Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I hate myself for loving you. (Praxtis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 629
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: I hate myself for loving you. (Praxtis) Jeu 8 Fév - 18:15



I hate myself for loving you.

♦️ Praxtis ♦️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


C’est incroyable combien, depuis son arrivée, Sebastien parvient à monopoliser toute l’attention de la belle Italienne. Ce n’est pas tant de l’intérêt que de l’agacement. Mais c’est un fait, elle lui accorde beaucoup plus d’importance qu’elle ne le devrait. Elle n’en a pas conscience, bien trop occupée qu’elle est à jouer à ce jeu dont ils connaissent trop bien les règles tous les deux. Ils se renvoient continuellement des piques, des provocations plus ou moins subtiles, sans même s’inquiéter de ce qu’en penseront leurs compagnons mutuels. Ils ne s’inquiètent pas non plus des répercussions de toutes ces vacheries qu’ils se crachent au visage alors que, quelques mois plus tôt, ils vivaient un amour fou ensemble. De l’amour à la haine, il n’y a qu’un pas. Mais elle oublie aussi combien le contraire est vrai, Valentina. Elle est trop concentrée à répliquer à chaque phrase que son ex a le malheur de prononcer pour s’en soucier. Sans sourciller devant sa prétendue déclaration d’amour, elle continue sur sa lancée. Il ne s’en offusque pas une seconde, il se met même à rire. C’est encore plus énervant pour elle. L’espoir fait vivre. Croit-il ? Il a surtout toujours quelque chose à répondre… Ça tombe bien, car elle aussi. – Mais l’attente fait mourir. lui rappelle-t-elle avec un plaisir non dissimulé. Elle peut continuer encore longtemps s’il veut vraiment jouer à ce jeu. Elle lui a donné le meilleur d’elle-même, et cela ne lui a visiblement pas suffi. Elle est prête à lui donner le pire désormais. Et elle est beaucoup plus douée dans ce domaine. Elle comprend sans mal son insinuation. Maintenant qu’il sait qu’elle a profité des hommes une bonne partie de sa vie, il ne se gêne pas pour évoquer le sujet devant n’importe qui. Sa réponse fuse aussitôt. – Tu es la preuve du contraire. Leurs échanges sont tellement ponctués de piques qu’ils ressemblent davantage à une partie de tennis un peu trop violente qu’à une véritable conversation. Ils se renvoient la balle continuellement sans se préoccuper de mettre mal à l’aise les autres. Tout est prétexte à attaquer Sebastien, même son travail. Elle lève les yeux au ciel quand il lui prend le besoin d’étaler les mérites de son métier, lui « l’expert en cœur humain ». – L’expert pour les briser aussi. Et là, comme pour ponctuer ses propos, son regard se pose sur le futur cœur qu’il va briser. Mandy paraît heureuse de lui répondre. Tant d’enthousiasme l’épuise déjà, Valentina. – Vous devriez demander conseil à Sebastien. Je suis sûre qu’il a quelques adresses à vous donner où vous pourriez danser. Nul doute qu’elle ne parle pas d’un grand club de danse, mais plutôt d’endroits beaucoup moins… Classes. Elle s’en prend aussi à la pauvre Mandy qui n’est qu’un dommage collatéral, un outil dont elle se sert sans remord pour atteindre l’Italien. Mais la jeune femme ne s’en rend même pas compte puisqu’elle lui renvoie gentiment sa question. Valentina se crispe légèrement quand elle l’entend la tutoyer comme si elles étaient deux amies alors qu’elle la haït profondément, elle et sa voix de crécelle. A son tour, Sebastien ne se gêne pas pour la piquer. Sans lui jeter un regard, la belle répond à sa nouvelle amie. – Je suis agente immobilière. Richard, qui s’est tu jusqu’à présent sans manquer pour autant une seconde de leur échange, reprend la parole. – Mais il est vrai que Valentina possède un charme étourdissant. Elle lui adresse un bref sourire, bien qu’elle n’oublie pas que c’est à lui qu’elle doit ce magnifique dîner en compagnie de son ex. – Comment vous vous êtes rencontrés tous les deux ? leur demande alors Mandy. Pendant une seconde, l’Italienne croit qu’elle parle d’elle et Sebastien, mais fort heureusement, c’est son compagnon qui prend la parole le premier. – Valentina s’occupe de la location de mes appartements. Cela fait plusieurs mois que j’essayais d’obtenir un rendez-vous mais elle s’y est toujours refusée… Jusqu’à la semaine dernière. Pour le coup, Sebastien peut se rendre compte qu’elle n’a jamais eu un comportement déplacé pendant qu’elle était avec lui. Mais ce n’est pas ce qu’elle a envie qu’il sache maintenant, alors qu’ils se font la guerre tous les deux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 495
▵ arrivé(e) le : 15/12/2016
▵ avatar : James Franco

