AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Si le temps nous est compté [Jenna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AWARDSle plus relou.
avatar
AWARDS ▵ le plus relou.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1530
▵ arrivé(e) le : 13/02/2017
▵ avatar : Jack fahalee

MessageSujet: Si le temps nous est compté [Jenna] Dim 6 Aoû - 0:34


Si le temps nous est compté
Jenna & Eloan

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une invitation, dans un lieu banal, en apparence. Car tout était fait d'apparence. Cette apparence trompeuse. De l'extérieur, cela donnait l'impression d'un rassemblement. En s'approchant, en écoutant l'effervescence des gens qui attroupaient. On pouvait comprendre aisément, que ce n'était pas n'importe qu'elle événement. Que derrière, il se cachait bien plus. Et ce n'était pas faux, une fête était toujours un événement notable pour le plus fêtard. Mais encore plus quand il s'agissait d'une fête totalement improvisée et on peut dire sauvage. Même si elle se passait dans un fond de magasin à louer. Les risques étaient là. Et l'attroupement peu discret, devant. Ou des groupes se formaient petit à petit pour simplement fumé ou hurler en proie à un flux d'alcool qui commençait à être visible par différents comportement.

Eloan avait entendu parler de cette soirée, par bouche à oreille dans un premier temps. Puis c'est un message sur son portable, qui lui indiquait les lieux et l'heure. Autant dire qu'il ne pouvait pas refuser l'opportunité de s'amuser. Ce n'était pas son genre, et de toute façon, il en avait aucune envie. Il arrivait sur les lieux avec un peu plus d'heure de retard. À croire qu'il aimait bien se faire attendre, mais non. Il avait simplement un petit truc à faire avant. Le brun avançait parmi la foule dont les corps dansaient les uns contre les autres. Eloan aimait les fêtes, parce que ça lui permettait d'oublier pas mal de choses. Mais aussi de pourvoir libérer le côté trop sérieux de la vie bien plus facilement. Il était assez facile pour lui de se fondre dans la masse. Lui se nourrissait des excès de la vie.

Eloan dansait serré avec une partenaire qui s'était invité sans lui demander dans une danse mouvementée. Quand les premières sonneries de police, résonnaient au loin. Sur le coup, aucune réaction se profilait à l'horizon. La fête continuait imperturbable. La chaleur se faisait plus présente, la musique inondait les lieux. Pourtant, tout s'arrêtait, comme si on arrêtait le temps. Le silence d'abord pesant, et les interrogations, la colère en suite, la réaction d'un mécontentement commune. D'un chaos futur... C'est la sonnerie et le débarquement dans les lieux des autorités qui remédiaient à ce malaise. C'est d'abord l'agitation, les bousculades qui firent réagir Eloan. Qui lui fit prendre confiance qu'il était le temps de partir. S'il ne voulait pas passer la soirée au poste. Cela ne lui était jamais arrivé et il n'était pas prêt à ce que cela arrive. Il évoluait à contre-sens des gens, des cris des deux parties qui résonnaient dans la pièce. Quand il vit une jeune femme se faire bousculait, il aurait pu faire comme tout le monde présent, la laisser là. À se débrouiller par ce propre moyen. Mais non... « Suis moi ! » Il ne lui laissait pas le choix de discuter, ni de pouvoir choisir. Presser par le temps, un peu comme une course contre la montre.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Si le temps nous est compté [Jenna] Mer 9 Aoû - 11:55


