AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 friendship never end (jae)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 396
▵ arrivé(e) le : 09/07/2017
▵ avatar : troian bellisario, la bella.

MessageSujet: friendship never end (jae) Lun 11 Sep - 21:56

friendship never end
MUSE & JAE - Il n'y a pas d'ami, il n'y a que des moments d'amitie.


La journée avait été plutôt calme, je n’avais eu que deux enfants à garder aujourd’hui et ce ne sont pas les plus turbulents. De plus, l’école ayant reprit, je ne les avais que le matin tôt, le midi et quelques heures le soir. J’appréciais ce métier pour ces moments de répits, pour la douceur des moments partagés avec eux. Et puis, ça me laissait temps pour être tranquille, me reposer parce que je m’épuise vite a cause de médicaments et de la maladie. Mais je m’accordais tout de même des moments de plaisir et de détente avec mes amis et mes proches. C’est d’ailleurs ce que j’avais prévu de faire ce soir, en compagnie de l’une de mes meilleures amies. Nous nous connaissons depuis quelques années grâce au babysitting que nous faisions toutes les deux. Toute de suite nous nous sommes bien entendus et notre amitié a prit forme. Aujourd’hui, nous nous sommes très proche et nous nous racontons presque tout. Evidement, elle ne sait rien pour ma maladie, comme la plupart des personnes qui m’entourent. Seuls ma sœur et Gareth savent pour la maladie, et pour l’instant, les choses ne changeront pas. D’ailleurs, j’allais profiter de cette soirée pour lui parler de cet homme, rencontré il y a peu de temps mais a qui je me suis tellement attachée. Il a été là pour moi dans des moments très important. De plus, il est le premier avec lequel je me laisse aller sans vraiment penser au futur. C’est ce comportement étrange que j’ai avec lui qui me fait penser que j’éprouve quelque chose de nouveau, que je m’interdisais auparavant. Avec Jae, je sais que je peux en parler librement et qu’elle sera de bons conseils. Elle et Blueberry sont mes meilleures amies, et ça ne changera jamais.

Je devais la retrouver dans un bar branché de la ville ou nous avons l’habitude de nous réunir. Notre endroit a nous, pas la peine de dire ou l’on se voit, la réponse est déjà toute faite. C’est ça se prendre de bonnes habitudes avec les personnes qu’on aime. Assisse à une table à l’intérieur du bar, je commandais deux verres de vins pour elle et moi en l’attendant. Je savais déjà ce qu’elle voulait boire. J’aperçois sa silhouette à l’entrée du bar, lève la main et la secoue pour qu’elle me repère. « Salut ma belle. » Nous nous saluons d’une accolade et nous asseyons l’une à coté de l’autre, nos verres arrivant au même moment. « Je t’offre le premier verre. » Annonçais-je à mon amie, sourire aux lèvres. Nous trinquons alors avant de gouter au breuvage délicieux. « Comment tu vas ? » Demandais-je naturellement, voulant prendre des nouvelles de mon amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOVEMBERcouple.
avatar
NOVEMBER ♡ couple.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2178
▵ arrivé(e) le : 19/03/2016
▵ avatar : Dakota perfect Johnson