MessageSujet: Re: I hate myself for loving you. (Praxtis) Jeu 8 Fév - 20:08



~ Praxtis ~
"I hate myself for loving you"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Elle lui donne exactement ce qu'il cherche, elle lui accorde toute son attention sans même s'en rendre compte, oui elle est désagréable avec lui mais elle ne peux pas s'empêcher de lui répondre, répondre à ses provocations et le pire dans tous ça c'est comme si Richard n'était plus là ! Ça lui prouvait combien il était encore capable d'effacer tous les autres autour d'elle, elle le prouvait à chaque fois qu'elle répliquait mais elle ne semblait pas s'en rendre compte. Toujours fidèle à lui même, Sebastien était toujours agaçant ... face à sa petite déclaration Valentina était restée de marbre, comme si ça ne la touchait pas. C'était peut être le cas ? Pourtant, elle ne pouvait une fois de plus pas s'empêcher de lui répondre. - Alors je mourrai pour toi ! Il ne savait pas ce taire, il voulait toujours avoir le dernier mot et elle aussi ! Donc si ils entraient sur ce terrain là, ça pouvait durer un moment. Continuant leur conversation, Valentina et Sebastien continuent eux aussi de s'envoyer des piques, répliquant à chaque fois, ils avaient toujours quelques choses à ce dire même si ça n'avait rien de très sympathique. Sebastien n'en amusait, il adorait la voir répliquer parce que c'est ce qu'il voulait et il aimait la pousser un peu plus à entrer dans son jeu. Parlant finalement de son travail, il le faisait toujours avec fierté, comme si impressionner la galerie c'était bien plus important que tous le reste. - Je te retourne le compliment ! Briser les cœurs ? N'est ce pas ce qu'elle fait en permanence ? Elle prend les hommes, les utilises et les jettes ! Bon ok elle ne voulait pas le faire avec lui mais elle l'avait fait suffisamment de fois non ? Un échange rythmé et pourtant ils n'étaient pas seuls à cette table puisque leur compagnons respectif assistaient à cette scène entre eux, bon Mandy ne semblait pas gênée plus que ça puisqu'elle parlait d'elle sans le moindre gène ... et c'était même une nouvelle occasion pour Valentina de lui balancer un reproche. Terminant son verre, il appelait déjà le serveur pour en avoir un autre tout en répliquant. - Muh peut être bien mais je crois que Valentina à plus de contact ... je suis sur qu'un metteur en scène ou un danseur est déjà passé dans son lit ! Quoi que peut être pas ... ils sont pas suffisamment payé. Le jeu montait d'un cran, ça devenait de plus en plus violent entre eux, vexant ... il s'en prenait directement l'un à l'autre sous le regard assez surprit et mal à l'ais de Richard. - Et si nous ... changions de sujet hum ? Mais loin de comprendre, Mandy lui retourna la question, s'adressant à elle comme si elles étaient des amies de longues date et surtout des proches. - Oui, elle est capable de vous pousser à faire n'importe quoi ! Rajoute t'il en entamant sa nouvelle coupe de champagne, il n'était pas venue ici pour boire mais alcoolisé il savait qu'il pouvait devenir encore plus chiant qu'il ne l'est déjà et puis il voulait également passer une bonne soirée. Ce tournant doucement vers Mandy, il reposa son regard sur Valentina, ce penchant même légèrement en avant pour ce rapprocher un petit peu d'elle. Mais Mandy ne parlait pas d'eux, mais plutot d'elle et Richard. Ça faisait dont plusieurs mois qu'il tentait d'avoir un rendez vous mais elle avait toujours refusé ... Ah le genre de petits détails qui n'échappe pas à l'oreille de Sebastien. Évidement qu'elle avait refusé, puisqu'elle l'aimait lui ! Puisqu'elle était alors lui ! Elle lui était malgré tous resté fidèle. - Depuis des mois ? La vache moi j'aurais capitulé depuis un moment ! Et pourquoi t'a changé d'avis Valentina ? Mandy était plutot curieuse de savoir la réponse tout comme Richard même si il n'osait pas vraiment le dire. - Ah oui, c'est une excellente question ça ... pourquoi avoir accepté maintenant ? Il enfonçait le clou un peu plus histoire de la provoquer un peu plus surtout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 629
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: I hate myself for loving you. (Praxtis) Ven 9 Fév - 20:14



I hate myself for loving you.

