Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: [-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April] Ven 5 Jan - 9:51

Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi.

April.C CarlsonDamon O'DonnellCela fait un peu plus de trois semaines qu'il a promis à April de l'accompagner à Paris et maintenant que le Jour J est arrivé, il ne peut s'empêcher de se demander ce qui lui a pris de proposer une chose pareille. Les réponses sont pourtant là, bien enfouies mais l'angoisse prend le dessus alors qu'il boucle sa valise. Il jette un coup d'oeil à son téléphone. Niveau timing, il est large. Il serait agréable de boire quelque chose ou de fumer mais moins déjà de se taper autant d'heures de vol dans un piteux état. Moins encore de l'infliger à Carlson qui doit déjà avoir son lot d'inquiétude puisque le fond de ce voyage n'est pas réellement une partie de plaisir pour elle. Il prend donc sur lui de respirer et de se rappeler qu'April est avant tout une personne compréhensive et qu'il pourra s'éloigner si besoin est. Juste un peu.

Il s'est senti ridicule, lors des réservations de chercher d'abord à avoir des chambres séparées. Ils ont déjà dormi ensemble. Certes, pas sur plusieurs jours et Damon a toujours un moyen de s'échapper mais le fait est que ce serait encore plus bizarre de l'éloigner lors d'un voyage à deux. Il a donc, juste au cas où choisi une suite avec deux chambres en effet mais si proche l'une de l'autre qu'ils ont peu de chance de se manquer. Par mesure de sécurité. Plus pour lui qu'April. Il ne lui a pas demandé son avis parce qu'il se répète que sur ce coup là, il préfère lui éviter d'avoir à organiser quoi que ce soit. Après tout, l'idée vient de lui, principalement.

Il glisse sa valise près de la porte. Ils a pris un taxi pour les amener à l'aéroport et ce taxi récupère d'abord April. Il attend, observe sa réserve de boissons et se dit qu'un verre ne lui fera absolument rien finalement. A part peut-être, l'apaiser un peu. Il se sert du whisky et le boit en faisant les cent pas. A la première gorgée, qui lui brûle la gorge, il se rappelle à quel moment il a fait cette proposition et pourquoi. A la deuxième, il se souvient qu'il avait eu la peur de sa vie en la voyant s'éloigner et à la troisième, le son de sa propre voix, détachée et insouciante, promettant un voyage sympathique lui parvient. Il pose le verre sur la table, ferme les yeux et sourit. Il a causé sa propre angoisse, comme souvent. Maintenant, il se doit d'assumer.

Le taxi est là. il descend, rapidement, son gros sac noir à la main. Il ne se concentre pas sur les visages, il va au coffre et se débarrasse de son sac. La sacoche contre sa jambe, il se glisse à côté d'April et là, enfin, il croise son regard et c'est ça qui l'apaise. Pas l'alcool ou l'odeur du faux cuir. Juste elle qui ne doit pas être rassurée des masses mais qui lui sourit tout de même.

"Miss Carlson." Dit-il simplement pour la saluer avec un sourire pour répondre au sien. "Prête à me supporter non stop durant les prochaines 28h?" Et là, il ne parle que du vol et de l'escale. Le voyage, il n'en parle pas immédiatement parce que c'est bien cela qui l'inquiète, lui. D'ailleurs, il ne l'a pas embrassé, alors qu'il en crève d'envie. Il ne l'a pas fait, évitant de donner un ton romantique à cette escapade mais ne finira-t-il pas par être rattrapé par l'endroit ou les sentiments? Sans compter que le petit cadeau, caché au fond de son sac qui lui a rappelé Carlson lors des fêtes est encore une preuve qu'il est incapable d'être indifférent trop longtemps.
Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Damon O'Donnell le Mar 30 Jan - 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 327
▵ arrivé(e) le : 25/02/2017
▵ avatar : Eva Green.

MessageSujet: Re: [-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April] Sam 6 Jan - 21:05



     

Damon
&
April
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi.
C’est le grand jour pour April. Le jour qui débute son voyage à Paris avec Damon. Elle n’est ni stressée, ni nerveuse. Elle est étonnamment calme au contraire, comme là sans être là. Elle contemple le paysage qui défile sous ses yeux sans la moindre expression sur son visage. Son regard est posé sur la vitre, comme si elle ne voulait pas manquer une miette du voyage, alors que son esprit, lui, est déjà à des milliers de kilomètres, loin, loin… Mais plus pour très longtemps.

Paris. La France. Elle n’y a plus jamais remis les pieds depuis qu’elle est partie en tenant la petite main de Meghan alors âgée de cinq ans dans la sienne. Elle n’a pas dit seulement adieu à son pays natal ce jour-là. Elle a aussi fait ses adieux à toute la vie qu’elle avait jusqu’alors, elle a dit adieu à celle qu’elle était. Son identité, son nom, tout a changé. Elle a tourné la page sur Caitlyn pour devenir une autre personne. C’est ce qu’elle a essayé de faire tout du moins. Mais elle n’y est jamais vraiment parvenue.

Elle a été heureuse pourtant. Toutes ces années, jusqu’à ce que la vérité éclate, elle a connu un bonheur jusqu’alors complètement inconnu. Elle a découvert le sentiment d’aimer quelqu’un, celui d’être aimé. Elle a appris à vivre pour elle, pour sa fille. Elle a pu se sentir libre aussi, parfois, mais la vérité n’était jamais bien loin. Tapi dans l’ombre d’une vie nouvelle, son passé a ressurgi à chaque fois qu’elle s’en croyait libérée. Il est encore là aujourd’hui. Même si elle se sent mieux, même si elle retrouve enfin cet équilibre, il est toujours là. Il l’emprisonne.

