Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 #maonah | Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 630
▵ arrivé(e) le : 04/02/2016
▵ avatar : JESSE L. SOFFER

MessageSujet: #maonah | Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand. Lun 30 Oct - 17:38


Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand.

Savannah & Maon.
LUCKYRED
Tu commences à t’habituer à ta vie de père. Tu n’as pas souvent Iowan. Mais autant dire que tu apprécies de l’avoir, Alina est une maman formidable, à tel point que tu parles assez souvent d’elle, sans même t’en rendre compte. Tu n’aurais pas pu imaginer avec une mère comme ça pour ton enfant. Elle te rappel ta propre mère, prête à tout pour son enfant, seul, même si maintenant elle ne l’est plus, car tu es là. Mais tu es là, pour la soutenir et pour ton fils. Pas pour une quelconque relation amoureuse, tu n’y as pas songé, peut être que tu le devrais ? Enfin, tu tentes de te dépêcher, mais autant dire que c’est assez compliqué actuellement de presser cette jument de mettre bas son poulain plus rapidement que prévu. Elle est épuisée, tout comme toi. Tu penses en avoir pour trois heures, alors tu avais appelé Savy, ta meilleure amie en renfort. Elle s’était libérée assez rapidement de ses obligations et autant dire que tu adores le fait qu’elle est capable de te soutenir. Tu ferais la même pour elle, enfin tu as plus du mal à te dépêtrer de ton boulot quand tu es le seul vétérinaire qui daigne répondre à une éleveuse en panique. Alors, quand le poulain finit enfin par arriver dans ce monde. Tu le couves, le frottant avec de la paille, puis laissant l’éleveuse s’en occuper, pour soulager la mère. Elle était fatiguée. Mais elle survivra, malgré qu’elle n’ait pas encore la force de se relever. Ce qu’il faudrait qu’elle daigner faire dans les quelques heures pour ne pas qu’elle aggrave son cas. On la sent si fatigué, vous décidez de l’aider avec un énergisant. On la voit avec de la force, dans le regard, mais rien. Alors, tu décides de l’aider à se lever, entourer des personnes bossant dans ce ranch. La jument sur ses pattes, le petit commençant à téter, alors tout avait l’air parfait. Pour que tu puisses déguerpir.

Tu aurais pu envoyer un message à Savannah pour la prévenir que tu allais arriver. Il était déjà tard. Le chiffre dix-neuf n’allait plus tarder à apparaître sur l’horloge. Alors, tu roulais assez rapidement pour rejoindre Iowan et Savy, tu étais heureux de pouvoir rentrer, réfléchissant à comment tu allais pouvoir remercier ton amie. Sans elle, tu ne sais pas comment tu aurais fait. Embarquer ton fils, ton fils quand tu penses à ce mot ça te fait encore un peu bizarre. Enfin. Tu ne sais comment tu vas pouvoir lui rendre la pareille ? Lui faire un repas ? Même si de souvenir c’est tout de même elle qui te doit un repas cuisiné par ses soins ? Oui, c’est bien ça. Enfin, faut dire que vous dites beaucoup de chose entre vous et que du coup il est dur de se souvenir de tout, mais apparemment te risquer à sa cuisine te tente réellement vu que tu y penses encore. Tu arrives à ton terrain, voyant la lumière allumé, tu éteins les fards puis le moteur. Tu laisses tes affaires dans ta caisse, tu ne perds pas de temps, espérant que tout s’était bien passé entre ta meilleure amie et ton fils. Il est jeune encore, il approche les trois ans, mais tout de même. Tu pénètres chez toi lâchant assez fort : «   Je suis rentré ! » Alors que tu déposes tes clefs là où tu les poses d’habitude. Déjà tu peux respirer la maison était là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOlittle panda.
avatar
MODO ∞ little panda.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 454
▵ arrivé(e) le : 05/03/2017
▵ avatar : Lauren Cohan **

MessageSujet: Re: #maonah | Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand. Ven 3 Nov - 21:40