♦️ Praxtis ♦️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Elle ne devrait pas agir de cette façon, Valentina. Elle devrait paraître impassible, totalement indifférente à la présence de son ex. Mais voilà, elle n’y est pas indifférente. En un regard, il a su captiver toute son attention de sorte qu’elle est incapable désormais de faire abstraction de lui. C’est bien plus fort qu’elle. Sebastien prend une telle place dans son esprit, dans son cœur surtout, qu’elle en oublie tout le reste. Elle n’en a même pas conscience, c’est bien cela le pire. Elle est bien trop fière de le rembarrer à chaque fois pour se rendre compte que c’est exactement ce qu’il cherche. Qu’elle oublie son prétendant pour ne porter d’attention plus qu’à une personne, à lui, bien évidemment. Et c’est bien ce qu’elle fait alors qu’elle lui balance une nouvelle douche froide qu’il ne paraît même pas sentir puisqu’il réplique aussitôt avec cet aplomb qui la rend dingue. – Ne fais pas de promesse que tu ne pourras pas tenir. lâche-t-elle, plutôt cruelle pour le coup parce qu’elle sait que c’est faux. Même avec leurs rapports actuels, elle ne peut pas envisager qu’il disparaisse, elle n’arriverait même pas à l’imaginer en réalité. Mais elle veut avoir le dernier mot, exactement comme Sebastien. C’est ce qui rend leurs échanges aussi explosifs, aussi violents pour la plupart des gens. Eux, c’est leur lot quotidien. Seulement, en temps normal, leurs disputes finissent par une réconciliation. Or, là… Elle n’envisage aucune réconciliation possible. S’il prend plaisir avec ce petit jeu pervers, Valentina en est quant à elle bien agacée. Mais elle est incapable de se taire, pas face à lui. Pourtant, d’ordinaire, elle peut faire preuve d’un sang-froid à toute épreuve. Avec lui, elle a l’impression de devenir plus impulsive, plus en proie à ses émotions. C’est déstabilisant même si elle n’en montre rien alors qu’une nouvelle fois, il lui balance une vacherie. Elle se contente de lui jeter un regard noir sans lui répondre. Il a le dernier mot pour le coup, parce qu’elle a effectivement fait souffrir plus d’hommes qu’on ne peut l’imaginer. Tant pis, elle a gagné la manche précédente, elle lui cède celle-ci. Mais, à peine un instant plus tard, il va beaucoup trop loin à son goût. – Sebastien, tu devrais te calmer sur l’alcool. rétorque-t-elle d’une voix sèche. Là, tout de suite, elle pourrait le tuer sur place. C’est Richard qui parvient à la détourner de ses pulsions meurtrières même si l’autre idiot continue à la provoquer toujours un peu plus. – Tu n’as pas besoin de moi pour faire n’importe quoi. déclare-t-elle alors que son compagnon pose sa main sur son bras comme pour lui faire garder son calme. Elle préfère se taire, le temps de retrouver ses esprits, et surtout oublier Sebastien quelques instants. Elle ne remarque même pas qu’il s’est quelque peu rapproché d’elle, prête à tout maintenant pour fuir son regard. Il vaut vraiment mieux pour elle comme pour lui. Quand Mandy s’intéresse à sa rencontre avec Richard, l’Italienne ne sait pas réellement ce qu’elle peut bien leur répondre. Elle retient un soupir las. Elle se demande vraiment comment ce genre d’informations peut intéresser qui que ce soit, Valentina. C’est encore pire quand son ex petit-ami se mêle à la discussion pour l’interroger à son tour. A nouveau, elle relève les yeux vers lui. Bien incapable de l’ignorer alors que c’est précisément ce qu’elle devrait faire. – Je me suis dit qu’il était temps de penser à mes envies uniquement. – Ah ouais, c’était le travail qui te bloquait ? – Quoi d’autre ? Qui d’autre, surtout, n’en a-t-elle pas une vague idée ? Mais, jamais, elle ne fera le plaisir à Sebastien de l’entendre avouer qu’elle était bien trop amoureuse de lui pour aller voir ailleurs. – Et j’ai eu raison de le faire parce que j’ai passé une soirée merveilleuse. La meilleure depuis bien longtemps. Elle adresse un sourire narquois à l’Italien, sourire qui n’échappe pas à Richard qui semble se rendre compte progressivement de la situation. Même si elle-même n’en a pourtant pas bien conscience.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 495
▵ arrivé(e) le : 15/12/2016
▵ avatar : James Franco

