Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Emmeen + A little time together.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 634
▵ arrivé(e) le : 27/08/2015
▵ avatar : Matthew DADDARIO HOTNESS

MessageSujet: Emmeen + A little time together. Mer 2 Aoû - 23:04


A little time together.
Emma & Sweem


Ta journée était enfin terminée. Enfin pas totalement. Tu devais passer chez Emmanuel pour aller récupérer Nilza et Louve. Elle s’était proposé de prendre les deux petites en même temps que son neveu que tu connaissais plutôt bien vu qu’il était le fils du grand frère de Jude, celui qui espérait parfois que vous voir finir ensemble. Mais c’était une chose inconcevable pour Jude et toi. Meilleur ami. C’était d’ores et déjà parfait. Enfin, ta journée avec été rude, heureusement que Emma était patiente vu que tu devais venir chercher les petites vers les environs de dix-neuf heures, alors qu’il était déjà neuf heures du soir. Faut dire que ton métier, quand tu es à trois quatre minutes de finir tu ne dis pas à ton patient : désolé je me casse j’ai fini. Alors les heures vous les faîtes malgré la fatigue et tout. Tu avais proposé au pire à Emma de dire à Muse devenir les chercher vu que khandi, Jude ou même Shane n’était pas dispos pour les prendre en charge. Tu gérais comme un grand ce genre de problème, mais avons qu’avoir des amis, de la famille comme Shane malgré ses coups de gueule hypocrite et mignon sur la boxe pouvait être d’une grande aide, tout comme avoir une bonne nourrice qui était plutôt serviable et chiante. Muse c’est l’une des amis de ta grande sœur décédée et parfois elle se prend pour ta grande sœur, mais ça va tu l’apprécie et tu fais surtout avec. Tu n’avais pas fait attention que tu avais fini par t’endormir dans la voiture de ton partenaire jusqu’à ce qu’il te réveil. « Gars on est arrivé, tu veux que je t’attende pour te ramener avec les filles !  » Tu as du mal à émerger pour le coup, tu passes ta main dans ta nuque et tu souffles. «   Non rentre ta femme et Thalie t’attendent !  » Tu n’habites pas trop de chez Emma, donc ça devrait vraiment le faire, sauf si elles dorment, mais tu pourras faire deux allers retours. La galère quand la voiture ne fonctionne pas. Tu aurais pu prendre ta moto, mais autant dire que trop dangereux, alors cette dernière tu ne l’as sortait plus trop non plus. Ça prouvait que tu avais changé, puis la voiture c’était tout aussi bien et plus sécurisant, même si parfois ça ne sauvait pas forcément des vies. Une fois ton toi réellement réveillé, tu sors de la voiture puis tu fais signe à Adriel qui s’en va dans sa voiture. Tu montes assez rapidement les marches allant t’amener à la porte de l’appartement de la jeune femme. Tu cognes sans trop faire de bruit, ça t’étonnerait clairement que les filles aient tenus le choc de leur journée sans s’endormir. «   Salut … désolé pour le retard !  » Que tu lâches dès que la porte s’ouvre sur Emma, tu rentres à l’intérieur et tu lui offre un petit sourire assez fatigué. «   Tout s’est bien passé avec les filles ?  » Tu regardes autour, pas de bruit, sauf la télévision qui fonctionne avec un volume moindre. «   Elles dorment ?  » Tu secoues la tête, tu es dépassé. «   Tu vas bien au fait ?  » Tu es presque gêné d’avoir oublié de lui demander. Tu asl ‘impression de rien gérer et ce n’est pas forcément ce que tu apprécies le plus , tout au contraire, entre ton père tentant d’avoir la garde des filles, toi te débattant, rien n’allait et ça n’avait pas l’air de s’arranger.

LUCKYRED


Dernière édition par A. Sweem Milwok le Ven 11 Aoû - 15:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOles fées d'AL.
avatar
MODO ∞ les fées d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 716
▵ arrivé(e) le : 28/06/2017
▵ avatar : Vanessa H.

