival - Kostas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Time to get ready for the new arrival - Kostas Jeu 27 Juil - 13:01

Time to get ready for the new arrival

feat. Kostas & Calliope

Un sourire s’afficha sur mes lèvres avant même que j’ouvre les yeux à l’idée de passer la journée avec Kostas. Depuis son retour à Wellington nous avions eu l’occasion de nous voir à plusieurs reprises, et j’étais heureuse de retrouver la complicité que nous avions toujours eu en grandissant. Même si nous nous parlions régulièrement au téléphone quand il était de l’autre côté de la planète et qu’avec Jax, nous étions allés leur rendre visite au moment de la naissance de Zach, j’avais peur que les choses soient différentes après son retour. Nous avions toujours été proches en grandissant, peut-être car il n’y avait qu’un peu plus d’un an d’écart entre nos naissances, et j’avais peur que d’être éloignés aussi longtemps aient changer les choses mais ce n’était pas le cas. Son retour avait été une surprise et après avoir réalisé qu’il était bien là pour de vrai j’avais fait de mon maximum pour passer autant de temps avec lui qu’il m’était possible.

Mais aujourd’hui était un jour spécial, il avait accepté de laisser Zach à la charge de ma mère pour la journée et de m’accompagner pour faire les achats nécessaires pour l’arrivée du bébé que j’attendais. J’avais une grosse pointe au cœur à l’idée que Jax ne soit pas là pour se charger de tout ça ensemble, c’était avec lui que j’aurais aimé aller parcourir les magasins de meubles et de décorations pour choisir ce que nous voulions pour la chambre de notre futur garçon. Mais il n’avait même pas connu la joie d’apprendre qu’il allait être papa, l’accident arrivant quelques jours avant que j’aille voir le médecin pour me prescrire quelque chose pour m’aider, étant certaines que mes nausées étaient une réaction de mon corps réagissant à la nouvelle de sa mort. Je n’avais pas considéré l’hypothèse que je puisse être enceinte, si nous voulions tous les deux une famille nous avions décidé d’un commun accord d’attendre encore un an ou deux le temps de mettre de l’argent de côté pour pouvoir acheter une maison ensemble. Mais le destin en avait décidé autrement, comme si il savait que j’allais avoir besoin de me raccrocher à quelque chose pour surmonter la perte de l’homme que j’aimais. J’avais donc remis à plus tard le moment de faire ces achats, et maintenant que Kostas était de retour je me décidais enfin à m’en occuper afin de ne pas me retrouver dépasser si le petit être qui grandissait en moi se décidais à naitre en avance.

Après avoir trainé un moment dans mon lit parcourant dans ma tête la liste de ce qu’il me fallait, je décidais de me lever afin de prendre une douche et mon petit déjeuner. J’étais réveillée assez tôt afin de ne pas avoir à me presser et d’être prête à partir quand mon ainé allait arriver. Après avoir fait un long passage sous la douche je me décidais enfin à m’habiller. Je trouvais mon bonheur dans les habits de grossesses dans lesquels j’avais dû investir le mois précédent et enfilait un jean avec un haut bleu nuit, tenue confortable mais présentable également. Un peu de maquillage et j’allais enfin prendre mon petit déjeuner, cela faisait presque six mois que je n’avais pas bu de café et pourtant mon réflexe était toujours encore de me diriger vers la machine à café avant de faire demi-tour pour me servir un jus d’orange avant de préparer des œufs brouillés. Je mangeais tranquillement tout en pianotant sur mon téléphone pour répondre au message d’une amie.

Après un nettoyage rapide de la maison et avoir passé une veste je sortais enfin de la maison pour me diriger vers ma voiture afin d’aller rejoindre Kostas au centre commercial. Le trajet n’était pas long et en quelques minutes je me retrouvais à chercher une place de parking et finalement rejoindre l’entrée où mon frère m’attendait déjà. Je sautillais presque d’impatience les derniers pas arrivant finalement à son niveau.

« Hey ! Tu vas bien ? Merci encore de m’accompagner ! »

Après l’avoir serré dans mes bras je me reculais en souriant prête à attaquer la journée qui nous attendait. J'avais une idée de ce que je voulais concernant les meubles principalement ainsi que la décoration et j'espérais que nous allions trouver mon bonheur afin que je puisse m'attaquer à assembler tout ça et à préparer la chambre de ce bébé qui allait arriver dans les prochains mois. Instinctivement, j'avais commencé à marcher mon ainé sur mes talons.

