AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 My heart's become too cold to break {Rip}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: My heart's become too cold to break {Rip} Sam 5 Aoû - 13:55


My heart's become too cold to break

Rip&Izaline

Depuis plusieurs semaines, Izaline se prend au jeu des e-mails. Ordinairement, elle ne les check qu’une fois rentrée de son travail, les trie et en quelques minutes, elle passe déjà à autre chose. Depuis ces quelques semaines, lorsqu’elle reçoit un e-mail bien spécifique, la brunette a le sourire aux lèvres. Avant ça, les lettres qu’elle envoyait, mais aussi qu’elle recevait et tout ça pour la même personne. Elle n’aurait jamais pensé avant qu’elle en arriverait à correspondre avec un type en prison. Elle ne l’aurait jamais fait non plus. Son travail la poussant parfois à faire bien des choses, envoyer une lettre à un prisonnier en faisait partie. Sauf qu’elle y avait pris goût, qu’ils avaient sympathisés et qu’aujourd’hui tout ça n’était plus dans le cadre de son travail, mais bel et bien de sa vie privée. Ce que comprenait ses lettres et e-mails ne les regardait qu’eux et il était désormais hors de question qu’elle en fasse profiter à tous ces agents avec qui elle travaillait. D’autant plus que Rip ne savait pas le véritable travail d’Izaline. Peut-être valait-il mieux qu’il ne l’apprenne pas. Si l’indienne aimait son travail, celui-ci avait aussi tendance à l’handicaper. Les agents du FBI n’étant pas toujours bien vus par leur façon de faire ou de gérer leurs enquêtes, elle préférait pour une fois omettre de réellement dévoiler la nature de son travail. Au pire, elle pourrait dire qu’elle est biologiste. Ca se rapproche, non ? De très loin, mais c’était pas tout à fait faux, c’était du moins une partie des gens avec qui elle travaillait. Oui, voilà, c’est ce qu’elle fit : elle lui avait bien dit qu’elle était biologiste. Izaline s’était prêté au jeu, elle s’était même totalement initiée dedans. Elle ne pensait pas à son mensonge, elle n’y pensait même pas du tout. C’était un peu comme si elle avait toujours été cette biologiste indienne. A ses yeux, c’était pas vraiment un mensonge, juste une façon d’omettre un détail qui aurait pu tout changer dans leur correspondance. Un changement qu’elle ne souhaitait pas, tant elle attendait les retours à ses mails et courriers avec impatience.

A force de récolter des informations pour l’enquête que le FBI avait monté autour de cet homme, ils en avaient décrété qu’il n’apportait absolument rien, et qu’il n’avait aucun rapport avec leur enquête. Izaline pouvait donc stopper ses lettres, ses e-mails. C’était ce que lui avaient dit ses collègues et pourtant, elle avait continué. Seule Tawny savait, seule elle la mettait en garde et pourtant l’indienne ne voulait écouter que ce que lui disait sa tête pour une fois. Elle se plaisait dans cette correspondance qui lui apportait une certaine satisfaction, il n’y avait donc pas de raison pour qu’elle y mette fin aussi rapidement. Le statut de « taulard » de Rip pouvait apporter une certaine appréhension et pourtant Izaline, aussi étrange que ça puisse être, faisait confiance à son flegme. Ce qui ressortait des écrits de son correspondant lui apportait un sentiment de sécurité et la poussait à mettre ce statut pas forcément si élogieux de côté. Elle avait donc gardé cette habitude d’attendre patiemment les nouvelles de Rip que ce soit par mail ou par courrier. Le temps filant, les écrits continuèrent à s’échanger jusqu’au jour où cette idée germa. Rip était sorti de prison depuis un petit temps maintenant et il n’y avait donc plus vraiment de raison pour qu’ils ne concrétisent pas leur « rencontre ». En prison, Izaline pourrait se faire griller facilement, puisque certains des détenus savaient qu’elle faisait partie du FBI. Et pourquoi irait-elle voir un détenu ? Elle voulait surtout garder tout ça secret, du moins pour le moment. Elle devrait sans doute dire à Rip qu’en réalité, elle n’était pas biologiste, ou pas vraiment. Mais ce n’était pas le sujet le plus important aujourd’hui. Aujourd’hui cette rencontre allait avoir lieu et ils pourraient discuter et échanger autrement qu’à travers des écrits. Izaline ressentait une sorte d’excitation, mais aussi d’anxiété. Elle avait hâte, mais se demandait aussi comment allait se passer ce premier contact.