MessageSujet: Re: I hate myself for loving you. (Praxtis) Ven 9 Fév - 21:25



~ Praxtis ~
"I hate myself for loving you"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il répondait toujours au tac au tac, il ne réfléchissait pas d'ailleurs il ne réfléchissait jamais avant de parler, il répondait toujours sans filtre, sans gène surtout ... il pourrait l'attendre jusqu'à la mort ... Il était tellement sérieux quand il disait ça que ça pouvait même être touchant ! Pourtant ça n'amusait pas du tout Valentina, puisqu'elle lui répondit une nouvelle fois avec ce ton froid, cassant ... lui faisant comprendre qu'elle n'en n'avait rien à faire, qu'elle s'en fichait surtout qu'il ne pourrait pas tenir cette parole. - Je tiens toujours mes promesses ! Dit il sans sourciller une nouvelle fois, tellement sur de lui avec cette assurance qui l'énervait tant ! Il aimait trop la sortir de ses gonds pour en rester là. C'était des défis qu'ils ce lançaient et à chaque fois un seul des deux pouvaient ressortir gagnant. Bien entendu c'était toujours aussi violent, les remarques fusaient, ils ce renvoyaient cette balles sans cesse. Et plus ils ce la renvoyait, plus ça devenir violent. Sebastien était de plus en plus blessant dans ses propos allant même de plus en plus loin. Il disait des choses parfois stupide mais là il dépassait la limite et pourtant c'est ce qu'il voulait ! Dépasser toutes limites pour la pousser à devenir dingue ! C'était sa spécialité de pousser les gens à bout et quand c'était elle ... c'était encore mieux. Et il avait visiblement réussi à en juger par le regard meurtrier qu'elle lui lançait et cet ordre très distinct d'arrêter de boire. - Pourquoi ça ! C'est une excellente soirée pour en profiter ... et puis je suis assez grand pour savoir ce que je dois faire non ? Tu as perdu le droit de me donner des ordres chérie ! La fixant en buvant une nouvelle gorgée de son verre comme pour la provoquer un peu plus, c'est Richard qui parvint à légèrement calmer le jeu en essayant de changer de sujet. - Ça c'est ce que tu pense ... vous allez très vite comprendre Richard ... d'ici quelques jours vous serez à ses pieds. Dit il avec ce ton provoquant. Il en faisait toujours un peu plus mais c'était uniquement parce qu'il avait un but bien précis en tête ... la faire céder et ça elle l'avait certainement comprit elle même. Richard tentait même de la calmer en venant poser sa main contre son bras dans un geste tendre et protecteur de quoi irriter un peu plus l'italien. Ce reculant sur sa chaise, son verre toujours à la main il continue sa provoc, il la cherche toujours un peu plus alors qu'elle ce montre beaucoup moins virulente du moins jusqu'à ce que Mandy lui demande un peu plus de détails sur sa rencontre avec Richard, sérieusement ... qui avait envie de savoir ça ? Levant les yeux aux ciels en soupirant d'un air las il était malgré tous intéressé par la réponse de Valentina. Évidement elle ne comptait pas parler de lui, ni même dire réellement pourquoi elle avait toujours refusé les avances de Richard mais Sebastien savait parfaitement que c'était pour lui ... parce qu'elle l'aimait lui et le sortir de son esprit n'était pas facile. - Whoa ... c'est ... c'est vraiment n'importe quoi ! - Je vous demande pardon ? - Sincèrement vous croyez vraiment à tous ça ? Éclatant de rire il mit un certain temps avant de retrouver son sérieux. - Je ne vois pas ce qui y'a de drôle ! - Elle vous à précisé qu'elle était mariée ? Dit il en souriant amusé fier de balancer ça comme une bombe. Bon techniquement ce n'était pas vraiment vrais ou plutot ce n'était pas officiel mais en même temps elle n'avait jamais contesté quoi que ce soit. Ce mariage n'était pas valable sur le sol Néo Zélandais mais ... il pouvait le devenir. - Quoi ? Mariée ? Mais ... - Oh, c'est un détail qu'elle à oublié de mentionner ! Tu commence déjà à lui mentir ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 629
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: I hate myself for loving you. (Praxtis) Sam 10 Fév - 11:58



I hate myself for loving you.

