AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 voi che sapete che cosa è amor (stellon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
radioactive
avatar

en savoir plus sur moi
▵ posts : 829
▵ arrivé(e) le : 18/06/2017
▵ avatar : Lily Collins ღ

MessageSujet: voi che sapete che cosa è amor (stellon) Mer 6 Sep - 20:34

Voi che sapete
Stella & Lennon
Che cosa è amor ∞ Donne, vedete s'io l'ho nel cor. Quello ch'io provo vi ridirò. E per me nuovo, capir nol so. Sento un affeto pien di desir, ch'ora è diletto, ch'ora è martir. Gelo, e poi sento l'alma vampar e in un momento torno a gelar; ricerco un bene fuori di me, non so ch'il tiene, non so cos'è. (Mozart) © code by ÉLISSAN
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La journée finissait sur des couleurs et pâles et éclatantes, bleu tendre de porcelaine du ciel, rose ténu de l’horizon et orange vif, jaune d’or du soleil couchant, ce qui rendait le spectacle sous leurs yeux encore plus magique. Les façades aux teintes vives des maisons baignaient dans cette douce lueur tandis que les eaux devenaient déjà plus sombres. Lennon, accoudée à la rambarde du pont le visage entre les mains, regardaient rêveusement le canal qui s’étendait devant elles. Après toutes ces heures à arpenter Venise depuis leur débarquement au petit matin et à s’émerveiller devant tout ce qu’elles voyaient, elle se sentait assez fatiguée, mais tout à fait heureuse.
Leur premier jour en Italie s’achevait.
Et c’était encore plus merveilleux que tout ce qu’elle avait pu imaginer. À force d’en voir, il devenait difficile de réaliser pleinement la beauté dans laquelle elles évoluaient. Elle était contenue partout, les pavés des ruelles, les délicates architectures des monuments connus dans le monde entier et toutes ces rides d’argent à la surface de l’eau, l’eau omniprésente. Elle se cristallisait sur son âme et enveloppait son coeur d’un cocon de sucre, du bonheur en filaments.

Les yeux perdus dans le vague, Lennon repensait à leur arrivée à l’aéroport après ce vol interminable mais amusant – en compagnie de Stella, tout paraissait devoir être agréable – à leur entrée dans la ville, et à tout ces kilomètres qu’elles avaient parcouru. Oh, il y avait dû en avoir un certain nombre. Ses pieds et ses jambes étaient douloureux mais ce n’était pas très dur de l’oublier. Elle était en plein dans un rêve qu’elle avait fomenté durant des années. Et elle avait du mal à le réaliser.

Mais rien, rien n’aurait pu encore l’empêcher d’éclater de rire et de jouir du moment, et surtout pas la fatigue. Elle se tourna vers Stella qui se tenait à ses côtés. Les derniers rayons bas et chauds faisaient étinceler sa chevelure rousse.
Brusquement, Lennon remua pour changer de posture : elle s’adossa à la rambarde tout en se saisissant de son téléphone portable.
« On n’a pas pris une seule photo ensemble, c’est une honte ! »
Et elle tendit l’appareil devant elles pour réparer cette erreur.



Dernière édition par Lennon Whiteley le Sam 9 Sep - 19:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 501
▵ arrivé(e) le : 15/10/2016
▵ avatar : Bella Thorne

MessageSujet: Re: voi che sapete che cosa è amor (stellon) Jeu 7 Sep - 19:57


Lennon & Stella
Oggi ritorno da lei


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le soleil commençait peu à peu à se coucher, et c'était la première fois depuis très tôt ce matin que Stella se posait réellement. Mais peu importe, parce qu'elle était en Italie. En Italie. Se promenant dans les belles rues de Venise. Et la belle rousse n'en croyait pas ses yeux tellement tout était sublime autour d'elle. En réalité, elle avait beau réfléchir, fouiller sa mémoire, retourner son subconscient, elle ne se rappelait pas avoir vu un endroit ou quelque chose de si magnifique de toute sa vie. L'Italie, c'était magique. Il n'y avait pas d'autre mot plus adéquate... Juste magique. Ses yeux brillaient, comme si toutes les étoiles du ciel s'étaient jetées dans ses yeux à l'instant même où ses pieds avaient touché le sol italien.