Always & For Ever
Maon et Savy


Apprendre que son meilleur ami avait un fils n’était pas quelque chose d’anodin. Et même si cela avait vraiment surpris la jeune femme lorsqu’elle avait apprit la nouvelle, aujourd’hui elle s’y était totalement faite. Elle était même heureuse pour Maon, cela ne pouvait que lui faire du bien après tout ce qu’il avait traversé dans le passé. Puis, il fallait bien avouer que c’était assez amusant de le voir dans le rôle de père, avec un petit garçon qui lui ressemblait beaucoup. Elle savait déjà qu’il deviendrait un jeune homme tout à fait charmant, comme son père. Pourquoi pensait-elle à ça déjà ? Lorsqu’elle avait reçu l’appel à l’aide du jeune homme, Savannah n’avait pas hésité une seule seconde à tout laisser en plan dans son bureau pour aller s’occuper du petit Iowan. C’était l’occasion d’apprendre un peu plus à faire sa connaissance, mais surtout qu’il s’habitude à la présence de l’experte en art. Après tout, elle faisait partie de la vie de Maon, et comptait bien faire partie de la vie de son fils aussi, du moins si ça ne le dérangeait pas. Se retrouver seule face à un enfant de presque trois ans n’avait pas été évident pour la demoiselle, qui on devait bien l’avouer, n’avait pas vraiment l’habitude de ce genre de situation. Il n’y avait aucuns enfants dans sa famille, aucuns petits de qui elle aurait pu s’occuper et se faire la main. Ça allait promettre lorsque serait-elle qui aurait un enfant, si elle en avait un, un jour… Jonglant entre les dessins animés, les jeux de ballons et les coloriages, le temps passa finalement assez rapidement pour qu’elle ne voie pas le soleil poursuivre sa longue descente dans le ciel. Voyant que l’heure du repas approchait et que Maon n’était toujours pas renté, Savy décida de préparer à manger. Au moins pour Iowan, mais aussi pour son meilleur ami, quand il rentrerait enfin ! Après tout, elle lui avait bien promis de faire elle-même la cuisine un jour. Après une rapide observation de ses placards, et ne trouvant rien de concluant, la jeune femme envoya son chauffeur en mission pour faire quelques courses. Il venait juste de rentrer, et Savannah lui avait donné le reste de sa soirée, elle se débrouillerait pour rentrer chez elle, ce n’était pas un souci. Sous l’œil avisé du petit ange, la demoiselle s’activa dans la cuisine, attribuant quelques tâches à l’enfant, qui semblait ravit de faire quelque chose comme les grands. C’était amusant finalement de s’occuper d’un enfant. Bon certes, ce n’était que quelques heures dans une journée, mais ce n’était déjà pas si mal. Mettant les lasagnes au four, elle était assez satisfaite du résultat. Du moins, il ne fallait pas qu’elle en rate la cuisson, mais ça, ça devrait aller. Pour cette petite victoire, Savannah ouvrit la bouteille de vin qui faisait partit de la liste des courses et s’en servit un verre tout en expliquant au petit Iowan pourquoi lui ne pouvait pas en boire aussi. Comment une si petite chose pouvait poser autant de question ? En entendant Maon s’exclamer qu’il était entré, la jeune femme fit descendre rapidement l’enfant du plan de travail en lui faisant signe de garder le silence.

« On est dans la cuisine. »

Un sourire s’affiche lorsqu’elle voit apparaître son meilleur ami dans l’encadrement de la porte, jusqu’à ce qu’elle fasse une grimace en sentant une odeur pas très agréable.

« Pouah, tu devrais aller prendre une douche, le temps que le repas finisse de cuir. »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 630
▵ arrivé(e) le : 04/02/2016
▵ avatar : JESSE L. SOFFER

MessageSujet: Re: #maonah | Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand. Mer 6 Déc - 19:25


Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand.

