AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Sometimes, love is painful. (Graal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6502
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Sometimes, love is painful. (Graal) Mer 2 Aoû - 22:17


 

 
 


« Sometimes, love is painful.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



C’était une fin de journée comme les autres, ou presque. Grace avait quitté son travail aux alentours de dix-huit heures pour rejoindre la villa. Une fois Oscar libéré, la jeune femme avait pu profiter de la présence de sa fille une bonne demi-heure avant de l’amener prendre son bain. Et ce fut en début de soirée, à la sortie de celui-ci, que les choses prirent un tournant inattendu. Elle était en train de préparer le repas de la petite Haylee pendant que cette dernière jouait près d’elle dans la cuisine lorsqu’elles entendirent toutes deux la sonnette de la porte d’entrée. Légèrement surprise, Grace le fut plus encore quand elle partit ouvrir au visiteur impromptu pour découvrir l’identité de ce visiteur impromptu... – Victoria ? demanda-t-elle, l’air un peu décontenancée. – Grace, bonsoir, j’espère que je ne vous dérange pas ? – Hum… J’imagine que non. Elle ne savait pas réellement comment réagir à la vérité. Elle avait vu sa belle-mère plusieurs fois ces derniers temps, notamment pour l’aider à trouver un appartement qui lui convenait. Ce qui était chose faite, désormais. Mais il était bien moins habituel qu’elle vienne chez eux, et surtout auprès de sa petite-fille. Après quelques secondes d’hésitation, la créatrice finit par se pousser pour la laisser entrer. – Tu sembles surprise de me voir. – Plutôt oui, je me demande surtout si c’est une bonne idée que vous soyez venue. répondit-elle franchement, faisant surtout comprendre à sa belle-mère qu’elle ne savait pas elle-même comment se positionner. – Je ne compte pas m’éterniser, je voulais juste passer te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi. Je vais signer le compromis pour la maison la semaine prochaine. Un léger sourire apparut sur le visage de Grace, presque soulagée. – J’en suis heureuse, et… – Maman ? Haylee venait de la couper net. Se tournant vers elle, la jeune femme retint une grimace. Elle savait parfaitement que William ne voulait pas que sa mère s’immisce dans leur vie. Et elle non plus en fait, tout du moins au début… Mais plus les jours passaient, plus elle se laissait approcher par Victoria. Et, naturellement, elle oubliait de la voir comme une menace. – Bonsoir ma puce ! Haylee s’était approchée des deux femmes, l’air curieuse et intriguée, mais intimidée tout de même. Elle restait derrière les jambes de sa mère mais son regard était rivé sur celle qui était sa grand-mère. – N’aie pas peur, tu te souviens de moi quand même ? – Toria ? Un très léger sourire se dessina sur les lèvres de Victoria qui se tourna vers sa belle-fille. – Vous ne voulez pas lui dire… – C’est… Compliqué, Victoria. Elle n’est qu’une enfant. Ce qu’elle voulait dire par là, c’était qu’elle n’avait aucune envie de laisser Haylee se retrouver au milieu de toutes ces tensions entre son père et sa grand-mère. Qu’elle-même y soit déjà, c’était largement suffisant. – Je comprends… Je devrais peut-être vous laisser… La petite fille, déjà plus à l’aise, cessa de se cacher derrière sa mère pour s’approcher de Victoria. – Déjà ? – Je ne veux pas déranger tes parents ma puce… – Papa pas là. Maman, Toria jouer avec moi ? Deux paires de yeux désormais braquées sur elle, Grace se sentit quelque peu prise au piège. D’un côté, elle n’y voyait aucun mal… Elle commençait à faire confiance à Victoria, réellement. Elle n’avait pas envie de lui refuser un moment avec sa petite-fille. Mais de l’autre côté, elle avait parfaitement conscience que son mari, lui, n’aurait jamais accepté une telle demande. – Maman ? – D’accord mon cœur. Mais pas longtemps, tu vas bientôt diner. – Merci Grace. la remercia avec reconnaissance Victoria avant de se laisser entraîner par Haylee jusqu’au salon. Soupirant un instant, la styliste finit par retourner dans la cuisine pour terminer rapidement le repas de sa fille. Elle ne mit que quelques minutes avant de les rejoindre dans le salon, le couvert de Haylee dans ses mains. – Haylee, c’est l’heure de manger. – Et papa ? demanda-t-elle en venant sagement près d’elle pour qu’elle puisse l’installer. – Il travaille ma puce, mais il viendra pour te coucher. La petite fille commençait tranquillement à manger tandis que Victoria reprit alors la parole. – Il rentre toujours aussi tard ? – Ça dépend… Il essaye de rentrer au plus tôt pour voir Haylee un maximum. – Je vois… Je comprends mieux. – Comment ça ? demanda Grace sans saisir ce qu’elle voulait dire par là. – Quand vous habitiez à New-York, je… Je pensais que tu sortais beaucoup trop mais… S’il rentrait tard tous les soirs… C’était tellement étrange, c’était presque comme si elle lui donnait raison, à elle. Mais Grace n’était pas si facile à manipuler, en tout cas pas contre son propre mari. – On a tous les deux fait des erreurs à cette époque, mais on n’est plus les mêmes. Du moins, elle avait l’impression. Mais cela ne signifiait pas pour autant que leur relation n’était pas tout aussi explosive que par le passé. Et elle n’allait surement pas tarder à le constater elle-même puisque la porte d’entrée venait de s’ouvrir.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3769
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Sometimes, love is painful. (Graal) Mer 2 Aoû - 23:00