♦️ Praxtis ♦️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ils n’ont pas besoin de réfléchir pour se renvoyer la balle encore et encore. Ce qui, pour d’autres, paraîtrait épuisant est terriblement naturel, même instinctif pour eux. Cette joute verbale n’a rien d’inhabituel même si, en l’occurrence, elle ne devrait plus exister. Pourtant c’est avec bien trop de facilité que Valentina reprend ses réflexes avec celui qu’elle est censée avoir sorti de sa vie. - Eh bien fais-le au plus vite, qu’on soit débarrassé. Espérer la mort de Sebastien, c’est beaucoup plus terrible que tout ce qu’elle a dit précédemment. Et extrêmement loin de la réalité en vérité. Mais elle veut juste qu’il se taise, juste qu’il s’arrête enfin et la laisse tranquille. C’est sans compter sur la ténacité du jeune homme qui ne paraît nullement touché par ses attaques violentes. Bien au contraire, il semble carrément y prendre un certain plaisir alors qu’il lui renvoie la balle avec assurance. Il va loin, il va même de plus en plus loin. Ce qu’il dit est réellement blessant, ce serait même très douloureux pour elle, si seulement elle n’était pas trop occupée à lui faire vivre le même sort. - Et toi tu n’as jamais eu celui de m’appeler « chérie ». rétorque-t-elle avec froideur. Elle se fiche bien qu’il boive, au contraire, elle préférerait qu’il boive et se taise enfin. Mais il n’est pas prêt à le faire puisqu’il en rajoute toujours davantage en affirmant à Richard qu’elle ne fera de lui qu’un pantin. Il est en train de lui briser toute chance d’avoir quoi que ce soit avec le principal intéressé qui ne sait comment réagir si ce n’est tenter de la calmer, elle. - Ne fais pas de ton cas une généralité. Et je ne t’ai jamais rien demandé Sebastien ! Elle ne sent même pas la main de Richard poser sur elle. Non, cette fois, elle est vraiment en colère contre son ex. Les piques ne suffisent plus, et c’est pire encore quand il franchit la dernière limite et avoue sans aucune hésitation qu’elle est... Mariée. Cette fois, l’italienne reste un instant sans réagir. Elle est abasourdie en fait alors que son compagnon, lui, a l’air de ne plus rien comprendre. Elle se demande si Sebastien est suicidaire pour la provoquer autant car elle commence sérieusement à se demander quelle méthode utiliser pour le faire taire définitivement. Il n’a aucunement le droit de donner ce genre d’informations à son ami, d’autant plus qu’il détourne completement la réalité. S’il la cherche depuis le début... Il semblerait qu’il l’ait finalement trouvée. - Cesse de prendre tes rêves pour la réalité ! Ce n’est pas parce que tu m’as soutirée un mariage à Las Vegas après m’avoir saoulée que tu peux prétendre que nous sommes mariés ! Ce mariage ne vaut rien ici ! Les mesquineries et les provocations ne sont plus. Il a voulu la voir craquer et s’emporter, c’est réussi. Elle ne porte aucune attention envers les autres, simplement parce qu’elle est trop furieuse contre lui. Elle n’a jamais eu à rendre de compte à personne, ce n’est pas aujourd’hui qu’elle va le faire. Mais leur échange, en plus de le dérouter, commence véritablement à agacer le pauvre Richard. - Vous ne l’avez... Elle ne l’écoute pas, elle ne l’entend même pas, puisqu’elle lui coupe brutalement la parole pour s’adresser au seul homme qui capte son regard à cet instant. - J’en ai plus qu’assez que tu me harcèles Sebastien ! Tu n’auras rien de moi, il va bien falloir que tu le comprennes, cazzo ! Si elle commence à parler, pire à l’insulter en italien, c’est qu’il est vraiment en train de la mettre à bout. Mais elle n’en peut plus, Valentina. Il est peut-être comblé, de la voir enfin se laisser envahir par la fureur, mais elle, elle n’a rien voulu de tout cela. Elle voulait simplement passer une bonne soirée en compagnie d’un homme normal, avec une discussion normale. Et c’est avec Sebastien qu’elle se retrouve à se disputer. Fatalement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 495
▵ arrivé(e) le : 15/12/2016
▵ avatar : James Franco