Savannah & Maon.
LUCKYRED
Ton travail est très prenant. Il est compliqué à vrai dire surtout quand une vie de famille est en train de s’imposer à toi. Tu n’as pas de femme, ni de petite amie. Tu as juste découvert l’existence de ton fils. Iowan. Enfin découvert, Alina sa mère courage me l’avait appris quand on s’était croisé à un marché bio. Aucune idée de si tu l’aurais su autrement, mais ça ne me gêne pas de ne pas avoir dû faire ta vie sans Iowan. Il est un bon petit gars. Tu aimes passer du temps avec lui. Mais malheureusement aujourd’hui, ce n’était pas vraiment le cas, vu que tu fus appelé en urgence pour la mise à bas d’une jument. Ce fût long, très long même, mais c’était ton job justement. Heureusement, tu avais pu compter sur ta meilleure amie. Il faut dire que Savy était toujours là pour toi, tu ne te souviens pas d’une fois que la jeune femme ait manqué à son devoir d’ami, tout comme toi, tu es là pour elle, même si tu dois parfois, souvent oublier tes propres soucis. Tu feras toujours passer Savy en premier, peut être que maintenant elle passera en seconde, après Iowan, en espérant que le jour où cela s produit, elle comprenne parfaitement tout cela. Dix-neuf heures approchait à grand pas. Tu ne savais pas trop comment se passait la journée de ton fils et celle de Savy, mais tu avais confiance en elle, tu savais qu’au moindre problème elle serait venue t’appeler ou autre chose. Tu arrivais chez toi, te garant et abandonnant toutes tes affaires. Tu étais déjà heureux de franchir la porte de la maison. Tu ne sentis par l’odeur d’un bon repas cuisiné, sans doute, car tu avais une odeur de purin sur toi qui ne pouvait délivrer tes narines de cette odeur, alors tu évitais de renifler pour avoir la malchance de sentir cette dernière. Tu souriais approchant directement de la cuisine après que Savy t’ait prévenu qu’ils étaient là-bas. « Salut champion ! » Tu embrassais sa joue et mettais un petit peu de fouillis dans ses cheveux en observant Savannah par la suite. « Merci de l’avoir gardé ! » Puis, ton sourire s’estompa. « T’es méchante ! » Disais-tu en rigolant. « Sérieux, je sens si mauvais que ça ? » J’observais le petit avant de m’approcher de Savannah. « Donc pas de câlin ? » Demandais-tu laissant une grimace et un air triste sur ton visage. « Pitié ? » tu ouvrais tes bras attendant que Savannah y prenne place, mais au vu de sa tête, elle risquait plutôt de faire un malaise. « Bon je vais prendre ma douche ! » Tu finis tout de même par venir embrasser sa joue ! « T’es sûre que cette odeur n vient pas de toi ? » Alors, tu finissais par laisser Iowan et Savannah dans la cuisine, tu n’avais même pas songé à demander ce qu’elle cuisinait, mais tu le feras plus tard. Tu laissais tes affaires tomber sur le sol de la salle de bain, puis tu entrais sous la douche. Une fois cette dernière rapidement fini, tu finissais par voir que plus aucune serviette n’était dans la salle de bain. « Savannah, tu as lavé toutes les serviettes ? » Tu devais te faire une fausse idée, mais tu n’étais pas fou au point d’oublier une batte de linge que tu aurais pu faire, surtout que les serviettes étaient dans la salle de bain du haut et que là, tu étais dans celle du bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOlittle panda.
avatar
MODO ∞ little panda.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 454
▵ arrivé(e) le : 05/03/2017
▵ avatar : Lauren Cohan **

MessageSujet: Re: #maonah | Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand. Dim 7 Jan - 21:53


Always & For Ever
Maon et Savy


Son meilleur ami avait eu besoin d’elle, et Savannah n’avait pas hésité une seule seconde avant de quitter son travail, laissant tout en suspens, pour se rendre chez lui et lui venir en aide. Surtout que c’était pour garder son fils, alors la jeune femme avait sauté sur l’occasion. Ainsi, en passant du temps avec le petit Iowan, elle pourrait faire sa connaissance et peut-être se faire apprécier de l’enfant. Après tout, maintenant qu’il faisait partit de la vie de Maon, il faisait aussi partit de la sienne. L’après midi s’était finalement déroulé à merveille et l’heure du repas approchant à grand pas, la jeune femme avait décidé de préparer le dîner pour le retour de son meilleur ami, et pour le petit gars aussi. Après lui avoir donné son bain, ils s’étaient mis tous les deux aux fourneaux, sous le regard attentif et les conseils du petit garçon. Une ou deux fois, le cœur de Savannah s’était serré en se disant qu’elle aussi, aimerait vivre cela un jour. Avoir un enfant avec qui partager ce genre de moment. Sauf que ce n’était pas demain la veille que ça allait arriver. Bien au contraire. Étant toujours célibataire, Savy était loin de construire une vie de famille. Peut-être un jour ? En attendant elle profiter d’Iowan pour s’entraîner. En entendant Maon dans l’entrée de la maison, la demoiselle lui indiqua qu’ils se trouvaient tous les deux dans la cuisine et l’accueillit avec un grand sourire sur les lèvres. Il s’étira d’autant plus en voyant un père aller vers son fils. C’était tellement beau. Maon était tellement bien dans ce rôle, même s’il fallait encore un peu de temps pour se faire à ce nouveau tableau. Elle hocha tout simplement la tête à son remerciement. C’était tout à fait normal de faire ça pour lui. Mais en le sentant arriver, Savy fit la grimace et ne manqua pas de lui dire à quel point il sentait mauvais.