Et elle n'était pas seule, Stella. Elle partageait tout ces beaux moments, ces inoubliables moments, avec Lennon. Lennon sans qui elle ne serait pas là ce soir. Et il y avait quelque chose d'étrange. Tout était tellement superbe en Italie, et pourtant, lorsque les yeux de la jeune mannequin se posaient sur Lennon, c'était comme si tout devenait encore plus beau. Comme si tout était démultiplié. Elle ne comprenait pas, elle ne comprenait pas comment Lennon arrivait à faire cela. C'était forcément elle, cela ne pouvait venir que d'elle. Jamais Stella n'avait eu l'occasion de ressentir cela avec une amie, et dieu sait qu'elle en avait eu des amies. Lennon c'était... Autre chose. Autre chose de bien particulier. Et elle n'arrivait pas encore à mettre le doigt dessus, ni à trouver les mots pour l'expliquer.

Admirant le paysage comme une petite fille, les yeux dans le vide, Stella entendit soudainement les paroles de la belle comédienne. Et elle avait raison, ce qui fit rire immédiatement Stella. T'as raison ! Pas une avec toutes celles qu'on a pu prendre ! Il faut se rattraper ! Elle se lança alors aux côtés de son amie, prenant la pose, enlaçant Lennon pour faire la photo la plus belle qui soit. Et une fois le flash passé, la jeune femme se décida à reprendre la parole en regardant une nouvelle fois autour d'elle. C'est tellement … Magnifique, exceptionnel. Je ne te remercierai jamais assez de m'avoir invité Lennon. Je suis trop heureuse d'être ici et... Avec toi. Toutes ses paroles étaient sincères. Cette journée, cet instant, tout était parfait. Parfait et.... Terriblement romantique. Cette ambiance commençait peu à peu à la gagner, à gagner son cœur, alors qu'elle n'en avait même pas encore conscience. Et puis il fallait qu'elle trouve un moyen de remercier Lennon, c'était une obligation.


c élissan.


Dernière édition par Stella J. Harper le Mer 27 Sep - 19:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
radioactive
avatar

en savoir plus sur moi
▵ posts : 829
▵ arrivé(e) le : 18/06/2017
▵ avatar : Lily Collins ღ

MessageSujet: Re: voi che sapete che cosa è amor (stellon) Sam 9 Sep - 19:41

Voi che sapete
Stella & Lennon
Che cosa è amor ∞ Donne, vedete s'io l'ho nel cor. Quello ch'io provo vi ridirò. E per me nuovo, capir nol so. Sento un affeto pien di desir, ch'ora è diletto, ch'ora è martir. Gelo, e poi sento l'alma vampar e in un momento torno a gelar; ricerco un bene fuori di me, non so ch'il tiene, non so cos'è. (Mozart) © code by ÉLISSAN
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Stella l’approuva, et elles prirent la pose toutes les deux, Lennon tendant le bras devant elle en cadrant un peu au hasard. Ça n’était pas très régulier, comme manière de prendre une photo, mais il fallait dire qu’elle avait été prise de court lorsque son amie l’avait enlacée ; vraiment… son coeur avait raté un battement. Vraiment, il l’avait fait ? Et mécaniquement, elle avait élevé ses lèvres, formé un grand sourire tout en, comme sur un spasme, appuyant sur l’écran pour déclencher l’appareil. Et voilà. Leur image rayonnante dans la lumière du soleil couchant était prisonnière de son téléphone. Quelque part, dans ses circuits et ses composants, demeurait captif un petit bout de leur bonheur présent. Un souvenir. Plus tard, elles pourraient le revoir et se dire : nous étions là, sur un pont de Venise, et nous étions heureuses.

Lennon l’ignorait, mais le tressautement de son coeur était la première manifestation de l’atmosphère de cette soirée qui s’installait et serait très spéciale, et pas seulement parce qu’elles étaient loin de chez elles. Elle aurait la couleur rose paradis de l’horizon un peu sanglante.

La journée finissait et elles en avaient tant vu et fait tout son long que la fatigue aurait dû les assommer littéralement. Seulement, Lennon ne songeait pas un instant à dormir. Elle avait bien un pressentiment, c’était que quelque chose de différent était en train de monter doucement et allait s’épanouir. Quelque chose ne faisait que débuter avec le soir.

