AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Surpriseeeeee - Emmanuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 73
▵ arrivé(e) le : 15/10/2017
▵ avatar : Sam Claflin

MessageSujet: Surpriseeeeee - Emmanuelle Jeu 7 Déc - 17:20


Priam & Emmanuelle

Surpriiiiiissssseeee


Je n’aime absolument pas les surprises et pourtant, je crois que je suis le pro des surprises. J’aime en faire mais je ne suis pas très doué pour en recevoir. Je ne saute pas au plafond mais il est très rare que je sois vraiment expressif avec quelqu’un. On m’a toujours reproché mon côté trop sérieux, même en dehors du travail je suis devenu quelqu’un de trop sérieux. Je le sais, mais je ne veux pas changer pour les autres. D’autres me disent que c’est une façade et que je ne suis pas comme je le montre. Je n’étais pas comme ça avant, j’étais assez protecteur envers les gens, je souriais, même si ce n’était pas forcément le cas au début avec ma petite sœur. Et je ne suis pas toujours tendre même aujourd’hui avec elle de toute manière. Et je pense qu’elle a fini par accepter cette situation même si ce n’est pas la meilleure. J’ai toujours été protecteur avec Tate mais ma petite sœur, en revanche, je l’ai toujours mise de côté. Je ne suis pas quelqu’un de très sociable et je peux vraiment être assez dur. J’aime faire des blagues quand je suis entouré de personnes que je connais, et il est rare que je m’attache à quelqu’un. Heureusement, je sais tout de même m’attacher à certaines personnes car sinon je n’aurais pas d’amis. Mais quand on fait le compte, il est vrai que j’ai plus d’amies que d’amis. Pourquoi ? C’est un mystère. Depuis que je suis arrivé ici, je n’ai pas encore eu le temps d’annoncer à Emmanuelle que j’étais dans la même ville que la jeune femme. Je voulais lui faire une surprise, elle est, depuis l’enfance, mon bras droit de conneries. Nous avons toujours fais les 400 coups ensemble et maintenant que je suis de nouveau dans la même ville que la jeune femme, il va falloir reprendre les bonnes habitudes. Et les habitudes, bien qu’on puisse les perdre, on les retrouve très facilement ! J’ai réussi à me procurer l’adresse de la jolie brunette et je dois maintenant mettre mon plan à exécution. Je ne suis pas en ville depuis longtemps et je n’ai pas eu le temps de la voir avec tout le travail que je peux avoir au cabinet. Mais je suis sur ma lancée et je vais enfin pouvoir la surprendre et lui faire part de mon installation ici. Je regarde ma montre, il n’est ni trop tôt, ni trop tard pour aller chez elle. Je fini mon dernier dossier rapidement et ferme mon bureau Bonne soirée, à lundi j’ai encore pas mal de dossiers à traiter mais qui ne sont pas pour l’immédiat, alors pour une fois, le névrosé de travail que je suis va profiter de son week-end comme il se doit. Bars, soirées, peut-être même une ou deux jolies femmes pourquoi pas. Mais pour l’heure, je récupère mes affaires et file au magasin de proximité pour pouvoir prendre deux-trois bricoles.

☆☆☆

Il ne me faut pas beaucoup de temps pour prendre tout ce que j’ai à prendre et plus encore. Les bras chargés, je prends place dans ma voiture et fonce en direction de chez Emmanuelle. J’ai tout prévu pour que nous passions une bonne soirée et j’espère qu’elle n’a rien de prévu, sinon, tant pis, elle annulera ! Nous habitons le même quartier et très honnêtement, je ne sais pas comment j’ai fait pour ne pas la croiser. J’ai surtout été très pris par le travail et les deux mois sont passés à une vitesse incroyable. Je lui donnais des nouvelles, bien évidemment, mais c’était toujours par e-mail puisqu’elle pensait qu’il y avait le décalage horaire. J’ai toujours été très futé mais je me faisais vraiment un plaisir de lui faire la surprise et je n’ai pas voulu abandonner après quelques mois. Heureusement que mon travail me prend vraiment beaucoup de temps. Une fois au troisième étage, je trouve rapidement l’appartement de la jeune femme. Je frappe et je n’ai pas longtemps à attendre pour que la porte s’ouvre. Livraison d’alcool et de toutes les cochonneries au possible pour Manue ! dis-je avec un large sourire. J’espère que je ne me suis pas trop fait attendre ! ajoute-je alors que c’est un euphémisme. Elle ne savait rien, et j’ai toujours essayé d’être le plus discret possible. Nous n’avons pas grand monde en commun ici, si ce n’est qu’une ou deux personnes au grand maximum. J’avoue que je suis plus rapide en général conclus-je tout en essayant de prendre Emmanuelle dans mes bras.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 619
▵ arrivé(e) le : 28/06/2017
▵ avatar : Vanessa H.