MessageSujet: Re: friendship never end (jae) Mar 19 Sep - 18:55


Muse & Jaelyn

friendship never end


Je me sens nauséeuse et je ne sais pas quelle en est la cause. J’ai une sale tête et dans… Merde trois quart d’heures je rejoins Muse, pour aller boire un verre. Je ne vais jamais y arriver. Je ne fais pas en réalité : un sushi qui passe mal, une angoisse, une énorme angoisse. Je crois que mentir à mes proches provoquant un énorme drame dans ma vie, j’ai l’impression en tous les cas que c’est le cas. Je ne sais pas quoi faire pour me regarder encore en face dans un miroir et les affronter. Blueberry, Murphy, et maintenant Muse. Je ne sais pas, dans combien de temps je risque de creuser ma tombe. Mes relations avec Gareth sont.. étranges pour ne pas dire chaotique. Je ne sais jamais sur quel pied danser, parfois il est entreprenant et hyper dragueur avec moi, parfois il me repousse comme jamais me faisant sentir comme une moins que rien. Oui une moins que rien. STOP. Je décide de ne pas y penser, si j’ai accepté de retrouver Muse c’est pour passer un moment de détente en sa compagnie, j’en ai besoin réellement. Et je veux pouvoir m’amuser comme une petite folle, m’éclater et faire la fête. Cependant, et bien je suis de celle qui ne sait pas vraiment m’amuser et j’ai peur de gâcher par la même occasion la soirée de Muse. Ni une ni deux, j’enfile la première tenue que je trouve, je quitte ma maison… Je vis avec lui, je trouve encore cela… bizarre, et je me dirige vers le bar branché où je retrouve souvent Muse. Les cheveux détachés, un peu de maquillage, je sors de mon quotidien et je suis un peu moins coincé. Je cache légèrement ma bague, je n’ai pas envie de parler de mariage, d’amour parfait et tout ce qui va avec, ce n’est tellement pas moi. Ce soir j’avais juste envie d’être moi tout simplement. Lorsque j’entre dans le bar je la vois au loin me faire un signe de la main que je réponds immédiatement. Elle est là… Je m’approche d’elle et la serre dans mes bras une micro seconde. « Salut toi ! » Je lui souris avant de m’installer près d’elle et d’ôter ma veste, la chaleur était impressionnant et je savais qu’en buvant un verre j’aurai encore plus chaud. Je n’allais pas faire d’excès je ne me sentais pas dans une forme olympique. « Super merci, je t’offrirais le prochain. » Je me tournais vers le serveur, barman enfin le mec quoi pour commander une téquilla. Je me tournais vers elle, faire des choses de mon âge me fit un bien fou, ce bien dont j’avais tellement besoin. A la question qu’elle posait je réfléchissais un instant. Comment allais-je ? Je tirais sur ma manche afin de cacher la bague. « ça va plutôt bien et toi ? » Je l’observais elle semblait aller bien même si je la trouvais plus amincie que la dernière fois et peut-être un peu fatiguée. Je fronçais les yeux. « Tu sembles fatiguée ? » Même si elle souriait même si elle allait bien, elle semblait je ne sais pas trop, puis c’était ma façon à moi d’éviter de parler de moi, je n’aimais concrètement pas ça.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 396
▵ arrivé(e) le : 09/07/2017
▵ avatar : troian bellisario, la bella.

MessageSujet: Re: friendship never end (jae) Lun 9 Oct - 23:32

friendship never end
MUSE & JAE - Il n'y a pas d'ami, il n'y a que des moments d'amitie.


Je vois dans ce moment avec Jaelyn, l’opportunité de parler enfin de ma relation avec Gareth. Enfin, il n’y a pas vraiment grand chose entre nous. Nous avons couché ensemble une fois puis nous nous sommes revus mais rien de plus ne s’est passé. Mais moi, j’ai la conviction qu’il pourrait y avoir quelque chose de plus sérieux entre nous deux. En tout cas, c’est ce que j’imaginais dans mes pensées, seule dans mon lit lorsque je divaguais en pensant à cet homme. C’est le premier a qui je me donne depuis l’annonce de mon cancer et je vois ici un signe clair qu’il est spécial dans ma vie. La preuve que je ne dois pas me morfondre, que la maladie va me tuer mais qu’en attendant je dois profiter et pas me couper du monde réel. Après tout, n’importe qui a ma place profiterait des moments a venir plutôt que de les éviter. Assise a table, mon amie venait de me rejoindre quand je commandais deux verres pour elle et moi, a mes frais. « c’est pas le dernier de la soirée. » Dis-je, clin d’œil a l’appui. Je pensais déjà que nous passerions la soirée a nous boire des canons, discutant garçon et mode. Comme deux vrais filles non ? Elle répond a ma question disant que tout va bien. Pourtant je la trouvais étrange, ou différente de d’habitude. Mais bon après tout, nous avons tous nos soucis. « Tout va bien. » Dis-je sincèrement. Le semblant de relation avec Gareth me fait vivre. Bien le cancer soit toujours là pour me rappeler que ma vie ne sera pas assez longue pour entreprendre quelque chose de sérieux. Mon amie me dit que je semble fatigué. J’écarte les yeux. C’est vrai que les médicaments m’affaiblissent beaucoup et cela se voit souvent sur mon visage. « Ouais, j’ai pas beaucoup dormi cette nuit. » Dis-je simplement comme excuse, refusant encore de parler de ma maladie a mes proches. J’ai encore le temps avant de leur dire. Je veux profiter sans voir la pitié sur leur visage. « Et puis je passe beaucoup de temps avec un homme. Forcément, ça fatigue. » Dis-je en riant, insinuant tout de suite que j’avais une chose important auquel je dois absolument lui parler. « Et oui, l’éternelle célibataire que je suis a un semblant de relation avec quelqu’un ! » M’exclamais-je en riant, montrant mon bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOVEMBERcouple.
avatar
NOVEMBER ♡ couple.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2178
▵ arrivé(e) le : 19/03/2016
▵ avatar : Dakota perfect Johnson