MessageSujet: Re: Emmeen + A little time together. Mar 8 Aoû - 23:43


Sweem & Emmanuelle

A little time together


Cette journée particulièrement animée était arrivée à son terme. Comme souvent lors de mes jours de repos, ma sœur m'avait confiée la garde d'Elias. Ce qui ne m'embête pas le moindre du monde, c'est toujours un réel plaisir de passer du temps avec lui. Elias n'est pas un petit garçon intenable bien qu'endiablé. La présence d'enfants ne m'insupporte pas, sauf en cas de gros manque d'éducation. Plus tôt dans l'après-midi, Jude m'a informée de la situation complexe de Sweem qui n'avait personne pour prendre en charge ses nièces pendant qu'il se trouvait au travail. Avoir trois enfants sur les bras n'est pas la mort du petit cheval, je n'ai pas hésité à lui offrir mon aide. Je comprends ce genre de galère et une petite main généreuse n'est pas de trop. Un de plus, deux de plus, ce n'est que le temps d'une journée, qui passera aussi vite que les précédentes. Le seul risque est de succomber dans l'épuisement le soir, dans ce cas-là tant pis, tant mieux je suis certaine de m'endormir comme un sonneur et ne pas passer une nuit blanche.

☆☆☆

Durant la sieste d'Elias, j'ai rejoint les filles dans leur activité dessins me ramenant en enfance. Il n'y a pas d'âge pour dessiner un panda. Une fête foraine étant présente en ville, quand Elias fut pleinement réveillé je leur ai proposés de nous y rendre. Inutile de souligner qu'ils ont approuvés l'idée à l'unanimité. Là-bas nous avons croisé par hasards mon frère avec sa femme et leurs trois enfants. Nilza, Louve et ma nièce Jessica se sont liées d'amitié à la pêche aux canards. Après la fête, nous sommes allés manger une pizza chez mon frère où les parents d'Elias sont venus le récupérer. Que la journée ce soit déroulé dans la convivialité est apaisante. Ce n'est pas ce que j'avais prévu de faire aujourd'hui, mais... En fait j'avais rien de prévu, mis-à-part m'avachir dans mon lit en roulant le meuble de la télévision jusqu'à la porte de ma chambre et câliner mes chats en me gavant de cookies aux pépites de chocolat.

☆☆☆

Les enfants sont un excellent somnifère. Affalée dans le canapé, mes yeux se ferment peu à peu sur l'écran de télévision, me battant tant bien que mal d'attendre l'arrivée de Sweem qui aurait dû venir chercher les filles deux heures plutôt. Il m'avait de toute manière prévenue et dans ce cas-là m'avait dit d'appeler Muse, mais la situation en main je ne l'ai pas fait. Elles dorment depuis peu, je les ai complètement dilapidée de toute force ces pauvres puces. Quitte à ce qu'il mette du temps à finir le boulot, je les ai mises au lit et ça ne m'ennuie pas des moindres si elles restent la nuit entière. Je sursaute lorsque je me surprends à tomber dans les bras de Morphé, me rappelant que je dois rester éveillée si je veux entendre Sweem frapper à la porte. Ce qu'il fit dans la seconde. Je reprends rapidement mes esprits avant de me lever en direction de cette maudite porte grinçante que j'ouvre en essayant de faire le moins de bruits possibles. Je tourne la clef dans la serrure puis ouvre en lui dévoilant un sourire légèrement neutre dû à la fatigue ; « Pas de problème, tout va bien. » Il pénètre à l'intérieur puis je referme doucement, l'appartement n'étant pas insonorisé, je ne voudrais pas sortir mes hôtes de leur sommeil. « À merveille. Elles ne se sont pas ennuyées. » Dis-je couramment à voix basse. « Oui, elles en pouvaient plus. » Répondis-je en ricanant légèrement en lui faisant signe de venir s'asseoir. « Je vais bien merci, un peu fatiguée, mais je tiens le coup. Et toi ? Tu m'as l'air épuisé. » Lançais-je soucieusement, un job comme le siens forcément on finit surmené. « Elles peuvent rester pour la nuit tu sais, ça ne me pose aucun soucis. Ça me fait même plaisir. » Rajoutais-je d'un ton résolu, vu l'état dans lequel elles se trouvaient avant d'aller se coucher, ce serait sadique de les lever. « Tu veux boire quelques choses ? ». C'est agréable de recevoir de la compagnie chez soit, même une solitaire apprécie de temps en temps la présence d'une autre personne.


AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Emmanuelle R. Lacourt le Sam 21 Oct - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 634
▵ arrivé(e) le : 27/08/2015
▵ avatar : Matthew DADDARIO HOTNESS

MessageSujet: Re: Emmeen + A little time together. Lun 25 Sep - 22:22


A little time together.
Emma & Sweem


Tu es complétement naze de ta journée. Autant dire que ton ami et collègue a dû s’en apercevoir, vu qu’il était en train de te réveiller quand il fût arrivé devant l’immeuble d’Emma. Tu as du mal à émerger pour le coup, baillant de fatigue. Mais, tu le sais faut que tu te réveilles pour récupérer Nilza et Louve. Sans Emma tu ne sais pas trop comment tu aurais fait. C’est vraiment rare ces journées de surchauffe ou tu n’arrives à rien gérer. Entre la voiture et les petites, c’était vraiment fait pour être une journée de merde, mais sans nul doute une semaine de merde. Tu avais même assuré à Adriel que tu te débrouillerais avec les petites pour rentrer. Pour aller les coucher et te reposer avant demain neuf heures pour être au boulot. La nuit va être courte, tu le sais, mais c’est ta vie, ce n’était pas ton métier, pas ce que tu voulais pour toi, mais pour tes nièces tu es sans doute prêt à sacrifier énormément de chose, sauf la boxe au plus grand damne de Jude et Khandi ou encore Shane. Bref. Ils s’inquiètent pour toi, mais tu gères la situation de ton mieux, tu es sûr de pouvoir le faire, alors tu ne vas pas baisser les bras et tout abandonner. Les filles sont toujours entres de bonnes mains. Enfin, tu arrives à la porte d’Emma où se tiennent les filles, tu espères qu’elles dorment, même si ça sera forcé que tu les portes sur ton dos pour rentrer chez toi. « Heureusement que tu étais là aujourd’hui … » Vraiment. Autant dire que sans Emma, tu serais clairement dans une merde noire. Tu ne sais même pas comment tu es censé faire quand tu as une merde du style. Car Emma ne sera pas toujours là, comme Jude, Khandi et compagnie. Il faut que tu tâches à mieux te débrouiller, faut trouver la bonne nourrice pour tout cela, mais ce n’est pas simple, après tous les imprévus arrivent à tout le monde. Mais pas tout le monde à un procès sur le cul pour garder ses nièces avec soit. Tu es à l’intérieur de l’appartement de la jeune femme, tu vois que tout est bien rangé, du moins bien pour une personne ayant gardé trois monstre, oui les enfants sont souvent des monstres en sortant de l’école, mais alors là où c’est le temps des vacances et donc des centres de loisir autant dire que les animateurs les tuent de loisir, mais parfois beaucoup reviennent avec une frénésie d’idée, d’envie et d’énergie surtout. Voilà, autant dire que ce n’est pas toujours facile et ça toi tu le sais. Tu souris à la jeune femme. « Toi non plus, je pense ? » Demandais-tu connaissant forcément la réponse, qui peut s’ennuyer avec des enfants, sauf si vraiment on laisse les enfants sur le côté et honnêtement tu ne vois pas du tout Emma agir de la sorte, tout au contraire. « Je le suis, je suis complétement vide et mort … mais ma journée n’est pas encore fini ! » Comme tout parent, tu n’as pas que ta journée de travail à assumer, mais aussi tout ce qu’il y a après avec des enfants. Certes le bain ça ne sera pas ce soir, mais faut déjà rentrée, les coucher et tout, alors que ça ne va pas être simple, vu que tu vas clairement les réveillés, du moins un minimum. « Tu veux les garder pour la nuit ? » Tu en serais enchanté, mais autant dire que ça voudrais dire qu’elle devrait se lever tôt et tout pour les déposer au centre et tout, et cette idée t’enchante moins. Tu ne veux pas abuser d’Emma. Mais bon ut attends de voir ce qu’elle veut te dire. « Un café bien serré et noir ? » Tu n’aimes pas le café, mais avouons que ça aide à se réveiller et tu en as bien le besoin. « Bon sinon tu me racontes quoi de nouveau, dis-moi ? » Demandais-tu. Ce n’est pas de la curiosité, enfin si, mais pas juste de la politesse, enfin bref. « Sinon je dors ici et j’emmène les filles demain matin sans te réveiller, c’est aussi un bon compromis. » Lançais-ti amusé en voyant Emma partir vers la cuisine pour te faire le café ou te le verser si ce dernier était déjà prêt.

LUCKYRED

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOles fées d'AL.
avatar
MODO ∞ les fées d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 716
▵ arrivé(e) le : 28/06/2017
▵ avatar : Vanessa H.

