Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
LOVE GAME @ du mois de janvier.
avatar
LOVE GAME @ du mois de janvier.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 462
▵ arrivé(e) le : 03/05/2017
▵ avatar : Alex O'Loughlin

MessageSujet: Re: Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia] Mar 13 Fév - 16:59

Il l'écoute expliquer les raisons de nos disputes selon elle et il remarque qu'elle dit exactement la même chose qu'il a dit à April. Il la repousse continuellement en espérant qu'elle parte parce qu'il n'arrive plus à lui faire confiance, à croire en elle. Pourtant, cela ne demanderait qu'un effort, comme elle l'a spécifié l'autre fois. Un gros effort, c'est sûr mais il lui suffirait d'essayer au moins et c'est ce qu'il fait quand il propose de la ramener. "Je fais aussi difficilement confiance Amélia et tu as brisé la mienne. Tu m'as fait du mal et tu sais que je fais toujours en sorte que personne n'en soit capable. Je me serais attendu à ça de la part du monde entier mais pas de toi. J'aurais mis ma vie entre tes mains et maintenant, je ne sais plus quoi penser... Je te repousse mais je ne devrais pas, je le sais. C'est idiot. Je n'ai pas envie que tu aies à encaisser une nouvelle perte et surtout pas la mienne. Ta mère?" Demande-t-il alors subitement. Il aimait beaucoup cette femme.

Il ne l'embrasse pas comme il le voudrait, comme il en aurait envie alors qu'elle est là, les cheveux trempés, les vêtements mouillés et le visage rougi. Il ne le fait pas parce qu'il y a April et qu'Amélia n'accepterait jamais d'avoir des miettes, d'avoir à le partager. Il la connaît par coeur. April n'a jamais rien demandé, ne les a jamais mis dans une relation mais Amélia n'a pas à demander pour que Damon sache qu'il est hors de question d'être avec elle s'il a toujours April dans sa vie. "Quoi?" Demande-t-il alors sans comprendre ce qu'elle dit. "A quelles conclusions hâtives tu t'es encore adonnée Amélia?" Il la regarde longuement. "April fait partie de ma vie Amélia et je ne compte pas l'en faire disparaître. Jamais. Si je ne t'embrasse pas, c'est pour te respecter, toi. Alors pourquoi tu me dis qu'elle a de la chance?" Il souffle. "C'est bien April ton problème, non? Je ne me trompe pas?" Il la connaît assez bien pour savoir que sa colère à elle a commencé à ce moment là. Il s'assied à côté d'elle dans le taxi et attend des réponses à ses questions, en espérant que cette fois, ils pourront parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 211
▵ arrivé(e) le : 24/07/2017
▵ avatar : candice accola

MessageSujet: Re: Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia] Mar 13 Fév - 17:17

J’ai besoin de lui dire ce que j’ai sur le cœur, ce que je pense. Oui je ne laisse personne m’approché depuis 10 ans, oui personne ne m’a jamais fais autant souffrir que lui. Mais je ne suis jamais aussi autant resté en souffrant devant quelqu’un. Cela veut vraiment dire quelque chose pour moi. Je l’écoute dans ses reproches, je sais qu’il a raison mais cela n’enlève en rien ma douleur. Tu as tout à fait le droit de ne plus me faire confiance, même si je le dis pas je peux le comprendre car je ne suis vraiment pas fière de ce qui c’est passé. Juste une chose je donnerais toujours ma vie pour la tienne. Je le regarde droit dans les yeux en le disant. Je le pense réellement. Puis il parle de ma mère et je sens les larmes me monter. Je prends une grande inspiration et finis par lâcher.Oui c’était il y a 8 ans. Je n’arrive rien d’autre a rajouter car ma mère était un sujet dont je ne parlais jamais.