MessageSujet: Re: friendship never end (jae) Dim 22 Oct - 18:17


Muse & Jaelyn

friendship never end


Il s’agissait surement de L’OCCASION de se changer les idées, de penser à autre chose que ce mariage et ma vie personnelle. Je pouvais tout à fait faire cela, oublier mon mari, mes emmerdes, les examens, les concours, les doutes et tout ce merdier. Je voulais m’enivrer d’alcool et m’amuser, je voulais profiter de Muse et penser à autre chose et pourquoi parler à cette dernière de mon plan d’organiser un enterrement de vie de jeune fille de Blue et avoir de ses idées, dans l’espoir qu’elle les trouve superbe. Je souriais à ses mots. « Ce n’est que le premier d’une longue liste. » Je riais légèrement surprise par cette sensation étrange. J’en avais marre de devoir prouver à tout le monde que je m’étais mariée par amour. Certes, ce n’était pas le cas, mais j’en avais assez de devoir me justifier, comme si j’étais incapable de cela. En même temps, il n’y avait pas jusque là, d’homme dans ma vie. Quelle merde ! Et une fois encore j’y pensais. Merde, re merde. Je l’observais avec un peu d’attention dans l’espoir de donner une explication à la tête qu’elle avait. Elle semblait heureuse, oui vraiment mais en même temps elle semblait extrêmement fatiguée. Je désirais savoir ce qui se passait. Je laissais échapper un sourire et tentais de faire taire les alarmes qui sonnaient dans ma tête. Je m’inquiétais toujours de trop. Je buvais une gorgée de ma boisson avant d’entendre ses paroles. Que quoi ? Je manquais de tout cracher ce n’était clairement pas prête à entendre cela. « N’aurais-tu pas quelque chose à me dire ? » L’œil pétillant j’observais mon amie. Elle n’avait pas vraiment de relation ces derniers temps où en tous les cas elle ne me l’avait pas dit. Mais il fallait croire que désormais c’était une chose réelle. Elle semblait s’être entiché d’un homme. Oh j’étais contente pour elle, trouver quelqu’un avec qui partager sa vie avait quelque chose de réconfortant j’imagine. Blueberry, maintenant Muse. Et ben… il semblerait que les choses se passent bien pour elles. Je ne pouvais être qu’heureuse, même si une pointe d’angoisse me transperça. Le bonheur, pouvais-je le trouver dans les bras d’un homme ? Je refusais de penser à cela, parce que je connaissais la réponse, non, et elle m’était effrayante. Ma situation était trop complexe. « Tu sors donc avec quelqu’un ? » Me concentrer sur son bonheur devenait une nouvelle priorité, elle méritait cela. Elle méritait tout le bonheur du monde. Je m’approchais d’elle, la ferme attention de l’interroger comme il se doit. « Je veux tout savoir, prénom, âge, profession, sexyttiude. Enfin tous les critères primordiales concernant un homme. » Je lui avouais un énorme sourire barrant mon visage, j’avais hâte de connaître la cause de son bonheur.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 396
▵ arrivé(e) le : 09/07/2017
▵ avatar : troian bellisario, la bella.

MessageSujet: Re: friendship never end (jae) Jeu 26 Oct - 22:00

friendship never end
MUSE & JAE - Il n'y a pas d'ami, il n'y a que des moments d'amitie.