MessageSujet: Re: Emmeen + A little time together. Jeu 19 Oct - 18:55


Sweem & Emmanuelle

A little time together


La main douce en refermant discrètement la porte de la chambre dans laquelle séjourne les deux poupées le temps d'une nuit, vérifiant leur sommeil de plomb. L'aventure ne débouche guère à son aboutissement temps que les ronflements ne se font pas entendre. Discernant des bruits de porcelet que produit l'une des filles, je lève mes deux mains au ciel en faisant un disgracieux saut de soulagement envoyant contre ma volonté une secousse dans l'appartement.*CHUT* Inspectant le piteux état dans lequel se trouve mon antre précieuse, signé par le passage d'Elias avec un chemin de legos étalés sur le sol menant à l'enfer, une grimace ce dessine sur mon visage. Cherchant le courage, motivation et la force de vaincre le piège que m'a tendu mon neveu chéri et de tout remettre dans leurs ordres d'origine. "Piteux état" Ce n'est pas non plus le capharnaüm, seulement si je lâche prise maintenant, le lendemain au réveil je vais pleurer. Mais contente d'avoir pu participer à la création de ce qui pourrait peut-être être leurs plus beaux souvenirs d'enfant. Si dans vingt ans elles se souviennent de cette journée, j'aurais réussi ma mission. Cette après-midi n'était point besogne. Ça change du quotidien où je suis seule chez moi. À condition d'avoir passée une excellente nuit avant la tornade. Je commence à me dire que je fais un refoulement social. C'est agréable d'avoir quelqu'un d'autre à qui parler en dehors de mes deux miauleuses de filles. Ou à moi-même.

☆☆☆

Je m'étale dans le canapé dans un soupire d'exaspération ne pouvant battre l'abaissement de mes paupières. Je sors de mon demi-sommeil en entendant l'arrivée de Sweem. « J'espère que tu sais que tu me dois une fière chandelle. » Lançais-je avec ironie, bien sûr je n'attends rien en retour, ça ne m'a pas une seconde traversée l'esprit. « Si tu as de nouveau besoin de moi, je suis là. Tu peux compter sur moi. »Dis-je en lui souriant. Service rendu dans la joie et la bonne humeur. Dans ce genre de situation merdique, l'aide de quelqu'un aurait été appréciable. Je ne me voyais pas le laisser dans cette catastrophe, en particulier le temps d'une petite journée. Sweem est quelqu'un que j'admire énormément. Il a un réel courage et ce qu'il a vécu, même avec toute ma compassion et compréhension je ne peux comprendre ce qu'il a ressentit. « J'ai pas eu le temps pour m'ennuyer, non. Heureusement que j'ai toujours une âme d'enfant. » Dis-je en ricanant silencieusement. Je ne vais pas essayer de le cacher, j'étais aussi folle qu'eux à la fête foraine. La pêche au canard, on n'en parle même pas, j'ai monopolisé la canne à pêche. Quand j'y pense, lui non plus ne doit pas s'ennuyer avec ces petites folles. « Repose-toi quelques minutes, elles sont bien méritées. J'imagine que tu as dû être surchargé vu l'heure à laquelle tu arrives. » Dis-je compatissante, c'est clair que le métier de libraire à côté.. j'ai vraiment pas à me plaindre. Je me lève malheureusement le matin comme tout le monde, boulot, maison et dodo avec les chats. L'épuisement fais rarement parti de ma vie. Métro, boulot, dodo, comme toujours. « Vu la journée qu'elles ont passée, ce serait un crime de les réveiller. Elles dorment profondément dans la chambre d'ami, elles sont bien. Je peux gérer, ce n'est qu'une nuit et ça ne me dérange pas, au contraire. » Lui proposais-je déjà bien décidée, sans compter que ça lui raccourcirait sa soirée. Autant rendre un service intégralement. Que peut-il se passer en une nuit ? Mis-à-part une petite attaque toute mignonne de la part de Kira. « Ça marche, j'y cours silencieusement. » Annoncais-je en puisant dans mes forces pour me mettre debout. Soyons chanceux, la cafetière est muette et ne risque pas de déranger les filles. « Oh moi tu sais... ma vie manque cruellement d'action, ça ne vaut pas un minimum d'attention. C'est d'un ennuie. » Appuyais-je avec sérieux en surveillant le café, le volume de ma voix à moins de cinquante pourcent. « Et toi ? Ça m'étonnerait que tu connaisses un quelconque vide d'action, je me trompe ? » Demandais-je curieusement récupérant la tasse bouillante pour l'amener jusqu'à Sweem. *chaud chaud chaud* Je souris à sa proposition sans répondre dans l'immédiat, une bonne idée en effet. « C'est même un très bon compromis je dirais. » Approuvrais-je d'un petit sourire, ça lui serait bénéfique et sans prise de tête. « Question pratique c'est .. » Me coupais-je d'un cri aiguë non contrôlé. Un tontinet distraite par la proposition de Sweem durant mon trajet, j'oublie je.ne.sais.comment que je tiens un objet brulant dans les mains. « [...] PRATIQUE ! ... Mais quelle abrutie ! » *CHUUUT* Badabam ! Je vais tuer cette maladresse.