MessageSujet: Re: Surpriseeeeee - Emmanuelle Mer 3 Jan - 15:05


Priam & Emmanuelle

Surpriseeeeee


Assise dans ce fauteuil. Seule. Existant. Incapable de faire un geste. Je ne contrôle pas mes pensées. Sont-elles les miennes ? Sont-elles la personne que je suis ? Ces souvenirs ? Sont-ils les miens ? Ai-je un jour passée toute une journée au lac avec mon frère à faire une bataille d'eau ? Une force dévastatrice à l'intérieur de ma tête, réduisant mon âme à néant m'empêche de faire la différence entre la fiction et la réalité. Attends. Oui. Cela s'est vraiment passé. Il y avait aussi mon autre frère. Et ma sœur. Et mon père. Je reviens progressivement à moi. La nostalgie s'empare ainsi de moi. Je veux retourner à cette époque. J'en rêve. Celle où je pouvais contrôler mon propre corps. Moi seule. Seulement moi. Vais-je un jour récupérer ma vie d'avant ? Est-ce la fin.. Si rapide. Je ne peux passer en coup de vent. Silence radio dans cette pièce lugubre et sombre malgré ses murs blancs. Aucun son n'émane de moi. À l'intérieur, je hurle. J'ai mal. Aidez-moi. Je vous en supplie. Ne me laissez pas comme ça. Une larme se forme, coule le long de mon visage pour finir sa course sur mon gilet bleu. Ce hurlement, comme une mélodie triste de nostalgie. Bougeant de nouveau, j'attrape mon violon au pied du fauteuil. Je transforme ce cri de désespoir en note de musique. La mélodie émanant de mon violon m'apporte la paix, me transporte dans ce souvenir. Je n'accepte pas ce sort. Jamais. Hiraeth

J'ouvre les yeux glissant mes doigts naturellement sur les cordes de mon violon interprétant cette partition que j'ai composée plusieurs années auparavant. Lorsque je l'ai composée, j'étais une vraie épave et mon cerveau faisait des siennes. Pourtant, ce jour-là n'était pas le pire que j'ai vécu lors de mon séjour à l'hôpital. Période où la tumeur avait tellement pris le dessus que l'hospitalisation était devenue nécessaire. Aujourd'hui, même si la mélodie représentant mes hurlements de l'époque me perce le cœur, je joue Hiraeth avec le sourire sachant que j'ai pu récupérer ce que j'avais cru avoir perdu à jamais. Le présent est désormais si différent du passé, et ce, pour le meilleur. Du moins, j’essaie .. Rendre ma vie mémorable avant que cette saleté de tumeur ne refasse surface, mon but principal. À la place, j’échoue de façon mémorable. Comme retenue prisonnière dans une bâtisse en pierre vieille de plusieurs décennies avec pour seuls compagnons des livres qui empestent le neuf, une clientèle ignorante des formules de politesse apprise à l’époque de leurs deuxièmes années sur Terre et un patron qui méprise mon manque de passion littéraire. Il est fortement possible que mes propos soient dramatisant, mais la vérité est que j’ai perdu la patience et ne retiens plus que le négatif. La librairie ; c’était amusant au départ, maintenant ce n’est qu’un job de secours qui plane indéfiniment au-dessus du temps que je gâche. Trêve de démoralisation. Je suis d’une humeur rabat-joie ce soir, la compagnie la plus indésirable qui soit. Peut-être devrais-je songer à rejoindre mon lit ? Mauvaise idée, je vais devenir encore plus agaçante que je ne le suis déjà et l’insomnie suivra sous ces remises en question et motivations qui resteront sans actions. Pessimisme du soir, bonsoir.

Mon petit corps enterré dans le canapé, Mia et Kira dorment sur mes genoux et la télévision marche dans le vide tandis que mon esprit est parti à la recherche de mon optimisme depuis perpète. Sans résultats. Mon éveil décide d’abandonner la mission et c’est ainsi que mes yeux se ferment de trop bonne heure. Presque aussitôt après, ceux-ci s’ouvrent à nouveau sous quand je sens mes chats se lever brusquement de moi sous la manifestation inattendu de plusieurs coups derrière la porte d’entrée. Rapidement, je me résous à fausser compagnie au confort de mon salon en menant mes pas à la porte où un individu qui m’est encore mystérieux se trouve.. Et mon regard s’écarquille instantanément lorsque j’ouvre celle-ci. Priam ! Un énorme sourire peu commun à ceux que je lance en général se dessine sur mon visage. « Priam ? Mais qu’est-ce que tu fais là ? » Lui demandais-je mes mots sonnant joyeux transformés par le sourire qui ne cesse de s’agrandir sur mes traits. « Mon dieu si, tu t’es fait désirer. » Lançais-je en plaisantant. Quelle belle surprise de le voir, cela fait si longtemps depuis la dernière fois que nous nous sommes vu. Il se tient devant moi, et j’ai l’impression d’être à la maison chez mes grands-parents. Il me prend dans ses bras, et je retrouve mon acolyte d’enfance. Mon côté rabat-joie s’efface et fait place à la joie d’être réuni avec ces boucles blondes, certainement aussi folles que moi. « Je confirme, je t’ai connu plus rapide. Mais c’est certainement l’âge, t’es plus tout jeune. » Ce n’est plus l’adolescent que j’ai autrefois connu, mais bel et bien un homme. Un homme extrêmement séduisant. « Entre je t’en pris, fais comme chez toi. Mais pas trop non plus hein. » Finissais-je sur une pointe d’humour habitué en me séparant de lui pour qu’il puisse rentrer à l’intérieur. En refermant derrière lui, je prédis que la soirée promet d’être beaucoup moins triste que je le pensais plus tôt.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Surpriseeeeee - Emmanuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: wellington central. :: habitations.-