C’est pour cette raison qu’elle sait qu’elle doit partir. Elle n’aurait jamais pris cette initiative toute seule, assurément pas. C’est Damon qui lui a tendu la main, une main qu’elle a saisie malgré l’angoisse qui la submerge à chaque fois qu’elle pense à ses parents. Il a su lui faire réaliser que, tant qu’elle ne tournera pas elle-même la page sur son passé, il la hantera toujours. Surtout, Damon a su lui donner la force qui lui manque. Le courage qu’elle n’a pas, c’est lui qui le lui a transmis. Et elle ne serait probablement pas partie, si cela n’avait pas été avec lui.

Elle ne saurait exprimer au jeune homme à quel point elle est reconnaissante envers lui. Il joue un rôle qui ne lui incombe en rien. Il ne vient pas seulement en tant qu’accompagnateur, il est celui qui lui permet ce voyage. Il est son socle, son rempart, son roc. Il lui ôte ce poids douloureux, cette solitude qu’elle a connue à chaque fois que Meghan n’était pas là pour venir l’illuminer par sa présence. Il lui donne le sentiment qu’elle n’est plus seule, celui qu’elle pourra toujours, toujours compter sur lui. Elle ne sait plus, aujourd’hui, ce qu’elle ferait sans lui. Il n’en a peut-être pas conscience, et c’est probablement une bonne chose pour lui éviter d’être effrayé d’avoir une telle place dans sa vie.

Elle sait que ce voyage ne sera pas évident pour lui non plus. Peut-être pas pour les mêmes raisons. Car si sa présence la soulage irrémédiablement, lui doit ressentir tout le poids qu’il porte sur ses épaules. Quelque chose lui dit même qu’il ne doit pas être tout à fait à l’aise à l’idée d’une telle escapade en tête à tête avec elle. Cela n’a rien d’un voyage romantique, mais elle le connaît bien désormais. Elle n’en dit pas beaucoup, mais elle l’observe d’autant plus. Elle sait que tout ceci n’est pas facile pour lui. Et c’est pour cette raison, aussi, qu’elle lui en est tant reconnaissante.

Le taxi s’arrête, mettant un terme à ses pensées par la même occasion. Bientôt, la silhouette de Damon apparaît. Après un détour par le coffre, il finit par s’assoir auprès d’elle. La jeune femme relève aussitôt les yeux vers lui pour lui adresser un timide sourire. – Bonjour toi. A sa question, son sourire s’agrandit instantanément. – Je ne m’en fais pas, tu es très supportable. Elle n’a aucun doute là-dessus. Quand elle est avec lui, elle se sent toujours bien, simple. Comme à sa place. Alors que le taxi reprend déjà la route, elle se penche vers lui pour lui voler un doux baiser. S’il ne l’a pas embrassée, c’est elle qui le fait naturellement même si, comme pour se justifier, elle reprend assez vite, parce qu’elle n’en a pas eu l’occasion avant. – Bonne année Damon.



CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: [-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April] Dim 7 Jan - 19:34

Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi.

April.C CarlsonDamon O'DonnellIl sait que rien ne l'y oblige et que même si la seule perspective d'un voyage à deux l'angoisse, il le fera coûte que coûte. Comme le dirait April, il porte mal son prénom mais c'est surtout avec elle. Il n'est pas une crème. Il est loin de l'être et s'il était un petit peu sincère avec lui, il mettrait de la distance entre lui et April parce qu'au final, il ne pourra lui apporter que des problèmes. Pourtant, encore une fois, il se surprend à l'aider, à être malgré ses démons, son passé chaotique et son incapacité à aimer, BON pour elle. Ce qui est nouveau. Une sensation, loin d'être désagréable qui lui donne un peu de confiance en sa propre humanité.

Mais rien ne peut durer éternellement. Et ça aussi, il le sait. Ses bons moments, il ne peut qu'en profiter mais cela ne l'empêche pas d'être toujours inquiet quant au fait de trop s'attacher. Ni même d'essayer d'instaurer un peu de distance quand il se rend compte que les choses vont trop loin pour lui. Trop vite. Même si le rythme n'est pas effreiné. Loin de là. Le voilà donc assis dans le taxi, à craindre d'avance d'être toujours seul avec April pendant des heures et des heures. De lui montrer qui il est au quotidien. D'apprendre des choses déplaisantes. Ou pire d'aimer chaque moment précieusement au point d'en vouloir plus encore. Comme ce sourire timide quand elle le salue ou le son de sa voix quand elle précise qu'il est supportable.

"Tu n'as jamais eu à me supporter sur des longs vols. Je suis excécrable. Je veux le côté hublot mais je me déplace tout le temps parce que je n'arrive pas à rester assis. Un chieur en puissance. Tu vas devoir prendre sur toi. Toujours aussi confiante à propos de mon côté supportable?"

Il rigole, un rire encore un peu teinté d'inquiétude mais un peu moins déjà. Maintenant que la conversation est lancée et qu'il est prêt d'elle, il se sent beaucoup mieux. Jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'elle s'approche dangereusement. Il se demande s'il a quelque chose sur le visage ou dans les cheveux et quand leurs lèvres se touchent. Il en oublie sa question. Il s'empêche néanmoins de la retenir pour prolonger ce baiser et ouvre à nouveau les yeux qu'il avait de toute évidence fermés, croisant à nouveau ce regard timide. Cette voix momentanément voilée par la gêne. Sa douce et réservée April n'assume pas totalement d'avoir voulu l'embrasser pour lui dire bonjour. Un sourire légèrement retenu se glisse sur ses lèvres à lui. C'est tellement con mais il trouve cela adorable et répond machinalement, ses yeux rivés sur elle.

