AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Paint on my body, color my heart with sensuality ❧ Novstin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MODOles fées d'AL.
avatar
MODO ∞ les fées d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 319
▵ arrivé(e) le : 26/02/2017
▵ avatar : Adelaide Kane

MessageSujet: Paint on my body, color my heart with sensuality ❧ Novstin Ven 25 Aoû - 22:25

Paint on my body, touch it. Write in my heart, write with happiness and sensuality. Take care of me because i'm confused about you and you make me weak. Let me paint your body, let me write in your heart to appease your fear and your confusion. (@beerus)
paint on my body, color my heart with sensuality
❧ Novstin

C’était aujourd’hui. C’était aujourd’hui qu’elle allait revoir Austin. Cela faisait des semaines que November attendait cela, le temps que sa jambe se rétablisse et qu’elle aille mieux. La Austen n’était pas pleinement remise de sa dépression, elle en était loin mais elle avait l’impression qu’elle pouvait s’en sortir. Alors la cavalière avait décidé de se reprendre en mains, du moins essayer. Et Austin lui manquait. Ils s’étaient promis une séance de body paint et un restaurant japonais. Ils avaient donc arrangé une date par messages. Et c’était aujourd’hui.

November s’était levée stressée et à la fois heureuse. Drôle de contraste pour elle. Elle savait que cette après-midi, elle allait le revoir. Pourquoi la belle brune était aussi étrange lorsqu’elle pensait au dessinateur ou était près de lui ? Elle n’avait aucune réponse. Et depuis qu’elle lui avait proposé un rencard, la cavalière ne pouvait clairement plus nier être attirée par cet homme. La Austen ne savait pas réellement comment agir près de lui, quoi dire. Mais elle se sentait différente. Peut-être grâce à la manière dont il la regardait ? Son aura ? Elle se souvient encore de son corps sur le sien quand il était tombé sur elle, de leurs souffles qui s’entremêlaient, de leurs lèvres si proches. Elle se souvient avoir eu la brève idée de l’embrasser.

La Austen se donne une petite claque pour sortir de ses pensées bien trop niaises pour elle. La cavalière se prépare pour cette première séance de body painting. Dans son gros sac elle y rangea le nécessaire, le bandeau et le mini-short ainsi qu’un autre vêtement qui la fit rougir en pensant à l’occasion pour laquelle elle le porterait. Elle inspira pour essayer de maîtriser son stress, mangea un morceau et fila directement l’appartement du dessinateur. Elle envoya un message à Austin pour l’informer qu’elle était sur la route et qu’elle serait bientôt chez lui.

Le trajet dura un certain temps. En effet pas de voiture pour se rendre chez ce bel homme, November avait décidé de s’y rendre à pieds. Pourquoi ? C’est simple, elle mettrait plus de temps et en aurait donc plus pour essayer de s’encourager. S’encourager à rester une simple muse et ne pas devenir frissonnante à l’idée de se faire caresser par son pinceau à défaut de la main de Austin…et voilà qu’elle repartait en plein délire. La belle brune se désespérait elle-même. Et elle repensa à ses viles images qu’elle avait en tête. Des mains…sur elle…non elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait plus. Pas après s’être rappelée de ces mains qui l’avaient touché alors qu’elle était à moitié consciente. Des larmes menacèrent de faire leurs apparitions mais la Austen put se reprendre au dernier moment. Maéven, Tate et Eleonore avait su la remettre sur le bon chemin. Celui de la reconstruction. Et c’était avec cette idée que November avait renvoyé des messages à Austin. Elle voulait se reconstruire. Ce n’était qu’un pinceau. Et le dessinateur ne lui ferait jamais de mal. Sinon elle savait se défendre, elle avait fait de la boxe régulièrement auparavant et comptait bien reprendre ce sport de combat. Pour se sentir en sécurité…le plus possible.

La cavalière équestre finit par arriver devant l’appartement assez délabré de « Dory ». Elle sonna à l’interphone, attendant que le jeune homme lui ouvre. Une fois ceci fait, elle monta les escaliers et la voilà au seuil de sa porte, lui l’ouvrant doucement pour laisser apparaître son visage angélique, parfait, tentateur. November lui sourit un peu timidement. Elle venait d’arriver chez lui. Dans son intimité alors qu’ils ne se connaissaient qu’à peine. Et pour la première fois de sa vie, elle fut intimidée. « Hey, Austin ! J’espère que je ne suis pas en retard, je ne suis pas la fille la plus ponctuelle du monde. » Elle rit brièvement alors qu’il l’invita à entrer. Pris d’un geste presque impulsif elle l’embrasse sur la joue pour le saluer plus chaleureusement. Peut-être un peu trop, non ? La Austen ne savait même pas…

La belle brune admira l’intérieur de l’appartement. Certes c’était moins cosy que chez elle, plus petit mais November s’y sentait bien. Il y avait des post-it partout sur son mur, des indications, des flèches, des photos. Elle reconnut rapidement Apple sur l’une des photos. Elle savait qu’ils étaient amis ces deux-là, ils ne l’avaient pas caché durant l’ouragan. « Wow c’est assez impressionnant. Et original comme déco même si je me doute que ça doit te servir. » La cavalière lui sourit tendrement avant de sortir le bandeau et le short de son sac, prenant bien soin de garder son autre tenue à l’abri du regard du bel homme. « Je me suis dit que ce serait mieux que je me change chez toi…où est la salle de bains ? » Le dessinateur lui montra le chemin et la belle brune y entra timidement pour se changer. Elle savait que se montrer nue n’était pas possible, elle ne le serait pas devant les juges alors autant que ce soit un minimum réaliste tout de même. Son short était pourtant au ras des fesses et son bandeau bien à sa taille sublimait un peu trop sa poitrine qui était parfaitement dessinée grâce au tissu sans oublier les tétons qui se voyaient clairement. November rougit violemment et resta un moment dans la petite pièce froide. Peut-être qu’elle aurait dû lui dire avant. Lui dire avant d’être à moitié nue. Mais elle n’avait jamais été aussi stressée. Pourtant ce n’était pas compliqué ! Elle devait seulement lui dire qu’elle avait réservé une table pour deux à ce fameux japonais et que leur rencard était ce soir, surprise ! Et soudainement elle pense à quelque chose. Elle n’a pas fermé son sac…son haut sexy, transparent et son slim moulant étaient complètement à la portée de Austin. Et il fallait dire que ça attirait l’œil ce genre de tenues et son sac était si gros, comment ne pas regarder dedans ? Voilà qu’elle paniquait pour un sac resté ouvert.

November finit par inspirer profondément et sortir de la salle de bains pour retourner auprès de Austin. Elle se demandait s’il avait vu sa tenue dans son sac. Lorsqu’elle fut face à lui, elle rougit brutalement à sa vue. « On-on commence ? »
Elle lui dira pour le rencard…bientôt…plus tard…quand il serait de dos…mais elle le dira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Paint on my body, color my heart with sensuality ❧ Novstin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: new town.-