« Arrête, c’est… c’est moi qui te remercie d’être venue. Je ne ne serais jamais montée dans l’avion si tu n’avais pas été là. »
Elle eut un léger rire en évoquant ce souvenir de l’embarquement, qui avait eu lieu il y a peu, qui semblait déjà loin. Au moment où on le leur avait demandé, elle avait été incapable de mettre la main sur son passeport tout neuf, et c’était Stella qui avait fini par le retrouver à un endroit totalement improbable dans sa valise.
« C’est le meilleur jour de ma vie. » conclue-t-elle plus sérieusement. Parce qu’elle était à l’autre bout du globe, en Italie, et qu’elle en avait rêvé depuis qu’elle était toute petite. Et parce qu’elle y était… avec Stella. Mais ça, elle fut incapable de le dire, elle ne sut pas pourquoi, bien que son amie l’ait fait elle-même juste avant.

« Je vais devoir envoyer une carte à mes parents, ou trouver quelque chose à leur ramener pour les remercier… mais en attendant je meurs de faim, pas toi ? »
L’heure d’ouverture des restaurants devait bien être dépassée et elles devraient pouvoir trouver facilement quelque chose à se mettre sous la dent sans avoir à aller très loin. Après avoir rangé son téléphone soigneusement dans son sac, Lennon en tira son petit guide touristique qu’elle se mit à feuilleter rapidement pour trouver la section des adresses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 501
▵ arrivé(e) le : 15/10/2016
▵ avatar : Bella Thorne

MessageSujet: Re: voi che sapete che cosa è amor (stellon) Dim 17 Sep - 19:04


Lennon & Stella
Oggi ritorno da lei


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En regardant le visage de Lennon, en regardant la photo qu'elles venaient de faire ensemble, Stella pouvait voir que son amie était heureuse. Vraiment heureuse. Plus encore, elle l'était tout autant qu'elle et c'était cela qui la touchait en réalité. Elle l'avait invité à vivre ce voyage tout simplement magnifique avec elle et pourtant c'était Lennon qui la remerciait d'être venue avec elle. C'était le monde à l'envers. Mais Stella se rendait compte de la chance qu'elle avait de visiter un si beau pays. Qui plus est, avec Lennon. C'était étrange, entre elles. Elles étaient amies et pourtant la belle mannequin ne se sentait pas avec elle comme elle se sentait avec ses autres amies. Avec Lennon, elle avait la sensation d'être totalement, à cent pour cent, elle-même. Ce qui était plutôt étrange lorsqu'elle pensait au fait qu'à la base la comédienne la détestait. Et puis, c'était comme si son cœur battait d'une manière différente soudainement. Non, ce n'était pas simplement à cause du coucher du soleil de Venise. C'était les mots de Lennon, mais aussi ses gestes. Stella était complètement épanouie à cet instant précis. Comme si tout les soucis du quotidien s'étaient volatilisés.

Laissant échapper un petit rire aux paroles de Lennon, se rappelant de cette anecdote à l'aéroport, Stella se contenta de répondre aux secondes. Je crois bien que moi aussi. Là, tout de suite, Stella se sentait libre. Elle avait l'impression pour la première fois de pouvoir vivra sa vie exactement comme elle l'entendait. Et c'était peut-être pour cela qu'elle ne s'arrêtait pas de sourire comme une enfant de dix ans à qui on aurait offert une barre de chocolat. Oui j'ai l'impression que ça fait dix jours que je n'ai pas mangé. Et j'ai tellement hâte de découvrir la cuisine italienne. Stella se plaça alors derrière Lennon pour regarder le guide touristique avant de repérer le restaurant idéal. Elles se mirent alors à marcher l'une à côté de l'autre, sous le soleil couchant. Elle avait les étoiles pleins les yeux, Stella. Des étoiles qui ne disparaissaient pas lorsqu'elle posait ses yeux sur Lennon. Tu me fais vivre un moment magique. Sans s'en rendre compte, elle attrapa alors sa main dans la sienne, elle était comme... Ailleurs, Stella.


c élissan.