Debout devant le miroir, elle observait son reflet. Elle cherchait quelque chose qui pourrait la mettre mal à l’aise dans sa tenue, et pourtant elle avait opté pour un pantalon blanc, un pull assorti à motif et des escarpins noirs. Rien qui pouvait mettre mal à l’aise qui que ce soit. Quittant son appartement, elle rejoignit le café où ils s’étaient donnés rendez-vous. Un café assez calme des années cinquante. Ou du moins qui en dégageait l’ambiance. Pas de boum boum à tout va, pas de regards curieux, pas non plus besoin de hurler pour s’entendre parler. Non, pour un premier rendez-vous, c’était bien. Izaline s’installa dans le fond de la salle, observant la décoration. Un endroit qu’elle découvrait, qui lui faisait passer le temps en attendant l’arrivée de son correspondant.





By Phantasmagoria

Revenir en haut Aller en bas
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 59
▵ arrivé(e) le : 22/07/2017
▵ avatar : Augustus Prew

MessageSujet: Re: My heart's become too cold to break {Rip} Jeu 10 Aoû - 23:51

Voilà quelques mois que Rip est sortie de prison et pourtant il a gardé cette habitude de correspondre avec quelqu’un, une jeune femme. Jamais il n’aurait imaginé qu’il aurait commencé à correspondre avec quelqu’un, non, il recevait beaucoup de lettres qu’il n’a jamais ouvertes, mais voilà un soir il se sentait seul et finalement contre toute attente il s’est laissé tenter. Il voulait se sentir moins seul, il a donc prit la dernière lettre puis il la lu, c’est fou comme à ce moment précis il se sentait mieux. Quelqu’un avait pensait à lui, ces mots sur cette lettre, sur ce simple morceau de papier lui a apporter un immense réconfort, c’est pour ça qu’il a décidé de lui répondre. Lui qui c’était promis de ne jamais tomber dans le trip de correspondre à des inconnues il le fait. Très vite il se livre, sans trop se plaindre juste pour lui faire partager en quelques sortes son quotidien et sa façon de penser. Ca fait de bien de se confier parfois, surtout que c’est toujours plus facile lorsqu’il s’agit d’une inconnue, très vite il a prit l’habitude d’attendre ces lettres, oui c’était son petit bonheur. Il les a toutes gardées, car pour lui cela représente plus qu’à simple bout de papier, pour lui ça représente la première fois que quelqu’un s’intéresse vraiment à lui. Ils apprennent à se connaitre, il apprend qu’elle est biologiste, et qu’elle avait 30 ans, oui il ne connait pas beaucoup de chose sur elle finalement. Il ne connait que le plus important c'est-à-dire qu’elle ne soit pas mineur parce que oui il ne veut pas plus de problèmes qu’il en a déjà. Les journées de Rip en prison se ressemblaient toutes autant vous dire que ces lettres étaient vraiment quelques chose d’important même s’ils parlaient de la pluie et du beau temps, que des fois leur discussions étaient absurdes voir dénouer de sens il s’en foutait, il aimait bien correspondre même pour dire de la merde, mais voilà que les choses ont prit une autre tournure. Voilà qu’ils se sont donné rendez-vous, chose qu’il n’aurait jamais pensé, chose qu’il redoute un peu.