~ GRAAL ~
"Sometimes, Love is painful"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Arrivant devant la maison, William coupa le moteur déjà impatient de retrouver sa petite famille malgré l'heure tardive. Ce soir, il n'avait pas réussi à ce libérer plus tôt, il en avait pourtant eu très envie seulement le travail qu'il avait ne pouvait pas attendre. Il pensait surtout au moment qu'il pourrait passer avec sa femme et sa fille une fois de retour chez eux. En ce moment, ça ce passait plutot bien entre eux, depuis que Victoria avait trouvé son chez elle, elle n'avait pas vraiment remis les pieds dans leur vie ou alors ce n'était que très bref. William lui avait demandé de ne plus immiscer dans leur vie en particulier dans la vie de Haylee. William n'avait pas envie qu'elle sache qui était cette femme pour elle, hors de question qu'elle s'attache à elle et qu'elle en souffre en retour parce que Victoria n'était bonne qu'à ça ... faire souffrir les gens. Non, il ne croyait toujours pas à cette nouvelle personnalité, il n'arrivait toujours pas à croire qu'elle puisse changer même après toutes les tentatives. Pour lui sa mère restait un monstre et il n'avait pas envie de croire qu'elle pouvait changer. En revanche, il avait peur pour sa femme, parce qu'il ce rendait compte qu'elle pourrait lui faire confiance, peut être pas entièrement mais elle ce laissait trop approchée et William n'aimait vraiment pas ça ! Il avait tenté de la mettre en garde contre elle, mais Grace n'avait rien voulu savoir ou plutot elle lui avait simplement dit qu'elle n'était pas aussi faible au point de ce laisser avoir par cette femme. Il voulait y croire, il voulait croire qu'elle avait raison seulement ... enfin bref. Il ne voulait plus penser à tous ça, maintenant Victoria allait les laisser tranquille, elle avait ce qu'elle voulait alors plus aucunes raison de s'en faire. Pourtant, le pauvre ne s'attendait vraiment pas à la trouver chez lui en arrivant. Pire encore, assise à sa table en compagnie de sa femme et sa fille tranquillement en train de discuter comme si tous était normal. Franchissant la porte sans ce douter de rien, William déposa sa veste ainsi que ses affaires, ravi d'être enfin chez lui après cette journée sans les voir. - C'est moi ! S'approchant doucement, à cette heure il savait que c'était le moment ou elle mangeait. - Désolé de rentrer si tard je ... Grace n'était pas seule, pire encore elle était avec ... Victoria. - Victoria ? Sa soudaine bonne humeur avait totalement disparue. - Qu'est ce que tu fais là ? Je croyais avoir était assez clair ! - Non, ne te braque pas William s'il te plait ! Je ne suis pas venue pour déclencher une dispute. - Oh ! Tu es là pourquoi alors ? Prendre des nouvelles ? Tous va très bien merci ! Et quand tu n'es pas là c'est encore mieux ! Tu connais la sortie ! - William ... - Papa ! Si Victoria ainsi que Grace comprit rapidement que ça ne lui plaisait pas qu'elle soit là, Haylee aussi le comprit rapidement puisqu'elle tendait les bras vers lui avec ce regard assez inquiet. - Oui, ma puce excuse moi je t'ai même pas fait un bisou ! T'as passé une bonne journée ? Ce penchant également vers sa femme, il déposa un baiser sur sa joue alors que Haylee expliquait sa journée. - Oui, joué avec Oscar, puis maman ! Et Toria arriver ! Non parce qu'en plus elle avait joué avec elle ? Il avait pourtant était clair avec sa femme aussi ! Il ne voulait pas qu'elle fasse partie de leur vie et encore moins de celle de Haylee. - Super chérie, finit de manger ! Je te monterais dans ta chambre après ! Déposant un baiser sur le haut de son crâne, il ce dirigea vers la cuisine pour éviter de ce retrouver en compagnie de Victoria, sinon il allait vraiment dire des choses horribles et il ne voulait pas le faire devant sa fille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6502
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Sometimes, love is painful. (Graal) Ven 4 Aoû - 1:16


 

 
 