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 634
▵ arrivé(e) le : 27/08/2015
▵ avatar : Matthew DADDARIO HOTNESS

MessageSujet: Re: Emmeen + A little time together. Mer 6 Déc - 19:29


A little time together.
Emma & Sweem


La fatigue. Ton être est usé. Tu ressens tous les parcelles de mon être crié la fatigue. Tes cernes, tes yeux cherchant l’endroit le moins éclairé. La vie était ainsi. Tu n’étais pas le plus à plaindre. Des personnes subissaient bien pire. Enfin, tu n’avais pas le temps de t’apitoyer sur le sort. Tu devais arriver jusqu’à la fille et remercier de mille et une façon la jeune femme qui t’avait sauvé la vie. Emma. Emmanuelle, mais la flemme de le dire tout en longueur. Tu te retrouves devant elle, un sourire dansant sur tes lèvres, tu étais presque éveillée, sans doute son propre rire ou ses taquineries qui faisait que tu étais éveillés. « Je le sais bien ! » Avouais-tu, alors que son visage était orné d’un sourire mutin, qui te fit un peu plus sourire. « Si tu es sage pour te remercier je pourrais aller dans une église et allumer une bougie ! » La fatigue n’aide pas à avoir un bon humour. Chandelle, bougie. Non tu crains, mais autant dire que tu t’en rends même pas compte tellement tu es usé. Mais tu n’es pas bête, tu le sais que tu dois énormément à tes proches, que tu leur dois tant de chose que cela ne te soulage pas. Car tu te dis que toi tu ne leur amène pas grand-chose dans la vie. Des déplaisirs, quand ils apprennent que tu te bats dans des rings illégaux et tout par exemple. Enfin, tu observes Emma laissant toujours ton sourire égaie ton visage si terne ce qui était dû à la fatigue. Tout était une question d’épuisement. « Ne me dis pas cela. » avouais-tu, une idée en tête, le sourire prêt à exploser en petit rictus amusé. « Tu pourrais te retrouver à me masser la nuque ou pire encore… » Tu laisses un petit instant entre ta phrase avant d’ajouter. « Ou mes pieds ! » Tu rigoles un peu la taquinant. Tu vas mieux, rire à l’air de dompter la lassitude qui hante ton corps. « Mais merci, je n’hésiterais pas, mais j’aimerais d’autant plus que ma nourrice soit présente et tout ! » Avouais-tu. Tu ne veux pas être mis en échec à cause d’une autre personne et cette nourrice n’avait pas intérêt de te foutre encore une fois dans une telle situation où tu dois demander de l’aide, certains juge pourrait le voir comme une impossibilité à s’occuper des filles. Ce n’est pas le cas. Tu ne veux pas les perdre et encore moins pour qu’elles finissent avec ton père, autant dire que c’était une chose que tu ne désirais pas. « Cette fameuse âme d’enfant ! » Tu ris tout en essayer de dompter un bâillement qui venait tenter de s’incruster entre tes lèvres. « Je l’ai jamais vu moi cette âme d’enfant, la tienne du moins ! » La tienne, tu la connais parfaitement, même trop bien au dire de Khandi et d’autre proche. « Les appels se sont enchaînés et au moment où l’heure de partir arriva, ça s’est mis à sonner … et malheureusement on ne peut pas dire non, dans soixante secondes j’ai fini. C’est notre service alors on prend peu importe l’heure ! » Tu hausses les épaules. « Mais j’aime ça, donc c’est le plus important pas vrai ? » Que tu demandais à Emma. « Ça me gêne pas, mais c’est ma responsabilité, tu sais, je ne voudrais pas abuser. » Un café à cette heure, ce n’est clairement pas raisonnable ! La fatigue est là, mais demain tu es de repos, alors tu pourras en profiter largement pour ne pas succomber à une envie de finir par t’endormir en pleine intervention. Alors, tu te laisses tenter par un café, laissant la jeune femme s’atteler à la tâche. « Han Emma, si tu veux je peux te donner de l’action ! » Sur le coup et ce regard lascif que tu venais de lui offrir, cette proposition pourrait donner de fausse idée. « Euh, enfin je pourrais amener un peu plus de fantaisie dans ta vie … randonné, combat de boxe et tout ! » Pourquoi à ce moment précis tu tenais à aouter cela, comme une obligation à remettre les choses dans l’ordre. « J’en ai assez avec mon travail, les filles et le sport … juste le sentimentale, mais ça va, je me plains pas non plus ! » Comme le disais Jude, ta vie était jonchée de belle plante, mais rien de plus, tu pensais toujours aux filles avant de te lancer avec une fille dans une quelconque relation. « Parfait, on fait ça alors ! » Chuchotais-tu à la jeune femme. « Du coup, je dors où ? » Puis, tu l’entendis râler, puis une autre fois. Tu te levas et arrivant vers elle tu n’avais pas vu la tasse de café chaud dans ses mains. Tu l’as bouscula renversant tout le contenu sur toi, mais sur elle aussi. Vos deux hauts étaient maintenant trempés, mais c’était bien trop chaud. « Oh putain c’est chaud … » Tu finissais par te secouer, comme si tu avais pris feu. Tu n’aimais pas cette sensation. « Ça brule ! » Tu retiras ton tee shirt sans te soucier d’Emma pour le moment qui ne réagissait pas trop.



LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOles fées d'AL.
avatar
MODO ∞ les fées d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 716
▵ arrivé(e) le : 28/06/2017
▵ avatar : Vanessa H.

MessageSujet: Re: Emmeen + A little time together. Sam 20 Jan - 16:55


Sweem & Emmanuelle

A little time together


Un tête-à-tête avec mon doux polochon, là maintenant, c’est mon plus grand rêve. Mes yeux croisent brièvement mon lit que je distingue dans l’entrouverture de la porte et je jurerais que c’est la chose la plus attirante que j’ai vu de ma vie, j’en baverais. Mes yeux croisent brièvement mon lit que je distingue dans l’entrouverture de la porte et je jurerais que c’est la chose la plus attirante que j’ai vu de ma vie, j’en baverais. La présence de Sweem m’éveille à nouveau malgré cette forte envie de pause physique. La fatigue s’évaporerait presque. La bonne humeur de plus tôt refait surface et mon visage en reflète ces traits. Je fis un petit rire nerveux lors de sa tentative d’humour, il est encore plus empoté que moi lorsque ça en vient aux blagues. « Tu sais que si tu manipules cette bougie avec mégardes, l’église entière pourrait partir en fumer ? » Demandais-je d’un air sérieux en pouffant de l’intérieur. Plus sérieusement, je peux me passer de cette fière chandelle en question, j’ai rendu service parce qu’il en avait besoin et rien de ne l’oblige à me rendre la pareille. Il était normal de lui venir en aide et ça m’a fait plaisir de voir que je pouvais servir à quelque chose. Sweem face à moi aussi souriant que j’ai l’habitude de l’être, et ce, malgré la fatigue, j’en oublierai presque la raison pour laquelle il est venu ; ses nièces, dont je perds le souvenir de la présence dans la pièce d’à côté. Ses lèvres tremblantes d’amusement attirent toute mon attention. « Attention à toi, j’ai des griffes de lionne, ça pourrait rapidement tourner en scène de crime. Cache ta nuque. » Menaçais-je faussement en montrant mes ongles mi-long telle une féline prête à attaquer sa proie, et autant dire que Sweem ferait une proie séduisante. « Je te comprends, mais tu sais que je suis présente au cas où. » Finissais-je en lui souriant. J’avoue, j’ai déjà réfléchi à notre prochaine destination et si l’occasion se présente, je compte bien en profiter autant qu’elles. « Vraiment ? Je suis surprise, elle m’accompagne toujours à ce que je sache. » Rigolais-je surprise, quelqu’un qui ignore mon côté enfantin ? C’est normalement la première chose que l’on observe chez moi. Notamment, lorsque l’on met les pieds dans ma chambre. Une grotte mi-enfant, mi-adulte, avec mes vieilles peluches éparpillées à plusieurs recoins sur le sol et sur les meubles. « Qui sait… Tu auras peut-être le privilège de faire connaissance avec elle avant que vous ne vous en alliez. Mais laisse-moi