MessageSujet: Re: I hate myself for loving you. (Praxtis) Sam 10 Fév - 14:03



~ Praxtis ~
"I hate myself for loving you"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Enfin ! Il avait franchi cette limite, enfin il avait le droit de la voir plus en colère que jamais ! Et surtout, il avait réussi son coup. Il voulait lui faire péter un câble, la sortir de ses gonds bref tous ce qui pouvait la mettre en colère afin d'avoir une réaction et ... ça avait fonctionné. Comment ? Il avait juste eu besoin de parler "mariage" pour qu'elle pète finalement un câble. Non mécontent de son coup, il remarquait surtout qu'il avait toute son attention et que Richard n'existait même plus pour elle, il n'y avait que lui et c'est tous ce qu'il voulait. Bien sur, l'histoire de ce mariage n'avait rien d'officiel, ce n'était qu'un bout de papier sans vraiment de valeur du moins à Wellington il n'avait pas de valeur mais ça avait tout de même un sens. Elle avait signé, ivre ou pas ... d'ailleurs il ne lui avait pas forcé la main. - Mais c'est une réalité ! Ce mariage est bien réel ! Que tu le veuille ou non tu as signé ! Tu es ma femme pour le meilleur comme pour le pire ! Elle avait prêté serment tout comme lui, les souvenirs étaient même encore bien frais dans son esprit, contrairement à elle qui était dans le gaze total. - Et puis, je ne t'ai en aucun cas forcée à faire quoi que ce soit ! Cette fois ce n'était plus du tout de la provocation, c'était bien pire que ça ! Il avait franchi la limite à ne surtout pas franchir avec elle. Richard tentait bien de comprendre ce qui était en train de ce passer, il espérait même qu'elle lui explique plus en détail cette histoire de mariage ... mais Valentina ne lui laissa même pas le temps de dire quoi que ce soit tellement elle était remonté contre lui. La fixant avec son air innocent, il l'écoutait sans vraiment prendre en compte ce qu'elle pouvait lui dire, il lui avait fait la promesse qu'il serait toujours là, qu'il ferait n'importe quoi pour la retrouver et c'est ce qu'il faisait ! - Tu sais que je suis du genre tenace ! Répondit il en posant son verre sur la table souriant même légèrement en coin en l'entendant l'insulter en italien. - Est ce que quelqu'un peu m'expliquer ce qu'il ce passe ! - Tu es marié ! Sérieusement ! T'es marié avec elle ? Sebastien ? Mais fixant l'italienne il n'y avait qu'elle à ses yeux et tous le reste n'avait plus d'importance. - Bon, je crois que j'au suffisamment abusé de votre temps ... Ce levant finalement sans ce soucier de Mandy ou encore Richard, il arrangea sa veste avant de reprendre. - Bonne soirée !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 629
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: I hate myself for loving you. (Praxtis) Sam 10 Fév - 14:48



I hate myself for loving you.

♦️ Praxtis ♦️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Il est littéralement en train de la rendre dingue. Ses dizaines de provocations n’ont fait qu’amorcer la colère qu’elle ressent à cet instant alors qu’il ose parler de leur mariage. Il ose parler de ce putain de mariage qui ne vaut rien, absolument rien, si ce n’est dans une ville dans laquelle elle ne remettra plus jamais les pieds. Elle est furieuse, Valentina. Elle a l’impression qu’elle pourrait le tuer sur place à ce moment précis. Mais il ne s’arrête pas pour autant. Oh, non, ce serait mal connaître Sebastien de croire qu’il pourrait s’arrêter en si bon chemin alors qu’il a visiblement su la toucher là où ça fait mal. Elle en oublie totalement Richard, les convives autour, et le monde lui-même. Toute son attention, tout son être est uniquement intéressé par Sebastien Praxton. L’homme qu’elle haït le plus au monde à cette seconde précise. – Je ne suis PAS ta femme ! Je t’interdis de dire une chose pareille ! Bon sang, il veut la tuer. Déjà, elle n’est pas une grande fan du mariage. Elle n’y croit pas, parce qu’elle ne peut pas croire à l’idée de rester avec une seule et même personne tout au long de sa vie. Encore moins quand cette personne est un emmerdeur de première. La dispute se poursuit, devenant beaucoup plus violente, maintenant. Tellement qu’elle se met à l’insulter dans sa langue natale, signe qu’elle n’a plus aucune retenue. Il vient de briser toutes les barrières qu’elle a construites ces derniers jours autour de son cœur. Encore. Elle en oublie totalement la présence de son accompagnateur, trop obnubilée par Sebastien. Elle n’entend même pas leurs voix, à lui, à Mandy. Elle voit juste son ex petit-ami qui se lève subitement. Quoi ?! Il est hors de question qu’elle le laisse s’en aller, pas maintenant alors qu’il a réussi à la sortir de ses gonds. Et Dieu sait qu’il en faut pour y arriver. – Tu ne vas nulle part Sebastien. ordonne-t-elle en se levant à son tour. Elle se tourne enfin vers Richard, comme si elle se rappelait à l’instant seulement de son existence. – Je suis navrée Richard. Je te rappellerais. – Ce ne sera pas la peine. Pour le coup, elle est sous le choc. C’est la première fois de sa vie que l’un de ses prétendants la rejette. Il aura fallu d’une conversation avec Sebastien. – Pardon ? – Ecoute, tu es une femme magnifique mais il y a visiblement toujours quelque chose entre toi et cet homme. Je n’ai aucune envie d’y prendre part. Sa colère ne fait que grandir à cet instant. Mais ce n’est pas contre lui qu’elle est dirigée, mais bien contre son ex. – Comme tu voudras. Elle ne va certainement pas lui courir après. Oh, non, elle préfère attraper Sebastien par le poignet pour l’entraîner avec elle dans une autre pièce à l’abri des regards. – Je te jure que je vais te tuer Sebastien. assure-t-elle alors qu’ils se retrouvent enfin seuls.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 495
▵ arrivé(e) le : 15/12/2016
▵ avatar : James Franco

