AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un mot et tout est perdu, un mot et tout est sauvé # Natheo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MODOlittle panda.
avatar
MODO ∞ little panda.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2573
▵ arrivé(e) le : 01/12/2013
▵ avatar : MEGHAN ORY

MessageSujet: Un mot et tout est perdu, un mot et tout est sauvé # Natheo Mer 1 Nov - 21:22

un mot, un seul : ton nom

Nathaniel
&
Cleo

La vie était devenue beaucoup plus facile depuis que la belle journaliste avait retrouvé Nathaniel. Du moins retrouvé était un grand mot pour le moment puisque ce dernier était toujours en mission sous couverture dans les bas quartiers de la ville et qu’elle n’avait pas put avoir de nouvelles depuis la fois où elle avait réussit à le retrouver. Ce n’était pas pour autant qu’elle s’inquiétait, bien au contraire, elle avait plutôt peur de voir apparaître un des collègues du criminologue à sa porte. Parce qu’alors, cela signifierait que quelque chose n’allait pas. elle était confiante, Cléo, parce que maintenant le père de son enfant, avait une bonne raison pour faire attention et rentrer au plus vite à la maison. Ils avaient encore tellement de choses à parler, pour la venue de cet enfant, puisqu’ils n’avaient pas vraiment put le faire dans cette ruelle, sous des yeux peut-être trop indiscrets, et qui risquaient de mettre en danger leurs vies à tous les deux. Le cœur de la demoiselle se serrait encore lorsqu’elle pensait au moment où elle avait du lui dire au revoir, sans savoir quand pourrait être la prochaine fois qu’elle le verrait, qu’elle pourrait le prendre dans ses bras, qu’elle pourrait l’embrasser. Nathaniel devait finir sa mission et personne ne savait combien de temps cela pourrait prendre. Des semaines, des mois, des années même. Mais l’Américaine préférait se dire que ce ne serait qu’une histoire de semaines. Il fallait qu’elle l’espère de tout son cœur pour ne pas devenir folle. Puis surtout, elle avait décidé de ne prendre aucunes décisions pour le bébé tant que son homme ne serait pas à ses côtés pour en parler avec lui.

Pour ne pas perdre la tête en pensant à lui toute la journée, Cléo avait doucement reprit son travail. Dés son premier jour, elle avait annoncé à ses supérieurs sa grossesse et les avaient prévenus qu’elle ferait désormais attention à sa charge de travail. Plus d’heures supplémentaires et un emploi du temps un peu plus flexibles. Ce qu’ils avaient tout à fait comprit et approuvé, lui donnant pour le temps de sa grossesse, une assistante de plus. Le temps avait finalement passé et son ventre s’arrondissait de plus en plus alors que l’enfant qui se développait dedans grandissait. Donnant une liste des tâches à effectuer durant son absence, Cléo s’assura que tout était en ordre avant de quitter son bureau en début d’après-midi. Aujourd’hui, elle avait un rendez-vous assez spécial, chez le gynécologue. Ce n’était pas sa première échographie, mais c’était celle où elle devrait probablement apprendre le sexe de son bébé. Chose qu’elle attendait avec impatience, mais qu’elle appréhendait aussi. Sans Nathaniel a ses côtés, les choses étaient différentes, et elle regrettait de passer ce moment si important sans lui. Mais elle n’avait pas le choix et se présenta au bureau d’accueille du médecin avant d’aller s’installer dans la salle d’attente, pour attendre son tour. Passant tendrement sa main sur son ventre, elle se demanda en rêvant, ce qui se trouvait là dedans. Elle n’avait pas vraiment de préférence. Une fille ou un garçon, ça lui importait, tant qu’il était en bonne santé, elle ne l’en aimerait que plus. L’esprit dans le vague, son regard fixant le mur en face d’elle, Cléo entendit vaguement une voix discuter avec la secrétaire, dans la pièce d’à côté. Cette voix lui disait quelque chose, mais ce n’était pas possible, elle savait très bien que cela ne pouvait pas être lui. Alors elle n’y prêta pas plus attention, parce que ces derniers temps, absolument tous les détails autour d’elle lui faisait penser à Nathaniel. Un son, une odeur, une phrase, et le grand blond s’imposait directement à son esprit. Sortant de ses pensées par son nom que l’on appelait, la brune leva la tête vers le docteur qui l’invitait à entrer dans son bureau et elle se leva pour le rejoindre, sans prête aucunes attentions à ce qui se passait derrière elle.


camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Un mot et tout est perdu, un mot et tout est sauvé # Natheo Mer 22 Nov - 11:36

L'homme le plus important dans la vie d'une femme n'est pas le premier mais celui qui ne laisseras pas exister le prochain.
NATHÉO ღ
Animé d'une force nouvelle, Nathaniel avait revêtu son costume de superhéros, bien décidé à terminer sa mission en un temps record. Pas pour être applaudi dans son travail et obtenir une augmentation, mais bel et bien pour retourner auprès de sa belle le plus vite possible. Le criminologue ne voulait rien rater de leur vie future avec ce bébé qui était le symbole même de leur amour. Alors il saurait se montrer prudent, tout en utilisant au mieux ses capacités pour ne pas faire durer cette enquête plus que nécessaire. Dans les faits, il lui fallait un peu plus de trois mois pour faire tomber ce gang de trafiquants de drogues qui, il l'apprit plus tard, se diversifiait aussi dans les armes. Usant de sa connaissance en psychologie comme une arme, Nathaniel joua avec la psyché de ses adversaires comme il n'avait jamais osé le faire auparavant. Il monta ainsi rapidement les grades qui lui permirent d'atteindre sa cible et de l'éliminer. Ses contacts eux-mêmes furent surpris de la rapidité avec laquelle leur agent infiltré se joua de ses cerveaux pour les envoyer derrière les barreaux, et se félicitèrent que Nathaniel soit de leur côté. Si le criminologue décidait de tourner sa veste et de franchir la barrière, il serait un adversaire des plus dangereux. Mais l'illégalité ne l'avait jamais tenté. Le grand blond baraqué aimait les défis, rire, avoir une vie simple et enquiquiner son monde. Sa famille était son pilier, et justement, il était en train de fonder la sienne, raison pour laquelle il s'était introduit temporairement dans les bassesses de l'esprit humain pour obtenir ce dont il avait besoin. Mais maintenant que les agents des stups s'occupaient de la suite avec d'autres agents qualifiés pour le trafic d'armes, il était grand temps qu'il rende son tablier et qu'il aille retrouver celle qui faisait battre son cœur, et qui lui donnait une force incroyable. Il avait aussi eu le temps de réfléchir sur son avenir, et Nathaniel envisageait de rendre sa plaque. Ce serait dur bien sûr, car il aimait son boulot. Mais il aimait Cléo et leur futur enfant par-dessus tout et il était prêt à tous les sacrifices pour avoir le temps de s'occuper d'eux correctement et à les mettre à l'abri du danger. Et puis... Nathaniel avait eu le temps de réfléchir à la question pendant tout ce temps, et il était loin d'être dans atout dans sa poche. Quel que soit le métier qu'il voudrait faire, il y arriverait. Tant que Cléo serait à ses côtés, aucun mur ne serait trop haut ni aucun océan trop infranchissable pour lui. Rentrant rapidement chez lui pour se changer après les arrestations, où il avait fait semblant de se faire arrêter aussi d'ailleurs, Nathaniel tenait à être présentable pour ses retrouvailles.