« Euh oui, tu sens aussi mauvais que ça ! »

Elle lui tira la langue avant de secouer frénétiquement la tête. Hors de question de s’approcher de lui, et encore moins de lui faire un câlin dans cet état. Elle était certaine que l’odeur allait s’accrocher à elle de toutes ses forces.

« Nop, pas tant que tu n’es pas douché et récuré ! »

Savannah éclata de rire lorsque son meilleur ami s’approcha tout de même d’elle et déposa un baiser sur sa joue. Elle le repoussa tendrement à sa question avant de secouer la tête.

« Je t’assure que ça vient de toi ! »

Alors que Maon quittait la pièce pour aller prendre sa douche, la jeune femme reporta son attention sur le petit homme qui les regardait intrigué.

« Ca te dit d’aller regarder la télévision le temps que ton papa revienne ? »

D’un simple hochement de tête, il lui donna sa réponse, et Savy le prit dans ses bras pour le déposer sur le canapé dans la pièce d’à côté. Elle alluma la télévision et chercha une chaîne adapté avant de s’installer à ses côtés. L’esprit perdu dans le vague, elle ne retourna sur terre qu’en entendant qu’on l’appelait quelque part dans la maison. Laver toutes les serviettes ? Mais qu’est-ce qu’il pouvait bien raconter ? Elle n’était pas femme de ménage. S’approchant de la porte, elle cria :

«J’ai touché à rien moi ! Attends je vais t’en cherche une à l’étage. »

Ce qu’elle fit en moins d’une minute puis elle se trouva de nouveau devant la porte de la salle de bain sans savoir quoi faire. Devait-elle laisser la serviette devant la porte ? Ou devait-elle entrer pour la déposer quelque part ?

« Je vais rentrer. Promis je ferme les yeux ! »

Il ne manquait plus qu’elle ne le voie en petite tenue, même si Savannah se doutait bien que cela ne devait pas être déplaisant du tout. Bien au contraire… Ouvrant la porte à tâtons, la jeune femme ferma les yeux et se dirigea à l’aide de ses mains. Heureusement qu’elle connaissait quelque peu la disposition des lieux. Assez pour arriver jusqu’au lavabo et y déposer la serviette. Sauf qu’en voulant se retourner, elle heurta un meuble et trébucha, toujours aveugle.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 630
▵ arrivé(e) le : 04/02/2016
▵ avatar : JESSE L. SOFFER

MessageSujet: Re: #maonah | Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand. Lun 12 Fév - 21:33


Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand.

Savannah & Maon.
LUCKYRED
Tu es heureux de pouvoir compter sur Savy, elle n’a jamais su te décevoir, une chose qui te réjouit pour le coup. Tu es comptant d’apprendre que tout va bien pour Iowan, mais aussi pour elle. Tu as pu toi rentrer après avoir aidé l’animal à mettre bas, mais autant dire que tu n’es pas trop ravi du fait que tu ne puisses te débrouiller seul avec ton fils. Être père c’est être comme une personne sans parapluie sous une averse horrible ou être seul devant un parcomètre sans avoir de la monnaie, mais une carte bleue. La rage en quelques sortes. Ça te fout des complexe d’être père, mais tu vas t’en sortir, surtout entouré aussi bien avec ta meilleure amie et d’autre personne comme Garreth. Tu fais la petite moue, quand tu entends les propos de Savy, ta soit disant meilleure amie qui critique ton odeur corporel, autant te demander si c’est le cordon ombilical qui a éclaté sur toi ou bien ta transpiration qui te donne une telle odeur, comme elle dit. « Heureusement que je ne souffre pas d’une diaphorèse, sinon tu devrais te racheter de m’avoir blessé, moi qui te met toujours sur un piédestal, me voilà prévenu, que tu n’es pas si douce que ça ! » tu pinces la langue comme un enfant, tu devrais commencer à jouer avec les pyramides et les figurines de ton fils, lui qui est passionné par l’univers de l’Égypte, étant allé là-bas avec ses grand parents et sa mère. « Pas de câlin ? Très bien, je vais sous la douche, mais je ne ferais pas de câlin à mon retour ! » Tu lui pinces à nouveau la langue chose qui a l’air d’amuser le petit Iowan.