Dernière édition par Stella J. Harper le Mer 27 Sep - 19:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
radioactive
avatar

en savoir plus sur moi
▵ posts : 829
▵ arrivé(e) le : 18/06/2017
▵ avatar : Lily Collins ღ

MessageSujet: Re: voi che sapete che cosa è amor (stellon) Sam 23 Sep - 20:40

Voi che sapete
Stella & Lennon
Che cosa è amor ∞ Donne, vedete s'io l'ho nel cor. Quello ch'io provo vi ridirò. E per me nuovo, capir nol so. Sento un affeto pien di desir, ch'ora è diletto, ch'ora è martir. Gelo, e poi sento l'alma vampar e in un momento torno a gelar; ricerco un bene fuori di me, non so ch'il tiene, non so cos'è. (Mozart) © code by ÉLISSAN
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lennon aurait pu croire qu’en étirant ses bras et en les élevant, bien tendus jusqu’au bout des ongles, elle aurait subitement été dotée d’ailes et capable de s’envoler. Elle se sentait comme ça, des papillons dans le ventre, aussi libre que l’air, aussi fantastiquement vivante, légère et joueuse que la flamme et la brise ; elle était les quatre éléments tous à la fois, et elle avait ce sourire large et radieux qui ne la quittait pas. Sans s’interroger sur ce bonheur, elle le prenait et le savourait pleinement, de sorte qu’elle n’aurait pas de regrets quand ce ne serait plus qu’un souvenir, elle en aurait joui jusqu’à l’user – elle était à Venise avec Stella, et si elle refusait de se poser des questions sur le pourquoi de son humeur fantastique, c’était peut-être pour ne pas trop s’avouer que le deuxième facteur y était pour beaucoup.
Pas trop, pas trop.

Les deux filles passèrent plusieurs minutes penchées sur le guide touristique, à la recherche du restaurant idéal et pas trop éloigné à la fois. Elles étaient si proches que Lennon pouvait sentir le souffle de Stella sur son visage. D’un geste mécanique, elle remit une mèche de cheveux derrière son oreille, avant de pointer un nom du doigt sur la page. Il l’inspirait, et avait l’air de n’être qu’à quelques rues. Elle tourna la tête pour quêter l’approbation de son amie.
« On y va ? »

Une fois ceci décidé, elles se mirent en marche, Lennon tenant la carte dépliée devant elle et tentant de suivre des yeux le tracé des chemins. La main de Stella se glissa dans celle qu’elle avait de libre, et là, la drôle de sensation qu’elle avait déjà eue plus tôt la ressaisie. C’était dans sa cage thoracique, presque tout en haut, du côté gauche, et c’était comme un violent pincement.
Sur le moment, cela lui fit mal, mais ensuite elle se détendit et se laissa envahir par autre chose de beaucoup plus doux. Leurs doigts s’entremêlèrent et elle serra sa main, fort d’un coup, puis la relâcha un peu, tout en la gardant prisonnière.
« C’est toi, ma petite magicienne ! »
Il était vrai qu’avec son adorable sourire, ses cheveux roux brillant dans la lumière déclinante et son aptitude à transformer en or tout ce qu’elle approchait, elle avait tout d’une fée. Lennon rit légèrement, avant de retourner la tête et de ralentir le pas. Elles approchaient d’une terrasse peu remplie ; l’enseigne du restaurant luisait doucement.
« Tiens, je crois que c’est là. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 501
▵ arrivé(e) le : 15/10/2016
▵ avatar : Bella Thorne

MessageSujet: Re: voi che sapete che cosa è amor (stellon) Lun 25 Sep - 18:23


Lennon & Stella
Oggi ritorno da lei


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Marchant en direction du restaurant, sa main s'était laissée glisser à l'intérieur de celle de Lennon. Et cela lui faisait tout drôle. Ce qu'elle ressentait, là, c'était étrange. Ce n'était pas la première fois qu'elle le ressentait en sa présence, lorsque leurs mains se touchaient. Mais c'était la première fois qu'elle le ressentait si sérieusement. Oh oui, elle se rappelait bien de la soirée d'anniversaire de la belle brune. Mais elles étaient ivres, toutes les deux. C'était différent, non ? Alors que là, à cet instant précis, tout était bien réel. Tout était si réel. En réalité, c'était comme si jamais rien auparavant ne l'avait été autant. Et il avait fallu parcourir des milliers de kilomètres pour se rendre compte qu'un sentiment si grandiose pouvait bien exister dans le cœur de la belle rousse.

Et en entendant les paroles de Lennon, ce sentiment ne faisait que grandir. Sa petite magicienne. C'était adorable comme surnom, elle l'aimait. Alors dans un sourire, elle reprit la parole d'un ton enjoué. Ça me conviens comme rôle! Quoi de plus beau que la magie. Alors si aux yeux de Lennon, la magie c'était elle, elle devait la voir comme une personne magnifique... Sûrement bien plus qu'elle ne l'était en réalité.

