Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Intrigue pièce six : Alaska, Eloan & Baeron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
STEREO LOVEradio gaga.
avatar
STEREO LOVE ▵ radio gaga.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3272
▵ arrivé(e) le : 31/07/2012
▵ avatar : radiohead.

MessageSujet: Intrigue pièce six : Alaska, Eloan & Baeron Lun 23 Oct - 20:40

It's halloween
intrigue.



Alaska, Eloan & Baeron.
PIÈCE SIX
Le salon est bien l'endroit parfait pour se détendre après une mauvaise journée... Mais rien n'est moins sûr dans celui-ci. Rempli de bougies, elles sont les seules lumières auxquelles vous aurez droit. Quelque part dans la pièce, sans que vous pouviez en trouver la provenance, vous entendez des enregistrements audio bien particuliers. Ils défilent les unes après les autres, et vous, vous êtes bien obligés de les écouter. Bien sûr, vous pouvez vous prêter au jeu dans un premier temps. La dame blanche, Charlie sans visage, Bloody Mary ou bien encore ce tueur qui s'est caché plusieurs jours dans la maison d'une famille avant de les tuer. Mais très vite, la voix inquiétante du magnétophone n'est pas la seule chose que vous entendrez. Des sons étranges, des grincements, des portes qui claquent qui arrivent. Et si je vous disais que certaines de ces histoires sont bien vraies ? Vous savez ce qu'on dit... Toute légende provient d'une réalité.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Intrigue pièce six : Alaska, Eloan & Baeron Mar 24 Oct - 22:43


This is Halloween

Le brouhaha assourdissant causé par l'effervescence de ces festivités tant adulées, plongeait la ville dans une ambiance à la fois énigmatique et fantasque. Le défilement usuel des passants relevait désormais d'une sorte de défilé burlesque durant lequel il fallait parvenir à allier peur et curiosité, savant mélange des plus ardus à obtenir. Certains revêtaient des costumes à faire pâlir un fantôme tandis que d'autres misaient davantage sur leur capacité à attirer les regards d'une toute autre manière. Si mon manque d'implication se remarquait aisément, ce n'était pas le cas de la blonde agrippée à mon bras. Bien décidés à pénétrer dans l'enceinte de ce manoir dit hanté, l'angoisse de ma meilleure amie était palpable. Seulement, la réception d'un sms plus qu'intrigant, m'empêchait de faire machine arrière...
L'intérieur de la demeure se montrait fidèle à la promesse que l'on nous avait vendue. Décorées avec minutie, chaque pièces semblaient avoir été pensées avec intelligence. Aucun détails n'avaient été laissés au hasard. Et alors que je m'extasiais de l'environnement dans lequel j'évoluais presque à l'aveuglette, quelque chose attira mon attention, me retenant ainsi de grimper les marches de l'escalier. Une musique légère se diffusait dans ce qui devait être le salon. Je m'engouffrai doucement dans cette pièce bercée par une lumière ensorcelante. Comme hypnotisé, je ne pris pas tout de suite conscience que la porte s'était refermée derrière moi. « Vicky ? » Loin d'être couard, je sentis pourtant des sueurs froides traverser mon dos. A la lueurs de dizaines de bougies, je dicernai à peine les silhouette qui se tenaient dans la pénombre. « Il me semble qu'on nous a enfermé ici... » dis-je sur le ton de la plaisanterie, comme pour oublier cette sensation d'oppression qui commençait à me gagner...
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1556
▵ arrivé(e) le : 24/01/2017
▵ avatar : Bridget Satterlee