« Sometimes, love is painful.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle le savait, Grace. Elle savait qu’en laissant Victoria entrer dans la villa, elle allait déclencher des tensions dès l’arrivée de son mari. Elle savait qu’en voyant sa mère auprès de sa fille, William allait tomber des nues, et probablement se mettre en colère. Elle savait même surement que tout risquait de lui retomber dessus, à elle. Pourtant, elle l’avait fait. Elle l’avait fait parce qu’elle était incapable de suivre autre chose que ce que son instinct lui dictait. Elle avait bien tenté de mettre des distances avec Victoria, essentiellement pour l’homme de sa vie, mais elle n’avait jamais su aller à l’encontre de ce qu’elle, elle ressentait. Elle ne pouvait pas faire quelque chose pour lui alors qu’elle, elle n’était pas d’accord. Quitte à se disputer elle-même avec lui. Victoria était devenue un point de discorde entre eux. Si William refusait de lui pardonner, la jolie blonde commençait à avoir confiance en elle, de plus en plus. Elle ne la voyait plus comme quelqu’un de néfaste, ni pour eux, ni pour Haylee. Elle ne lui renvoyait rien d’autre que l’image d’une femme seule et vulnérable, une femme qui ne demandait qu’à connaître sa petite-fille… Et c’était difficile d’y être insensible. Alors, elle se laissait approcher, peut-être par bonté, peut-être par naïveté, surement un peu des deux. Mais ce qui était certain, c’était qu’elle jouait à un jeu dangereux, un jeu dont elle allait vite finir par regretter les conséquences. A peine arrivé chez eux, William sembla tomber de dix étages en les voyant toutes les trois, comme si tout était normal. Et, surtout, son arrivée mit instantanément un froid immense dans la pièce. Quelque peu décontenancée, Grace se sentit surtout très mal à l’aise soudainement. Un peu comme si elle était prise en flagrant délit d’une bêtise, alors que… Non, elle ne faisait rien de mal. – Bonsoir mon cœur… le salua-t-elle alors qu’il s’adressait déjà à sa mère, et pas vraiment de la meilleure des façons. Victoria tentait bien de lui faire comprendre qu’elle ne voulait surtout pas se disputer avec lui, mais il ne la laissait pas vraiment parler. – Will… tenta-t-elle, doucement, comme pour lui faire comprendre que ce n’était pas du tout le moment de mettre sa mère dehors, pas devant Haylee. Et ce fut elle, finalement, qui parvint à faire retrouver un semblant de calme à son père en lui rappelant sa présence. Affichant un petit sourire au baiser de son mari, elle assistait au bref échange entre Haylee et William. Mais elle voyait bien, simplement en le regardant, qu’il était en colère. Et surement pas seulement contre Victoria. Elle le suivit du regard pendant qu’il se dirigeait vers la cuisine avant de se lever de son siège. – Je reviens. Elle n’attendit pas vraiment de réponse pour s’exécuter aussitôt et rejoindre son mari dans l’autre pièce. Elle se doutait que la conversation qui allait suivre n’allait pas être la plus agréable qui soit. Mais elle n’avait jamais eu peur de l’affronter, enfin presque jamais. – William… l’appela-t-elle en premier lieu pour attirer son attention tout en s’approchant de lui. Il était dos à elle, de sorte qu’elle ne pouvait pas déceler ce qu’il ressentait à cet instant. Ils s’étaient déjà disputés à plusieurs reprises au sujet de Victoria, et elle n’avait pas envie que cette fois encore, ils aillent trop loin. Cependant, elle ne pouvait pas nier qu’elle avait laissé cette femme entrer chez eux en sachant pertinemment qu’il lui en voudrait. – Elle n’est là que depuis quelques minutes, tu sais. Elle voulait nous dire qu’elle allait signer le compromis pour l’achat de la maison, et nous remercier. Bon, elle semblait surtout vouloir lui parler à elle, mais si elle lui racontait tous les détails, cela ne ferait que conforter William dans ses convictions. Surtout, elle n’avait aucune envie de le voir devenir paranoïaque une fois encore. – Je sais que tu ne veux pas qu’elle prenne trop de place dans nos vies mais… Elle s’est calmée, dernièrement… tenta-t-elle d’une voix douce et tendre, tentant d’avoir une conversation posée avec lui. Il était peut-être temps qu’il réalise que Victoria aussi avait droit à une seconde chance… Ou pas.  



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3769
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Sometimes, love is painful. (Graal) Sam 5 Aoû - 0:21



~ GRAAL ~
"Sometimes, Love is painful"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Mais bon sang il avait toutes les raisons au monde d'être en colère ! Il ne voulait pas de cette femme chez lui et encore moins auprès de sa famille, il ne voulait pas d'elle et il l'avait dit à Grace ! Pourtant, elle était là ! Assise à leur table et visiblement elle ne semblait pas plus gênée que ça en le voyant arriver elle ne semblait pas non plus décidée à s'en aller. Non, cette fois William ne comptait pas la laisser s'attarder chez eux comme si elle était la bienvenue ! Tous allait bien en ce moment entre lui et sa femme alors il n'avait aucunement envie qu'elle vienne tout gâcher dans leur belle relation. La saluant froidement, ce n'était même pas des salutations mais il attendait plutot qu'elle s'en aille. Il n'avait même pas envie d'écouter ses explications, tous ce qu'il voulait c'était qu'elle s'en aille. Il ne faisait même plus attention à sa femme qui elle prenait tout de même le temps de le saluer. Comment ? Mais bon sang comment avait elle pu la laisser entrer chez eux ? Elle disait rester méfiante avec Victoria et pourtant elle semblait oublier qui elle était vraiment dans le fond. Seulement, il ne pouvait pas ce mettre en colère, il l'était vraiment mais il ne pouvait pas l'exprimer, pas devant sa fille, pas devant son petit air si innocent. La pauvre ne pouvait pas comprendre, alors tentant de retrouver un peu son calme, William s'approcha d'elle pour l'embrasser doucement sur le haut de son crâne et embrasser également sa femme pour la saluer, bien loin des retrouvailles chaleureuse. Mais pour le moment il ne pouvait vraiment pas faire plus. S'adressant encore une fois à sa fille sans prêter attention aux deux autres femmes, il ce dirigea de suite vers la cuisine préférant prendre ses distances plutot que de dire des choses qu'il allait regretter. Mais très rapidement, sa femme vint le retrouver et comme il devait s'y attendre, elle voulait ce justifier. Encore et toujours ... elle trouvait des excuses, elle tentait surtout de lui faire comprendre comme Victoria était arrivée là et surtout pourquoi. Entendant le son de sa voix, William ne bougea pas, restant toujours tourné pour ne pas lui faire face . Il était en colère et il n'avait vraiment pas envie de ce disputer avec elle. Mais quand elle commença à lui expliquer pourquoi Victoria était venue les voir, il ne savait même pas quoi lui dire. - Et pour ça elle avait besoin d'entrée et s'asseoir à notre table ? Je lui ai déjà dis qu'elle n'avait plus de raisons de venir ici ! Je ne veux pas qu'elle s'approche de nous mais visiblement, encore une fois elle n'en fait qu'à sa tête ! Restant toujours dos tourné, il ne comptait pas lui faire face, parce qu'il savait que si il ce retournait elle pourrait comprendre qu'il est en colère et il ne veut pas ce disputer mais c'est difficile. - J'arrive pas à croire que tu la laisse faire Grace ! Je t'ai pourtant dis que je ne voulais pas qu'elle s'approche de Haylee ! Ce tournant finalement vers elle, il tentait de rester calme et compréhensif mais c'était difficile. - Oh bon sang ... elle à réussi à t'avoir avec son numéro de "j'ai changé" ! Il n'y croyait pas lui mais visiblement elle avait réussi à atteindre sa femme et c'était même effrayant de voir à quel point elle semblait croire ce qu'elle venait de dire. - Je crois que tu oublie un peu trop vite à qui on a à faire Grace ! J'arrive pas à croire que tu te laisse berner par son petit numéro !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6502
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Sometimes, love is painful. (Graal) Sam 5 Aoû - 2:36