Chaque seconde qui passaient avec mon amie, j’hésitais a tout lui révéler, tout lui balancer sur mon cancer. Parfois je me dis que je suis méga égoïste de ne rien dire, mes proches seraient surement heureuses à leur façon de savoir qu’ils doivent me soutenir. Mais je me dis que même sans le savoir, mes amis et ma famille donne beaucoup. Etre à leur coté c’est déjà merveilleux. Je me dis souvent que des personnes dans le même cas que moi n’ont personne et doivent se morfondre seul chez eux, ou faire bien pire. Alors je me sens chanceuse d’avoir autant de monde autour de moi. Et surtout, j’ai des sœurs merveilleuses. Et maintenant, j’ai Gareth. Le seul homme au courant de ma maladie et le seul qui me peut vraiment comprendre mes malheurs, le seul qui me connaît le mieux maintenant. D’ailleurs, j’étais décidé à parler de lui avec mon amie. « J’ai peut-être quelque chose à dire. Peut-être. » Dis-je en riant pour répondre a sa précédente affirmation. Bon maintenant plus de doute, j’allais enfin parler de ma relation secrète avec Gareth. Bien qu’il n’y avait pas grand chose. Je laisse quand même un peu de suspense et boit lentement dans mon verre. Alors elle me demande si je suis avec quelqu’un et je me rend compte que je ne pourrais pas répondre positivement. « Non, je sors avec personne mais.. y’a peut-être un homme proche de moi, qui m’intéresse. Je te jure, il est génial.. » Dis-je, le sourire jusqu’aux oreilles. Mon bonheur doit transparaitre sur mon visage c’est sûr. Ça fait tellement longtemps qu’un sourire aussi sincère s’affiche sur mon visage. Puis elle me fait rire, agissant comme une sœur inquiète et curieuse. Elle veut tout connaître de lui et je vais me faire un plaisir d’en parler. « Il a la trentaine et il est avocat. » Dis-je en souriant, fière de l’homme qu’il est. « Il est papa et vraiment, il a fait beaucoup pour moi. » ajoutais-je, pensant essentiellement à la fois ou il m’a retrouvé sur le bord de la route et qu’il m’a sauvé la vie. « J’oubli de dire le plus important ! Il est vraiment méga sexy, si tu savais ! » M’exclamais-je avec beaucoup d’entrain. Ça me fait tellement de bien de parler lui. Maintenant, j’aimerai tellement qu’elle le rencontre, qu’elle voit a quel point c’est un homme bon. Il dit souvent qu’on parle de lui comme quelqu’un de froid mais moi je connais une facette de lui merveilleuse. Et c’est le seul souvenir que je veux de sa personne. « Il s’appelle Gareth. » Dis-je pour finir, attendant la réaction de mon amie. Mais je remarque son visage surpris et fermé et je me demande immédiatement le problème. Je bouge ma main devant ses yeux, comme pour la faire remonter sur terre. « Jae ? » Demandais-je presque inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOVEMBERcouple.
avatar
NOVEMBER ♡ couple.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2178
▵ arrivé(e) le : 19/03/2016
▵ avatar : Dakota perfect Johnson

MessageSujet: Re: friendship never end (jae) Ven 27 Oct - 16:36


Muse & Jaelyn

friendship never end


N’y avait-il pas quelque chose de déprimant dans cette manière que j’avais de vivre le bonheur à travers ceux des autres ? Je n’étais pas malheureuse, j’étais en bonne santé, je travaillais, je commençais à voir la fin pour mes études et tout ça. J’imagine que je m’approchais doucement de ce bonheur. Mais savoir qu’elle avait rencontré quelqu’un me comblait de joie, parce qu’elle allait être heureuse. A l’instar de Blueberry et son mariage, je pouvais grâce à elle, me persuader que le bonheur avec quelqu’un était peut-être possible. Je n’étais pas malheureuse je le savais, juste… c’était une situation merdique, prisonnière d’un mariage qui ne fonctionnerait donc jamais. Je frappais dans mes mains quand elle m’avouait avoir peut-être quelque chose à me dire. J’étais heureuse. Oui, clairement je l’étais et j’étais curieuse de connaître cet homme qui mettait mon amie dans cet état. « J’en ai l’impression, raconte-moi. » Je voulais le vivre à travers ses yeux. La rencontre, les papillons, le sentiment qu’on ressent quand on se sent bien. Toutes ses choses, que je refoulais le plus possible. Elle n’était pas avec lui, mais après tout nous vivions au XXIe siècle et nous n’étions pas obligé de vivre tout de suite avec quelqu’un. Je l’écoutais attentivement, me détaillant cet homme mystère. Un avocat, elle faisait un bon choix, il y aurait la sureté d’argent, ça compte malgré tout. Papa, oh ça… et bien on s’en accommode après tout, c’est un papa, nous vivons dans un temps où les remariages sont fréquents. Une sonnette d’alarme retentissait dans ma tête, imaginant malgré moi, merci Gareth, son visage. Il était avocat, la trentaine, sexy comme pas possible et papa d’une adorable petite fille. Il avait tous les critères qu’on peut rechercher, si on omet son caractère de merde et sa facilité à briser mes espoirs. « Tu as l’air épanouie en tous les cas. » La pointe de jalousie que je ressentais ne me ressemblait pas et je désirais la chasser le plus rapidement possible. Je ne devais pas être jalouse du bonheur de mon amie, je ne voulais pas envier quelque chose que je ne pouvais avoir. Pourtant le sentiment grandissait en moi rapidement… Mais la suite fut pire… J’ouvrais la bouche incapable de répondre. Quoi ? Quelle était la probabilité de chance qu’un autre Gareth, avocat, la trentaine, père d’une petite fille, sexy puisse exister à Wellington ? Aucune. Je compris immédiatement ce qui était en train de se passer devant mes yeux. Elle avait rencontré le même homme qui était mon faux époux. Le seul homme qui avait pris ma vertu. Les larmes me montèrent aux yeux et j’eus envie de les claquer, au lieu de cela je les avalais avec difficulté, pas la peine de me ridiculiser devant elle. Je prenais mon verre et je le vidais d’une seule traite. J’en commandais un autre directement, j’avais besoin d’alcool, de beaucoup d’alcool. « C’est… » Quel mensonge allai-je pouvoir lui sortir ? Cet homme, son coup de cœur, était elle amoureuse ? Oh bon sang si elle était amoureuse ? Savait-elle pour son mariage ? Qu’avait-il pu lui dire ? Je comptais si peu dans sa vie finalement. Ma déception était si grande… Je n’étais finalement rien du tout. « C’est… Wow ! C’est génial… Il n’est pas marié au moins ? » Et je me rendis compte que durant tout ce temps, il n’avait fait que cela… coucher avec d’autre femme, une de mes meilleures amies tout en profitant de moi, alors que j’étais la pauvre idiote de service. Je voulais me foutre des baffes à la place, je buvais le verre d’une traite que le serveur m’amenait.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 396
▵ arrivé(e) le : 09/07/2017
▵ avatar : troian bellisario, la bella.