MessageSujet: Re: Intrigue pièce six : Alaska, Eloan & Baeron Jeu 26 Oct - 23:02

Fêtons HalloweenElle était résolument de bonne humeur. La saison d'automne faisait sans conteste partie de l'une de ses préférées. Et Halloween, parlons d'Halloween ! Quelle fête merveilleuse ! La jeune femme s'était toujours intéressée aux origines de cet événement. Elle avait très vite appris que cette fête traditionnelle celtique marquait le passage du monde des vivants à celui des morts. Les celtes qui la célébraient la veille de la Toussaint l'appelaient Samain. Les légendes irlandaises avaient fait que désormais on appelait cela Halloween, grâce ou à cause de Jack o' Lantern. La jeune femme raffolait de ces ambiances un peu mystiques, magiques, des citrouilles et des potirons traînant partout. Elle n'aimait pas particulièrement regarder des films d'horreur ou se faire peur. Mais le folklore tout autour l'amusait. Loin d'être trouillarde, elle se prêtait volontiers au jeux en se costumant et en distribuant des bonbons aux enfants. Pour l'occasion, la jeune femme avait décidé de retourner à la maison hantée. Elle y était allée l'année dernière avec Jaro. Il lui manquait tant, qu'elle avait décidé d'y aller seule cette année. Elle n'aurait pas vraiment qui su inviter de toute façon. Tobias peut être. Alors qu'elle déambulait dans l'édifice, un peu au hasard, elle arriva dans une pièce qui n'était éclairée que par des bougies. Cela lui donnait une aura très maléfique. Vu l'ameublement, cela ne pouvait être que le salon. Alors qu'elle observait la pièce avec intérêt, deux autres personnes arrivèrent. Puis, la porte se ferma. « Il me semble qu'on nous a enfermé ici... » entendit-elle. C'était une voix masculine. Elle se détacha du coin de la pièce pour ne plus être dans l'obscurité, consciente de l'aspect angoissant que pouvait avoir la scène. Pour l'occasion, elle s'était déguisée en petit chaperon rouge. Son teint blanc collant parfaitement à embellir le personnage. Elle avait simplement revêtu une robe patineuse noire, par dessus des collants résilles. Elle s'était chaussée de bottines à talons marrons et avait enfilé une cape rouge. Rien de plus simple. « En effet ! C'est assez ironique ! » répondit-elle amusée. Elle s'avança vers la porte et tenta de l'ouvrir sans succès. Un être farceur leur aurait-il joué un tour. Elle se tourna vers ses deux compagnons d'infortune, affichant une moue désolée.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOles lutins d'AL.
avatar
MODO ∞ les lutins d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2692
▵ arrivé(e) le : 13/02/2017
▵ avatar : Jack fahalee

MessageSujet: Re: Intrigue pièce six : Alaska, Eloan & Baeron Dim 29 Oct - 18:51


Pièce sixc
La terreur ne doit pas empêcher la joie de vivre, la liberté, l'expression...

La saison se paraît de sa couleur, orangeâtre, un peu comme cette fête qui annonçait la fête de mort. Rimant avec peur, festivité. Comme tout le monde, je l'avais fêté un temps. Aujourd'hui... J'y participais avec une certaine distance. Peut-être blasé. La peur ne faisait pas vraiment parti de mon vocabulaire. Je faisais plutôt parti des gens qui s'amusaient à faire peur aux autres. Et j'avoue, je prenais un malin plaisir, à piquer dans des friandises dans les saladiers sans surveillance. Je pensais à la dentition des enfants en me sacrifiant volontairement. Et fallait voir le bon côté des choses, je faisais une économie remarquable de dentiste aux parents. Je donnais de ma personne pour penser à leurs avenirs. Aujourd'hui, pourtant, j'avais changé mes plans, au lieu de me renfermer chez moi, et longeais les trottoirs à la recherche d'une fête quelconque pour cette occasion. Que tout le monde attendait avec une certaine agitation pour le déguisement. Je n'avais pas fait d'effort pour l'occasion, par manque d'envie, ou certainement m'y être pris trop tard... J'avais surtout dans cette continuité de pensée que ce n'était plus de mon âge. Y en avait-il un ? J'avais entendu parlé d'une maison pas loin, d'un événement qui s'était organisé. Un peu comme l'événement du siècle, exceptionnel, jamais vue. De quoi éveillait cette curiosité naissante. J'en avais parlé autour de moi, sans trouver preneur pour venir. Occuper soi-disant, je soupçonnais surtout une certaine peur panique. Cela ne m'empêcherait pas d'y aller, toutefois. À peine mes pas avaient franchi le seuil de cette maison, que j'étais poussé en connaître un peu plus. Alors que j'aurais dû fuir ou avoir peur, l'ambiance que donnait cette maison, aux allures effrayante, était une réussite. Mais tout résidait dans le semblant, n'est ce pas. Comme ces voix, sortie tout droit, d'un enregistrement, en toile de fond. Dans ce salon à peine éclairait par des bougies. Non vraiment, les gens s'étaient donnés du mal avec la décoration. Un claquement de porte, deux présences, le temps m'avaient semblé accélérer d'un seul coup. Si l'ambiance terreur ne me dérangeait en aucun cas, c'est le confinement qui allait me sembler un problème. J'aimais beaucoup trop le grand espace et l'air pour avoir resté enfermer. Peut-être trop pressé, je m'approchais à mon tour de la porte, observant la jeune femme a tenté d'ouvrir sans succès. Prenant note, de l'intensité des paroles du jeune homme. « Non... Ce n'est pas possible ! Pas en si peu de temps ! » S'il y a bien une chose qui était insupportable, c'était de rester enfermer « Vous n'aviez rien à faire, j'espère... ? Pas d'autres projets ?» A observer une serrure qui ne voulait pas résisté. Frôlant l'idée d'utiliser une pince à cheveux, un infime espoir certes, car qui savait utilisé ce genre de chose pour une serrure.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Intrigue pièce six : Alaska, Eloan & Baeron Dim 5 Nov - 23:17