Mais lorsqu'il arriva devant chez Cléo, il y trouva porte close. Téléphonant à son bureau, il apprit qu'elle n'y était pas, qu'elle avait un rendez-vous chez le gynécologue. Une chance qu'il tombe sur une collègue qui avait pu le renseigner ! Sinon, il aurait dû appeler Céleste et la surprise de sa fin de mission n'aurait pas été pareille. Hélant un taxi, Nathaniel se précipita à l'hôpital tout en se disant que, des gynécologues, il y en avait un peu partout. Bon, tant pis, il demanderait à l'accueil si miss Ravenheart avait rendez-vous chez eux. Cléo avait dû se rendre soit à l'hôpital pour plus de praticité, soit chez un médecin renommé, soit chez un médecin près de chez elle. Ça ne devait pas en faire tant que ça. Mais d'abord, l'hôpital.

Arrivé à l'accueil, Nathaniel obtint rapidement sa réponse et eut un soulagement. Cléo était bien ici, et il n'aurait pas à parcourir la ville à sa recherche. Il monta les étages en grimpant les escaliers quatre à quatre, puis tenta de trouver son chemin dans ce labyrinthe de couloirs, de salles d'attente et de salles de consultation. Il finit par s'y repérer en suivant les indications sur les murs. Il atterrit ainsi sur une secrétaire qui gérait le côté administratif de ce service-là. « Bonjour madame, je cherche une certaine miss Ravenheart qui a rendez-vous aujourd'hui. Vous pouvez m'indiquer la salle d'attente pour le docteur Miller ? » Malgré son air poli, Nathaniel commençait à s'impatienter. Il voulait juste retrouver la femme qu'il aimait et être à ses côtés pour ce moment magique où ils allaient pouvoir apercevoir à quoi ressemblait leur bébé. La salle était non loin, et le blond s'y engouffra au moment où une silhouette bien connue tendait la main à un médecin. Courant puis se laissant glisser sur le sol, il arriva pile au moment d'entrer dans la pièce et salua le docteur à son tour. « Bonjour docteur Miller. » fit-il avec un sourire, avant d'enfin pouvoir se tourner sa journaliste préférée. « Salut mon Amour, désolée pour le retard. » fit-il en venant l'embrasser avec joie. « Tu pensais vraiment pouvoir faire ça sans moi ? » murmura-t-il ensuite, espiègle et tendre à la fois. Comme un signe du destin, il se trouvait que Nathaniel avait clos sa mission au moment même où Cléo se rendait chez le gynécologue, un moment crucial pour une femme enceinte mais aussi dans un couple. Toujours là pour elle, pour eux, il se l'était promis et ça commençait très bien.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
MODOlittle panda.
avatar
MODO ∞ little panda.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2573
▵ arrivé(e) le : 01/12/2013
▵ avatar : MEGHAN ORY

MessageSujet: Re: Un mot et tout est perdu, un mot et tout est sauvé # Natheo Jeu 30 Nov - 12:39