MessageSujet: Re: friendship never end (jae) Lun 30 Oct - 20:43

friendship never end
MUSE & JAE - Il n'y a pas d'ami, il n'y a que des moments d'amitie.


C’était la première fois que je parlais réellement de Gareth avec quelqu’un qui m’est aussi proche, et bon dieu ce que ça fait du bien. Ça fait des années que j’écoute mes amis me parler de leur bonheur, de leur amour, de leur enfant ou de leur mariage. Mais ce soir, cette fois-ci, c’est moi qui pouvait enfin montrer aux autres que je ne suis pas une femme sans vie, sans jamais rien a raconter. Le problème, c’est que personne ne sait la raison de mon enfermement, de ma perte du gout de vivre. Je me rend compte en parlant de Gareth, que ça me soulagerai aussi de tout dire sur mon cancer, mais c’est une étape que j’ai encore beaucoup de mal à franchir, et j’ai l’espoir d’avoir encore pas mal de temps avant de leur dire adieu. Jaelyn semblait heureuse pour moi, et presque surprise de m’entendre dire cela. Je ne parle jamais d’homme avec mes meilleures amies, alors je pouvais comprendre le choc lorsque je prononce ces mots. Et moi, j’étais comblée de bonheur. « Je le suis vraiment, même si je ne dois pas me faire des films trop vite. » Dis-je, parce qu’en réalité il n’y a vraiment rien de concret entre lui et moi. Nous passons pas mal de temps ensemble, nous rions et nous amusons mais, il n’a jamais franchi de pas avec moi. Pourtant je n’attends que ça, et je n’ai même pas peur de la suite. Je ne pense pas au futur, juste au présent qu’on pourrait vivre. Je continuais en prononçant le prénom de mon prétendant. Je remarque tout de suite le changement de visage de mon amie. J’imagine qu’elle connaît un homme du même nom, ou bien qu’elle pense à autre chose. Mais très vite son visage passe à la normale et j’oublis son changement court d’humeur. Il prononce un mot puis s’arrête, réfléchissant et j’attends la suite de sa phrase. Elle reprend, montrant son bonheur pour moi mais je sens quelque chose d’anormal quand elle me demande si Gareth est marié. Non, pas que je sache. Il est veuf. Et il ne m’a jamais parlé d’un quelconque remariage. Et il ne serait pas ainsi avec moi s’il était marié, non ? Ah moins que ça soit un connard comme il me l’a dit une fois. « Il est veuf. Sa femme est décédée. » Répondais-je simplement, bien que ça question m’est quelque peu froisser. « Pourquoi tu me demandes cela ? » Questionnais-je ma meilleure amie. Je n’aime pas ça. Elle n’est pas comme d’habitude. Je comprends qu’elle me cache quelque chose et je veux absolument connaître ceci. De plus, elle venait de finir son verre d’une traite, comme si elle ne se sentait pas bien. Qu’est ce qui se passe ? Je fronce les sourcils, buvant doucement mon verre. « Qu’est ce qu’il y a ? Tu es bizarre. » Demandais-je, bien décidé a connaître le problème. Je me souviens alors qu’elle travaille dans un bureau d’avocat. Elle le connaitrait. Oui, c’est surement ça et elle sait quelque chose et elle ne veut pas me faire du mal. Mon dieu, quelle désillusion. « Tu le connais c’est ça ? Tu travailles avec lui ? » continuais-je, j’avais des millions de questions à lui poser et je ne m’arrêtais pas de parler. J’appelais le serveur pour commander de nouveau verre d’alcool. Je sens qu’on en aura besoin. « tu peux tout me dire. » dis-je pour l’inciter à me parler sincèrement. J’ai peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOVEMBERcouple.
avatar
NOVEMBER ♡ couple.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2178
▵ arrivé(e) le : 19/03/2016
▵ avatar : Dakota perfect Johnson