MessageSujet: Re: I hate myself for loving you. (Praxtis) Sam 10 Fév - 15:26



~ Praxtis ~
"I hate myself for loving you"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il avait réussi à la mettre en colère, il avait même semé un gros bordel avant de tranquillement chercher à ce barrer. Oui parce que c'est ce qu'il faisait toujours Sebastien ! Il cherchait la guerre, il semait le trouble, pousser à l'énervement, à la colère avant de tranquillement s’éclipser en s'excusant comme si il n'avait rien fait. Et pourtant, il venait clairement de gâcher le plan cul de son ex en plus de lui avoir gâché sa soirée ! Quel dommage ! Est ce qu'il en voulait ? Pas le moins du monde ! Au contraire, il avait atteint son but et il n'était pas peu fier de sa réussite. Parler de ce "faux mariage" avait était la goutte de trop au point de la pousser à l'insulter en italien. Elle ne parlait pas souvent sa langue natale et là c'était vraiment le signe qu'elle était en train de devenir dingue. Ah qu'est ce qu'il aime la pousser à bout ! Seulement leur dispute ne les touchaient pas seulement eux mais également les deux autres personne auprès d'eux. Pour lui ce n'était pas vraiment grave puisque Mandy n'était qu'un objet pour attiser la jalousie de son ex et dans le pire des cas si elle lui posait un lapin ce n'était pas gravissime dans le sens ou il ne comptait pas la revoir quand même. Mais pour ce pauvre Richard c'était visiblement l'incompréhension totale ! Il ne semblait pas du tout comprendre ce qu'il était en train de ce passer et d'ailleurs il n'avait visiblement pas envie de comprendre. En gros, Sebastien avait semé le doute et surtout l'envie de faire plus ample connaissance avec Valentina. C'était le moment pour lui de prendre la fuite, d'ailleurs il ne tarda pas à ce lever de sa place avant de réajuster sa veste prêt à s'en aller comme il était venu. Mais c'était mal la connaitre ... puisque très vite elle ce redressa elle aussi pour ce confronter à lui. Assez surprit par cette réaction si soudaine, l'Italien ce tourna doucement vers elle ainsi que tous les autres regards présent dans la pièce. Avec leur dispute, ils avaient surtout attirés l'attention de toutes les convives de la soirée et il savait combien elle détestait attirer l'attention sur elle. Même Richard n'était plus du tout emballé par cette soirée ... de quoi donner la plus grand satisfaction à Sebastien. Il aurait même pu ce mettre à rire si ce n'était pas aussi décevant pour son ex. - Oh j'en suis navré Richard ! Rajoute t'il dans un faux sourire avec cet air faussement coupable. Quant à Mandy ... ben elle ne semblait pas non plus comprendre ce qu'il était en train de ce passer. Mais sentant soudainement la main de Valentina ce poser contre son poignet, il ce laisse entraîner avec son ex dans l'une des salles alors qu'elle le menaçait déjà de mort. Ce retournant vers elle avec ce petit sourire sur les lèvres. - T'es encore plus sexy quand t'es en colère ! Répondit il avec sérieux même si il jouait encore de la provocation. - T'imagine pas l'effet que ça me fait quand tu me menace ! Il en rajoute un couche histoire de bine l'énerver. - Oh ça va ... ce mec et d'un ennuis mortel ! Au moins j'ai rendu ta soirée plus amusante !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 629
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: I hate myself for loving you. (Praxtis) Sam 10 Fév - 17:27



I hate myself for loving you.

