AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Nobody said it was easy. (Lennon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Broken princess
avatar
Broken princess

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1451
▵ arrivé(e) le : 02/09/2015
▵ avatar : Alexandra Park

MessageSujet: Re: Nobody said it was easy. (Lennon) Dim 3 Sep - 21:34





Lennon
&
Enora
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
No one ever said it would be so hard.
Lennon préférait garder le silence sur l’état de santé d’Enora, et cette dernière pouvait le comprendre. Elle ne voulait sûrement pas se montrer indiscrète où simplement même se mêler de quelque chose qui ne la concernait pas. Et c’était une nouvelle preuve de la gentillesse et la délicatesse dont elle faisait preuve avec elle depuis qu’elle l’avait trouvé sur ce banc ce soir. Et Enora, quant à elle, que pouvait-elle lui dire. Elle n’allait pas se mettre à raconter à une parfaite inconnue qu’en réalité elle était battue depuis plus d’un an, d’où son état de santé plutôt… Catastrophique. Et qu’en plus, pour ne pas arranger les choses, elle était en train de devenir accroc à des médicaments sensés l’aidait à se calmer et à trouver le sommeil. Non ce n’était pas quelque chose qu’elle allait raconter à une parfaite inconnue alors qu’elle n’avait même pas trouver le courage d’en parler à ses propres parents, à sa famille, à ses amis. Et pourtant, elle avait besoin qu’on l’aide, Enora. Elle avait vraiment besoin qu’on l’aide, parce qu’actuellement elle était tout simplement incapable de se débrouiller seule. Mais le dire, c’était tout autre chose, c’était bien plus dure.

Alors elle préférait parler de quelque chose de plus simple à aborder, sa passion. Sa passion à laquelle elle espérait pouvoir consacrer sa vie un jour. Non je n’en fais pas à proprement parler, je fais du piano. Mais ça me fascine, ça m’a toujours fasciné, l’art. Elle esquissait un sourire, sincère, elle était sûre et certaine que rien d’autre au monde ne pourrait lui plaire plus que cela. Et visiblement, Lennon était une artiste elle aussi. Une comédienne. Et cela ne l’étonnait pas tant que cela, elle avait une certaine présence, quelque chose de bien différent des personnes qu’elle rencontrait d’habitude. Elle n’était pas banale, Lennon. Oh c’est super ! Et ça ne m’étonne pas, tu dois vraiment être géniale sur scène. Elle lui souriait toujours. Lennon avait réussi à lui changer un peu les idées ce soir en plus de veiller sur elle, alors elle lui en était d’autant plus reconnaissante. Peut-être qu’un jour Enora aurait l’occasion de la remercier, ou de lui rendre la pareille. Elle l’espérait en tout cas.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
radioactive
avatar

en savoir plus sur moi
▵ posts : 829
▵ arrivé(e) le : 18/06/2017
▵ avatar : Lily Collins ღ

MessageSujet: Re: Nobody said it was easy. (Lennon) Lun 4 Sep - 18:48

Life is pain, Highness
Enora & Lennon
∞ Anyone who says differently is selling something
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L’art. Trois petites lettres pour former une syllabe grande ouverte, fascinante et magnifique : séparez vos lèvres, laissez-le en suspens, lâchez-le enfin, l’art. Quel joli mot pour recouvrir tous ces domaines divers et somptueux sans qui, Lennon en était convaincue comme tant d’autres, la vie n’aurait pas value la peine d’être vécue. Quoi si on ne pouvait rien faire de ses mains que de les remuer bêtement, s’il n’était pas possible de s’exalter, d’être totalement transporté et de laisser son âme parler ? Quoi s’il fallait se contenter de la surface brute des choses ? Quoi encore s’il n’y avait pas une seule manière de révéler la véritable elle-même, ce qu’elle était par essence, tout au fond ?
Rien du tout.
Elle comprenait parfaitement qu’Enora emploie le verbe « fasciner » pour qualifier son rapport à l’art. Elle était un peu pareille. Oh ! Elles devaient avoir de nombreux points communs à part celui-ci, en fait, tellement que pour deux inconnues rencontrées par hasard au coeur de la nuit, ça paraissait magique. Lennon aurait été prête à lui raconter son existence de bout en bout pour voir si c’était le cas, elle était d’humeur à tout lui déballer sur un ton joyeusement désinvolte. Mais Enora risquerait de s’ennuyer, bien qu’elle ait l’air assez gentille pour se retenir de bailler si elle se lançait.

