Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Times like these you just take it slow + Eloan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VIEILLE CROUTEd'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1009
▵ arrivé(e) le : 22/12/2016
▵ avatar : Krysten Ritter.

MessageSujet: Times like these you just take it slow + Eloan Mer 25 Oct - 15:42

Eloan & January
times like these

You just take it slow. Fall asleep in pellows. She got my heart in a chokehold and there she goes. Heart that pounds like a stereo, you take me round and round like the merry-go.


La première avait des cheveux de jais, des yeux verts sapin et sentait si fort la vanille que j’ai failli m’étouffer lorsqu'elle est entrée dans la boutique. Elle n’est pas restée longtemps, a simplement jeté son dévolu sur un ensemble beaucoup trop osé pour sa morphologie, et est repartie aussitôt. Je lui aurais bien fait remarquer son manque de goût évident, mais mon professionnalisme m’a plutôt recommandé de vanter les mérites du décolleté plongeant sur sa poitrine voluptueuse, et du contraste particulièrement grotesque de la dentelle noire sur sa peau blafarde. Elle est repartie avec un grand sourire aux lèvres, ayant certainement hâte de montrer sa nouvelle trouvaille à son mari — si tant est qu’elle en ait un. Ensuite, ça n’a plus été qu’un flot constant et discontinu de retraitées, de femmes enceintes et de jeunes étudiantes, entrecoupé de temps en temps par la visite de jeunes hommes.

Ceux-ci ont toujours l’air plus hésitants, comme s’ils pénétraient dans un royaume encore inconnu. Quelques uns veulent garder un air sûr et supérieur, mais ils déchantent toujours très vite lorsque je leur propose mes conseils, mettant ainsi en évidence leur cruel manque de connaissance. Allons, ne vous vexez pas, personne ne me surpasse dans ce domaine. Ils me jettent de ces regards un peu surpris et peu serein, comme si j’allais leur sauter dessus sans prévenir — visiblement, ils n’ont pas saisi que je ne faisais que vendre les sous-vêtements — et ne sont jamais rassurés lorsque je leur propose d’aller essayer en cabine. Quelques fois, je me retiens de leur rire à la figure.

La porte s’est à nouveau ouverte, mais ce n’est pas un inconnu qui la franchit. Assez grand, cheveux bruns, yeux sûrs et connaisseurs, le petit sourire que je lui connais bien. « Eloan. » Je sors de derrière le comptoir, et m’avance près de lui, sans savoir si je dois commencer mes sarcasmes immédiatement. Je finis par me dire que, de toute évidence, ironiser maintenant ou dans cinq minutes reviendrait sensiblement au même, aussi adopté-je sur le champ mon sourire de garce professionnelle. « On ne fait pas la coiffure, ici. », souris-je, mettant ainsi en évidence la mèche rebelle qui a vraisemblablement décidé de faire sa vie indépendamment des autres. « Alors, qu’est-ce qui t’amène ? »

©️ élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOles lutins d'AL.
avatar
MODO ∞ les lutins d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2395
▵ arrivé(e) le : 13/02/2017
▵ avatar : Jack fahalee

MessageSujet: Re: Times like these you just take it slow + Eloan Mer 3 Jan - 10:30


Times like these you just take it slow
Rivalité n'est pas nécessairement hostilité

Les visages défilaient les uns après les autres. Mélange entre bien-être et calme. Du moins, de la part de ces clients. Lui Eloan n'était pas de la même humeur. Débordant entre la lassitude et l'ennuie, l'obligation d'être ici. À masser des corps inconnus. Qu'il n'allait voir qu'une fois pour la plupart, des corps de passage, dans un hôtel ou l'offre de massage est alléchante bien sûr. Qui ne serait pas tenté ? Ça attirait du monde, le carnet était rempli. C'était la direction qui devait être contente. Lui moins, il jouait toujours de sarcasme, que parfois cela pouvait hériter certaines personnes. Il n'était pas là pour plaire aux clients, la bonne image du garçon souriant et charmeur, prêt à contenter le moindre désir. Ce n'était pas son genre. Il charmait bien sur, bien plus qu'un passe-temps, un jeu, qu'une véritable contrainte. Mais le problème... C'était qu'il n'avait pas la langue dans sa poche. Cela plaisait à tout le monde...

En parlant de caractère, et face à l'étouffement qui montrait le bout de son nez. Face à des clients peu avenant depuis le début de sa journée. Il quitta son poste simplement, sans remords. Sur jouant le malade, un mal imaginaire bien sûr. Toux, de petits yeux larmoyants, pris qu'un seul coup, par un mal de crâne fulgurant. La totale, pour échappait à la journée d'ennui qui se profilait. Ils allaient trouver une excuse sur son absence face aux clients, les rembourser à coup de réduction pour qu'ils reviennent. À cet instant, il s'en fichait pas mal. Il respirait déjà à pleins poumons. L'air frais qui émanait. Les trottoirs vides, désertaient par les gens. Trois, quatre personnes, c'était bien assez pour donner une idée à Eloan en voyant un homme, un peu moins âgé que lui. Assez pour le stopper, et marchander avec lui, son hoverborde.