Oui il ne sait pas si c’est une bonne idée, à vrai dire il ne sait pas trop comment il va devoir se comporter, écrire des lettres et voir la personne en vraie par la suite sont deux choses complètements différentes. En plus il se connait il sait qu’il n’est pas très doué avec les gens et s’il va faire tout foirer ? Et s’il va s’énerver puis lui faire peur ? Voilà les pensées qui occupent l’esprit du brun en ce moment. Jamais il n’aurait pensé être aussi stressé pour quelqu’un, après tout il ne s’est préoccuper de faire bonne impression, il s’en foutait des autres, il faisait sa vie dans son coin et il emmerder profondément les autres, mais là il ne veut pas, il veut préserver leur bonne relation. Il reste quelques minutes assit sur son lit hésitant finalement à se rendre à ce rendez-vous. C’est vrai il peut trouver une excuse, lui dire qu’il est malade et lui proposer de remettre ça à une autre fois, sauf qu’il n’aura jamais d’autre fois ? Ouais c’est une bonne idée, ça lui convient parfaitement. Il se lève de son lit et va allumer l'ordinateur. Il attend quelques minutes que toutes les mises à jours s'achèvent avant d'aller dans sa boîte mail. Il écrit le message, mais contre toute attente il hésite à l'envoyer, car il le sait au fond de lui il veut aller à ce rendez-vous. Il pousse un soupir et ferme l'ordinateur après l'avoir éteint. Il décide de ne plus perdre de temps parce que si ça continue il va finir par être en retard avec toutes ses conneries. Il sort de son armoire des habits pour se changer, un tee-shirt blanc un jean noir et sa veste en cuir noire. Voilà c'est simple, c'est classe, ça passe. Il va dans la salle de bain quelques minutes pour se coiffé, son regard et attiré vers un flacon posé sur le lavabo. Un flacon de parfum, il hausse un sourcil avant de l'ouvrir et de le porter proche de son nez pour sentir l'odeur. Il hausse les épaules trouvant qu'il ne sent pas mauvais et décide de s'en mettre un peu. Il regarde derrière lui quelques secondes sachant très bien que si Jackson le chope en train de se parfumer avec son parfum il va prendre cher.

Il finit par sortir de la pièce, il prend son portable et ses clefs avant de mettre ses chaussures et de quitter l'appartement. Il prend le soins de fermer la porte à clef derrière lui avant de les ranger dans la poche droite de sa veste en cuir. Il descend les escaliers deux à deux et sort très vite de l'immeuble. Il marche tranquillement devant lui jetant un regard vers son portable pour regarder l'heure. Il pousse un soupir soulagé voyant qu'il est plus ou moins à l'heure. Ouais c'est rare qu'il soit à l'heure, habituellement il arrive avec quelques minutes de retard alors que lui il déteste les personnes en retard, il déteste attendre ça l'énerve. Très vite il arrive devant le petit café, le café où l'attend déjà sa correspondante, il essaie de la voir à travers la vitre, mais rien n'y fait il n'arrive pas à la voir il y a beaucoup trop de personnes à l'intérieur. Il prend une grande inspiration et décide de pousser la porte du petit café. Il salut la serveuse qui le salut à peine qu'il ai mit un pied à l'intérieur. Il balaye la salle du regard, puis avance doucement, timidement cherchent la brune du regard. Quelques secondes s'écoulent avant qu'il la trouve. Il lui adresse un sourire avant de s'asseoir sur la chaise en face d'elle.

« Désolé pour les » Il sort son portable et regarde l'heure « treize minutes de retard »

Il fait une grimace remarquant sa connerie, ouais il pensait être à l'heure alors que pas du tout en fait. Il range son portable dans sa poche et reprend vite la parole.

« Ouais vraiment pardon je pensais être à l'heure en fait, la prochaine fois je mettrais une alarme pour venir à l'heure »

En fait il aurait pu être à l'heure s'il n'avait pas autant hésité à savoir s'il va venir ou pas. En vrai il s'en veut un peu d'avoir merder dès le début ouais ça lui plaît pas, mais bon c'est fait, c'est fait il ne va pas montrer qu'il est contrarié surtout que c'est de sa faute.

« Pour me faire pardonné c'est moi qui t'invite surtout que j'ai une bonne nouvelle ! »

Oui quelque chose de positif c'est passé pour lui, il ne lui a pas dit dans les mails parce qu'il voulais lui dire de vive voix. Il voulait voir sa réaction puis comme ça il est sûr qu'ils auront pas un blanc ne savant pas de quoi discuter. Il lui adresse un sourire avant de reprendre la parole.

« Et toi ça va ? Le travail pas trop fatiguant ? »

Hrp: désolé j'ai commencé sur ordi mais j'ai dû arrêter du coup j'ai continué sur portable. Du coup désolé pour les fautes d'orthographe :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

My heart's become too cold to break {Rip}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-