This is Halloween

Prisonniers des ténèbres, les ombres lancinantes disparaissaient doucement à mesure que le voile brumeux qui couvrait mes yeux se dissipait. La faible lueur diffusée par les chandeliers épars ne cessait de croître tandis que les minutes s’écoulaient. Un clair-obscur bien trop réaliste se peignait au sein de cette pièce devenue presque angoissante. Les miroirs savamment agencés laissaient parfois entrevoir des formes irrégulières, ultime illusion d’un esprit tourmenté par l’effroi. Lorsque la vue se voyait altérée, l’imagination morbide prenait le pas sur le rationnel. La terreur provenait ainsi non pas d’un fait réel mais bien d’une mise en situation psychologique insensée. Le calme et la cohérence il fallait adopter. Une tâche des plus ardues considérant les plaintes lugubres qui semblaient s’échapper perpétuellement des murs tapissés ou encore les grincements sinistres qui s’intensifiaient résolument.
Enfermé avec une femme, visiblement vêtue au couleur du chaperon rouge, et un homme aussi impliqué que moi dans cette fête païenne, toutes tentatives de sortie paraissaient compromises. Si mes deux nouveaux compères s’assurèrent du verrouillage de la porte, je tentai pour ma part de trouver une autre issue à tâtons. Et alors que mes compagnons constataient avec désarroi à quel point notre cas se révélait désespéré. « Je ne sais pas pour vous, mais je dois retrouver mon amie qui doit être quelque part dans ce manoir complètement tétanisée. » répondant ainsi à l’inconnu qui me faisait face. « Est-ce que vous avez une idée de ce qu’on doit effectuer ? J’ai la nette impression que l’on nous a attirés dans un piège sordide dans l’espoir de nous faire flancher… Quelqu'un se joue de nous... » Faisant référence au sms saugrenu reçu ultérieurement. Je ne pouvais m’empêcher de bouger dans cet environnement hostile. Mon regard croisa une nouvelle fois une surface réfléchissante, m’imposant la vision d’une jeune femme au teint blafard et à la chevelure luxuriante. Je pris une grande inspiration. Il s’agissait simplement du reflet de la demoiselle présente dans cet enfer. La coopération risquait de se montrer complexe…
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1556
▵ arrivé(e) le : 24/01/2017
▵ avatar : Bridget Satterlee

MessageSujet: Re: Intrigue pièce six : Alaska, Eloan & Baeron Lun 6 Nov - 11:24

Fêtons HalloweenElle soupçonnait les organisateurs de l'événement de se jouer d'eux. Quoi de plus normal en jour d'Halloween. Personnellement, cela l'amusait beaucoup. Ces deux compagnons d'infortune ne semblaient toutefois pas partager son avis. Pas du tout même. La lueur des bougies donnait un air mystique à la pièce. Et même une personne non déguisée paraissait étrange avec la faible luminosité. Elle avait tenté d'ouvrir la porte, sans succès. Le jeune homme brun s'approcha d'elle à ce moment là, un peu comme pour vérifier qu'elle essayait bien. C'était compréhensible. Il semblait septique quant au fait qu'on ait pu les enfermer. Non... Ce n'est pas possible ! Pas en si peu de temps ! Alors quoi ? C'était le destin ? Drôle de hasard... Vous n'aviez rien à faire, j'espère... ? Pas d'autres projets ? les interrogea-t-il ensuite. Alaska secoua la tête de gauche à droite. Nop ! Mon projet c'était de me faire enfermer dans un manoir hanté ! répondit-elle d'un ton rieur. Il valait mieux en rire que d'en pleurer. Je ne sais pas pour vous, mais je dois retrouver mon amie qui doit être quelque part dans ce manoir complètement tétanisée. Elle observa d'un œil amusé le deuxième jeune homme chercher une autre issue. Dans le noir, ce n'était pas forcément évident. Elle eut envie de demander qui des deux était le plus effrayé mais elle s'abstint, ne voulant vexer personne. Alaska n'avait absolument rien de méchant en elle, mais son humour ironique ne plaisait pas toujours à tout le monde. Est-ce que vous avez une idée de ce qu’on doit effectuer ? J’ai la nette impression que l’on nous a attirés dans un piège sordide dans l’espoir de nous faire flancher… Quelqu'un se joue de nous... Elle ne put s'en empêcher pourtant. J'accuse le colonel moutarde, dans le salon avec un chandelier ! déclara-t-elle d'un ton sérieux avant de laisser un rire s'échapper. Il ne manquait plus qu'une musique fataliste pour ponctuer ses paroles. Non, plus sérieusement, je n'en ai aucune idée. Quitte à être enfermés ensemble ici, autant se présenter. Je m'appelle Alaska. Elle avait beau faire la maline, elle était plus à l'aise en extérieur qu'en intérieur. Si elle n'était pas claustrophobe, rester enfermer dans une pièce n'était pas son rêve absolu. Elle prenait cependant son mal en patience.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Intrigue pièce six : Alaska, Eloan & Baeron

Revenir en haut Aller en bas

Intrigue pièce six : Alaska, Eloan & Baeron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: intrigue halloween. :: pièce six.-