 

 
 


« Sometimes, love is painful.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Il lui avait dit ce qu’il pensait, oui. Mais elle avait également ses propres convictions, Grace. Et même si elle aimait son mari plus que tout au monde, elle était incapable d’aller à l’encontre de ce qu’elle ressentait… Elle ne pouvait tout simplement pas le faire. Elle avait tenté de garder ses distances avec sa belle-mère, elle avait même tenté de le faire une fois encore ce soir. Seulement, elle ne pouvait pas être convaincante auprès d’elle, pas alors qu’elle-même ne croyait pas aux craintes de William. Elle n’avait jamais pu s’empêcher de suivre son instinct, même quand celui-ci lui jouait des tours. Même avec la femme qui avait tenté de lui voler l’homme qu’elle aimait, elle n’avait pas réussi à la rejeter lorsqu’elle l’avait vue si faible et vulnérable… Alors même qu’elle s’était méfiée dans un premier temps de cette femme. Alors, comment ? Comment pouvait-elle agir autrement avec Victoria ? C’était peut-être de la bêtise, surement de la naïveté, mais Grace était loin d’être sans état d’âme. Elle avait un cœur, et elle ne pouvait pas refuser de l’écouter simplement parce que son époux n’était pas d’accord. Mais il ne le comprenait pas, ça. Il était en colère, il lui en voulait… Il lui en voulait parce qu’ils avaient toujours fait front ensemble, contre les autres. Ça avait toujours été tous les deux contre le reste du monde. Mais elle ne voyait pas Victoria comme une menace… Tout ce qu’il pouvait dire n’y changerait rien. Tout comme tout ce qu’elle pourrait lui affirmer ne le ferait pas changer d’avis, à lui non plus. Ils étaient têtus, bornés, l’un comme l’autre. C’était pour cette raison que leurs échanges pouvaient si vite se transformer en disputes. Mais ce n’était pas ce qu’elle voulait, Grace. Bien au contraire, en le rejoignant, elle voulait surtout tenter de le calmer avant qu’il ne cède à la colère. Elle ne cherchait pas à se justifier, simplement à lui expliquer la situation… Mais ils ne seraient pas d’accord. Ils ne l’étaient jamais, et encore moins au sujet de Victoria. Pour lui, tout était pourtant clair… Il refusait de voir sa mère s’immiscer dans leur vie. Mais la jolie blonde, elle, n’y voyait plus réellement quelque chose de dérangeant, à condition que les limites ne soient pas franchies. Seulement, en essayant de le lui faire comprendre, elle devinait sans mal qu’elle ne provoquait que davantage son énervement. Elle n’avait même pas besoin qu’il lui fasse face pour s’en rendre compte, le ton de sa voix suffisait. Le simple fait qu’il reste dos à elle ne laissait pas de doute non plus. – J’en ai conscience William mais je… Elle s’arrêta net lorsqu’il se tourna vers elle pour lui faire face. Son regard était rempli à la fois d’incompréhension et de colère, comme s’il ne saisissait pas du tout ce qui traversait l’esprit de sa femme mais qu’il lui en voulait… Il lui en voulait de ne pas être d’accord avec lui. Elle laissa échapper un soupir lorsqu’il affirma que Victoria avait réussi à l’avoir sans cesser de l’écouter pour autant. – Je sais très bien ce que tu penses… Mais tu ne peux pas essayer de croire juste une seconde que je ne suis peut-être pas en train de me faire « avoir » mais qu’elle a sincèrement envie de changer ? De se rapprocher de son fils ? De connaitre sa petite-fille ? Non ? C’était vraiment si impossible à croire ? Penser qu’elle était bien trop naïve était plus facile, sans doute. Mais ce qu’il disait… Il allait bien trop loin, affirmant carrément qu’elle se faisait berner… Il semblait presque effrayé, tout cela parce qu’elle vivait cette situation différemment de lui. Et elle, elle le trouvait totalement parano. Et elle commençait à en avoir assez de passer pour la cruche qui croyait tout ce qu’on lui disait alors qu’elle avait peut-être simplement plus de facilité que lui à croire aux autres. – Tu sais, je commence à en avoir marre que tu réagisses comme si je n’étais qu’une idiote qui se fait manipuler, tout ça parce que tu as trop peur de lui faire confiance ! Ce n’est pas parce que tu es sûr de quelque chose que je vais suivre tes ordres aveuglément, William ! 