"Bonne année à toi aussi April." Il toussote pour tenter de revenir sur Terre, reprendre une forme de contenance et il finit par laisser le cours de ses pensées sortir au grand jour. "Je me demande à quoi ressemble Noël chez les Carlson? Meghan a eu droit à un cadeau? Et toi?" Oui oui, encore ce fichu cadeau qui lui trotte dans la tête. "D'ailleurs, sans se concentrer uniquement sur ce que tu as eu... Qu'est-ce que miss Carlson aurait voulu pour Noël?" Même s'il est convaincu qu'elle a bien trop d'humilité pour prétendre à un autre cadeau que celui de la vie qu'elle a.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 327
▵ arrivé(e) le : 25/02/2017
▵ avatar : Eva Green.

MessageSujet: Re: [-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April] Jeu 11 Jan - 22:56



     

Damon
&
April
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi.
Ils ne se connaissent pas depuis si longtemps que cela tous les deux. Quelques mois, pas même une année complète encore, ce n’est pas si long dans toute une vie. Mais il est clair qu’en si peu de temps, Damon a pris une place considérable dans la vie de la Française. Elle a cette sensation de l’avoir rencontré depuis bien plus longtemps. Rarement, les gens sont entrés aussi intensément dans son cœur. En fait, la dernière personne qui a pris une telle importance pour elle, c’est Meghan. Et, pendant des années, elle n’a eu besoin de personne d’autre. Puis, c’est lorsqu’il y a eu cette distance forcée avec sa fille qu’elle l’a rencontré, Lui. Peut-être qu’elle ne peut pas laisser son cœur aimer trop de personnes à la fois. Quand elle s’attache à quelqu’un, c’est si fort, si puissant, qu’il est difficile de lui faire concurrence. Elle aime comme elle est dans chaque instant de sa vie, avec entièreté. Alors elle n’a peut-être pas autant conscience que cela de toutes les peurs de Damon. Elle n’a pas de crainte avec lui, si ce n’est celle de le perdre. Et ce ne sont pas ces tentatives pour lui faire comprendre combien il est insupportable durant un vol qui vont davantage l’effrayer. Elle plutôt l’impression qu’il se comporte comme un enfant, ce qui est loin de lui faire peur. Elle les adore. Elle constate surtout, en réalité, qu’il fait la même chose que ce qu’il fait toujours. Il essaye de la mettre en garde. Mais elle aussi, elle réagit comme elle le fait toujours. Avec un joli sourire, elle lui répond, taquine. – Toujours. Meghan a eu huit ans elle aussi, tu sais. Elle en a vu d’autres assurément. Elle est aussi calme qu’il est impatient, aussi patiente qu’il est agité. Elle veut surtout le rassurer, car elle voit bien derrière ses sourires, qu’il est plus inquiet qu’il en a l’air. Mais elle ne va peut-être pas le mettre davantage à l’aise en venant lui voler un baiser.

Elle profite, quelques petites secondes seulement, de la douceur de ses lèvres avant de reculer finalement son visage. Un brin embarrassée, parce qu’elle n’a pas forcément l’habitude de faire le premier pas. Quoiqu’elle est celle qui l’a embrassé la première fois. La deuxième aussi. Elle n’est peut-être pas si embarrassée que cela en vérité, peut-être simplement un peu timide. Mais elle le contemple avec un petit sourire alors qu’il lui souhaite à son tour une bonne année. Puis, c’est au sujet de Noël qu’il l’interroge, semble-t-il curieux d’en apprendre plus sur la façon dont elle l’a fêtée. – J’ai offert une batterie à Meghan. Elle chante dans un groupe et, quand je l’ai vue, j’ai tout de suite pensé que c’était fait pour elle. Cela dit, je ne suis pas sûre qu’entendre de la batterie à longueur de temps plaise beaucoup aux voisins. Car c’est une petite passionnée, sa fille. Et elle, elle est juste heureuse de la voir heureuse. – Et elle... Elle a fait une chanson pour moi. C’était magnifique. Elle en a même versé quelques larmes. Elle était bouleversée, heureuse surtout d’être à nouveau aussi proche de sa fille. C’était la plus belle chose qu’elle pouvait espérer pour les fêtes de fin d’année. Alors, elle n’a pas de mal à répondre à la dernière question de Damon. – L’année dernière, j’étais… Encore au centre à cette période. Alors tu sais, j’ai eu tout ce que je pouvais espérer et… Même plus encore. Là, c’est de lui qu’elle parle. Mais elle ne va pas le dire explicitement, bien sûr que non. A la place, elle reprend de sa douce voix. – Et toi alors, raconte-moi. Je suppose que Jayson était de la partie ?



CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: [-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April] Sam 13 Jan - 18:16

Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi.

April.C CarlsonDamon O'Donnell
Il prend un moment, assimile très clairement la phrase. Assimile surtout l'humour et ne peux s'empêcher de rire. Exploser de rire même. Seul, comme un idiot. Voir sa chère April faire de l'humour dans un si grand moment de stress pour lui est libérateur. Elle le dit comme rien. Comme une évidence. Elle le traite gentiment d'enfant mais n'en fait pas un préjugé, ni même une critique. Elle affirme juste qu'il fait son enfant dans l'avion et elle a pas tort. Au lieu d'être mature et de se dire qu'il devrait être côté couloir pour gigoter à sa guise, il insiste pour avoir le hublot et pousser ses voisins afin de marcher tout le long de l'avion. L'air de rien, c'est aussi comme cela qu'il fait des rencontres sympathiques mais cela ne plaît pas toujours. Il s'arrête de rire et la fixe, toujours un peu amusé. "Vraiment? Tu me traites d'enfant... J'imagine donc que toi, tu as une attitude exemplaire, comme toujours?" Il la taquine un peu. Oublié le stress, oublié les heures prochaines. Elle est forte April, vraiment très forte.