Une fois arrivées au restaurant. La jolie mannequin se rendait compte qu'elle était toujours en train de tenir la main de son amie. Elle lui tenait la main... En marchant dans la rue... Est-ce que ça voulait dire quelque chose ? A partir d'une certain âge on ne tient plus la main à une simple amie en publique non ? Elle sentait alors une petite gêne l'envahir, mais à la fois elle se sentait bien. Elle ne savait pas comment agir, mais un serveur était alors venue les interrompre pour leur proposer une table. Voilà. Stella lâchait alors la main de Lennon, allant s'installer avec elle. Comme j'ai hâte de goûter de la cuisine italienne! Elle avait les yeux brillants rien qu'en y pensant, ou bien c'était le fait d'avoir Lennon juste assise en face d'elle qui lui faisait cet effet. Alors, tes parents pensent que tu sors avec quelqu'un? Demanda-t-elle, l'air de rien. Il était vrai que cette question lui trottait dans la tête, et jusque là elle n'avait pas osé la poser.


c élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
radioactive
avatar

en savoir plus sur moi
▵ posts : 829
▵ arrivé(e) le : 18/06/2017
▵ avatar : Lily Collins ღ

MessageSujet: Re: voi che sapete che cosa è amor (stellon) Mer 27 Sep - 19:51

Voi che sapete
Stella & Lennon
Che cosa è amor ∞ Donne, vedete s'io l'ho nel cor. Quello ch'io provo vi ridirò. E per me nuovo, capir nol so. Sento un affeto pien di desir, ch'ora è diletto, ch'ora è martir. Gelo, e poi sento l'alma vampar e in un momento torno a gelar; ricerco un bene fuori di me, non so ch'il tiene, non so cos'è. (Mozart) © code by ÉLISSAN
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tandis qu'elle se laissait aller à presser sa main dans la sienne, Lennon ne pensait qu'à la façon dont les rayons chauds du soleil jouait dans la chevelure de Stella, et encore et toujours, qu'elle était heureuse. Pas à leur baiser, le soir de son anniversaire. Pas non plus aux deux pincements qu'elle avait ressenti. Tout cela, elle ne l'avait non pas oublié, mais refoulé. Ça ne pouvait pas être sérieux - un baiser, mais qu'est-ce que c'était donc ? Elle en avait donné tant d'autres, et jamais par amour. Quant à son corps, depuis quand pouvait-on interpréter sûrement les signaux étranges qu'il envoyait parfois ? Les petites douleurs, les élancements, les coups de froid et de chaud. À moins qu'elle ne soit malade, cela ne voulait rien dire.
Inutile de se creuser la tête là-dessus.
Seul le bonheur était réel, palpable et éclatant.
« Avec toi, j'ai l'impression que n'importe quel miracle peut arriver ! »
Où avait-elle caché sa baguette magique ?
Lennon gardait ses doigts entremêlés aux siens.

Quand elles arrivèrent au restaurant, tout lui parut s'accélérer. Stella lâcha sa main et elle fut incapable, pendant plusieurs secondes, de réaliser autre chose qu'il y avait désormais un espace vide en elle. Elle referma son poing ; rien à faire. Sa propre substance était insuffisante à combler sa paume creuse. Sans qu'elle ait compris comment, elles se retrouvèrent à une table, assises l'une en face de l'autre, et il semblait qu'il y avait des kilomètres entre elles.
Sottises.
Comme Stella souriait, elle fit de même, cherchant à reprendre son habituelle allure assurée. Oh, cette question-là. C'était une drôle d'affaire. Elle se demanda comment est-ce qu'elle allait la rendre compréhensible.
« En quelque sorte... j'ai eu ma mère une fois au téléphone et je ne sais plus trop qu'elle phrase je lui ai dit, pour qu'elle croit ça. J'avoue que c'est lâche mais je n'ai pas osé la détromper. Ça me met moins de pression pour quelques mois. Non pas que mes parents m'en mettent vraiment une mais... je n'ai jamais été sérieusement en couple, et ils sont persuadés que ça m'arrivera un jour ou l'autre. »
Elle baissa les yeux sur la carte, cherchant les traductions anglaises au bas des noms de plats en italien.
« Et toi, tu l'as déjà été ? Ou... tu l'es ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 501
▵ arrivé(e) le : 15/10/2016
▵ avatar : Bella Thorne