♦️ Praxtis ♦️


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Elle n’a plus aucun regard pour Richard, elle ne porte pas davantage d’attention au reste des convives qui ont fini par tourner la tête vers eux. Elle se fiche même royalement d’attirer l’attention sur elle alors que, d’ordinaire, elle déteste cela. Mais là, elle ne s’en rend même pas compte. Il n’y a, en réalité, qu’une seule personne qui l’intéresse à ce moment précis… Et c’est Sebastien. Encore et toujours, Sebastien. Il l’a mise dans un tel état de rage qu’elle a l’impression qu’elle pourrait le tuer de ses mains. Elle paraît mesurée, Valentina. Dotée d’un sang-froid impressionnant. Pourtant, derrière ce masque de glace se cache un feu beaucoup plus violent, un feu qu’il est en vérité le seul à pouvoir attiser. Et, même à cet instant, alors qu’ils ne sont plus ensemble, alors qu’elle le haït profondément, il arrive à susciter cette flamme en elle. Il n’y a bien que pour lui qu’elle peut se mettre dans cet état. Par chance ou par malchance pour lui qui n’a aucune idée de la fureur qu’elle ressent. Il va toujours un peu plus loin, enfonçant le clou auprès de Richard qu’elle a, quant à elle, déjà chassé définitivement de son esprit. Sans réagir cette fois, l’Italienne se contente de l’attirer avec elle dans un endroit où elle pourra crier autant qu’elle le voudra sans crainte d’être entendue. Et, à peine arrivée, elle ne se gêne pas pour menacer Sebastien qui, lui, ne perd pas de temps pour la provoquer un peu plus. Ce n’est vraiment, vraiment pas le moment pour lui dire qu’elle est sexy. – La ferme, Sebastien ! Stop, tes provocations ! ordonne-t-elle d’une voix toujours furieuse alors qu’elle avance de quelques pas dans le bureau. Ce n’est vraiment plus le moment pour lui de jouer. Quand il insinue presque qu’il lui a… Rendu service… Elle se demande ce qui la retient encore de l’étriper. – Parce que j’ai l’air de trouver la situation amusante, davvero ? Ça ne te suffit pas de venir me narguer à MA soirée avec une gamine, de me lancer provocation sur provocation, et de m’humilier ?! Il faut en plus que tu viennes me balancer ce mariage à la figure ? lâche-t-elle en haussant de plus en plus le ton au fil de ses mots. Elle en a assez de cette situation, elle en a assez de devoir constamment se battre contre lui. Elle est forte, mais elle n’en est pas moins une femme qui a le cœur brisé. Et, sous la colère, c’est surtout de la souffrance qu’elle ressent. Mais elle déverse sa haine, elle a l’impression qu’elle ne s’arrêtera jamais. Plus elle parle, plus elle lui en veut. – Si tu me détestes à ce point, pourquoi es-tu venu ? Pourquoi est-ce que tu viens me provoquer constamment ?! Pourquoi tu ne me laisses pas tranquille une bonne fois pour toutes ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 495
▵ arrivé(e) le : 15/12/2016
▵ avatar : James Franco

MessageSujet: Re: I hate myself for loving you. (Praxtis) Sam 10 Fév - 21:24



~ Praxtis ~
"I hate myself for loving you"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La suivant dans ce bureau sans tenter quoi que ce soit ce n'est que lorsqu'elle claque la porte derrière elle, qu'elle ose enfin lui dire sa façon de penser et lui ... ben il ce contente de croiser les bras contre son torse tout en la fixant. Il continuait toujours de la provoquer lui disant combien il la trouvait sexy et attirante quand elle était dans cet état, elle le mettait d'ailleurs dans un drôle d'état quand elle était comme ça ! Mais là ce n'était vraiment pas le cas de lui faire des compliments puisqu'elle lui ordonna sérieusement de la fermer ! Haussant simplement les épaules, il recula jusqu'au bureau qui ce trouvait derrière lui pour s'y asseoir et la laisser parler. - Je dis juste que .... Elle avait un regard à faire froid dans le dos, si elle pouvait le tuer par un seule regard elle le ferait d'ailleurs. Pour le moment, il ne comptait pas la provoquer il laissait plutot passer la colère même si il avait cherché. Mais bon sang elle devrait plutot lui dire merci non ? Il venait de la sauver d'une soirée ennuyeuse à mourir, d'un mec ennuyeux comme la pluie et lui éviter de passer la nuit avec lui ! Bon sang elle devrait presque lui dire merci ! Mais ce n'était pas du tout ce qu'elle comptait faire ! Bien au contraire ! En plus de lui passer un savon, elle semblait vraiment en colère, non elle était véritablement furieuse contre lui. - Je t'ai plutot sauvé la mise je dirais ... et ce mariage est réel que tu le veuille ou non, tu peu hurler autant que tu veux ça n'empêche pas que c'est vrais ! La regardant faire les cents pas devant lui, Sebastien ne bouge pas alors qu'elle ce montre de plus en plus virulente. Ne voyait elle pas qu'elle était juste encore amoureuse ? Ne voyait elle pas qu'il agissait de cette façon parce que lui aussi état amoureux ? Parce qu'elle lui manquait ? Comment pourrait elle le comprendre ! Un homme ne dit pas je t'aime avec des provocations ! Ou alors c'est juste parce qu'il est dingue ! Levant les yeux aux ciel face à tant de question il finit par reprendre en haussant légèrement le ton pour la faire taire. - Parce que je t'aime ! Finit il par dire sérieusement cette fois. - Je t'aime ! Mais je t'ai perdu et je le regrette tous les jours ! J'ai merdé, je me suis comporté comme un con avec toi alors que tu faisais tous pour que je te pardonne ! Mais j'ai merdé !! Je le sais et c'est douloureux ! Mais je refuse de te perde ! Dit il en ce relevant doucement pour ce rapprocher d'elle. - Et je sais aussi que tu m'aime encore toi aussi, sinon tu ne serais pas dans cet état !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: I hate myself for loving you. (Praxtis)

Revenir en haut Aller en bas

I hate myself for loving you. (Praxtis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-