Autant que lorsqu'elle lui vole encore un baiser. A croire que c'est devenu une habitude chez elle et elle est loin de lui déplaire. Il aime voir les expressions de son visage quand elle surmonte sa timidité, même l'espace d'un court instant. Il se nourrit de cela et il doit avouer que cela le rend heureux. Toujours autant que depuis qu'il essaie de découvrir qui est la véritable April. Celle qui n'a plus d'inhibitions, plus de blocages ou de limites qu'elle s'impose à cause des autres. De ce qu'ils pensent. Il aime penser qu'il y est un peu pour quelque chose, qu'il y a joué un rôle et qu'il le fait encore. La suite le ramène à la réalité parce que les limites, ce n'est pas quelque chose dont on peut se libérer en quelques semaines, ni même quelques mois. "Tant qu'elle n'en fait pas jusque minuit, on se moque bien de ce que les voisins peuvent penser. T'imagines, je suis sûr qu'il n'y a rien de plus précieux que de savoir que sa mère la soutient dans ce qu'elle fait. C'est ça le plus important au fond. Elle joue où? Tu es déjà allé la voir? Je l'ai peut-être déjà croisé si elle joue dans des bars..."

Il lui sourit quand elle parle de la chanson que Meghan lui a faîtes. Là au moins, il est certain que les choses se sont arrangées entre elles. Vu le regard qu'elle a en parlant de leur Noël, il ne peut qu'imaginer qu'elle a été comblé. Il ne s'étonne pas de sa réponse pour son cadeau de Noël mais il s'étonne de la connaître si bien, de mieux en mieux même. Il prend sa main, sûrement par habitude, déjà. L'entendre parler du centre ramène un peu l'inquiétude. Pas pour lui mais pour elle. Il n'a aucune envie que ce voyage se termine mal pour elle ou qu'il la traumatise, d'une manière ou d'une autre. "Ca me fait plaisir que tu aies passé un bon Noël April et un bon début d'année, on va faire en sorte que cela continue ainsi." Il la lâche après un baiser rapide sur la main lorsque le taxi s'arrête, paie la course en fouillant dans sa poche et sort pour aller sortir les valises du taxi. Lorsqu'April le rejoint, il se rappelle de sa question et lui répond enfin. "Oh oui, Jay et du bon vieux whisky. J'ai pensé à lui payer une prostituée pour lui faire avaler le départ de son ex petite-amie mais j'ai abandonné l'idée quand il a ramené la bouteille. A la place, je lui ai offert une..." Il s'arrête en se disant que le cadeau semble gros et qu'il est évident qu'il ne peut pas se payer un truc pareil. Pourtant, April le connaît alors il continue. "... Moto qu'on va retaper. Un très bon modèle et lui m'a offert un livre. M'enfin, Jay lâche toujours des cadeaux au cours du mois de Janvier. Il a la sale manie de les commander sur le net et ils arrivent toujours en retard." Il lui sourit et la regarde, son sac sur l'épaule et la valise d'April à la main. "On y va?"

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 327
▵ arrivé(e) le : 25/02/2017
▵ avatar : Eva Green.

MessageSujet: Re: [-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April] Dim 14 Jan - 19:52



     

Damon
&
April
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi.
Entendre le rire de Damon la rend heureuse. Heureuse d’être parvenue à effacer cette inquiétude qui se lisait dans ses yeux depuis qu’il est arrivé. Heureuse d’être parvenue à l’amuser, elle, alors qu’elle est loin d’être la personne la plus extravertie qui soit. Mais elle se sent à l’aise avec lui, de plus en plus à l’aise. Elle n’a pas d’hésitation sur les mots qu’elle emploie, les phrases qu’elle prononce. Et, de plus en plus, elle s’ouvre à lui. Elle se contente d’être elle-même, elle arrive à être elle-même. C’est si peu, car elle n’a rien d’une personne exceptionnelle, mais elle a l’impression que cela suffit. Elle a l’impression qu’elle peut être entièrement elle-même avec lui et ça, c’est libérateur. Autant pour elle, que pour lui finalement, qui paraît beaucoup plus détendu désormais. A son tour, il la taquine. Elle affiche un petit sourire bien qu’en réalité, elle sait qu’elle est loin d’être une personne exemplaire. Elle représente tout sauf un modèle à suivre, April. Mais elle se tient tranquille dans l’avion, c’est déjà cela. – Je me tiens sagement. J’essaye même de suivre les instructions des hôtesses sur les premiers gestes, mais je t’avoue que je n’y comprends jamais rien. affirme-t-elle, mi- sérieuse, mi- amusée. Elle rentre dans son jeu mais, surtout, elle est heureuse de retrouver le Damon qu’elle connaît, plaisantin et taquin.

Un sourire un peu rêveur revient sur les lèvres de la jeune femme quand elle repense aux fêtes de fin d’année qu’elle a passées. Elle a le doux sentiment d’avoir enfin retrouvé sa fille. Noël a une portée symbolique pour beaucoup de gens. C’est une fête que l’on passe avec notre famille, ceux qui nous sont le plus chers. Et c’est avec elle que Meghan était. Elle n’avait guère besoin d’autre chose pour être comblée. Mais voir le sourire sur le visage de son petit ange a été la cerise sur le gâteau. Elle reste un instant pensive suite aux paroles de Damon. Elle sait qu’il a raison, elle sait combien Meghan a besoin de sentir qu’elle est derrière elle. Elle croit en elle, de toutes ses forces. Et même si au fond d’elle, comme n’importe quelle mère, elle ne pourra jamais s’empêcher de s’inquiéter pour elle, elle se doit de la soutenir dans chaque choix de sa vie. – Je suis passée la voir une fois, elle était complètement dans son élément. J’ai eu l’impression qu’elle avait grandi subitement. C’est au CLP… Peut-être que tu l’as vue ? Imaginer Damon et Meghan qui se retrouvent l’un en face de l’autre, c’est quelque peu troublant pour la belle brune. C’est étrange, pourtant, qu’ils ne se soient jamais rencontrés alors qu’ils sont deux parties aussi importantes de sa vie. Mais elle n’est pas certaine que le pauvre Damon soit à l’aise face à la curiosité de sa fille. Elle ne le serait peut-être pas davantage.