Elle ne le ferait pas, pas tout de suite.
Et puis d’abord, leur premier sujet de divergence arrivait sur le tapis. Lennon ne faisait pas de musique elle, elle n’avait jamais touché à un instrument de sa vie. Mais elle pensa que le piano allait bien à Enora.
« Oh, c’est sympa. Je comprends. Moi aussi, en quelque sorte. »
Elle faillit rire parce que son interlocutrice eut ensuite pratiquement la même réaction qu’elle lorsqu’elle lui apprit qu’elle était comédienne. Elles se ressemblaient bien. Au moins un peu.
« Merci ! D’ailleurs, si jamais dans un mois tu as un soir de libre… la dernière répétition générale est ouverte au public. Et gratuite. »
Et elle aurait bien aimé pouvoir vérifier jusqu’à quel point. La revoir tout court en fait, apprendre à la connaître.
© ÉLISSAN



Dernière édition par Lennon Whiteley le Lun 11 Sep - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broken princess
avatar
Broken princess

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1451
▵ arrivé(e) le : 02/09/2015
▵ avatar : Alexandra Park

MessageSujet: Re: Nobody said it was easy. (Lennon) Lun 11 Sep - 19:15



     

Lennon
&
Enora
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
No one ever said it would be so hard.
Malgré tout ce qu'Enora avait imaginé en voyant Lennon pour la première fois, elle se rendait finalement compte qu'elles avaient des points communs. Et pas des moindres. Oui, elle n'y aurait jamais cru. Parce qu’au premier abord, elles n'avaient rien à voir. Lennon était bien mieux qu'elle. Lennon était dynamique alors qu'elle était toute faible, Lennon était pétillante alors qu'elle était triste, Lennon était assurée alors qu'elle avait honte. Tout semblait les opposer, tout du moins dans leurs caractères respectifs. Mais leur passion commune ne trompait pas. C'était plutôt rare de rencontrer quelqu'un d'aussi jeune qu'elles qui aimait l'art, et elles s'étaient toutefois rencontrées mutuellement ce soir. Le hasard pouvait donc bien faire les choses, ce n'était pas qu'une expression futile.

La belle brune esquissa alors un beau sourire en entendant les paroles de Lennon. C'était vraiment adorable de sa part de l'inviter à sa répétition, surtout qu'elle ignorait qu'Enora venait seulement d'arriver en ville et qu'elle ne connaissait encore personne. Et puis c'était dans un mois. Et dans un mois, elle était persuadée d'être encore à Auckland. Elle ne pensait pas qu'elle serait prête à retourner chez elle, à Wellington. Ce serait avec grand plaisir ! Je viendrai, merci beaucoup. Elle le pensait sincèrement. Avec son éducation, des pièces de théâtres elle en avaient vu un bon nombre et au fil du temps elle avait réellement appris à adorer cela.

Après quelques instants de silence et sentant la brise sur son visage, Enora se décida à reprendre la parole, d'un ton un peu plus hésitant que le précédent. On... Enfin, je pense qu'on peut reprendre notre chemin si tu le veux. Je suis prête... Elle n'en était pas vraiment certaine, Enora, mais elle avait bien compris que Lennon ne partirait pas sans elle, et elle ne voulait pas la faire attendre encore d'avantage. D'autant plus qu'elle se sentait tout de même un peu mieux, grâce à la belle comédienne, et plus en confiance aussi. Attendant sa réponse, la belle brune se préparait psychologiquement à repartir. Elle savait que ce ne serait pas de tout repos non plus à cause de ce qu'elle avait pu boire ou prendre, mais avec Lennon elle devrait parvenir sans mal à retrouver son appartement.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
radioactive
avatar

en savoir plus sur moi
▵ posts : 829
▵ arrivé(e) le : 18/06/2017
▵ avatar : Lily Collins ღ