MessageSujet: Re: friendship never end (jae) Ven 3 Nov - 17:45


Muse & Jaelyn

friendship never end


La soirée se dégrade à mesure qu’elle défile devant mes yeux. J’étais venue là pour me changer les images, peu envieuse d’avouer un faux mariage avec mon patron. Je voulais profiter de mon amie. A ma grande surprise elle avait quelque chose à m’annoncer, un bonheur prochain, une histoire naissance et je m’étais réjouie pour elle, malgré ma légendaire jalousie qui m’ordonnait d’envier ce bonheur, avant que tout s’effondre. Muse s’était entiché du seul mec aucune il ne fallait pas. Il n’était pas libre, enfin techniquement si, mais il était marié. D’ailleurs, il avait été clair avec moi, pas de relation sérieuse. M’avait-il menti ? Ne voulait-il de moi qu’un cul ? Je sentais cette boule se propager dans ma poitrine, oppressante, désagréable. Enfiler deux verres d’affilé, ne m’aidait pas à aller mieux au contraire, je me sentais défaillir. Merde. Elle se rendit vite compte que mon comportement était louche. Il l’était. Je m’inquiétais pour elle, je voulais son bonheur, j’étais cruellement jalouse de l’imaginer avec elle. Que pourrais-je imaginer quand je me comparais à Muse. J’ai toujours admiré sa beauté, son charisme et son esprit. Elle avait tout quand moi j’étais maladroite, gaffeuse et pauvre. Pauvre dans tous les sens du terme. J’étais chiante également, et vierge jusqu’à pas longtemps. J’inspirais fortement me rendant compte que c’était merdique cette situation. Un autre verre devrait m’aider. Mais non, mon silence l’angoisse je ne sais pas comment lui dire, je ne sais pas si je dois lui dire quelque chose. Si je lui dis que je suis mariée à lui, je lui mentirais parce que je ne l’aime pas, enfin il ne m’aime pas. S’il tient vraiment à elle, il le lui aurait dit non ? Je me sens dépérir, et je ne sais quoi dire. Je panique à mon tour. PUTAIN DE GARETH ! Il devrait arrêter de faire tourner la tête à toutes les femmes de cette ville, ce serait nettement plus simple à gérer. J’attends que le serveur revienne avec nos verres et je porte le mien en bouche, l’avalant une fois encore d’une traite. L’alcool brule ma gorge et je tousse plusieurs fois. Je ne tiens pas l’alcool et mon esprit commence à s’embrouiller doucement. « C’est mon patron. Je travaille pour lui depuis que je suis dans ce cabinet d’avocat. » Je ferme les yeux quelques instants avant d’ajouter, dégoutée de moi. « Veuf, père d’une petite fille, Paige, d’un premier mariage. Sa femme est morte. » Je tentais de définir ce que je connaissais de lui. « Sexy, trop surement pour être honnête. » Je relève la tête vers elle je vais briser ses espoirs. Et j’ai mal… Plus mal que la déception, que cette révélation de n’avoir jamais vraiment compté pour un homme, d’être la femme qu’on oublie, qu’on baise, mais qu’on oublie. Mais j’ai mal parce que je ne sais plus comment faire. Mentir ? Fuir, aller le castrer surement pour faire souffrir les femmes. Je la regarde et je prends un air désolée. « J’ai couché avec lui, plusieurs fois. » Je me pince les lèvres avant de lui poser la question qui me brule les lèvres. Douloureuse, encore mais nécessaire. « Vous avez couché ensemble dernièrement ? » C’est très indiscret mais s’il a couché avec elle, je vais devoir avoir une discussion avec lui, car on ne doit pas… coucher avec d’autre pendant « notre mariage » est ce seulement pour cette excuse que je veux le savoir, je refuse d’y penser…

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 396
▵ arrivé(e) le : 09/07/2017
▵ avatar : troian bellisario, la bella.