Dans la salle de bain, tu laisses tomber tous tes vêtements très rapidement pour te mettre sous la douche et l’eau chaude que cette dernière propose. Tu pourrais y rester des heures, mais tu n’en fais rien, tu veux passer du temps avec eux. Ta famille : Savy et Iowan. Tu souris un peu à cette idée avant de te rendre compte qu’il manque au moins une serviette pour que tu puisses t’essuyer. Tu ne te souviens pas d’avoir fait de machine, tu es complétement fou ? Tu demandes alors à Savy qui finit par te répondre plutôt vite. « D’accord, merci ! » Tu ne cesses de tourner en rond dans tes pensées pour tenter de savoir qui a pu le faire. Tu ne vois pas. Tu restes un peu con pour le coup et autant dire que ça a le don de te laisser des kyrielles de questions. Tu ne fais même pas attention à Savannah qui prévient qu’elle va rentrer dans la salle de bain, tu es tout dégoulinant sur le tapis de la salle de bain et une fois la porte s’ouvrant, tu te précipitais pour cacher ton kraken, un très gros monstre *cache*, tu vois qu’elle ferme les yeux et donc tu ne laisses rien échapper à d’entre tes lèvres, pour pas qu’elle sache qu’elle t’a frôlé. Tu la suis du regard et tu es toujours aussi stoïque.

Là, c’est Savannah qui va finir par s’écraser sur le sol après s’être cognée à un meuble. Tu l’as rattrapa par les hanches de justesse, tu l’as ramène à toi, surtout pour essayer de la remettre sur ses jambes. « Tu tiens de bout cette fois ? » Elle est toujours aveugle et toi tu commences à sentir une gêne à ton entrejambe. « Ça va ? En tout cas tu es en sécurité avec moi ! Heureusement que je ne pus plus. » Que tu finis par lui demander, alors que tu t’éloignes d’elle très rapidement en comprenant ce qui venait de se produire. Tu ne sais même pas si elle est encore aveugle comme elle l’était en pénétrant dans la salle de bain. Tu choppes la serviette, tu sens une chaleur se propager sur tes joues tout en soufflant. Mon dieu. Tu te rends compte et noue la serviette qu’elle t’avait montée autour de ta taille espérant que ça cache une excitation qui n’a pas lieu d’être. Tu te sens gêné pour le coup, mais tu vas faire comme si de rien n’était, en te disant qu’elle n’a rien vu. En tout cas si ce n’est pas le cas, tu auras l’impression d’être nu sur un lutrin en face de vieille personne et d’enfant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOlittle panda.
avatar
MODO ∞ little panda.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 454
▵ arrivé(e) le : 05/03/2017
▵ avatar : Lauren Cohan **

MessageSujet: Re: #maonah | Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand. Mer 28 Fév - 18:51


Always & For Ever
Maon et Savy


La journée n’a pas été si mauvaise que ça, bien au contraire, même si la demoiselle appréhendait un peu de se retrouver seule avec le fils de son meilleur ami. Elle l’aimait bien ce petit, mais n’était pas certaine que ce soit réciproque avant d’avoir passé du temps avec lui. Finalement tout c’était bien passé, ils s’étaient même bien entendu ! Cela lui faisait plaisir, parce qu’après tout, le petit homme faisait désormais partit de la vie de Maon, et donc de la sienne, en quelque sorte. Occupée à faire à manger, elle entendit le jeune homme rentrait chez lui et ne fut pas très douce quant à son odeur corporelle. Mais faut dire qu’il était loin de sentir la rose ! Et Savannah n’était pas assez mesquine pour lui faire croire le contraire. En l’écoutant parler, elle le regarda d’un air sérieux avant de pincer les lèvres et mettre les mains sur les hanches :

« Ah si tu le prends comme ça, tu l’auras voulu ! Je ne te dirais plus la vérité ! »

Elle lui adressa un clin d’œil à en réponse à sa grimace d’enfant. D’ailleurs, c’était un peu ce qu’ils étaient parfois, lorsqu’ils se retrouvaient tous les deux ! Elle prend un air offusqué, bien qu’elle n’ait qu’envie d’éclater de rire aux paroles de son meilleur ami :

« Ah ouais ? Ben, je suis sur qu’Iowan lui voudra bien m’en faire un de câlin ! Il n’est pas aussi méchant que son père, hein mon chou ? »