MessageSujet: Re: voi che sapete che cosa è amor (stellon) Dim 1 Oct - 19:21


Lennon & Stella
Oggi ritorno da lei


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lorsqu’elle entendait les mots de Lennon, chacun de ses mots depuis que tout allait mieux entre elles, Stella sentait son cœur de réchauffer. Considérablement. Elle avait cette étrange impression qu’il était tout fragile, son cœur, en temps normal. Tout fragile et froid. Et Lennon, c’était comme si sans le savoir, sans même surement s’en douter, elle parvenait à le rendre un peu plus solide et l’embrasait à la fois. « J’ai l’impression que n’importe quel miracle peut arriver », elle n’imaginait même pas à quel point l’effet qu’elle avait sur elle en était un, de miracle.

Mais elle ne répondait pas, se contentant de sourire. Elle ne savait pas quoi dire, comment réagir. Elle se sentait totalement démunie et pourtant, étrangement, cela lui plaisait. Elle aimait être déconcertée comme elle l’était en compagnie de Lennon. Peut-être simplement parce que pour le moment, elle n’avait conscience de rien. Elle n’avait conscience de rien et elle se contentait de se laisser vivre.

Seulement, soudainement, les paroles de Lennon ou plutôt ses explications venaient interpeller Stella. Relevant les yeux de la carte, elle avait ce sentiment de déjà-vu. Lennon n’avait jamais été vraiment en couple, et ça, elle connaissait. Mais pourtant elle ne pouvait s’empêcher d’être un peu étonnée. Elle savait qu’au premier abord Lennon pouvait avoir l’air un peu sauvage, mais c’était une fille géniale. Elle en était persuadée. Et n’importe quelle personne aurait de la chance d’être avec elle. Alors elle esquissa un sourire à ses paroles. Je crois que c’est ça des parents… Lennon l’amusait. Elle savait toujours la faire rire. Elle avait tellement de qualités. Et puis, c’est évident que ça t’arrivera un jour. Elle le pensait réellement, ça. Et pourtant, elle ne comprenait pas pourquoi elle était un peu gênée en disant ces quelques mots.

Mais après quelques instants, elle entendit la question de Lennon. Est-ce qu’elle été en couple ou bien l’avait été par le passé. C’était la question pour Stella. La question à laquelle elle donnait toujours une réponse bien compliquée, n’arrivant pas à s’expliquer. Ayant peur d’être jugée. Mais avec Lennon c’était autre chose. Non je suis… Célibataire. Et je n’ai jamais été vraiment en couple non plus, enfin je ne me considère jamais en couple. Sauf une fois. Elle savait que c’était étrange de dire cela. Elle savait qu’elle pouvait passer pour une fille légère avec ces paroles. Mais elle savait aussi, tout du moins elle était persuadée, que Lennon la comprendrait. Elle ne se sentait jamais bien avec un garçon, jamais aucun d’eux ne cherchait réellement à la connaître. Sauf une fois, avec Sweem. Le garçon parfait, en sommes. L’homme avec qui elle aurait pu être heureuse. Et pourtant, il lui avait manqué quelque chose dans cette relation, alors elle l’avait quitté et elle avait tout gâché. Peut-être que c’était elle le problème, au fond… Tu vois j’ai l’impression qu’aucun garçon ne… Ne cherche vraiment à me connaître. Tout ce qu’ils voyaient, c’était la belle mannequin et c’est tout. Alors qu’elle était bien plus que cela. Et puis… Je ne me sens jamais pleinement bien dans une relation. J’ai l’impression qu’il me manque quelque chose… Peut-être que je suis trop compliquée… Elle marqua alors un silence, vraiment gênée soudainement. Et je ne sais pas du tout pourquoi je te raconte tout ça… Mais si… C’était parce que c’était Lennon.



c élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
radioactive
avatar

en savoir plus sur moi
▵ posts : 829
▵ arrivé(e) le : 18/06/2017
▵ avatar : Lily Collins ღ