« On va se chercher quelque chose à boire avant de se lancer dans le plus dur ? »

Il y avait un café dans le centre commercial que j’adorais et qui faisait les meilleures boissons chaudes de la ville et si je ne pouvais me permettre un café ou un thé, leur chocolat chaud valait le détour. Il n’y avait pas de raison que l’on ne puisse pas se faire un peu plaisir tout en accomplissant ce pour quoi nous étions ici.


made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 158
▵ arrivé(e) le : 01/07/2017
▵ avatar : A. Libby

MessageSujet: Re: Time to get ready for the new arrival - Kostas Lun 7 Aoû - 18:33


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Time to get ready for the new arrival
Calliope & Kostas

Même sans le vouloir, les habitudes et les petits rituels s’installent vite dans la vie quotidienne. Des petites choses qui se reproduisent d’abord une ou deux fois et qui finissent par devenir récurrentes. Elles finissent ensuite par faire entièrement parties du quotidien, tellement ancrés dans la routine qu’on les remarque à peine. Pour Kostas, le tout premier rituel du matin - et dont il aurait bien du mal à se passer à présent - est d’être réveillé par son fils. Il n’a pas besoin de programmer quoi que ce soit pour être réveillé à l’heure, Zach est réglé comme une pendule. C’est pratique certains jours, beaucoup moins lorsqu’il aimerait pouvoir dormir plus longtemps, comme ça aurait pu être le cas aujourd’hui. Il n’a pas à se rendre à son travail mais il doit tout de même rejoindre sa sœur de bonne heure avec tout ce qu’ils ont prévu de faire au cours de la journée. A moitié réveillé par les rebonds que le petit bonhomme fait sur son lit, Kostas garde les yeux fermés et fait semblant de dormir jusqu’à ce qu’il sente la petite main de Zach sur son épaule.

- BOUH ! S’exclame subitement Kostas en se redressant rapidement.

Bien évidemment, le petit éclate de rire avant de se jeter au cou de son père pour l’attaquer ou bien lui faire un câlin, difficile à dire. Après avoir passé une bonne dizaine de minutes à jouer ensemble, Kostas reprend un peu son rôle de père en main en allant préparer un petit-déjeuner rapide pour tous les deux, Zach l’aidant parfois un peu et à sa manière. Il tente de participer, c’est déjà une bonne chose. Une fois le petit-déjeuner terminé, ils doivent encore finir de se préparer mais c’est seulement une fois qu’ils sont prêts à partir que Kostas réalise qu’il n’a pas pensé à préparer les affaires de son fils pour la journée. Il n’est pas encore en retard mais pas non plus très en avance alors il se dépêche de rassembler vêtements de rechanges et jouets dans le sac de son fils afin qu’il puisse passer la journée chez sa grand-mère. C’est finalement le doudou fétiche de Zach qui lui fait perdre le plus de temps puisqu’il était impossible de partir sans lui et donc sans l’avoir retrouvé avant. C’est une matinée qui commence de manière plutôt ordinaire en fait mais une fois installé dans la voiture et en route vers la maison des grands-parents, Zach ne semble plus avoir très envie d’y aller. Il ronchonne dans la voiture et Kostas peut le comprendre. Ça ne fait pas longtemps qu’il connait ses grands-parents et il a été habitué à passer beaucoup de temps avec son père avant qu’il ne trouve un travail. Ce brusque changement de vie ne doit pas toujours facile à assimiler pour un petit garçon de trois ans mais petit à petit, il devrait réussir à s’y habituer. Un sourire étire les lèvres de Kostas pendant qu’il conduit lorsque son fils tente de négocier avec lui pour être gardé par sa tante Callie. Visiblement, il doit beaucoup plus s’amuser avec sa tante qu’avec sa grand-mère mais même si Callie adore voir son neveu, ce ne sera pas possible aujourd’hui. Kostas ne lui a bien sûr pas dit qu’il allait passer la journée avec elle, il se doutait que Zach aurait encore plus de mal à le laisser partir et aurait réclamé à les accompagner. En général, ça ne le dérange pas d’emmener son fils un peu partout avec lui mais cette fois ce serait bien trop compliqué de l’avoir avec eux.
En arrivant chez ses parents, Kostas n’est pas surpris de ne trouver que sa mère. So père s’arrange toujours pour ne pas être là lorsqu’il vient déposer Zach, ni même lorsqu’il revient le chercher d’ailleurs. Il sait pourtant qu’il passe parfois du temps avec son petit-fils au cours de la journée puisqu’il a toujours droit à un compte rendu détaillé de la journée de la part de Zach. Même si les réconciliations avec son père risquent d’être longues et difficiles, il est tout de même heureux que le grand-père et le petit-fils puissent apprendre à se connaitre. C’est tout ce qu’il demande et attend de son père pour le moment. Se retrouvant seul et aussi un peu plus libre, Kostas reprend la voiture pour prendre la direction du centre commercial cette fois-ci où il doit retrouver sa petite sœur. Il pensait être un peu en retard mais une fois sur la place, il se rend compte qu’il est le premier arrivé. Callie ne met pas beaucoup de temps avant de le rejoindre à l’entrée et lorsqu’il la voit avancer vers lui avec un ventre déjà bien présent, ça lui fait toujours comme un choc. Même s’il a été l’une des premières personnes à apprendre pour sa grossesse, il n’a pas pu être présent pour voir son ventre s’arrondir petit à petit alors évidemment, il n’est pas encore totalement habitué à l’actuelle silhouette de sa sœur. Il la serre tendrement dans ses bras lorsqu’elle arrive devant lui et visiblement pleine d’enthousiasme à l’idée de cette journée qu’ils vont passer ensemble pour commencer à préparer les affaires du futur nouveau membre de la famille.