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3769
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Sometimes, love is painful. (Graal) Sam 5 Aoû - 23:36



~ GRAAL ~
"Sometimes, Love is painful"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il ne comprenait pas non, il avait surtout la mauvaise impression que sa femme ce laissait avoir par Victoria, comme si elle n'avait pas fait assez de mal, Grace lui donnait encore cette occasion de s'en prendre à eux sans même s'en rendre compte. Il avait tenté de lui dire ce qu'il pensait de cette situation, il lui avait dit qu'il ne fallait pas lui accorder trop vite sa confiance au risque de ce faire avoir, bêtement avoir. Mais c'est connus ! Sa femme n'a pas du tout la même façon de voir les choses et dans le fond il le savait, bien sur qu'il le savait ! Grace faisait toujours confiance à son instinct et elle n'était pas du genre à ce laisser influencer par qui que ce soit, même si cette personne c'était son mari. William savait qu'il ne pourrait pas la faire changer d'avis au sujet de Victoria même après tous ce qu'il avait pu lui dire et ce qu'elle savait déjà à son sujet. C'était quelque chose qu'il admirait chez elle, elle était capable de croire en beaucoup de chose, même au changement de la pire femme au monde ! Mais sur ce coup, il n'arrivait pas à comprendre pourquoi est ce qu'elle s'obstinait tant à lui laisser une chance ! Victoria c'est un monstre et il n'arrivera jamais à la voir autrement même si sa femme lui demandait de faire cet effort il n'en n'avait vraiment pas envie. Ce retournant vers elle, il avait cette expression froide, incompréhensive, il n'arrivait pas à comprendre non et il lui en voulait de la laisser entrer dans leur vie de cette façon. - Je t'en pris Grace ... elle nous à toujours pourri la vie ! Son plus grand rêve c'est de nous voir séparé ! Elle t'à toujours détesté et tu pense vraiment que du jour au lendemain, soudainement elle puisse t'adorer ? Qu'elle est franche alors qu'elle à toujours manipulé les gens ? Ben si toi tu y arrive Grace ! Moi j'arrive pas ! Elle nous à trop souvent fait du mal. Non, non il n'arrivait pas à imaginer que tous allait bien, que soudainement Victoria c'était mise à penser différemment et encore moins qu'elle pouvait aimer quelqu'un, l'aimer elle, Haylee ou encore son propre fils. Mais encore une fois, les deux époux n'étaient plus du tout sur le même terrain d'entente tous les deux, et ce qu'ils voulaient éviter finit peu à peu par ce rapprocher. La dispute est imminente. Détournant les yeux à sa réponse, ce n'est pas du tout ce qu'il voulait dire ! Elle ne passait pas pour une idiote, Victoria était simplement bien trop bonne à ce petit jeu pour tromper n'importe qui, seulement William la connaissait, cette femme l'avait élevé enfin ... entre deux voyages ou sortie entre amis. Elle ne pouvait pas le tromper et il tenait à ce que sa femme ne ce fasse pas de fausse idées à son sujet. - C'est pas ce que j'ai dis, ne déforme pas mes paroles, tu n'es pas une idiote ! Mais je connais Victoria ! Et bon sang Grace tu la connais aussi ! Tu sais comment elle fait pour avoir quelque chose ! Elle manipule les gens, elle s'en rapproche et elle frappe quand on s'y attend le moins ! Mais j'arrive vraiment pas à comprendre comment tu fais pour la croire ! Elle à insulté notre fille de "bâtarde" ! Reprit il en ce laissant légèrement emporté tout en s'approchant d'elle. - Et tu la laisse s'approcher de Haylee ? Ça ne te gène pas de la savoir prêt d'elle ! De la laisser entrer dans notre vie comme si elle devait être pardonné pour tous ce qu'elle nous a fait ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6502
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Sometimes, love is painful. (Graal) Dim 6 Aoû - 1:24


 

 
 