MessageSujet: Re: voi che sapete che cosa è amor (stellon) Mer 4 Oct - 17:58

Voi che sapete
Stella & Lennon
Che cosa è amor ∞ Donne, vedete s'io l'ho nel cor. Quello ch'io provo vi ridirò. E per me nuovo, capir nol so. Sento un affeto pien di desir, ch'ora è diletto, ch'ora è martir. Gelo, e poi sento l'alma vampar e in un momento torno a gelar; ricerco un bene fuori di me, non so ch'il tiene, non so cos'è. (Mozart) © code by ÉLISSAN
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tout à coup, elle s’était mise à parler. À parler beaucoup trop ; à dire des choses qu’elle n’aurait pas dites, en tous cas pas comme ça, sans le moindre doute à n’importe qui d’autre. Elle déballait tout, son vécu et ce qu’elle avait au fond du coeur, ce qui revenait à pas grand-chose.
Une ou deux fois, peut-être plus, elle avait été ce qu’on appelait en couple. Elle n’aurait pas su dire combien de fois au juste, parce que ça n’avait pas du tout été sérieux. Au moins de son côté. Ça avait eu un aspect rassurant, ces relations de quelques mois de lycéenne. Des mains qu’on prend, des noms et des baisers qu’on donne mais sans qu’il ne se passe rien d’autre, pas de feu d’artifice, pas de rougeur aux joues ou de chagrins incommensurables comme en étaient peuplés les films et la littérature. Rien à craindre. Pas de douleur susceptible de lui tomber dessus.
Avec le temps, elle en était venue à la conclusion qu’il y avait une partie d’elle-même qui ne fonctionnait pas. Elle devait être incapable d’aimer, et ça l’arrangeait bien. Elle avait poussé de grands soupirs de soulagement tout en donnant d’autres baisers, en capturant des sensations très passagères sans se préoccuper d’y mettre une étiquette. Aux yeux du monde, celle d’aventure devait convenir.
Sa vie sentimentale lui allait parfaitement comme elle était, et pourtant, elle aurait été incapable d’expliquer tout cela à ses parents qui s’attendaient à voir leur unique fille la bague au doigt un jour ou l’autre. Elle la trop franche, avec ses mots de pierre et de couteaux, elle n’osait pas… elle n’en n’avait tout simplement pas le courage. Elle préférait laisser couler les choses, et tant pis s’ils se faisaient des idées après.
Elle remettrait les choses aux clairs plus tard. Un jour où elle serait de bonne humeur.
Elle sourit doucement pour acquiescer à la remarque de Stella, comme quoi ça devait être dans les caractéristiques de tous les parents de s’intéresser de près à ces questions… mais la suite la troubla. Elle perdit son sourire. D’ordinaire, elle se mettait directement sur la défensive, mais là ce réflexe ne lui vint pas. Elle eut juste l’air plus grave pendant quelques secondes, bien que sa voix resta très douce.
« Je ne crois pas, non. »

Elle se sentit mauvaise en demandant à Stella si elle avait déjà été en couple ou si elle l’était ; presque intrusive. Non, en fait… elle avait l’impression de toucher à un sujet sensible, et de désirer entendre sa réponse autant que de la craindre. Ce qui était ridicule. La façon dont elle avait posé sa question lui paraissait assez étrange, et elle chercha tout de suite après à se donner l’air de rien, tout en écoutant attentivement les paroles de la jolie rousse.
Oh.
Oh.
Elle ne sortait avec personne.
Elle ne l’avait jamais vraiment fait.
Oh-oh.
Lennon ne savait pas exactement ce qu’elle ressentait au juste, aussi préféra-t-elle se noyer dans une vague de compassion plutôt que de s’interroger à ce sujet.
« Je crois que je vois. »
Elle parvenait très bien à s’imaginer une Stella papillonnant un peu, telle qu’elle lui était apparue au cours des premières soirées où elle l’avait croisée, ne trouvant son bonheur nulle part, se sentant incomprise. Et pour cette Stella-là, une Stella encore différente de toutes celles qui s’étaient déjà ouvertes à elle, elle avait de la peine.
Oh-oh.
« Une fille comme toi a le droit d’être difficile. Tu mérites quelqu’un… tu mériterais un télescope, pour qu’il puisse te voir telle que tu es, toute entière. »
De nouveau, elle sourit – elle avait l’impression de ne faire que cela, en continu, avec Stella. Et sa main traversa l’espace qui les séparait, au centre de la table, pour se poser sur celle de la rousse. Un geste amical, rien de plus.
Un réflexe.
À présent, comme cela, elle se sentait comme tout à l’heure.
« Je ne sais pas, mais j’ai envie de te remercier de le faire. »
Elle cherchait à capter son regard, à s’y laisser glisser et à ne plus en sortir. Jamais. Ou du moins, pas avant quelques minutes. Les secondes s’étiraient et elle aurait pu rester toujours dans cette bulle de bonheur qui semblait les avoir toutes les deux coupées du monde. Mais il y avait les autres, autour, le bruit des couverts et celui, bourdonnant, des discussions en italien. Le silence lui fit drôle, tout à coup.
« Je… je ne suis pas très bonne pour converser je crois. Raconte-moi quelque chose sur toi que je ne sais pas encore, tu veux bien ? »
Elle n’avait pas baissé les yeux, seule sa voix était moins assurée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 501
▵ arrivé(e) le : 15/10/2016
▵ avatar : Bella Thorne

