AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 And if life was other # Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MODOlittle panda.
avatar
MODO ∞ little panda.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2460
∞ arrivé(e) le : 01/12/2013
∞ avatar : MEGHAN ORY

MessageSujet: And if life was other # Ethan Lun 7 Aoû - 19:17

And if life was other

Ethan
&
Cléo

Cléo n’était qu’une simple journaliste, et ce depuis des années. Elle rêvait, un jour, de devenir rédactrice en chef du magazine où elle travaillait, mais cela voulait dire que son chef actuel devait laisser sa place. Et ça ce n’était pas prêt d’arriver pour le moment. Pourtant la jeune femme faisait des efforts pour se faire bien voir, pour être sûr que tout le monde dans la boîte, et surtout ses patrons, connaissent ses capacités et pensent à elle le jour où une opportunité se présente. Sauf que quelques fois, ça l’entraînait dans des situations assez gênantes, voir même dangereuse. D’ailleurs, elle en avait eu l’expérience la semaine passé, lorsqu’elle s’était mise à suivre son voisin et qu’elle s’était retrouvé au milieu d’une rixe de rue qui avait bien faillit la tuer. Sans l’aide de son voisin justement, qui sait où elle se trouverait en ce moment. Même si en y réfléchissant bien, l’incident n’aurait jamais eu lieu vu qu’elle ne se serait pas mise en tête qu’il y avait quelque chose de louche chez le jeune homme, et elle ne l’aurait pas suivit pour savoir de quoi il pouvait bien s’agir. Maintenant, Cléo avait retenu la leçon, et elle ne comptait plus se mêler de ce genre d’histoire. C’était une journaliste, pas une flic, alors elle devait se contenter d’écouter ce que l’on disait dans la ville pour écrire ses articles et ne pas se mettre en tête de poursuivre toutes les personnes sur qui elle avait des soupçons, pas forcément fondé en plus.

Les jours avaient passés, et la jeune femme ne cessait de se dire qu’elle devrait aller voir le jeune homme qui habitait de l’autre côté de la rue et qui lui avait tout de même sauvé la vie. Elle n’avait même pas eu le temps de le remercier. Alors après avoir passé toute une journée à tenter de faire un gâteau – parce que oui, après six tentatives, ce qu’elle avait désormais posé sur son plan de travail ne ressemblait toujours pas à la photo du magazine, même de loin – et de lui apporter. L’état de sa cuisine était tout simplement lamentable, mais ce n’était pas grave, elle avait perdu suffisamment de temps et elle craignait qu’il ne reparte de chez lui avant qu’elle n’ait pu le voir. Alors Cléo sortit avec son gâteau et prit la direction de l’appartement de Mr Hawkes. Elle se retrouva rapidement devant la porte, et frappa un bon coup avant d’attendre quelques secondes. Elle savait qu’il était là, puisqu’elle l’avait vu rentré une heure plus tôt. Mais peut-être qu’il ne voulait pas lui ouvrir, ce qu’elle aurait pu totalement comprendre la journaliste. A sa place, elle aurait très certainement fait la même chose. Mais finalement, après avoir entendu du bruit derrière le panneau en bois, la jeune femme vit la porte s’ouvrir alors qu’un petit sourire timide s’étirait sur son visage.

« Bonjour. Je… Je sais que ça peut paraître stupide, mais je vous ais fait un gâteau. Pour vous remercier. »

Elle porta devant elle le plat qu’elle tenait dans les mains, recouvert d’un torchon. Elle n’osait pas vraiment le découvrir tout de suite, sachant pertinemment qu’il allait terminer dans la poubelle sans qu’il n’y touche, mais ce n’était pas grave, tout ce qu’elle voulait c’était qu’il sache qu’elle lui était reconnaissante.

« Je pense que vous allez prendre peur en le voyant, mais je l’ai fait avec une bonne intention… »


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

And if life was other # Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: the parallel world.-