te prévenir, c’est un sacré personnage. » Lui annonçais-je en lui faisant un clin d’œil. « C’est le plus important en effet, non seulement, tu aimes ton boulot, mais c’est pour une très très bonne cause. C’est de la bienveillance et c’est assurément une des qualités qui font ton charme. [/color][/i]» Souriais-je en m’exprimant sincèrement, il serait, en effet, idiot de lui en vouloir quand tout ce qu’il fait est venir en aide à autrui. Je le jalouse en partit, il fait un travail qu’il aime, ce qui est quelque chose que je n’ai pas. « Tu n’en abuses pas. » Le rassurais-je de façon clair et nette, je ne lui proposerais pas autrement. Mon regard n’interagissant qu’avec la cafetière tout en poursuivant ma conversation avec Sweem, celui-ci me déstabilise en une seule phrase qui me prend par surprise et qui envoie des parcelles de rire dans tout mon corps, tentant de ne pas le montrer alors qu’il se rattrape s’apercevant que ces propos portant en effet à confusion. « Randonnée dans une forêt paumée, c’est sur ma liste de choses à faire. Je te ferais signe le moment venu, étant donné que tu te proposes si gentiment. » Le sauvais-je en lui lançant un sourire de gamine comme pour lui dire ‘te voilà coincé’ dans mes filets. Je souris lorsqu’il explique que le seul vide d’action dans sa vie et le sentimental. « Eh bien ... Tout comme toi, j’ai mes chattes, mon travail et … l’amour n’est pas au rendez-vous. » Dis-je la tasse de café brûlante dans mes mains. « Et je ne m’en plains pas. » Mis à part peut-être pour ce travail qui ne me rend nullement satisfaite, ni même heureuse. « Nous avons ça en commun. » Mon sourire ne quitte jamais mon visage. Arrivant doucement en sa direction et en prenant le soin d’éviter une gaffe, je n’entends pas ses paroles alors que les miennes passent au-dessus des siennes et à ce moment même… Un liquide brûlant coule le long de mon décolleté, et Sweem n’a pas été épargné dans la collision. Incapable de réagir sous la douleur et ébahit par l’incident venant de prendre place, je reste de marbre. « C’est chaud, putain ! » Lâchais-je en français, trop distraite pour parler une langue différente. « J’allais justement te dire que c’était ... Bouillant. » Ouais ben t’as pas eu le temps ma grande. Je remarque soudainement que le t-shirt de Sweem a disparu. Je ne réagis pas tellement, à ce qu’il est rare qu’un homme soit torse nue chez moi. En réalité, ça tiendrait du miracle. « Je suis désolée, je suis une vraie boulette ! Ça va ? » J’enlève à mon tour mon gilet ainsi que mon t-shirt ne supportant plus la chaleur qui recouvre ma poitrine, heureusement, je porte un soutien-gorge, la situation aurait été des plus… inconfortable.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 634
▵ arrivé(e) le : 27/08/2015
▵ avatar : Matthew DADDARIO HOTNESS