Lorsque la main du jeune homme vient chercher la sienne, ses doigts s’entrelacent naturellement aux siens. Instinctivement. Il l’a fait à l’instant même où elle a parlé du centre, comme un soutien silencieux, comme un geste de rappel sur sa présence à ses côtés. Il ne sait pas combien les petites attentions de ce genre sont précieuses pour elle. Efficaces, aussi. Elle lui sourit tendrement, alors qu’il dépose un baiser contre sa main, avant que le taxi ne s’arrête. Il ne lui laisse pas le temps de faire quoi que ce soit qu’il paie le chauffeur et récupère leurs affaires tout aussi rapidement. Le regard posé sur lui, elle l’écoute d’un air attentif. Elle ne rebondit pas sur la prostituée, préférant éviter d’imaginer la scène. Quand il se stoppe un instant, elle le fixe, un peu intriguée. Mais il lui parle simplement d’une moto, ce qui la surprend quelque peu. – Je vous verrais certainement à l’œuvre. déclare-t-elle simplement avec un petit sourire avant qu’il ne l’invite à rejoindre l’aéroport. Elle acquiesce avant de le suivre, quelque peu gênée d’avoir les mains libres si ce n’est son seul sac à main, alors qu’il s’occupe de tout le reste. Comme depuis que l’idée de ce voyage est arrivée. – Je peux prendre ma valise, tu sais. Elle le propose, même si elle sait déjà qu’il refusera.

Les minutes qui suivent sont passées à suivre bêtement les démarches multiples de l’aéroport. Une fois les bagages enregistrés, ils passent à leur tour au contrôle de sécurité avant d’arriver devant la porte d’embarquement. Ce n’est qu’après un bon petit moment qu’ils se retrouvent installés l’un à côté de l’autre à leur place. – Heureux d’avoir le côté hublot ? commente-t-elle avec un sourire en coin avant de poser sa main sur la sienne pour capter son regard. – Damon, je voulais te remercier pour tout ce que tu fais pour moi. J’ai vraiment beaucoup de chance de t’avoir.



CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: [-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April] Mar 16 Jan - 8:13

Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi.

April.C CarlsonDamon O'Donnell
Se tenir sagement, c'est bien le style d'April, en effet. Il n'est pas surpris le moins du monde. Elle essaie toujours d'être discrète et de ne pas se faire remarquer. Tout le contraire de lui qui est incapable de tenir en place et qui embêtera toujours son monde juste pour le plaisir. Juste parce qu'il aime pousser les gens dans leur retranchement et leur montrer combien ils sont pleins de préjugés sur tout et n'importe quoi. Mais pas avec April. Avec elle, c'est différent. Il a senti immédiatement qu'elle se mettait des limites dont elle voudrait volontiers se séparer et que c'était la vie qui les avait posé là ses limites. Pas elle. Alors oui, il s'évertue encore aujourd'hui a casser cette grande muraille de protection qu'elle a bâti autour de sa personne. De franchir avec elle les limites qu'elle ne s'autorise pas à franchir. Il veut la voir libre, complètement. "Sagement hein? Tu m'en diras tant. C'est sympa de m'avoir inconsciemment lancé le défi de te faire passer un voyage autre que "sagement". Je sens qu'on va bien s'amuser." Il lui fait un petit sourire, maintenant c'est lui qui s'amuse, encore plus de savoir qu'elle tente de suivre les mesures de sécurités lâchés en vrac avant le décollage. Lui non plus n'y comprend pas grand chose la plupart du temps mais surtout parce qu'il n'écoute pas.

Il oublie un moment le nombres d'idées tordues qui lui traversent l'esprit pour mettre sa menace à exécution et embêter un peu sa sage miss Carlson quand elle lui parle de sa fille au CLP. Des groupes là-bas, il y en a souvent et il ne s'étonnerait pas de l'y avoir déjà croisé sans faire attention. Heureusement d'ailleurs parce que vendre quoi que ce soit à la fille d'April en ayant conscience que c'est sa fille le tuerait à petit feu. La tuerait sûrement également elle. Sauf qu'il y pense. La drogue au CLP est monnaie courante surtout dans les groupes de rock. Il glisse sa main sur son cou. "Je n'ai pas dû faire assez attention. Je ne l'ai vu qu'une fois sur tes photos alors... Mais j'y suis assez souvent, donc je l'ai sûrement déjà croisé. Ils sont combien dans son groupe?" Peut-être même qu'il en connaît un ou une. Meghan. A aucun moment, il n'a discuté avec une personne ayant le prénom de la fille d'April.

Elle ne relève pas le coup de la prostituée et c'est tant mieux. Il n'a pas envie d'expliquer comment il récupère leur numéro. Pourtant, pour une fois, l'histoire n'est pas saugrenue. La plupart du temps, ce ne sont que des amies et il sait très bien que Jayson traiterait toujours une fille avec respect, quel que soit son rang ou son travail. Il sourit quand elle précise qu'elle les verra bosser. "Tu pourrais même venir te salir les mains si tu as du temps. Je ne sais pas pourquoi, je suis certain que tu aimerais ça." Mais peut-être qu'il se trompe. Quoi qu'il en soit, il connaît sa curiosité, loin d'être malsaine et il est sûr, au fond de lui, qu'elle adorerait apprendre. Savoir réparer ou retaper des voitures ou autre engin peut toujours servir après tout. Partis vers l'enregistrement, il lui fait un grand sourire quand elle lui lance qu'elle peut porter sa valise. Mieux que cela, il sait qu'elle le veut. "On a du mal à être chouchoutée miss Carlson?"