Si le temps nous est compté
@Eloan M. Braxton et @Jenna O'Connor

Une fête clandestine. Tu ne savais pas pourquoi tu étais là exactement mais tu comptais bien en profiter un maximum. C'était la première fois que tu allais à ce genre de soirées alors pourquoi ne pas faire en sorte que cette soirée compte vraiment ? Alors tu dansais, tu buvais, tu faisais comme tout le monde. Tu bougeais au rythme des basses, tu sentais les ondes transpercer tout ton corps et tu adorais ça. Faire communion avec la musique, être en rythme avec des centaines d'inconnus qui eux aussi ressentaient ces mêmes battements. Quand soudain tout s'arrêta. Tu ne compris pas de suite ce qu'il se passait. La musique était coupée, les lumières éteintes, il n'y avait plus que le bruit des souffles courts et quelques cris d'énervements qui résonnaient. Et d'un coup des bousculades. Tu aperçus des lumières de l'autre côté de la pièce, des lampes torches. Merde, c'était les flics. Sans plus attendre tu tentas de trouver la porte de sortie la plus proche, mais tu n'étais pas la seule. Tout le monde présent tentait de fuir au plus vite pour échapper à la police. Tu tentais de te frayer un chemin quand quelqu'un te bouscula, tu te cognas à un mur, une poutre ou tu ne sais quoi exactement, tu ne voyais rien après tout. Et maintenant tu avais mal à la tête. "Suis moi!" fis soudain une voix en t'attrapant par la main. Tu ne dis rien, tu te laissais emporter par cet inconnu. Après tout qu'est-ce que tu risquais à présent ? Tu le laissais t'entrainer dehors. Une fois dans la rue tu continua à le suivre. Vous courriez à présent. Il fallait vous éloigner le plus vite possible de cet endroit. Il était certain que les flics allaient ratisser la zone pour trouver ceux qui avaient lancé cette soirée, ou autre. Tu ne savais pas en réalité, après tout c'était la première fois que tu faisais ce genre de choses. Après ce qui te paraissait être une éternité tu arrêtas de courir, l'inconnu toujours accroché à ta main. "Merci. C'était la folie là-bas..." dis-tu en portant ta main libre à ta tête, là où tu t'étais cognée. "Je crois qu'on doit être assez loin maintenant. D'ailleurs... Tu sais où on est ?" demandas-tu en regardant autour de vous. Tu réalisas alors que tu lui tenais toujours la main. Tu la récupéras donc, un peu gênée.
Revenir en haut Aller en bas
AWARDSle plus relou.
avatar
AWARDS ▵ le plus relou.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1530
▵ arrivé(e) le : 13/02/2017
▵ avatar : Jack fahalee