MessageSujet: Re: Emmeen + A little time together. Lun 26 Mar - 22:41


A little time together.
Emma & Sweem

As-tu le droit d’accuser la fatigue pour cet humour douteux ? Sans doute. Du moins tu l’espères. Tu espères vraiment que l’humour tout pourri ça ne tient qu’à la fin d’une mauvaise journée ou tu es usé et complétement mort. Car pour le coup c’est ton cas, là de suite en vrai tu pourrais t’endormir, enfin tu aurais pu, mais en compagnie de Emma c’est comme impossible. « Et avec ma poisse et la tienne, je suis sûr que c’est ce qui arrivera … on aurait détruit un lieu de culte ! » Tu le prends vraiment au sérieux ? Tu ne sais pas trop, t’as pas encore eu le temps de te pencher sur ça et voir ce qu’au final tu désirais ou non. Et tout ça était juste parti à cause du coup de main, ôter une épine du pied, ou de la chandelle que t’avait accordée Emma. Autant dire que c’était allé loin tout de même. Tu as des idées en tête, la fatigue ? Tu commences presque à en douter. Tu secoues la tête au fait qu’elle soit une lionne et qu’elle pourrait te tuer en gros en un coup de griffe, c’est finalement une violente la petite Emma. « Cela veut dire que tu es sauvage ? » Tu vas la laisser déterminer dans quel sens tu dis tout cela, car tu n’as pas forcément envie de l’aider, même si tu as bien des idées du sens que tu veux donner à ce mot : sauvage. « En plus d’être une violente ! » Lâchais-tu en souriant. Enfin, il est vrai que savoir que tu peux compter sur elle est une chose plutôt sympathique, surtout qu’Emma est vraiment cool avec les filles : Nilza et Louve. « Merci justement d’être là … sans vous tous je ne pourrais pas toujours y arriver. » Que ce soit avec Jude et tous les autres, tu sais que tu perdrais forcément la face, mais ce n’est pas le cas grâce à eux. « Faudra que tu me la montres un jour … tu sais ! » Disais-tu d’un ton enjoué. C’est vrai que tu n’as jamais vu la jeune femme faire la folle ou autre. Toi tu es un peu trop dingue parfois, pire que tes nièces, mais tant que tu parviens à rester l’adulte dans les situations qui le faut, alors tout ira parfaitement bien. Tu l’écoutes et tu souris pinçant tes lèvres entres elles. « Car c’est un privilège ? » Que tu lui demande en rigolant un peu essayant de contenir la fatigue qui malgré l’amusement qui est présente dans ton être. « Comment je pourrais la découvrir cette âme d’enfant ? » Demandais-tu en souriant. « Tu ferais quoi pour me prouver qu’en vrai tu es comme moi, un enfant ? » Tu souris et tu as vraiment envie de le savoir dans le fond, tu souris et pince tes lèvres entres-elles en souriant. « Ah car j’ai du charme ? » Ne relevant même pas le fait que c’est l’une de tes qualités et qu’il y en a bien d’autre tu demandes à en savoir plus sur ce fameux charme que vient de révéler Emma. Tu le connais ton charme, sinon tu ne serais pas aussi actif sexuellement avec les filles, mais c’est plaisant de l’entendre même pour toi. Tu es plutôt content de savoir que tu en abuses pas, mais bon ce n’est pas ton style, puis ce sont tes nièces, tes filles, alors tu ne comptes pas faire autrement. Tu t’es vites reprit sur le fait de lui redonner de l’action, tes mots sonnaient différemment et ce n’était pas ce que tu voulais tout au contraire. Tu ne proposais rien de sale à Emma, enfin ça dépend si en forêt vous y allez quand il pleut. « N’hésite pas puis on peut toujours prendre les enfants ça va les faire dormir c’est même sûr ! » Bon après tu le sais qu’avec les enfants, forcément vous irez moins vite et moins loin. « Au pire on peut camper ! » Que tu ajoutes en y pensant un peu plus. En tout cas tu es ravi qu’elle accepte ta proposition de lui donner de l’action en tout bien tout honneur. « Moi j’ai juste mon travail, les filles et mon frère ! » Bon aussi tes amis, mais c’est différent. « Puis des filles de temps à autres … mais jamais rien de sérieux, ça fait fuir les enfants, je crois ! » Non tu es sûr même, mais pas grave, même si tu dois finir seul jusqu’à la fin de ta vie, mais c’est étonnant venant de Emma. « Dans vingt ans si on est encore seuls, on se mari ! » Tu lances ça en rigolant, mais bon qui sait dans le fond. Puis le drame arrive, tu te retrouves complétement exposé à de l’eau chaude et autant dire ça brûle. Tu aurais très bien pu t’en passer, mais tu ne le pouvais pas. Tu finissais torse nu, ne supportant vraiment pas cette sensation de mouillé et chaud sur toi, puis finalement Emma s’excusa tout en faisant pareil. Étrangement, tu restas à la regarder et tes yeux étaient rivés sur sa poitrine, la chaleur avait comme gonfler ses siens, puis tu repris tes esprits. « Ne t’en fait pas ça arrive, ça va tu ne t’es pas trop brûlé ? » Tu regardas la jeune femme dans les yeux approchant, mais surtout espérant qu’elle ne s’était pas brûlé, même si tu étais là pour l’aider si jamais.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Emmeen + A little time together.

Revenir en haut Aller en bas

Emmeen + A little time together.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: wellington central. :: habitations.-