Et malgré son insistance auprès de l'agent de passe qui, fatiguée de devoir lui expliquer qu'il n'y a pas de place côté hublot alors qu'il demande à vérifier. Prétend être claustrophobe, donne toutes les excuses possibles et imaginables jusqu'à ce qu'elle craque et qu'il lui fait un sourire reconnaissant. Malgré cela, April ne prend pas la fuite ni ne fait mine de ne pas le connaître comme l'aurait sûrement fait Jayson. Enfin assis l'un à côté de l'autre et évidemment, lui près du hublot, il l'entend lui demander, alors qu'il fixe le sol s'il est content. "D'autant plus que j'ai dû me débattre un peu pour l'avoir, oui. Tu veux te rapprocher pour mieux voir le décollage?" Il la taquine encore mais surtout il essaie de la mettre mal à l'aise parce qu'il y a du monde et qu'il a promis de l'aider à être moins sage. Jusqu'à ce qu'elle le prenne au dépourvu et le remercie encore, comme souvent quand il a l'impression de faire si peu alors qu'elle rend cela très souvent presque héroïque. "April... Non, c'est normal. J'ai promis de t'aider et je ne fais qu'honorer ma promesse. En plus, la chance n'a rien à voir la dedans, je me suis imposé dans ta vie comme un bourrin. Tu sais pourquoi? Parce que c'est moi qui suis chanceux. Tu me fais du bien et j'en profite égoïstement."
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 327
▵ arrivé(e) le : 25/02/2017
▵ avatar : Eva Green.

MessageSujet: Re: [-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April] Sam 20 Jan - 18:22



     

Damon
&
April
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi.
Peu de gens peuvent se vanter de connaître véritablement April. Il y a tous ceux qui croient savoir qui elle est au travers de ses actes passés mais, au fond, ils ne savent rien d’elle. Ils ne savent pas le vécu qu’elle a eu, tout ce qui l’a poussée à devenir cette personne. Ils ne savent pas non plus ce qui se cache derrière ce mur qu’elle s’est construit autour d’elle. Damon, lui, sait. Il sait qu’elle a dû se taire et subir toute son enfance au lieu de la vivre, il sait tous les sévices qu’elle a subis. Il sait tout, ou presque, sur elle. Et il sait aussi révéler tout ce qu’elle a caché au plus profond d’elle. Il est capable d’éveiller une passion jusqu’alors méconnue en elle, il est capable aussi de la rendre un peu plus insouciante, et surtout plus libre qu’elle ne l’a jamais été. Et c’est certainement parce que ces mots viennent de lui précisément que des idées tout à fait déplacées arrivent à s’immiscer dans la tête de la sage April. Elle rougit légèrement quand il lui affirme qu’elle lui aurait lancé sans le vouloir le défi de lui faire passer un voyage qui ne sera pas sage. Elle se dit alors qu’il parlait peut-être de quelque chose de beaucoup plus innocent que ce qui lui est venu à l’esprit. Et elle rougit encore plus cette fois. – Je ne t’ai rien lancé du tout… Tu sais qu’on n’est pas censé s’amuser dans un avion mais juste tâcher de rester en vie. dit-elle, davantage pour oublier son embarras que pour le rappeler à l’ordre. De toute façon, elle sait combien Damon suit ses propres lois. Et elle sait aussi combien il aime les défis. C’est peut-être pour cela, même, qu’il a tant fait pour l’approcher alors qu’elle était si fermée.

C’est si loin maintenant, alors qu’elle lui parle avec aisance de ce qu’il y a de plus précieux pour elle. Ils ont dépassé le stade où elle lui confie tout ce qui a pu se produire entre elle et Meghan. Non, maintenant, ils discutent à son sujet comme si elle était n’importe quelle mère avec sa fille. Et elle ne sait pas s’il s’en rend bien compte, mais c’est plus précieux encore pour elle. – Ils sont quatre. Elle ne m’a jamais parlé d’un Damon non plus… Mais elle connaît ton existence alors… Je pense qu’elle aurait pu faire le lien si vous vous étiez rencontrés. Car il n’y en a pas beaucoup, des Damon. Il est le premier qu’elle rencontre. Par la suite, alors que la conversation se poursuit, le jeune homme lui propose de les aider, lui et Jayson, à retaper la moto qu’il vient d’offrir à ce dernier. Elle ne connaît absolument rien à la mécanique, April. Mais il y a beaucoup de choses dont elle ne savait rien, et qui sont finalement devenus au fil de ses jobs, bien plus évidentes. Toujours prête à en apprendre un peu plus, elle hoche la tête sans bien réfléchir. Elle est curieuse par nature, et puis… Il faut avouer qu’il suffit que ce soit Damon qui lui suggère une idée pour qu’elle l’accepte. – Oui, pourquoi pas. Je ne l’ai jamais fait, alors je ne garantis pas le résultat mais je peux essayer.