« Sometimes, love is painful.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle n’avait pas besoin qu’il la mette en garde, bon sang. Elle n’était pas une gamine dont il fallait s’occuper au risque que des personnes mal intentionnées finissent par profiter d’elle… Elle n’était pas quelqu’un dont on profitait, Grace. Elle avait un tempérament fort, un caractère de feu. Elle ne se laissait pas faire, par qui que ce soit. Et peu auraient osé s’opposer à une femme pareille… Seulement, si elle n’en avait pas conscience, elle était aussi beaucoup plus facile à atteindre qu’elle n’en donnait l’impression. Face à une personne en détresse, elle devenait beaucoup plus accessible, comme si la vulnérabilité des autres était son propre point faible. C’était les personnes les plus fragiles, les plus touchantes, qui savaient le mieux l’atteindre en plein cœur. Sa façon d’être avec Apple, Rose ou encore Leah en étaient les preuves vivantes. Et c’était également ainsi que Victoria était parvenue à lui faire baisser ses barrières. Mais, à la différence des autres, cette femme était une personne dont il valait mieux se méfier… Ce qu’elle oubliait, Grace. Elle agissait avec elle comme avec les autres, en suivant son instinct en dépit de toute raison. Elle ne se rendait pas compte du terrain miné sur lequel elle évoluait, elle ne faisait que se laisser guider par ce qu’elle ressentait, comme toujours. Et ce n’était pas l’avis, ou même la colère de son mari, qui réussirait à la convaincre qu’elle faisait fausse route. A l’inverse, elle tentait de lui faire comprendre que Victoria pouvait changer mais… William était aussi borné qu’elle. Pour lui, cela semblait si évident… Tellement évident qu’il ne devait même pas comprendre comment elle pouvait penser différemment. Mais, jusqu’à preuve du contraire, il n’avait pas la science infuse. Et il ne pouvait pas lui demander d’aller à l’encontre de tous ses principes simplement parce qu’il refusait d’y croire. Secouant fébrilement la tête en l’écoutant dire que Victoria ne pouvait pas subitement l’adorer, elle sentait à son tour l’irritation l’envahir. Il déformait tout, il modelait tout selon sa propre interprétation. – Mais alors quoi ! Tu voudrais que je lui claque la porte au nez simplement parce que toi tu n’arrives pas à lui faire confiance ?! Je regrette, mais non ! Ce que je ressens, ça compte aussi, William ! s’exclama-t-elle quelque peu énervée. Elle avait la désagréable sensation qu’il se fichait pertinemment qu’elle pouvait avoir un avis sur la question elle aussi. Elle connaissait Victoria, oui, depuis des années, et justement… Elle savait à qui elle avait affaire. Elle agissait ainsi en toute connaissance de cause. Parce que, contrairement à ce qu’il disait, il lui donnait vraiment le sentiment qu’elle était totalement idiote de donner une autre chance à une femme qui n’en méritait pas. Il n’acceptait pas qu’elle puisse croire en elle, ça le dépassait totalement alors que… Il savait qu’elle était comme ça. Elle avait foi en l’humanité, elle croyait aux changements, et surtout, elle était elle-même bien trop authentique pour envisager que Victoria puisse mentir depuis des semaines. Elle était la première victime de cette femme, sans aucun doute la personne qui avait le plus subi ses cruautés… Et si elle, elle acceptait de lui donner une chance, c’était qu’elle le faisait à bon escient. Mais entendre William évoquer leur fille comme prétexte donnait une dimension plus importante encore à leur dispute. Comment pouvait-il… Dire une chose pareille ? Comment pouvait-il insinuer qu’elle mettait leur fille en danger ? Il s’emportait, il se rapprochait même d’elle en allant toujours plus loin dans ses propos, mais elle n’eut pas besoin d’une seule seconde pour réagir. – Attends, tu insinues quoi là ? Que je ne la protège pas ? Je te rappelle que quand elle a dit un seul mot sur Haylee, c’est moi qui aie réagi directement sans que tu ne fasses rien ! Jamais, je ne la mettrais dans une situation qui la ferait souffrir. Elle ne supportait pas qu’on puisse remettre en question sa façon d’être avec sa fille, n’importe quoi mais pas ça. – Je te rappelle aussi que celle qui a le plus encaissé les horreurs de Victoria, c’est moi ! Sauf que c’est le passé, et je ne vais pas me focaliser sur le passé alors qu’elle fait tout pour montrer qu’elle a changé aujourd’hui ! 



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3769
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Sometimes, love is painful. (Graal) Lun 7 Aoû - 12:41



~ GRAAL ~
"Sometimes, Love is painful"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Jusqu’où ? Jusqu'ou tous ça allait les mener ? A chaque fois que Victoria entrait dans leur vie ça semer le trouble entre eux, elle débarquait comme ça et elle emportait tous sur son passage. Ils étaient tous les deux d'un avis bien distinct. Lui était pour dire qu'elle n'avait pas changé alors que Grace faisait tous pour lui faire comprendre que c'était possible. C'était même beau de voir à quel point elle pouvait croire que Victoria pouvait changer et au fond William aimerait lui donner raison, il aimerait lui dire qu'elle à raison, que soudainement Victoria est devenue la femme la plus gentille qui soit, qu'elle fasse tous pour racheter ses erreurs passées, qu'elle soit devenue un ange ! Seulement tous ça il ne voulait pas y croire ! Et il ne voulait pas non plus qu'elle ce fasse de fausses idées sur elle ! Bon sang Victoria ne pouvait pas changer, elle était monstrueuse, elle était cruel et horrible et même si elle était soi disant "malade" il continuait de croire que c'était uniquement pour les atteindre, les toucher, et s'approcher d'eux sans éveiller les soupçons. Mais William refusait de croire de c'était possible ! Elle faisait ça dans un but précis. Il ne savait pas encore quoi ou ce qu'elle cherchait à faire en ce rapprochant d'eux de la sorte, mais il ne comptait pas la laisser faire. Mais Grace n'avait pas du tout cette idée, en faite elle disait même que Victoria avait changée, qu'elle était capable d'être une autre, capable d'être une autre femme et surtout qu'elle voulait ce faire pardonner. Encore une fois ils étaient totalement en désaccords tous les deux, l'un disait blanc, l'autre disait noir ... et au final ils s'emportaient tous les deux, la dispute finit même par éclater lorsqu'il aborda le sujet "Haylee". Ce qu'avait dit Victoria à son sujet c'était impardonnable et pourtant Grace semblait prête à lui pardonner tous ça parce qu'elle disait être désolé et avoir changée ? C'était quelques chose qui le dépassait oui ! - Sans que je ne fasse rien ? Parce que tu crois que je fais quoi maintenant ? Je fais tous pour qu'elle ne s'approche pas de Haylee et toi tu fais tous pour la faire entrer dans sa vie ! Tu crois qui va ce passer quoi quand elle va montrer son vrais visage ? Haylee est en train de s'attacher à elle ! Et Victoria fait tous pour que toi aussi tu t'attache, que tu baisse ta garde et le pire c'est que sa marche ! Et si il y avait bien une chose à ne pas faire c'était s'en prendre à leur fille. Haylee c'était leur princesse, leur petit trésor et l'un comme l'autre ils ne supportaient pas que quelqu'un puisse l'atteindre. - Parce que tu crois que moi ça me faisait plaisir de la voir s'en prendre à toi de cette façon ? Tu crois vraiment que c'était une partie de plaisir ? Que ça ne me faisait rien ? Et j'ai l'impréssion que soudainement tu as tous oublié pour lui laisser une chance ! Oui c'est passé mais elle n'à pas changé ! Il ne sait même pas pourquoi il continue d'essayer à la faire changer d'avis puisque de toute façon elle est bien trop bornée et trop têtue pour changer d'avis. - S'il vous plait arrêtez tous les deux ! Ça ne sert à rien de vous disputer pour ça ! Je m'en vais d'accord ! Je voulais juste vous remercier d'avoir étaient présent ! Victoria, il ne manquait plus qu'elle pour rendre les choses encore pire, pire qu'elles ne le sont déjà. - Je ne veux pas que vous vous disputiez à cause de moi ! Ce n'est pas ce que je voulais en venant ici ! Ce retournant sans dire quoi que ce soit, William ne comptait pas parler avec elle et encore moins écouter son petit discours ridicule auquel il ne croyait pas du tout. De l'autre côté dans le salon, Haylee était tranquillement en train de jouet, puisque Victoria l'avait sortie de sa chaise pour éviter qu'elle n'entende la dispute. Mais en voyant que rien ne semblait s'arranger entre les deux époux, elle finit par laisser la petite fille pour les rejoindre. Seulement, malgré qu'elle soit une petite fille relativement sage, Haylee reste cependant une petite fille, un enfant en bas âge qui ne peu s'empêcher de rester en place ... et certains actes peuvent avoir de lourdes conséquences.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6502
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Sometimes, love is painful. (Graal) Mar 8 Aoû - 14:54