MessageSujet: Re: friendship never end (jae) Lun 4 Déc - 15:05

friendship never end
MUSE & JAE - Il n'y a pas d'ami, il n'y a que des moments d'amitie.


Il y a encore quelques minutes, j’expliquais mon bonheur a mon amie quant à ma rencontre avec Gareth, l’homme qui venait de mettre un peu de lumière dans ma vie. Mais très vite, l’une de mes meilleures amies s’est renfermée et j’ai tout de suite compris que quelque chose clochait. Alors très vite, des questions de ma part affluaient à tout bout de champs. J’ai tout de suite compris qu’elle le connaissait et je m’étais juste dis, qu’elle travaillait avec lui. Après tout, elle m’avait dit être l’assistante d’un avocat mais je n’avais pas imaginé que ça serait l’homme dont je tombe amoureuse. Deux nouveaux verres sont placés devant nous, et tout de suite, je vois un coup, attendant que mon amie réponde enfin à mes questions importantes. « C’est mon patron. Je travaille pour lui depuis que je suis dans ce cabinet d’avocat. » Voilà, pas de quoi faire tout un plat, je suis sous le charme de l’homme qui l’emploi, c’est tout. Mais quelque chose me dit que ce n’est pas tout, et mon impatience commence a se faire voir. « Veuf, père d’une petite fille, Paige, d’un premier mariage. Sa femme est morte. » Elle énonce tout ce qui correspond a Gareth, oui, mais bon ça elle peut le savoir en bossant pour lui. Pas la peine de penser autre chose, après tout, c’est rien de grave. Je finis presque mon verre, je sens que la suite de la conversation ne va pas me plaire. Mais j’essaye de rester positive, et oublier ce que j’imagine. C’est pas possible. « Sexy, trop surement pour être honnête.» Ajoute-t-elle. Pourquoi dit-elle ça ? Je la questionne du regard. « Oui, sexy. » Dis-je doucement, réalisant doucement la fatale évidence. Son regard change sur moi, comme si elle était désolée. « J’ai couché avec lui, plusieurs fois. » Mon cœur éclate en mille morceaux, mon quotidien s’effondre. Comment est-ce possible. Je ne peux pas y croire, Gareth.. elle a couché avec lui. « Tu te fous de moi ? » Au fond moi, j’espère qu’elle rigole, qu’elle me taquine. Mais je la connais, elle ne me ferait pas ça. Elle ne ment jamais. Ou peut-être ment-elle qu’au sujet des hommes avec qui elle couche. J’ai mal, je retiens mes larmes. « Vous avez couché ensemble dernièrement ? » Questionne-t-elle, brisant le silence dans mon corps. Pourquoi veut-elle savoir ça. « Non. » Répondais-je, parce que je ne veux pas étaler ma vie sexuelle devant elle, surtout maintenant que je sais qu’elle couche aussi avec. Plusieurs fois. Moi, je n’ai pu le faire qu’une seule fois avec lui, et ce, depuis des mois. Aujourd’hui, on est qu’au stade d’amis, mais comme je le dis, il se passe quelque chose entre lui et moi. Enfin, c’est ce que je croyais. « Tu couches encore avec lui ? Vous êtes ensemble ? » Demandais-je, curieuse et furieuse en même temps. En fait, j’ai surtout très mal. Il m’a trahit. Pourquoi me faire espérer s’il a une autre femme. Qui plus est, ma meilleure amie. Une larme coule le long de mon visage, j’ai envie de tout casser. Et d’aller rejoindre cette enfoiré. « Putain, mais quel connard. » Mais je réalise qu’il n’a rien fait. On ne couche pas ensemble, et il n’y a rien d’érotique ou de sensuelle entre nous. Ma réaction est excessive. Mais je.. je l’aime. « Je suis conne putain. » Continuais-je, parlant comme si je me trouvais seule. Je ne peux pas en vouloir à mon amie, elle aussi s’est faite avoir, non ? « Je sais que c’est pas sa faute, mais ça me fait chier. Ça me fait mal.. » Je voudrais éclater en sanglot, mais j’essaye d’essuyer mes larmes pour ne pas qu’on les voit. Je me sentais heureuse avec lui, j’oubliais même ma maladie. Mais maintenant, cette trahison me fait plus de mal que mes heures de chimiothérapie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOVEMBERcouple.
avatar
NOVEMBER ♡ couple.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2178
▵ arrivé(e) le : 19/03/2016
▵ avatar : Dakota perfect Johnson