Elle esquisse un timide sourire en coin quand il lui demande si elle a du mal à être chouchoutée. Surement. Sans aucun doute même. Elle n’a pas l’habitude qu’on la traite comme une princesse. Elle est loin d’en être une. Au contraire, elle s’est toujours débrouillée. Et avec tous les petits voyages qu’elles ont pu faire, avec Meghan, elle a davantage eu tendance à être celle qui portait tout plutôt que le contraire. – Tu vas finir par me rendre capricieuse. déclare-t-elle simplement d’une voix amusée. C’est faux, évidemment, parce qu’il lui faudrait des dizaines d’attentions de ce genre pour commencer seulement à les accepter sans aucune gêne. Mais elle accepte tout de même l’aide de Damon jusqu’à la porte d’embarquement. C’est là que, sous ses yeux, il fait toute une scène pour obtenir le si précieux côté hublot qu’il espérait tant. Elle le regarde, mi choquée, mi amusée, sans un mot pendant qu’il insiste encore et encore. Elle avait raison finalement : Il a tout d’un enfant. Sauf qu’il a les pouvoirs d’un adulte. Et c’est bien ce qui le rend si différent de n’importe qui.

Quand ils sont enfin assis, l’un à côté de l’autre, et qu’il lui affirme qu’il est plus heureux encore d’avoir pu se débattre, elle laisse échapper un rire, doux et sincèrement amusé. Elle aime bien cette facette de sa personnalité, ce côté prêt à tout pour avoir ce qu’il veut. Elle n’aurait jamais eu le courage d’insister autant, Aprl. – C’est dangereux tout ce qu’un enfant dans le corps d’un adulte peut faire. Et, à sa question, elle secoue la tête sans lui répondre. Elle a suffisamment été embarrassée pour en rajouter un peu plus en répondant à ses taquineries. A la place, la belle décide de le remercier, pas uniquement par un simple message, non, elle veut le remercier véritablement. Mais ses mots la font doucement sourire. – Bien sûr. Tu viens jusqu’à Paris avec moi, pour m’aider à tourner la page sur ce que je n’ai pas réussi à oublier. C’est incroyablement égoïste de ta part. Peu importe la façon dont il est entré dans sa vie. Tout ce qui compte, c’est tout ce qu’il lui apporte désormais. – Tu me fais du bien aussi. Alors nous sommes deux égoïstes.



CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: [-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April] Dim 21 Jan - 16:52

Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi.

April.C CarlsonDamon O'Donnell
La voir rougir est déjà un début sauf qu'il n'a encore rien dit. Rien du tout, ce qui le laisse penser que pour une fois, elle a fait tout le boulot toute seule. Néanmoins, cela ne l'empêche pas de se questionner sérieusement. Qu'est-ce qui a bien pu lui traverser l'esprit pour qu'elle ait l'air d'abord si mal à l'aise puis qu'elle fasse tout simplement comme si de rien était. Elle finit même par lui énoncer une règle tout droit sorti du livre de loi le plus ennuyeux qui soit. Celui du monde et de ses convenances. Celui qu'il n'a jamais lu et ne lire jamais. Il lui fait un grand sourire. "Ma douce April, tu me connais assez maintenant pour savoir que je ne suis pas un homme censé." Il joue délicatement avec sa main, amusé. "Mais plutôt curieux de ce que la vie peut nous offrir... D'ailleurs je me demandais ce à quoi tu pensais, il y a quelques secondes." Son sourire s’agrandit. "Pile celles où j'te parlais de ne pas être sage?" Non, décidément, c'était trop tentant pour ne pas lui demander et la laisser le garder jalousement.

Il s'étonne de savoir que Meghan le connaît déjà. April aurait déjà parler de lui? Pour quelle espèce de raisons elle ferait ça? Si Meghan le connaissait, ce ne serait sûrement pas des éloges qu'elle tarirait à son égard. Il arque néanmoins un sourcil, bien plus curieux qu'il ne pourrait être gêné par cette nouvelle. "Et qu'est-ce qu'elle sait exactement de mon existence?" Le ton n'est pas froid, toujours amusé même si la question peut paraître intrusive, il ne le fait pas volontairement. Il est juste réellement surpris qu'April ait pu parler de lui à sa fille. Et peut-être au fond, un peu effrayé et touché. Au sujet de la moto, il hoche tout simplement la tête, peu surpris de voir April, à nouveau prête à tenter de nouvelles expériences. C'est ce qui lui plaît chez elle. Il se demande tout de même si elle a ses limites, Carlson.

Il ne peut retenir un rire franchement amusé et rapide quand elle parle d'elle comme d'une future capricieuse. Il n'y croit pas une seconde. Elle ne pourrait jamais le devenir et si elle l'était même un chouïa, ce serait adorable à souhait sur cette bouille. Il la fixe. "Même si je rêverais de voir ça, rien qu'une journée. Je ne crois pas que tu en sois capable, malgré toute la bonne volonté que tu y mettrais." Et ce qui est tout aussi paradoxale, c'est de se dire que le fait qu'elle soit incapable de l'être lui plaît tout autant que si elle aurait pu l'être. Y a-t-il vraiment quelque chose qui pourrait le déranger chez elle? Malgré les mois passés ensemble, il n'y a toujours rien et c'est inquiétant.

L'arrivée dans l'avion est bien plus calme que l'enregistrement mais il compte bien faire en sorte que cela ne dure pas. Quand April parle encore de lui comme un enfant avant de secouer la tête, refusant de se rapprocher, il hausse un sourcil en la regardant. Si elle veut rester dans son coin, lui peut toujours se rapprocher un peu. C'est d'ailleurs ce qu'il fait en posant son menton sur l'épaule d'April et en chuchotant. "Il faut que t'arrêtes de dire que j'suis un gosse Carlson. Aucun enfant ne pourrait avoir le genre de pensées que j'aie quand je suis avec toi..." Il pose un baiser sous son oreille avant de se redresser et de penser à la charrier mais très vite, elle le ramène dans sa douceur, le calme tout en le taquinant sur ses propres paroles. Il a un petit sourire ironique quand il entend ses remarques sur l'égoïsme et son attitude. "Je viens à Paris avec toi mais j'aurais pu aller n'importe où April. La vérité? Tu me donnes continuellement l'impression d'être la meilleure version de moi-même. C'est juste... C'est la première fois de mon existence. Je m'attends à ce que ça s'arrête brutalement. Sûrement à cause de moi alors j'en profite. Égoïstement oui." Puis, sans crier gare, recommence à la charrier en lui prenant la main pour y poser un baiser à l'intérieur de son poignet.. "Allez Carlson, tu vas vraiment passer plus de 20h d'avion en restant si loin de moi?"
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 327
▵ arrivé(e) le : 25/02/2017
▵ avatar : Eva Green.