 

 
 


« Sometimes, love is painful.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Il ne voulait pas comprendre. Il ne voulait pas comprendre qu’elle aussi, elle avait des sentiments. Qu’il le veuille ou non, Grace ne ressentait pas la même chose que lui vis-à-vis de Victoria, alors, naturellement, elle ne pouvait qu’agir différemment. Elle tentait de le soutenir autant qu’elle le pouvait, elle l’allégeait aussi comme elle le pouvait en s’occupant elle-même de sa belle-mère quand c’était nécessaire. Mais il ne pouvait pas lui demander d’agir en fonction de ce que lui seulement ressentait. Il ne voulait pas voir que Victoria était capable de changer, comme n’importe qui au monde. Tout ce qu’il voyait en elle, c’était un monstre sans cœur. Soit. Elle n’y pouvait rien, et elle l’acceptait. Mais lui, au contraire, refusait d’envisager qu’elle puisse penser le contraire. Elle essayait bien de lui expliquer qu’elle ne pouvait pas aller à l’encontre de ses propres ressentis, pas même pour lui. Mais il ne l’écoutait pas. Il ne répondit même pas à ces propos-là, préférant l’accabler de reproches par une façon des plus déloyales. Parler de leur fille était la chose à ne pas faire. Haylee révélait l’aspect le plus protecteur de la jeune femme. Elle était capable de tout pour elle, absolument tout. Et elle ne supportait pas l’idée qu’il puisse lui arriver quoi que ce soit. Elle avait cru devenir folle lorsque celle-ci était malade… Alors, jamais, elle ne pourrait laisser quelqu’un lui faire du mal. Tout comme elle ne voulait surtout pas entendre ses insinuations selon lesquelles elle… Ne la protégeait pas. C’était douloureux à entendre. Et c’était faux. Elle protégeait Haylee. Elle mettait une distance entre elle et Victoria, elle refusait même qu’elle sache qu’il s’agissait de sa grand-mère. Aussi, elle la préservait autant qu’elle le pouvait de toutes ces tensions. Et ce n’était pas ce qu’il faisait, lui. Il se fichait bien qu’elle le voit mettre dehors Victoria, ou même de se mettre en colère alors qu’elle était juste à côté. Et en plus, il exagérait tout en affirmant qu’elle faisait tout pour faire entrer Victoria dans leur vie… Bon sang, non. Elle évitait de la rejeter complètement, rien de plus. Sauf qu’il ne voulait rien entendre, il allait toujours plus loin dans ses paroles. Des paroles totalement fausses, qui plus est. – Je ne m’attache pas à elle ! En es-tu sûre, Grace ? Elle écoutait son cœur, c’est tout, et il ne l’empêcherait pas de le faire. – Et je ne cherche à faire rien du tout moi, je n’ai rien demandé ! Je protège Haylee ! Mais si tu crois que je peux claquer la porte à une femme complètement seule et repentie, c’est que tu ne me connais pas ! Et elle allait de plus en plus loin, elle aussi. Ils s’emportaient dans cette dispute autant l’un que l’autre. Mais elle en avait assez de cette situation, Grace. Il était évident qu’elle allait craquer à un moment ou à un autre, et sans doute que lui aussi. Seulement plus il parlait, plus il la mettait en colère. Il ramenait la situation sur lui alors que ce n’était pas du tout le sujet… Elle se fichait pertinemment de ce qu’il avait pu ressentir, elle s’évertuait à lui faire comprendre que tout cela faisait partie du passé, mais il refusait de l’entendre une fois encore. – Bordel, mais on s’en fiche ! Si moi, je suis capable de lui pardonner, tu devrais essayer d’en faire tout autant ! Comment tu peux savoir qu’elle n’a pas changé si tu ne lui laisses pas une chance de te le prouver ?! Alors il était comme ça, vraiment ? Elle ne pouvait même pas comprendre, Grace. Elle avait la capacité d’oublier très vite le passé et, quelque part, elle savait que ce n’était pas son cas… Mais il n’essayait même pas d’aller de l’avant. Elle s’apprêtait à prendre une fois encore la parole mais elle fut interrompue par l’arrivée de… Victoria. Elle avait probablement entendu leur dispute. Et elle cherchait à calmer le jeu. Ne voyait-il pas qu’elle était différente, sérieusement ? Même là, il ne remarquait rien ? Elle aurait jubilé de les entendre s’engueuler par le passé, et cette fois elle était même prête à partir pour qu’ils cessent leur querelle. Mais tout ce que trouvait à faire William, c’était se retourner pour ne pas la voir. Et c’était incroyablement agaçant de le voir agir ainsi, non seulement avec elle mais avec sa propre mère. – Ce n’est pas à cause de vous ! Il est simplement trop borné pour accepter qu’on puisse partager un point de vue différent de lui. Elle était toujours énervée malgré l’interruption de sa belle-mère. Elle ne cherchait pas même à le cacher tandis que Victoria, elle, faisait mine de la calmer. – Ce n’est pas grave, Grace… Je vais vous laisser, d’accord ? Laissant échapper un soupir, la créatrice acquiesça finalement de la tête avant que Victoria ne finisse par retourner au salon… Et sans se douter une seule seconde du constat qu’elle allait faire, Grace reprit d’un ton sec. – Tu sais quoi ? La prochaine fois, si tu ne veux pas la retrouver chez toi quand tu rentres, tu n’auras qu’à revenir plus tôt de ton travail.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3769
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Sometimes, love is painful. (Graal) Mar 8 Aoû - 22:54