- Salut, je vais bien toi ? Enfin, vous deux ? Lui demande-t-il en baissant un instant son regard vers son ventre.

Ça lui rappelle bien sûr des souvenirs de quand sa femme était enceinte de Zach. C’est le jour où il a senti les premiers coups de son fils qu’il donnait dans son ventre qu’il a réellement pris conscience qu’il allait bientôt devenir père. Il s’amusait aussi parfois à tester les réactions de son fils à certaines musiques ou même au son de sa voix. Ce sont des souvenirs plutôt agréables en fait mais il ne peut pas y repenser sans penser non plus à son vieil ami qui n’a pas eu la chance de pouvoir les vivre avec Callie et leur futur enfant. Kostas s’en veut toujours de ne pas avoir pu être là pour sa sœur après l’accident mais il espère pouvoir se rattraper auprès d’elle depuis son retour à Wellington et l’aider autant que possible pour tout ce que Jax aurait dû faire. C’est aussi son devoir de grand frère de prendre soin d’elle, même s’il sait que Callie sait aussi très bien se débrouiller par elle-même. Il avait peur que cette journée soit un peu pesante pour elle et lui rappelle trop l’absence de Jax mais elle au contraire très pressée de pouvoir commencer les achats… ou plutôt de prendre une boisson en sa compagnie.

- D’accord, allons-y. Le réconfort avant l’effort. Ajoute-t-il pour plaisanter un peu.

Ils ont tout leur temps alors ils peuvent bien prendre quelques minutes et passer un moment ensemble. Même si ça fait quelques semaines qu’il est revenu, ils semblent tous les deux vouloir profiter autant que possible des instants qu’ils peuvent passer l’un avec l’autre. Comme si son retour n’était pas définitif et qu’il fallait en profiter autant que possible. Son départ et son absence pendant cinq ans auraient pu les faire s’éloigner mais au final, ils profitent peut-être encore plus de pouvoir se retrouver et sont tout aussi proche qu’avant. Accompagnant Callie jusqu’au café qu’elle convoitait, il la laisse choisir la boisson qu’elle souhaite. Il pensait prendre un café mais elle lui fait finalement envie avec son chocolat chaud et décide de prendre la même chose qu’elle.

- Viens, on va s’asseoir là-bas. Lui dit-il en désignant une table d’un signe de tête.

La journée va être longue et il est conscient que Callie va devoir rester un moment debout, ce qui risque également de la fatiguer alors il ne veut pas la voir trop en faire pour le moment.



Dernière édition par Kostas Delenikas le Sam 9 Sep - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Time to get ready for the new arrival - Kostas Sam 12 Aoû - 4:49

Time to get ready for the new arrival

feat. Kostas & Calliope

Je n’étais pas vraiment étonnée de voir que Kostas était déjà dans l’entrée du centre commercial quand j’arrivais, de nous deux il avait toujours été le plus ponctuel, et moi celle qui faisait attendre tout le monde pour partir parce que je n’étais pas prête et que j’avais juste une chose à finir, chose qui se finissait généralement en plus d’une et qui faisait râler mes parents qui me menaçaient tour à tour de me priver de sortie ou de télévision si je n’étais pas prête dans les trente secondes alors qu’ils m’avaient demandé de me préparer trente minutes plus tôt et que j’avais trainé comme d’habitude. Mais mon ainé était bien plus compatissant et il m’accueillait les bras grands ouverts pour me saluer. Je n’avais aucun doute sur le fait que cette journée allait nous permettre de nous retrouver juste tous les deux et surtout de faire les achats que je souhaitais pour l’arrivée du bébé. A sa question, ma main se posait instinctivement sur mon ventre et mes yeux vers la forme que je voyais dépasser devant moi.