Elle fait un petit clin d’œil au garçon avant de l’embarquer avec elle dans le salon pour regarder la télévision, le temps que son père part prendre une douche. Se concentrant sur le programme, elle dut se relever pour aller voir ce que voulait Maon. Une serviette ? Mais qu’est-ce qu’il avait bien pu faire ? Et comment il pouvait croire qu’elle s’était amusée à faire la lessive ? Elle voulait bien aider en faisait du babysitting, mais il ne fallait pas abuser non plus ! Même chez elle, Savy ne faisait pas ce genre de tâches. En quelques secondes, la demoiselle monte chercher une serviette dans l’autre salle de bain et s’apprête à entrer dans celle où se trouve Maon, nu comme un ver. Et justement, pour éviter de voir ce spectacle, elle ferme les yeux avant d’ouvrir la porte et d’entrer dans la pièce. De mémoire, elle fait quelques pas, et sent le lavabo sous ses doigts fins. Elle y dépose le paquet et se retourne pour faire demi-tour et sortir de la pièce. Sauf que ses pieds en décident autrement et se prennent dans un meuble, manquant de la faire tomber. En faite, elle allait complètement s’étaler par terre si des bras forts ne l’avaient pas attrapé et attiré vers eux. Les yeux toujours fermés, le cœur de Savannah se met à battre à cent à l’heure et elle n’ose regarder ce qui se passe. De peur de ce qu’elle pourrait voir, de ce qui pourrait se passer. Bien que jusqu’à présent, ce genre de pensées, ne lui soient jamais venus à l’esprit, la situation pouvait vite déraper. Après tout, ils étaient des êtres humains tous les deux… Au souffle des mots de Maon, elle sent combien elle est proche de lui et elle sent quelque chose de bizarre en elle…

« Je crois que ça va. Oui on peut dire que tu m’as sauvé, et que tu sens bon … »

Très bon, même, mais la jeune femme ne s’attarde pas trop longtemps sur ça. Ne savant pas quoi faire, elle se contente d’attendre, aveugle, au milieu de la salle de bain. Mais rapidement, elle sent le corps de Maon se déplaçait et s’éloigner d’elle. Au bout de quelques secondes, elle suppose qu’il a eu le temps de se couvrir et se risque à ouvrir les yeux. Les mots lui échappent alors que son regard se pose sur le corps luisant et pratiquement nu de son meilleur ami. Depuis quand il est aussi sexy ? Probablement toujours, mais ce n’est que maintenant qu’elle le remarque…

« Je … Je devrais te laisser t’habiller. »

Elle se met subitement à rougir et fait volte face pour sortir de la salle de bain en toute vitesse.

« Je vais vérifier le repas. »

A grands pas, Savannah regagne la cuisine et s’arrête au dessus de l’évier, ou elle prend appuie pour souffler un bon coup. Qu’est-ce qui s’est passé dans cette salle de bain ? Elle-même est incapable de le dire, et au fond, elle ne le veut pas vraiment. Elle prend quelques secondes pour retrouver une certaine contenance et met la table pour tenter de penser à autre chose, jusqu’à ce que Maon fasse de nouveau apparition dans la pièce, entièrement habillé…

« On peut passer à table… »



AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 630
▵ arrivé(e) le : 04/02/2016
▵ avatar : JESSE L. SOFFER

MessageSujet: Re: #maonah | Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand. Lun 26 Mar - 22:15


Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand.

Savannah & Maon.
LUCKYRED
Ça fait du bien de rentrer chez soi. Tu ne diras clairement pas le contraire, car tu apprécies énormément ton fils, tu découvres encore ton fils, mais tu n’es pas déçu de ce que tu peux éprouver auprès de ce petit. Tu pourrais être déçu de rentrer chez toi, alors que ta meilleure amie t’annonce directe que tu pues alors que toi tu étais plutôt heureux de rentrer de les voir elle et lui. Mais non elle a tout gâché, non ce n’est pas vrai, mais tu tentes de la faire culpabiliser, c’est drôle de l’emmerder et surtout de la taquiner. Savy rend surtout plutôt bien les coups, alors c’est donnant donnant et tu apprécies réellement ça. « Non, tu ne me diras plus ta vérité, ma petite ! » Lâchais-tu retenant ton rire, alors que ton fils était plutôt concentré sur son dessin plutôt que de s’occuper des grands qui ne vont que des âneries en disant des conneries. « Tu prends mon fils pour me remplacer … c’est très bas, ça mademoiselle ! » Disais-tu en rigolant un peu et pinçant tes lèvres en essayant vraiment de ne pas craquer ou de te mettre à rire comme un con. Des enfants, le pauvre Iowan est clairement mal entouré là de suite, même si finalement vous êtes quand même très adulte quand il le faut dans les moments où il le faut. Autrement vous êtes juste encore des enfants et toi t’aime bien ça, surtout quand tu fais le gosse avec ta meilleure amie. « Je ne suis pas méchant d’abord ! » Lâchais-tu en rigolant un peu. « C’est toi la méchante ! » tu pinces la langue, manquerait plus que tu rajoutes la phrase la plus gamine au monde. « Puis tu la dis la première ! » Que tu dis en te tortillant, et du coup tu as finalement dis cette petite phrase.