~ GRAAL ~
"Sometimes, Love is painful"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Était elle vraiment sur de ce qu'elle venait de lui dire ? Était elle vraiment sur ? Parce que là il en doutait vraiment ! Elle ne cherchait même pas à repousser Victoria, pire encore elle était même de son côté encore une fois, elle prenait sa défense et elle était sur d'elle quand elle affirmait qu'elle avait changée. William voyais tous ça, mais visiblement Grace ne voulait pas l'avouer, pire encore elle disait que c'était faux. Mais bon sang à quoi jouait elle alors ? Pourquoi est ce qu'elle s'amuse à sympathiser avec elle ? - Une femme repentie ? Sérieusement ! Mais bon sang elle la connaissait mieux que ça ! Elle savait combien elle était manipulatrice pourquoi écoutait elle tous ça ? Pourquoi est ce qu'elle croyait tous ça ! Ca le rendait dingue qu'elle refuse de garder à l'esprit que c'était Victoria, d'accord elle était peut être gentille, douce, agréable, seule et vulnérable ... mais c'était Victoria ! Une femme qui avait le pouvoir de briser une personne sans même lever le petit doigt. - Ben je refuse de lui pardonner, désolé je suis pas capable de tourner la page aussi rapidement que toi surtout pas après tous ce qu'elle à fait ! Mais on en reparlera quand elle t'aura planté un couteau dans le dos ! On verra si la douce Victoria est toujours là quand elle t'aura montrer son vrais visage ! Mais ils n'eurent pas vraiment le temps d'aller plus loin puisque la monstre en question venait de débarquer dans la pièce pour tenter de clamer le jeu entre eux. Ok elle jouait les arbitre alors qu'en temps normal elle aurait jubilé devant une telle scène mais ce n'était pas pour autant que William était touché. Ce tournant même afin d'éviter de lui faire face, il ne comptait pas lui adresser la parole tous ce qu'il voulait c'était qu'elle s'en aille et qu'elle arrête de s'immiscer dans leur vie. Ne prenant même pas la peine de répondre à l'attaque sa femme, William ce contente simplement de rester silencieux. - Bonn soirée, je suis désolé ... je ne voulais pas vous monter l'un contre l'autre ! Je vais dire au revoir à Haylee et je m'en vais ! Entre temps, la petite fille c'était occupé à jouer avec son ballon jusqu'à ce qu'elle arrive devant le baie vitrée qui n'était pas fermée. Échappant son ballon qui finit sa course dans la piscine, elle sait pourtant qu'elle n'à pas le droit de s'en approcher mais voulant à tout prix récupérer son bien elle ce penche un peu trop avant de tomber dans l'eau et ... cette fois c'est la panique total. Ce débatant autant qu'elle le pouvait pour garder la tête or de l'eau elle tentait de ce faire entendre comme elle le pouvait. - Maman !Arrivant dans le salon, Victoria attrapa sa veste et lève les yeux vers l'endroit ou Haylee était censé ce trouver. - Haylee ? Ma puce ou tu es ? S'approchant d'avantage elle remarqua que la baie vitrée était légèrement ouverte, assez pour qu'une petite fille puisse passer, en s'approchant d'avantage elle finit par la voir, s'agitant dans l'eau. - OH MON DIEU !. Un cri que les deux époux pouvaient facilement entendre les poussant même à ce précipiter vers le salon alors que Victoria était déjà dehors à hurler. - Elle est dans la piscine ! Mon dieux elle va ce noyer ! Ni une ni deux, Grace et William ne mirent pas longtemps avant de traverser le salon pour ce précipiter dehors. Sautant dans la piscine sans ce poser la moindre question, William l'attrapa par le bras pour la sortir alors qu'elle toussait, heureusement elle n'avait rien juste une très grosse frayeur alors qu'elle pleurait et qu'elle tendait les bras vers sa mère en pleurant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sometimes, love is painful. (Graal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-