Débordant d'enthousiasme, soulager de quelques billets ces poches, cette impression d'être un gamin, même si c'était passager. Eloan se sentait bien plus libre. Et ces coups de tête, sa façon de vivre. Il n'avait pas songé où il allait, du moins, il avait sa petite idée. Quand inconsciemment, il avait pris la route pour un magasin en particulier. La devanture était comme toutes les autres, elle n'attirait pas plus l'œil. Quand il franchisa la porte, la propriétaire, sa meilleure cliente en matière de sarcasmes, parce qu'il trouvait du répondant en face. Et il aimait ça. « January ! J'ai eu peur que tu te lasses de mon absence. Alors je suis venu pour agrémenter un peu ton quotidien... » C'est avec un sourire aux lèvres, amusé et à peine dissimuler qu'il l'informa de sa présence avec un peu d'exagération... Comme toujours. Le Hoverbrde en main, il parcourait des yeux, les sous-vêtements. Ils se cherchaient tous les temps, bons clients sur le terrain, qui sera le plus fort pour déstabiliser l'autre. « Hum... Je ne serais pas venu si tu étais dans la coiffure. J'aurais trop peur d'être un caniche de concours avec son petit nœud dans les cheveux, entre tes mains. Et puis... La mèche rebelle a beaucoup de succès face à la jante féminine.... » Son regard se posait sur elle, levant légèrement les sourcils, avec un certain défis. Les retombés allaient venir dans très peu de temps, il le savait. Les tics tacs pouvaient se faire attendre dans sa tête. « J'ai perdu quelques sous-vêtements à les laisser traîner, chez n'importe qui... J'ai besoin de faire ma garde-robe. Et je me suis souvenu de ton magasin... Ou alors je m'ennuyais de trop et je me suis dit que j'avais besoin de m'amuser un peu, et que j'avais besoin d'un flot de sarcasmes pour raviver ma petite vie. À toi de voir, qu'elle est la vérité. »
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEILLE CROUTEd'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1009
▵ arrivé(e) le : 22/12/2016
▵ avatar : Krysten Ritter.

MessageSujet: Re: Times like these you just take it slow + Eloan Lun 22 Jan - 19:31

Eloan & January
times like these

You just take it slow. Fall asleep in pellows. She got my heart in a chokehold and there she goes. Heart that pounds like a stereo, you take me round and round like the merry-go.


En vérité, l’arrivée impromptue d’Eloan dans la boutique est la bienvenue. Pas sûr que j’aurais réussi à supporter quelques minutes de plus l’atmosphère chargée d’hypocrisie, tous ces faux sourires qui se veuillent bienveillants, alors qu’ils veulent juste cacher que, non, cet ensemble ne vous sied pas du tout, ou bien qu’il va sérieusement songer à essayer la taille supérieure. Mais ça ne leur plairait sûrement pas si je laissais tout échapper à voix haute, alors je me retiens, comme toujours et à chaque fois, pour privilégier mon professionnalisme légendaire.
Mais maintenant qu’Eloan est là, je vais pouvoir exceller dans un tout autre domaine, un que je préfère, et de loin. « Comme c’est aimable à toi ! » Il entre dans le vif du sujet, et il ne peut pas savoir à quel point il a raison, à propos de pimenter mon quotidien… La journée devenait d’une banalité déconcertante.

Heureusement pour moi, son répondant est au rendez-vous, et il ne tarde pas à renchérir, après ma remarque au sujet de sa mèche rebelle. « Oh, vraiment ? Tu sais, lorsque l’on se retourne sur toi dans la rue, ce n’est pas nécessairement bon signe. » Je hausse les épaules, avec toujours cette pointe d’ironie. C’est bien vrai, ce que je dis. Combien de fois me suis-je retournée à la vue d’un type aux allures déplorables ou bien pour me moquer de la coiffure de telle ou telle jeune femme ? Non, vraiment, qu’il se méfie, n’importe qui pourrait trouver cette coiffure négligée à redire. « Enfin, je suppose que tu dois être habitué. » Je souris légèrement, attendant sa répartie qui, je n’en doute pas, sera sans doute toute aussi piquante. Ah, si je cherche Eloan, je suis sûre de le trouver.
Ses propositions quant à sa venue sont intéressantes, mais aucune ne me convient réellement. « Je pencherais plutôt pour une troisième option. Je te manquais à un tel point qu’il t’a fallu venir me voir en urgence, sous peine d’entrer en dépression sérieuse. » Oh, allez, je ne dois pas être si loin de la vérité. « Et maintenant que tu es là, tu te dis que tu serais bien fou de repartir sans rien avoir acheté. » S’il repart avec quelques achats, je serai la dernière à m’en plaindre. « Et comme il n’y a pas meilleure conseillère que moi, ça tombe drôlement bien ! » Croisant les bras sur ma poitrine, je lui offre mon plus beau sourire hypocrite, attendant impatiemment son avis sur ma petite théorie.

©️ élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Times like these you just take it slow + Eloan

Revenir en haut Aller en bas

Times like these you just take it slow + Eloan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: wellington central. :: cuba street mall. :: naturalwear.-