Tu prends ta douche, alors que ton fils et Savy étaient tous deux dans le salon à regarder la télévision quand tu étais parti en direction de la salle de bain. Ta douche, tu fais assez rapidement pour te laver, et tu finissais par sortir de cette dernière une fois l’odeur écœurante relevé par ta meilleure amie à ton retour. Mais, malchance ou pas, tu te retrouves juste nu, complétement mouillé et sans aucune possibilité pour t’essuyer, alors tu demandes à Savannah si elle peut te donner une serviette ou même deux, tu n’es pas très difficile pour le coup. Le kraken à l’air, tu attends que ton amie n’arrive à toi pour te sauver la vie, ouai enfin façon de parler en fait. Savy est là devant toi à déposer la serviette les yeux bien clos, mais toi tu caches de tes mains ton attirail, n’ayant pas envie de tout laisser à la vue, même si ses yeux ne peuvent clairement rien voir pour le coup. Enfin, ça c’était y a encore quelques secondes avant qu’elle ne trébuche et que toi tu ne la rattrape. Tu ne sais pas pourquoi le fait d’être si proche de ton ami tu ressentes tout ça en toi et surtout entre tes cuisses, ton engin serait presque en érection, du coup tu tentes de décoller ton bassin de toi. Pinçant tes lèvres, tu gardes Savannah contre toi, malgré tout en essayant d’oublier ce qui se passait à cet instant précis.

Tu sens bon. Elle n’a rien d’extraordinaire et pourtant tu sens des choses étranges se passer en toi, tu humes même l’odeur de la jeune femme, que tu apprécies, tu fermes les yeux et tu sens ta respiration s’accélère ainsi que ton pouls tout en finissant par lâcher la jeune femme, une fois sûre qu’elle pouvait être bien sur ses appuis. Tu es resté immobile alors que tu as croisé le regard de Savy qui avait fini sa course vers tes pieds. Il avait contemplé tout ton être ? Tu tentais de ne pas trop y penser, mais un tas de question en tête, tu te sens presque mal à l’aise sur le coup, ne sachant quoi faire ou quoi dire, mais elle te sauve, car elle finit par dire qu’elle devrait « Euh ouai.. » Tu prends la serviette directement que tu noues autour de ta taille. « Euh, j’arrive bientôt … » Ou pas. Que tu pourrais ajouter, mais tu devras bien sortir de là, un jour voire dans les prochaines minutes. Mais tu es surtout mal à l’aise et tu dois surtout faire disparaître ton envie qui vient d’arriver sur la seconde, alors tu vas être un peu occupé, sauf si tu parviens à penser à un truc qui te fait redescendre vite.

Tout était réglé. Alors, tu sortais de la salle de bain, une boule au ventre, tes yeux se déposent sur Savannah directement quand tu pénètres dans la cuisine, alors que ton petit bout arrive vers vous. Tu pinces tes lèvres et tu prends une grande inspiration. Tu n’es pas sûr de devoir dire un truc ou non, mais pour le coup, ton fils étant là, tu ne peux rien faire d’autre que d’être toi ? Oui, mais le toi face à Savy n’a jamais pu ressentir ce genre de chose, n’a jamais ressenti quoi que ce soit pour ta meilleure amie. Merde. « Ça sent bon en tout cas … » Le repas passe très vite, dans un silence presque pesant. « Bon... Je vais aller coucher le petit, tu dis au revoir à Savy ? » Demandais-tu à ton fils en souriant un peu. « Laisse-moi la table à débarrasser d’accord ! » que tu ajoutes à l’égard de ton amie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOlittle panda.
avatar
MODO ∞ little panda.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 454
▵ arrivé(e) le : 05/03/2017
▵ avatar : Lauren Cohan **

MessageSujet: Re: #maonah | Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand. Hier à 12:08