« Moi ça va, Quand à ton futur neveu ou nièce, il a décidé de faire la fête toute la nuit et a enfin décidé de s’endormir. »

Cela faisait quelques semaines que je le sentais bouger et si dans la journée je pouvais passer de longs moments immobiles avec ma main sur mon ventre en souriant à cette idée, la nuit j’avais envie de dormir et ce n’était pas aussi agréable pour trouver le sommeil. Mais, allez savoir pourquoi c’était à ce moment-là qu’il était le plus actif. J’avais appris le sexe du bébé lors de ma dernière échographie mais je n’en avais soufflé mot à personne pour le moment. Je voulais garder l’information pour moi un peu plus longtemps, la seule exception que j’avais faite était les parents de Jax à qui j’avais promis de partager ma grossesse. Malgré le fait qu’il n’était plus là, ce petit-fils allait être ce qu’il leur restait de leur fils et je voulais qu’il connaisse sa famille en grandissant, qu’il entende des anecdotes concernant son père par d’autres que moi et ses grands-parents étaient le mieux placé pour ce rôle. Et ce bébé allait être le cadeau que le jeune homme avait laissé derrière lui et qu’il n’aurait pas la chance de connaitre. Le prochain à qui je comptais annoncer la nouvelle était mon ainé, mais au lieu de lui dire directement, j’espérais qu’il arrive à la conclusion aujourd’hui en m’accompagnant faire mes achats pour préparer la chambre de son futur neveu. Mais pour commencer je comptais bien l’emmener prendre des forces avant de s’attaquer à cette tâche avec une bonne boisson chaude.

« Mmmm pas de réconfort, c’est histoire de prendre des forces ! Le réconfort ce sera ce qu’on ira boire après nos achats ! »

Je donnais un petit coup de coude à mon ainé tout en me dirigeant vers le comptoir du café où je commandais un chocolat chaud, suivi par Kostas qui prenait la même chose. Avant qu’il n’ait le temps de sortir son portefeuille je faisais signe à la serveuse que je payais pour les deux boissons et tendait la monnaie pour régler l’addition. Je me doutais que ça n’allait pas faire plaisir à mon grand frère mais je ne comptais pas le laisser payer pour moi toute la journée, ce que je savais qu’il allait faire si je lui en laissais la chance. Une fois nos commandes prêtent je le suivais vers la table qu’il indiquait pour aller s’asseoir même si j’aurais préféré emmener nos boissons avec nous et commencer à faire nos achats. Je m’installais face à lui avant de plonger mes lèvres dans ma boisson pour la première fois et savourer la crème qui se trouvait sur le dessus.

« Zach était content d’aller voir ses grands-parents aujourd’hui ? En tout cas, je parlais avec maman hier, et elle était plus qu’heureuse de passer autant de temps avec lui ! »

J’étais la mieux placée pour savoir à quel point elle avait été affectée par le départ de Kostas et de ne pas le voir pendant toutes ces années et que son retour avait été une énorme joie pour elle. Encore plus de pouvoir s’occuper de son petit-fils et probablement le gâter plus que de raison après avoir manqué les trois premières années de sa vie. Je devais avouer qu’il était un gamin agréable et que je m’amusais beaucoup quand il passait du temps avec moi quand j’avais des jours de repos et offrait de le garder pour Kostas. Cela pouvait être fatiguant parfois étant donné que je travaillais à temps plein, mais je n’avais pas eu l’occasion de le voir grandir jusqu’à aujourd’hui et mes jours de libres étaient ceux que je redoutais le plus, quand j’avais trop de temps mes pensées se dirigeaient toujours vers l’accident et même si six mois étaient passé je trouvais toujours aussi difficile de repenser à l’appel qui avait changé ma vie.

Nous discutions tranquillement autour de nos boissons et quand nous avions finalement fini ce qui se trouvait dans nos tasses je me relevais et prenait ma veste sous le bras pour enfin commencer ce pour quoi nous étions venu aujourd’hui.

« J’ai fait des recherches en lignes et le magasin spécialisé pour les bébés et enfants devrait avoir à peu près tout ce qu’il faut de meubles à décorations, donc on peut commencer par là-bas pour un ensemble de meubles d’abord et si on ne trouve pas on pourra aller dans un magasin d’ameublement pour voir si ils ont quelque chose. Ca te convient ? »

Je savais que nous étions ici pour moi et mes achats mais je voulais m’assurer que mon ainé soit d’accord avec ce que je pensais faire ou qu’il donne son opinion sur comment procéder. Après tout, il était celui qui avait déjà un fils et il s’y connaissait probablement mieux que moi. J’étais impatiente de commencer et de voir ce que nous pouvions trouver pour décorer cette chambre que je voulais spéciale et accueillante.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 158
▵ arrivé(e) le : 01/07/2017
▵ avatar : A. Libby

MessageSujet: Re: Time to get ready for the new arrival - Kostas Jeu 14 Sep - 17:37


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Time to get ready for the new arrival
Calliope & Kostas