MessageSujet: Re: Si le temps nous est compté [Jenna] Dim 20 Aoû - 19:54


Si le temps nous est compté
Jenna & Eloan

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il savait pourquoi, il était là Eloan. En général, il manquait rarement une fête, clandestine ou non. Bien sûr, elles comportaient certains inconvénients. Comme ce soir, c'était rare, mais cela pouvait arriver. Il n'y avait pas de moyen, ou d'astuce pour échapper à la police. C'était plutôt un coup de chance, la plupart du temps. Certains faisaient le tour des issues. Eloan comme toujours, et parce qu'il vivait toujours avec l'intensité de l'instant, l'adrénaline qui pimentait sa vie. Il jouait avec sa chance. Jusqu'à ce qu'elle ne soit plus de son côté... C'était certainement prétentieux, de croire à ce genre de chose et pourtant, c'est ce qui plaisait au jeune homme. Si tout le monde partait dans tous les sens, mélangeant panique et cris, ce n'était pas le cas d'Elo. Toute cette agitation ne servait à rien, à part faire un faux pas. Il n'avait pas l'âme charitable, lui le plus souvent personnel. Mais il avait vu ce moment, cette bousculade, projection de ce corps contre le mur. Comme si elle n'était rien. Devant l'indifférence de tout le monde. Une personne de plus n'allait pas le retardait. Alors il ne suivait que sa conscience en l'entraînant derrière lui. C'était plus facile de se frayer un chemin, quand un homme passait devant. Ce n'était pas sexiste, mais il en imposait plus. Faisant barrière à toutes tentatives de bousculades, de pressions ou même d'incident. Il fallait s'enfuir au plus vite. Il connaissait assez bien ce genre de situation, pour savoir que le temps était compté. Qui leur restait, plus que cette solution. Même s'il avait l'impression que ces poumons se serraient un peu plus à chacun de ces pas. Que l'air qui en général, n'avait pas de difficulté à faire son chemin vers ces poumons, avait de plus en plus de difficulté à faire son chemin. Une douleur qui commençait doucement à se réveiller sur le côté. Il était temps de s'arrêter, un moment. Petit moment, dans une rue à l'abri des regards. Pour l'instant, ça ne durait pas. Ils allaient forcément faire une ronde, mais cela leur permettait de reprendre leur souffle. Eloan ne s'était pas rendu compte, tout de suite, qu'il tenait encore la main de la jeune femme. Entre reprise de souffle et regard vers ce qu'il se passait autour, attentif au moindre mouvement. Il la lâchait en même temps qu'elle, avec un petit sourire aux lèvres, lui accordant enfin un regard. « Désolé... Oui ça arrive tout le temps. Les gens sont plus paniqués de sauver leurs peaux que de faire attention aux autres » Il avait remarqué son geste, sa main qui se portait à sa tête. L'endroit exact où elle s'était cognée. Renforçant son inquiétude tout autre que celle de fuir. « Ça va ? Pas trop mal ? » Il aurait bien voulu, jeter un coup d'œil quand même. Voir si elle n'avait rien de grave. Mais il ne la connaissait même pas et ça allait sembler... Étrange. À la place, il se penchait vers la rue déserte, son regard sondant les environs, à la recherche d'un petit détail connu. « Pas du tout, mais on ne peut pas rester là, on doit bouger. Plus on bouge, moins on a de chance de se faire localiser. » Dit comme ça, cela faisait vraiment film d'action. Pourtant, c'était le cas. Et sur ces derniers mots, la tête baissée, il avançait dans la rue sombre. « Au fait, moi je sais Eloan... » Dans cette agitation, ils avaient oublié de présenter et s'ils devaient faire un bout de chemin...
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Si le temps nous est compté [Jenna] Ven 25 Aoû - 11:18


Si le temps nous est compté
@Eloan M. Braxton et @Jenna O'Connor

Tu avais un peu mal à la tête mais ce n'était rien de grave, enfin tu croyais que ce n'était rien en tout cas. Tu entendais comme un petit bourdonnement dans ton crâne mais tu n'étais quand même pas à l'article de la mort, si ? De toute façon il n'y avait pas d'hôpital en vue. Tu étais au milieu de nulle part, en pleine nuit avec un inconnu. Enfin non, ce n'était plus un inconnu maintenant qu'il s'était présenté: Eloan. "Jenna. Et ma tête ça va, ça devrait aller." répondis-tu alors en le suivant. Il voulait que vous bougiez encore et encore, mais selon toi vous étiez déjà bien assez loins de la fête. Et puis les flics allaient arrêter ceux qui étaient restés sur les lieux c'est tout. Enfin, c'était ce que toi tu pensait au moins. Parce qu'en vérité tout ce que tu voulais à présent c'était retrouver une rue passante, ou ne serait-ce qu'une rue éclairée. Tu n'étais pas très à l'aise dans le noir. Après un moment interminable de marche tu t'arrêtas, tu en avais marre. "Bon, ça suffit, on trouveras jamais le centre-ville dans cette nuit noire. On devrait se trouver un endroit où rester en attendant que le soleil se lève. De toute façon vu l'heure qu'il est ça devrait plus trop tarder pas vrai ?" Oui tu pétais un petit peu un câble là. La tête te tournais un peu, tu avais mal aux pieds, tu étais fatiguée et tu avais déjà l'impression d'avoir la gueule de bois sans avoir dormi. Sans lui demander son avis, tu t'assis à même le sol, tu commençais à avoir des vertiges, il fallait que ça s'arrête de tourner autour de toi. "Je crois que ça va pas au final." dis-tu en portant ta main à ta tête.
Revenir en haut Aller en bas

Si le temps nous est compté [Jenna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-