Always & For Ever
Maon et Savy


A les voir, on se demande qui as gardé qui de la journée ? Car à peine Maon avait passé le pas de la porte d’entrée, que la jeune femme redevenait une enfant qui dit n’importe quoi. Sauf pour l’odeur, il fallait bien avouer qu’il ne sentait pas du tout bon, ce qui était normal après la journée qu’il venait de passer, mais Savy ne pouvait pas s’empêcher de le lui faire remarquer. Après tout, elle s’était sentie bien seule toute la journée avec un enfant qu’elle ne pouvait pas embêter comme elle avait l’habitude de taquiner son meilleur ami. La jeune PDG croisa alors les bras dans une posture faussement vexé et tenta de ne pas éclater de rire aux paroles du jeune homme. Ils étaient totalement ridicule tous les deux, et c’était ce qui était le plus marrant. Puis elle haussa la tête, fière de faire un coup aussi bas. Après tout, à la guerre, il n’y avait aucunes règles ! Jetant un coup d’œil vers Iowan, Savannah fut soulagée de constater qu’il ne s’intéressait pas vraiment à eux, sinon le pauvre il risquait de ne pas comprendre grand-chose… Essayant de rester sérieuse, ce qui était très dur en entendant son meilleur ami s’écriait qu’il n’était pas méchant, elle finit par lever le bras, et désigner la salle de bain du doigt avant de dire sur un ton faussement autoritaire :

« Va sous la douche maintenant, ou tu n’auras pas de dessert ! »

De vrais enfants, vraiment… Avec le calme revenu, la jeune femme propose à son nouvel ami d’aller regarder la télévision ensemble, ce qu’ils font, jusqu’à ce que Maon l’interpelle de la salle de bain. Pas de serviette ? Elle aurait bien été tenté de lui dire de se débrouiller tout seul, mais ce n’est pas son genre, alors elle va chercher ce qu’il faut a l’étage et se retrouve à hésite une seconde devant la porte de la salle de bain. Faut-il qu’elle rentre ? Ou juste laisser les serviettes sur le pas de la porte ? Finalement elle décide de fermer les yeux et entrer dans la pièce ou son meilleur ami est nu comme un ver. Avec ses souvenirs, elle se dirige vers le lavabo pour y déposer son paquet, ne sentant pas la présence de Maon prés d’elle. Il doit être encore dans la douche, même si elle n’entend plus l’eau couler. Mais au moment de repartir, elle trébuche et manque de tomber. Mais c’est sans compter sur son meilleur ami, dont elle sent soudainement les bras autour d’elle, pour la retenir et probablement lui sauver la vie. Ce qui la met aussi dans une bien étrange situation. Sans savoir pourquoi, Savannah sent une vague de chaleur monter en elle. De le savoir si proche d’elle, dans la tenue d’Adam… Mais pourquoi est-ce qu’elle y pense d’ailleurs ? Aller savoir…

Après quelques secondes de silence et la disparition de la présence de Maon, la jeune femme décide d’ouvrir les yeux et découvre son corps recouvert de milliers de petites goutes d’eau… Et elle bloque dessus, comme une idiote, avant de se rendre compte de ce qu’elle est en train de faire, et de s’enfuir. Littéralement, elle prend la fuite de la salle de bain en prétextant allé vérifier la cuisine. Il lui faut quelques minutes pour se remettre de tout ça, sans même chercher à comprendre ce qui a bien pu se passer, et elle met la table, en attendant que les garçons arrivent. Puis ils mangent, en silence, ce qui est encore plus étrange, mais la jeune femme ne sait pas ce qu’elle pourrait dire de plus… Elle ne veut pas vraiment reparler de ce qui s’est passé dans la salle de bain, et trouve que parler d’autre chose serait ridicule, alors elle se contente de se taire et de manger ce qui se trouve dans son assiette. Finalement, le repas se termine et Maon décide d’aller coucher son fils, à qui la jeune femme dit bonne nuit d’un signe de la main, avant de sourire à son meilleur ami.

« Oh, je te laisse même la vaisselle, si tu veux. »

Et elle attend qu’ils aient tous les deux quitté la pièce pour se lever et se mettre à marcher sans but précis. Qu’est-ce qu’elle fait maintenant ? Elle pourrait partir… Oui ce serait bien ça… Mais non ! Ce n’est pas la chose à faire. Elle commence alors à ranger, et retrouve, dans un des sacs de course, la bouteille de vin qu’elle avait acheté un peu plus tôt. Oh oui, ça c’est une bonne idée. Sans perdre une seconde, Savannah dé bouchonne la bouteille, et se sert un verre, qu’elle boit pratiquement cul sec. Enfin elle s’en ressert une deuxième et commence tranquillement à faire la vaisselle en attendant son meilleur ami.




AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: #maonah | Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand.

Revenir en haut Aller en bas

#maonah | Je le sais que je peux compter sur toi, n'importe quand.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: north island. :: Ranch Janaeva-