Prendre des forces avant de commencer les achats, il reconnait bien là les idées de sa chère petite sœur. Même si Zach commence à lui faire de la concurrence, la plus gourmande de la famille reste sans aucun doute Calliope. Une gourmandise qui semble d’ailleurs s’être décuplée avec sa grossesse et le pire, c’est qu’elle arrive à l’entrainer avec elle. Enfin, un chocolat chaud n’a jamais fait de mal et avec la journée qui les attend, il se laisse convaincre sans aucune difficulté. Il a en revanche plus de mal à accepter qu’elle le devance au moment de payer et même s’il ne dit rien, l’expression sur son visage démontre un certain mécontentement. C’est son orgueil de grand frère qui en prend un coup puisque Kostas aurait préféré payer lui-même plutôt que d’être invité par sa petite sœur. Bien sûr, il sait qu’elle connait les difficultés financières auxquelles il est actuellement confronté mais il n’en est pas encore au point de ne pas pouvoir lui offrir un chocolat. Ce moment s’efface finalement aussi vite de ses pensées que l’air ronchon disparait de son visage. Ce n’est pas la peine d’en faire toute une histoire et il aura largement l’occasion de se rattraper au cours de la journée. Elle ne pourra pas compter sur une très grande aide de sa part pour ce qui est de l’argent mais elle peut au moins compter sur ses muscles et sur ses capacités en bricolage pour lui confectionner la chambre dont elle rêve pour son futur enfant. Après avoir pris place autour d’une table et commencer à savourer leurs chocolats chauds, la conversation s’oriente vers la petite tête blonde de la famille. C’est avec un sourire aux lèvres que Kostas essaye d’imaginer son fils en compagnie de leur mère. Il est persuadé qu’elle doit être une formidable grand-mère mais il n’a pas souvent eu l’occasion de la voir à l’œuvre, fuyant toujours très rapidement la maison de son enfance pour éviter d’avoir à croiser son propre père. La situation ne semble pas encore prête de s’arranger entre eux mais Zach a la possibilité de connaitre sa famille et c’est tout ce qu’il espérait en l’emmenant vivre à Wellington. Il ne doute pas que leur mère soit heureuse de pouvoir s’occuper de Zach. Elle est la première à lui proposer de le garder aussi souvent qu’il en a besoin mais ça lui fait plaisir d’apprendre par Callie que ce n’est pas seulement une impression.

- Elle a du temps à rattraper avec lui. Lui répond-il en gardant le sourire, dissimulant un petit pincement au cœur.

Même s’il sait qu’elle est très heureuse de le savoir de retour, Kostas est bien conscient de ne plus être aussi proche de sa mère qu’avant son départ et il ne peut vraiment pas la blâmer pour ça. C’est lui qui a décidé de partir, de la maintenir à l’écart de sa vie durant toutes ces années et c’est aussi de sa faute si elle n’a pas pu connaitre son petit-fils plus tôt. Elle doit certainement encore lui en vouloir mais avec le temps, tout arrivera peut-être à s’améliorer.

- En tout cas, je sais pas ce que tu lui as fait, mais Zach t’a beaucoup réclamé ! Je crois qu’il aurait préféré aller chez sa tata Callie mais tel que je le connais, il va me faire toute une comédie pour rester quelques minutes au moment de partir. Reprend-il en échangeant avec elle un regard plus complice.

Il sait bien qu’elle aussi aurait aimé faire partie de la vie de son neveu plus tôt mais contrairement au reste de la famille, elle doit être la seule à ne pas lui en vouloir d’être parti. Ils se retrouvent presque comme s’ils n’avaient jamais été séparés et ça lui fait du bien de pouvoir discuter avec elle, sans ressentir le moindre reproche. Calliope est extraordinaire pour ça et ça ne l’étonne pas que Zach se sente aussi bien avec elle. C’est bien qu’elle puisse créer un lien avec son neveu avant de se trouver complètement accaparé par son bébé. Il y aura bientôt de nouveaux changements au sein de la famille avec ce nouveau venu.
Après avoir terminé cette petite pause, il est grand temps pour eux de se mettre sérieusement au travail. La chambre de ce petit ou cette petite ne va pas se faire toute seule et il tient à ne pas perdre de temps. Il va y avoir beaucoup de boulot avant que la chambre soit complètement prête et il sait maintenant d’expérience que les bébés n’arrivent pas toujours à la date prévue. Kostas ne se fera pas avoir une seconde fois et il imagine que Callie doit être assez impatiente de se sentir prête à accueillir son enfant comme il se doit. Une hypothèse qu’elle confirme en lui avouant avoir déjà fait un petit repérage sur internet et avoir établie un plan d’action.

- D’accord, on fait comme ça. T’as une idée de ce que tu veux ou pas vraiment ? Lui demande-t-il pour se faire une idée du style de mobilier à chercher avec elle.