MessageSujet: Re: friendship never end (jae) Dim 10 Déc - 16:02


Muse & Jaelyn

friendship never end


Cette situation me mettait mal à l’aise, je ne savais pas comment réagir face à elle, comprenant soudainement qu’il y avait un lien intime entre lui et ton amie. Je regrettais qu’une chose pareille puisse être possible, moi qui n’avait pas imaginé un tel scénario. Certes, je connaissais sa réputation, je savais qu’il y avait un certain nombre de femmes qui avait succombé à son charme, à cette façon d’éblouir en un rien de temps, mais j’avais refusé que ce soit des personnes que je connaissais. Mon estomac se nouait, je voulais me noyer dans l’alcool sans jamais en ressortir. Lorsque je détaillais des indices le concernant, je voyais qu’elle doutait, elle ne comprenait pas. Je ne pouvais pas lui dire que j’étais mariée avec lui, j’allais la blesser, mais je ne pouvais pas lui dire la vérité sinon je me mettais dans une situation impossible. Puis j’étais en colère contre Gareth, de ce qu’il provoquait en moi de ce que je ressentais pour lui. Bon sang, il ne m’avait rien promis, alors pourquoi ressentais-je cette jalousie à son égard. C’était insensé. Parce que j’étais soulagée de savoir qu’ils n’avaient pas couchés ensemble dernièrement, ça ne devrait pas me provoquer cette sensation. Au contraire, je devrais m’en foutre royalement mais je n’y arrivais pas, je n’arrivais pas à survivre à cela, et je me détestais encore plus. Je me sens soudainement mal à l’aise à ses mots, que dire… je ne peux pas lui mentir sur tous les tableaux, je vais la briser, elle semblait éperdue. BON SANG GARETH ! Pourquoi joues-tu avec le cœur des femmes. « Oui. » Je ne répondais pas clairement, on couchait ensemble, oui, on était ensemble, non mais oui, enfin c’était compliqué. C’était un enfoiré, un connard comme elle le disait et elle avait raison. Je ne pouvais qu’affirmer cela. Je tirais un peu plus sur la manche de mon haut afin de cacher la bague idiote que je portais. Je me sentais idiote, persuadée qu’il allait finir par me briser le cœur, si ce n’était pas fait. Je réalisais à quel point j’étais idiote d’attendre quoique ce soit de lui. On avait beau partagé beaucoup d’emmerdes, il restait le même enfoiré. Je l’observe, je la comprends, je me sens terriblement mal. J’ai envie de la prendre dans mes bras de la consoler mais je n’y arrive pas. Parce que je suis un monstre, sans le savoir, sans vraiment l’être je suis un monstre. « Oh… tu as des sentiments pour lui. » Et je comprends, je comprends alors qu’il n’a peut être pas fait semblant avec elle, qu’ils ont surement partagé quelque chose de plus fort et je me sens fautive, de cela. Je ne veux pas qu’elle sache que nous sommes mariés, je ne evux plus lui parlé et pourtant je me retrouve toujours à lui céder, parce qu’il dégage ce truc et qu’on a.. Non, nous n’avons rien tous les deux, il n’y a pas de truc. Juste moi qui suit conne. « Je le suis… Idiote et fautive… Je ne savais pas qu’il avait quelqu’un, si j’avais su… » Je ne l’aurai jamais laissé faire, cette histoire de faux mariage, je n’aurai jamais… Qu’est ce qui m’a pris par la tête. Je m’en voulais violement et je me sentais tellement vidée. Je ne savais plus quoi faire. J’inspirais fortement. « Deux verres s’il vous plait. » Je posais mes yeux sur elle, prenant sa main de la mienne. « Je suis tellement désolée, tellement… » soufflais-je entre mes lèvres.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: friendship never end (jae)

Revenir en haut Aller en bas

friendship never end (jae)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: new town. :: wallace court motel.-