un mot, un seul : ton nom

Nathaniel
&
Cleo

Quittant son travail un peu plus tôt que prévu, la journaliste se rendit à son rendez-vous chez son gynécologue pour quelque chose de très important : une échographie où normalement elle apprendrait le sexe de son enfant. Cela n’avait pas vraiment d’importance pour elle, puisqu’elle l’aimait déjà énormément, mais ça lui faisait plaisir de pouvoir en savoir un peu plus sur lui. Tout ce qu’elle voulait savoir, surtout, c’était si tout allait bien pour lui. Elle ne voulait pas revivre cette expérience une fois de plus, sachant pertinemment que cette fois, elle ne s’en remettait pas. Alors la brune faisait tout ce qu’elle pouvait pour vivre le plus sainement possible, pour lui donner toutes les chances nécessaires pour bien grandir et voir le jour dans quelques mois. Pour cela, elle avait même fait l’effort d’apprendre à cuisiner. Elle n’était pas devenue un grand chef, mais à force d’étudier des livres de cuisines spécifiques à la maternité, la jeune femme savait désormais faire des courses correctement, n’achetant plus un seul plat cuisiné et se préparant chaque fois les aliments dont elle avait besoin. Quant au reste des préparatifs de sa future responsabilité : être mère, Cléo attendait encore un peu. Elle espérait que Nathaniel rentrerait bientôt, et qu’ils pourraient faire cela ensemble avant l’arrivée de leur enfant. D’ailleurs le temps commençait un peu à pressé. L’américaine en était maintenant à un peu plus de la moitié de sa grossesse, ce qui lui faisait réaliser que le temps passait drôlement vite, bien trop vite d’ailleurs à son goût. Chaque jour, elle voyait son ventre s’arrondir un peu plus et bientôt elle ne verrait même plus ses pieds ! Cela devait être bon signe ! Une main sur son ventre, elle pensait avec un sourire stupide sur son visage, à son avenir. Elle allait être mère, ce qu’elle avait toujours désiré depuis toute petite. Et en plus ce serait l’enfant de Nathaniel, l’homme dont elle était toujours follement amoureuse. Elle savait que bientôt, il serait de retour à la maison, et alors tout irait bien. Ils pourraient vivre pleinement leur bonheur, jusqu’à la fin de leur vie, elle en avait l’intuition au plus profond d’elle-même !

Une voix, dans la pièce d’à côté attira quelque peu son attention. Elle lui était si familière que le visage du criminologue s’invita dans son esprit. Au même moment où le petit être dans son ventre lui donnait un coup de pied. Cela arrivait souvent lorsque Cléo pensait à Nathaniel, peut-être que lui aussi le sentait… Se disant que cela ne pouvait pas être lui, qu’il devait encore être dans les bas quartiers de la ville à poursuivre sa mission, la future maman secoua la tête et la leva alors que l’on prononçait son nom. Elle adressa un petit sourire au médecin qui se tenait dans l’encadrement de la porte et se leva pour le rejoindre et le saluer. Après lui avoir serré la main, Cléo entra dans le bureau du Docteur Miller et attendit qu’il referme la porte pour s’installer sur l’un des sièges. Sauf qu’une voix se fit entendre, tout près d’elle, la sienne. Surprise, la journaliste se retourna pour observer Nathaniel, son homme, saluer le médecin avant de se tourner vers elle. Ce n’était pas possible, elle devait avoir une hallucination ! Peut-être l’un des effets de sa grossesse ? Pourtant elle n’avait lu cela nulle part. Les yeux écarquillés de surprise, elle le regarda sans rien pouvoir dire, sentant son cœur s’emballer alors qu’il lui souriait. Il était là, devant elle, dans ce bureau, et cela ne pouvait signifier qu’une seule chose : il avait terminé. Il rentrait enfin à la maison. Et l’on pouvait dire qu’il le faisait au bon moment. Elle ne bougea pas non plus alors qu’il l’attirait à elle pour la prendre dans ses bras et l’embrasser, ne réalisant toujours pas. Ce n’est qu’en sentant son contact que la brune se réveilla.

« Nathaniel ! »

Ses bras trouvèrent le chemin de son cou et elle le serra si fort qu’elle aurait pu l’étrangler si le grand blond n’était pas aussi costaud. Eludant sa question, elle le regarda dans les yeux, tout en secouant la tête, et en oubliant totalement la présence du médecin dans la même pièce qu’eux.

« Qu’est-ce que tu fais là ? Attends ! C’est terminé ? Tu es de retour à la maison ? »

Elle n’arrivait plus à mettre en ordre ses pensées, Cléo était si heureuse et surprise en même temps. Elle ne s’attendait clairement pas à ça, et surtout pas à ce moment là. Un rire incontrôlable sortit de sa bouche :

« On peut dire que tu tombe au bon moment ! »



camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Un mot et tout est perdu, un mot et tout est sauvé # Natheo

Revenir en haut Aller en bas

Un mot et tout est perdu, un mot et tout est sauvé # Natheo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: mount victoria. :: ewart hospital.-