On pourrait croire que toutes les chambres de bébé se ressemblent mais non. Entre les couleurs, les formes, les matières et aussi le prix, c’est parfois surprenant de voir tout ce qu’on peut trouver rien que pour un lit ou une table à langer. Il se souvient avoir été complètement perdu et aussi abasourdie de voir tout ce qu’un si petit être pouvait avoir besoin mais aujourd’hui, il espère pouvoir s’en sortir bien mieux et peut-être même pouvoir conseiller sa sœur si elle en a besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Time to get ready for the new arrival - Kostas Sam 16 Sep - 5:23

Time to get ready for the new arrival

feat. Kostas & Calliope

Je ne pouvais m’empêcher de laisser la gourmandise gagner le dessus à la première occasion qui se présentait, probablement car malgré le fait que je pouvais avaler tout et n’importe quoi je faisais attention à ce que je mangeais en général lors des repas et j’étais toujours active que ce soit au refuge où je travaillais ou en allant courir plusieurs fois par semaine. Activité que je n’avais pas stoppé en apprenant ma grossesse, j’en avais parlé à mon docteur et il avait dit que tant que je ne forçais pas et n’essayait pas d’en faire plus que ce que j’avais l’habitude de faire il ne devrait pas y avoir de problème. J’avais l’habitude d’aller courir sur la plage, souvent pendant que Jax s’abandonnait à sa passion sur les vagues, mais depuis le jour de l’accident je me contentais de courir dans les parcs qui se trouvaient autour de la maison que j’avais acheté et dans les rues, ce qui me convenait tout à fait. Je n’avais donc aucune seconde pensée à l’idée de commencer la journée avec un chocolat chaud bien crémeux et déjà penser à celui que nous allions avoir pour finir plus tard. Je ne pouvais m’empêcher d’afficher un grand sourire à la tête de Kostas quand il se rendit compte que j’avais payé nos deux boissons alors qu’il avait certainement l’intention de faire la même chose lui-même, mais si il devait me suivre dans les magasins toute la journée je ne comptais pas lui laisser une chance d’ouvrir son portefeuille de la journée, à moins qu’il se mette à genoux pour me supplier de le faire bien sûr. Nous avions fini par nous installer à une table avec nos boissons et discuter de son retour à Wellington avec son fils. Je n’avais pas caché ma joie à l’idée qu’il soit de nouveau aussi proche de l’endroit où j’habitais même si je comprenais les raisons pour lesquelles il était parti à l’époque. Mais ce n’était pas pareil pour les parents, et même si elle ne l’avait pas dit ouvertement notre mère en avait beaucoup souffert et était heureuse d’avoir sa famille à nouveau réunie même si les choses n’étaient plus comme elles l’étaient avant et que les hommes de la famille ne s’entendaient toujours pas après plusieurs années de séparation.

« Avec toi aussi. »

J’avais envie de rajouter qu’il devrait essayer de passer plus de temps avec elle, qu’elle aimerait le voir rester dans la maison où nous avions grandi un peu plus que le temps de déposer et récupérer Zach mais je décidais de me taire. Pas pour toujours, me connaissant j’aborderais le sujet à un moment ou à un autre mais ce n’était pas le moment pour cela, je ne voulais pas gâcher notre journée tous les deux en lançant une conversation sur la relation que mon ainé partageait avec le patriarche de la famille et qui était la raison pour laquelle il ne restait pas plus longtemps quand il faisait un passage pour le bien de son fils. Je savais que maman profitait des moments qui lui étaient donnés et qu’elle prenait ce qu’elle recevait pour le moment même si elle en souhaitait plus.

Je ne pouvais m’empêcher de sourire à la remarque du bouclé concernant la relation que j’avais commencé à bâtir avec mon neveu qui avait passé quelques journées avec moi quand je ne travaillais pas et que j’avais l’énergie de courir après un garçon de trois ans dans mon état.

« Ah ça je ne peux pas te le dire, ou je serais obligée de te tuer. Et j’ai besoin de mon frère préféré à mes côtés ! Mais ça doit probablement avoir un rapport à ma cachette de sucreries et films Disney que j’ai à la maison. Mais je suis heureux qu’il ait passé de bons moments, j’espère avoir l’énergie de continuer à passer ces moments avec lui après que celui-là pointe son nez. » dis-je en pointant vers mon ventre arrondit.

Je ne pouvais m’empêcher de le taquiner, ce que nous faisions toujours depuis que nous étions tout petit et qui faisait que nous étions si proche aujourd’hui. Notre relation n’avait pas changé avec la distance mais c’était différent de parler à travers un écran interposé que ce soit par écrit ou par vidéo que de pouvoir passer du temps avec la personne physiquement. Quand Jax était vivant c’était supportable, je passais une grande partie de mon temps à ses côtés et nous faisions presque tous ensemble, mais les quelques mois qui avaient suivi sa mort avant le retour de Kostas avaient été longs et je n’avais pas la personne que je souhaitais le plus à mes côtés pour m’épauler. Pourtant, si je lui en avais voulu un moment juste après l’accident, ce sentiment c’était rapidement effacé et avait été complètement oublié à son retour.