MessageSujet: Re: [-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April] Dim 21 Jan - 19:51



     

Damon
&
April
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi.

Un sourire en coin apparaît sur les lèvres d’April quand elle entend les mots du jeune homme. Elle le sait bien, en effet, qu’il est loin d’être un homme sensé. Il ne suit pas les convenances, elle ne se souvient même pas qu’il ait une seule fois décidé de se mettre en retrait par inquiétude du qu’en-dira-t-on. Mais elle n’est pas comme lui. Elle est beaucoup moins téméraire que lui. Et bien plus réservée aussi. Alors, quand il s’interroge sur ses pensées, elle ne sait tout de suite ce qu’elle peut lui répondre. Même au bout de plusieurs secondes, en fait, elle ne sait toujours pas. – Rien… Rien qui puisse se concrétiser de toute façon. Mentir n’est pas dans ses habitudes. La preuve étant qu’elle n’y arrive absolument pas. Mais qu’il ne compte pas sur elle pour lui avouer qu’en réalité, c’est à faire l’amour avec lui qu’elle a pensé.

C’est néanmoins une information pas si anodine qu’elle lui révèle au bout de quelques instants seulement. Sa fille est au courant de l’existence de Damon. C’est presque évident à la vérité. Il a fait tant de choses pour elle qu’il lui paraît difficile, voire carrément impossible, de ne pas avoir parlé de lui avec Meghan. Un doux sourire aux lèvres, elle répond à ses interrogations en toute transparence avec ce ton bienveillant dans la voix. – Elle sait comment nous nous sommes rencontrés, et le fait qu’on soit devenus amis... Elle sait aussi que c’est grâce à toi que j’ai trouvé du travail. Elle sait que tu es quelqu’un de bien. conclue-t-elle avec tendresse. Elle préfère éviter d’en révéler davantage à Meghan. Ce qu’elle partage avec Damon est très fort mais aussi assez particulier. Et, aussi proches soient-elles, elle reste sa fille. Il y a certaines choses qu’elle n’est pas obligée de savoir même si elle est maligne et curieuse par nature. Et, indéniablement, elle s’interroge sur leur amitié qui n’en est pas tout à fait une. Pas uniquement.

Il se met à rire quand elle affirme qu’il pourrait la rendre capricieuse. Comme si l’idée même était absurde. Elle sourit légèrement, un peu amusée, sans lui répondre. Il la connait bien désormais, Damon. C’est même effrayant de réaliser combien il la connaît, mais aussi bon à la fois. Se dire qu’il en sait déjà tellement sur elle qu’il peut rire en l’imaginant dans telles ou telles circonstances, ça a quelque chose de réconfortant. Ça fait longtemps que cela ne lui est pas arrivé.

Ils se retrouvent finalement côte à côte dans l’avion. Et si elle n’a pas pu cacher son amusement de le voir réagir comme un enfant, il parvient très vite à lui rappeler combien il est loin d’en être un en se rapprochant d’elle. La tête posée contre l’épaule de la belle, elle peut sentir son souffle chaud contre sa peau qui la fait frissonner malgré elle. Elle se mordille la lèvre inférieure quand elle entend ses paroles et le regarde, encore légèrement troublée suite à son baiser. – Je crois que c’est réciproque. Elle ne croit pas, elle le sait. Mais, en fin de compte, elle vient d’avouer à demi-mots ce qu’elle n’a pas osé répondre quelques minutes plus tôt. Aussi angélique qu’elle lui paraisse, elle n’est pas si sage quand elle est avec Damon.

Mais elle ramène tout de même un semblant de calme entre eux quand elle se décide à le remercier. La meilleure version de lui-même. Ses paroles sont belles, terriblement touchantes mais aussi si dures avec lui-même. Comme s’il était incapable d’être cette personne si ce n’était pas pour elle. Mais il peut bien prétendre ce qu’il veut… C’est pour elle qu’il fait tout cela. Si ce n’était pas le cas, ce n’est pas à Paris qu’il l’entraînerait mais n’importe où ailleurs. – Je te promets que ça ne s’arrêtera pas. Il pourrait faire une erreur, il pourrait en faire des centaines. Elle sait ce qu’il cache en lui, elle l’a vu. Elle ne l’oubliera pas. Malgré tout ce qui peut arriver… Et malgré toutes les taquineries qu’il s’amuse à lui faire pour charrier. Elle le regarde tandis qu’il vient embrasser tout en douceur l’intérieur de son poignet. Puis, elle laisse échapper un petit rire avant de relever la barrière qui sépare leurs deux sièges et s’approcher à son tour de lui. Parce qu’il n’a pas tort en réalité… Elle en est simplement incapable. – Si on se fait rappeler à l’ordre, je te préviens, je dirais que c’est ta faute. affirme-t-elle malicieusement la tête blottie contre lui. Le problème, avec Damon, c’est qu’il lui suffit de respirer son odeur pour qu’elle perde tout contact avec la réalité. Elle relève à peine la tête, juste assez pour plonger son regard océan dans le sien. – J’aime aussi ce que je deviens avec toi, tu sais.


CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: [-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April]

Revenir en haut Aller en bas

[-18 Warning] Rendez-vous rue des souvenirs. Juste toi et moi. [April]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-