MessageSujet: Re: Nobody said it was easy. (Lennon) Sam 16 Sep - 17:59

Life is pain, Highness
Enora & Lennon
∞ Anyone who says differently is selling something
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Enora aurait pu lui répondre qu'elle ne savait pas trop ce qu'elle ferait d'ici là, qu'elle avait une vie bien remplie ou bien qu'elle n'aimait pas sortir le soir, ou encore se montrer évasive ; elle aurait pu lui répondre n'importe quoi pour se débarrasser de son invitation trop brusque à venir la voir jouer : oh peut-être, pourquoi pas... non désolée... je ne crois pas... Lennon aurait compris qu'elle avait été trop brutale, intrusive et qu'elle se montrait trop gaie alors que la brune allait mal. Elle aurait abaissé les lèvres un peu, fait mourir son sourire en douceur. Sans rancune. Elle n'était pas douée avec les autres, ne l'avait jamais été et l'acceptait parfaitement. Elle faisait des faux pas. Ne savait pas quoi dire ou comment se comporter. C'était ainsi, tant pis.
Mais avec Enora, tout cela semblait passer. Un véritable lien paraissait se tisser peu à peu entre elles et c'était improbable, au départ, parfaitement improbable. Pourtant les choses allaient naturellement.
« Ça me ferait très plaisir de te revoir en tous cas. »
Lennon sourit, sourit encore, plus large, toujours plus haut. Décidément, mais qu'avait-elle ce soir... ça ne devait pas être que le fait de son tempérament bizarroïde. Il y avait aussi le fait que sa nouvelle rencontre, Enora était tout simplement adorable.

« Tu es sûre ? »
Parce qu'on sentait dans son ton que ça n'était pas tout à fait le cas. Il était hésitant et bas. Son malaise n'était peut-être pas tout à fait passé. En tous cas, Lennon était résolue à ne plus l'interroger de manière indiscrète et à ne pas la laisser rentrer seule chez elle. Elle la raccompagnerait jusqu'au bout. Ça ne pouvait pas la dévier de beaucoup de son chemin et quand bien même, qu'est-ce que cela pouvait bien faire, qu'elle passe la nuit sous les étoiles ? Voyant qu'Enora avait l'air décidé à reprendre sa route, elle se leva après elle et la regarda, comme débordante d'enthousiasme.
« Par où tu vas ? »
© ÉLISSAN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broken princess
avatar
Broken princess

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1451
▵ arrivé(e) le : 02/09/2015
▵ avatar : Alexandra Park

MessageSujet: Re: Nobody said it was easy. (Lennon) Dim 17 Sep - 19:16



     

Lennon
&
Enora
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
No one ever said it would be so hard.
Lennon semblait sincèrement heureuse en entendant qu'elle viendrait voir sa pièce de théâtre. Elle affirmait même que cela lui ferait plaisir de la revoir. Enora ne comprenait pas réellement pourquoi parce qu'elle était plutôt un boulet pour elle ce soir. Une épave, même. Mais elle était adorable, Lennon. Alors la belle brune ne se posait plus de questions. Et une chose était sûre, elle aussi avait très envie de revoir son ange gardien. Surtout qu'elle ne connaissait personne à Auckland alors la présence de Lennon ne pourrait lui faire que du bien, elle en était persuadée.

Malheureusement toutes les bonnes choses avaient une fin. Elle ne pourrait pas rester indéfiniment sur le banc dans cette rue sombre avec Lennon. Il fallait bien qu'elle regagne son appartement et Lennon devait elle aussi avoir envie de rentrer chez elle. Alors elle s'était décidée à lui dire qu'elle était prête. Et après une petite inspiration, elle se releva aussi à son tour. Ne t'en fais pas... Ça devrait aller. Elle esquissa alors un léger sourire avant de reprendre la parole. Par là! Elle montra la direction à Lennon avant de repartir avec elle.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nobody said it was easy. (Lennon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-