Les boissons avaient finalement été vidées et nous avions pris le chemin des magasins se trouvant dans le centre commercial où j’avais l’idée que je pouvais trouver ce que je cherchais. Je n’avais rien de ce qu’il fallait pour accueillir un bébé, et si je me doutais que mes proches allaient vouloir participer et offrir des cadeaux pour fêter son arrivé, il y avait une chose que je voulais faire moi-même : la décoration de sa chambre et le mobilier que j’y imaginais. Ce n’allait pas être la partie la moins chère, mais je voulais quelque chose qui me ressemble et où je pouvais passer du temps avec lui, principalement la nuit quand il allait se réveiller pour réclamer à manger.

« J’ai fait mes recherches, donc j’ai une petite idée mais je suis ouverte à suggestion. La seule chose dont je suis sûre c’est de vouloir une chaise à bascule en bois comme celle-là. »

Je sortais mon téléphone pour lui montrer une chaise blanche dont j’avais sauvegardé la photo pour la montrer aux vendeurs si j’en avais besoin. C’était quelque chose dont j’avais toujours voulu, et maintenant que j’allais être maman je comptais bien m’assurer que je trouvais mon bonheur dans un magasin même si je devais en faire une centaine. Cependant la couleur de la chaise allait dépendre du reste de la chambre, mais j’étais prête à la poncer et la peindre moi-même si besoin.

« Pour le reste, j’ai quelques idées également tant que les couleurs restent neutres pour que je puisse réutiliser le tout si je devais avoir un autre enfant un jour. »

Ce qui n’étais pas vraiment quelque chose que j’imaginais pour le moment, je ne pouvais même pas m’imaginer dans une nouvelle relation alors avoir un autre enfant, mais on ne savait pas de quoi le futur pouvait être fait. L’autre raison était que je ne voulais pas révéler le sexe du bébé et si je commençais à choisir des couleurs allant trop vers des couleurs de garçon il allait se douter de quelque chose.

Nous arrivions finalement vers le magasin d’ameublement et je guidais mon ainé vers la partie où se trouvait les meubles pour des chambres de bébé.

« Jax aurait été tellement heureux d’être ici avec moi. Il parlait de plus en plus d’avoir des enfants. »

Je m’arrêtais avant d’en dire plus et de craquer, j’avais parlé de manière normale annonçant simplement un fait mais je ne voulais pas ouvrir une blessure encore trop proche. Je parlais rarement de lui ou de ce que je ressentais et ce n’était pas quelque chose que je voulais faire au milieu d’un magasin.

« Vous aviez décoré la chambre de Zach comment de nouveau ? Je me rappelle avoir vu des photos mais c’était il y a longtemps maintenant, j’en ai qu’un vague souvenir. »

Je décidais de changer de sujet avant qu’on ait le temps d’aborder celui de Jax plus en profondeur, je pouvais sentir le regard inquiet et protecteur de mon frère sur moi pour s’assurer que j’allais bien.


made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 158
▵ arrivé(e) le : 01/07/2017
▵ avatar : A. Libby

MessageSujet: Re: Time to get ready for the new arrival - Kostas Lun 5 Fév - 0:21


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Time to get ready for the new arrival
Calliope & Kostas

Tout ce temps que Kostas a passé loin de sa famille a obligatoirement des conséquences sur les relations qu’il peut avoir aujourd’hui avec eux. Il le savait le jour où il a décidé de partir et il savait aussi que ça ne serait pas facile de renouer avec tout le monde en décidant de revenir. Il n’y a qu’avec Callie qu’il arrive à oublier cette absence de cinq ans puisqu’ils se retrouvent comme s’ils ne s’étaient jamais quittés. Ça lui fait du bien de passer du temps avec elle mais il comprend aussi à travers ses paroles qu’elle n’est pas la seule à vouloir profiter de sa présence. Si les relations avec son père n’étaient pas aussi conflictuelles, il serait plus facile pour Kostas de pouvoir renouer avec sa propre mère mais pour l’instant, il préfère garder ses distances. Il n’a pas envie d’entendre de nouveaux reproches de la part du patriarche de la famille ou qu’une nouvelle dispute éclate entre eux. Moins il le voit, mieux c’est pour le moment et il espère qu’avec le temps, les tensions pourront s’atténuer un peu plus naturellement. Le plus important de toute façon, c’est Zach et à entendre les propos de Callie, il a l’air de s’être fait une bonne alliée auprès de sa tante. Il espère juste qu’elle ne le laisse pas faire trop de bêtises dans son dos. Il peut sembler adorable comme petit garçon mais il sait bien jouer de sa bouille d’ange pour obtenir ce qu’il veut et parfois faire tourner en bourrique les adultes qui l’entourent.

- Ah très bien, gardez vos petits secrets mais ne le gâte pas trop quand même ! Lui répond-il avec un sourire.