MessageSujet: Re: voi che sapete che cosa è amor (stellon) Sam 14 Oct - 18:48


Lennon & Stella
Oggi ritorno da lei


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En voyant le regard de Lennon posé sur elle, elle avait le sentiment pour la première fois d’être comprise. Elle avait le sentiment qu’elle ne lui dirait pas, comme tous les autres, qu’elle était trop compliquée. Qu’elle n’était pas comme toutes ces personnes lui affirmant qu’ils ne comprenaient pas comment elle pouvait être célibataire. Elle avait la sensation qu’avec Lennon tout était différent. Qu’elle pouvait être simplement elle-même et peu importe l’image qu’elle aurait. C’était ça, oui. En réalité avec Lennon elle ne se souciait pas de son image, parce que quoi qu’il arrive elle savait que maintenant elle avait sa place dans le cœur de la brune et que rien ne viendrait changer ça. Alors qu’en temps normal, elle avait cette peur, cette angoisse constante de ne pas être aimé pour ce qu’elle était. Mais Lennon, elle la rassurait. Elle la rassurait mieux que personne, et plus encore, ses mots étaient adorables. Ses mots envers elle étaient adorables, et sincères aussi. La belle mannequin pouvait le lire dans ses yeux. Elle esquissa alors un léger sourire, intimidée par ses paroles, elle avait l’impression d’être une merveille à ses yeux. Même si elle ne parvenait pas toujours à comprendre pourquoi. Stella sentit alors la main de son amie se poser sur la sienne, elle l’agrippa alors à son tour, la serrant au creux de la sienne. T’es toujours si gentille avec moi… Elle avait l’impression de ne même pas le mériter. Elle ne méritait pas de se sentir comme une princesse comme c’était le cas avec Lennon.

Et puis si au départ elle n’avait pas su comprendre pourquoi est-ce qu’elle s’était mise à lui raconter sa vie de la sorte, c’était une toute autre histoire à cet instant. Maintenant elle comprenait, maintenant elle comprenait pourquoi elle avait eu besoin de se confier comme cela suite à la question de Lennon. C’était parce qu’elle était bien plus importante pour elle qu’elle ne l’aurait imaginé. C’est parce que… Je me sens bien avec toi. Alors c’est à moi de te remercier. Elle le pensait sincèrement. Plus encore, c’était ce qu’elle ressentait tout au fond de son cœur. Et elle se devait de le lui dire.

Mais soudainement le silence s’était emparé de la salle, et c’était ce moment qu’avait choisi Lennon pour lui demander de lui dire quelque chose. Quelque chose sur elle qu’elle ne savait pas. Alors la belle rousse réfléchit quelque instant, elle ne voulait pas lui dire quelque chose qui n’avait pas d’importance, parce que Lennon en avait à ses yeux. Et puis soudainement, elle se décida alors à lui dire quelque chose d’intime… J’ai toujours voulu… Enfin j’aimerai… J’aimerai être infirmière. Elle ne savait pas comment aller le prendre son amie. La plupart des gens lui diraient sûrement qu’elle était dingue, qu’elle était mannequin et qu’elle voulait aller s’ennuyer avec un travail si épuisant qu’infirmière, mais elle était certaine que Lennon ne lui dirait pas cela. Elle était certaine qu’elle comprendrait qu’elle voulait se rendre utile, faire quelque chose d’important.



c élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

voi che sapete che cosa è amor (stellon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-