Il ne sait que trop bien à quel point il peut être parfois difficile de résister à Zach et même de faire preuve d’un peu d’autorité mais il n’aimerait pas qu’il profite d’être chez ses grands-parents ou sa tante pour s’amuser à braver tous les interdits et les limites. Bientôt, sa sœur comprendra un peu mieux ce que c’est de devoir gérer un enfant au quotidien et il est tout à fait possible qu’elle ne trouve plus beaucoup de temps à accorder à Zach. Ce sera différent et beaucoup plus compliqué avec un nouvel enfant en bas âge mais ça ne sera pas impossible non plus.

- On trouvera toujours du temps à passer ensemble et ce sera sympa de se voir tous les quatre.

Chacun avec son enfant, en tant que parent célibataire… Ce n’était pas du tout comme ça qu’ils imaginaient leur avenir et surtout leur famille mais au moins, ils pourront se soutenir l’un et l’autre à partir de maintenant. A commencer par préparer la future chambre du bébé de Callie puisque, après avoir terminés leurs boissons, il est enfin temps de se mettre au travail. Sur le chemin, il se permet de questionner sa sœur pour essayer de mieux cibler ce qu’elle recherche et pouvoir aussi l’aider le mieux possible. Il n’est pas étonné de découvrir qu’elle a déjà quelques idées en tête. Pour une future maman, il n’y a rien de plus normale de commencer à imaginer la chambre de son futur enfant, surtout à ce stade de la grossesse. Elle cependant décidé de garder un peu de mystère et de ne pas tout lui dévoiler pour le moment, à l’exception de cette chaise à bascule dont elle lui montre même une photo sur son téléphone. Prévoir un endroit confortable où pouvoir s’asseoir dans la chambre du bébé est une très bonne idée. Surtout durant les premiers mois où le bébé ne fait pas encore ses nuits.

- D’accord. Ça devrait se trouver assez facilement.

Avec un peu de chance, ils réussiront à trouver tout ce qu’elle veut aujourd’hui et il n’aura plus qu’à s’organiser ensuite pour lui monter les meubles, pendant qu’elle supervisera tout depuis son fauteuil. Pour ce qui est du thème principal de la chambre, il n’est pas étonné qu’elle veuille rester sur du neutre puisque le sexe du bébé n’a encore jamais été dévoilé. Il est cependant assez surpris de l’entendre évoquer un autre enfant qu’elle pourrait avoir un jour. Jamais encore il ne l’avait entendu parler d’un avenir où elle pourrait rencontrer quelqu’un d’autre et fonder une nouvelle famille avec cette personne. Il ne pensait pas qu’elle était encore prête à se lancer dans une nouvelle relation depuis la disparition de Jax mais il suppose que c’est une bonne chose qu’elle en parle ainsi. Ils se retrouvent rapidement entourés de différents berceaux ou tables à langer en présentation dans le magasin. Le choix sera difficile à faire mais il laisse Callie prendre le temps de regarder et peut-être avoir un coup de cœur. Tout ceci semble plutôt faire remonter des souvenirs et pensées plutôt douloureux quand elle se met à parler de Jax et de son envie de devenir père. Kostas ignorait qu’ils avaient déjà parlé d’avoir des enfants puisqu’il savait que celui que porte sa sœur n’avait pas été programmé à l’avance. Ça aurait été plus logique qu’il soit là à sa place et qu’il choisisse tout avec Callie. Il en est parfaitement conscient et lui aussi pense beaucoup à son ami en devant un peu le remplacer aujourd’hui pour accompagner sa sœur mais il ne sait pas quoi lui dire sur le moment. Il devrait pourtant essayer de lui apporter du soutien, du réconfort mais il ne s’attendait tellement pas à ce qu’elle lui parle de lui que Kostas se sent complètement désarmé. Ça ne lui ressemble pas non plus de se confier et Callie change vite de sujet pour parler de la première chambre de Zach. Pendant une seconde, il regarde sa sœur avec un léger sourire et un regard à la fois doux et protecteur d’un grand frère. Il sait qu’elle souffre de l’absence de Jax mais qu’elle lutte pour rester forte et ne rien laisser voir. La fierté des Delenikas peut-être…

- A la base je voulais la faire en bleu et jaune et sa mère en blanc et gris donc on a fini par du turquoise et blanc cassé. Lui répond-il en se gardant bien de préciser qu’il voulait faire la chambre sur le thème de la mer et la plage. Mais maintenant il veut que sa prochaine chambre soit sur le thème de Mickey Mouse. Je ne sais pas comment je vais m’en sortir avec ça. Ajoute-t-il pour alléger un peu l’ambiance.

Il faut encore que Kostas puisse trouver un logement avec deux chambres et avoir suffisamment d’argent pour le meubler entièrement. Ça lui laisse une certaine marge puisque c’est loin d’être encore le cas et d’ici là, il n’a plus qu’à espérer que Zach change d’avis avant de devoir lui faire une chambre de toutes les couleurs pour s’accorder à la maison de Mickey.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Time to get ready for the new arrival - Kostas

Revenir en haut Aller en bas

Time to get ready for the new arrival - Kostas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-