Puis tous s’enchaine et je fais peut être mon interprétation à sa réaction mais je le connais assez bien pour me rendre compte qu’il n’a jamais été comme ca avec aucune femme. Il ne veut pas se l’avouer mais moi je le vois très bien. Alors oui je suis jalouse, oui ca me blesse mais je ne veux pas le montrer encore. Damon, ce n’est pas parce que tu ne te l’avoue pas que rien n’existe. Je détourne le regard et l’entend me parler d’April. Je crois que je vais finir par vraiment détester cette femme. Elle n’y sera pour rien mais je suis entière et je ne pourrais pas l’apprécier en me rendant bien compte que c’est elle qui compte pour Damon. Tu en es vraiment sur ? Damon la façon dont tu parle d’elle, le fait que tu n’es couché avec personne d’autre veut dire quelque chose même si tu ne l’admets pas. Je me concentre pour ne pas me trahir encore. Je monte et il me pose à nouveau une question et je finis par lâcher sans poser mon regard sur lui. Disons que c’est ta relation avec elle, tu as changé Damon, elle t’a surement rien demandé mais tu t’es attaché mais c’est bien pour toi. Ne t’inquiète pas. Je n’arrivais pas à le regarder car il saurait très bien que cela me faisait souffrir. J’allais être son amie et me comporter comme telle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
LOVE GAME @ du mois de janvier.
avatar
LOVE GAME @ du mois de janvier.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 462
▵ arrivé(e) le : 03/05/2017
▵ avatar : Alex O'Loughlin

MessageSujet: Re: Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia] Mar 13 Fév - 17:43

Il retient sa respiration quand elle lui dit qu'elle donnerait encore sa vie pour lui aujourd'hui. Il a envie de la croire, en fait il adorerait ça même s'il ne demanderait jamais ce sacrifice mais le soucis c'est qu'il a toujours du mal à lui faire confiance. Si elle donnerait sa vie pour lui, pourquoi ne pas avoir affronté sa peur il y a dix ans et durant toutes ses années là encore? Il ne relance cependant pas ce débat sans fin parce qu'elle lui avoue alors que sa mère est morte il y a 8 ans de cela et Damon n'en revient pas. Merde Amélia. Il retient encore sa colère cette fois. Il l'aimait aussi, elle aurait pu l'appeler, elle aurait dû l'appeler. Il aurait pu la soutenir. S'énerver contre elle n'avancera pas les choses mais bordel, il aurait aimé savoir. Etre là. "Qu'est-ce qui s'est passé?" Demande-t-il alors et il espère que ce n'est pas le cancer parce que cette maladie ne tue pas que la personne malade. Elle consume aussi ceux qui l'entoure. C'était son cas à lui.

Damon écoute attentivement ce qu'elle a à lui dire et il sait qu'elle a raison. En tant que psy, elle est plutôt forte à ce jeu-là mais il doit aussi s'avouer qu'il y avait un peu pensé, déjà. Assurément même. Surtout pendant le voyage à Paris et après celui-ci. C'est une évidence, il n'est pas avec April comme il est avec les filles qui ont suivi et ont disparu dans sa vie. Il est totalement différent avec elle et il sait que c'est ce qui dérange le plus Amélia. "Je n'ai jamais dit que je n'admettais pas le fait de tenir à April. Je l'admets. J'ai fait plus de choses pour elle en 8 mois que j'en ai fait pour toutes mes conquêtes réunies en 20 ans. Je ne suis pas complètement débile." Il soupire quand elle en rajoute une couche et qu'elle précise qu'il s'est attaché. Ca aussi, il s'en est particulièrement rendu compte. A plusieurs reprises. "Evidemment, je suis attaché à elle sinon je n'affirmerais pas que je ne la rayerais jamais de ma vie, je n'aurais pas non plus cessé de coucher avec d'autres femmes. Et peut-être que si tu n'avais pas débarqué avec tes grands airs et tes sentiments, je passerais encore mes journées chez elle aujourd'hui. Mais tu as débarqué Amélia." Il se retourne et la fixe. "C'est le flou total à cause de toi. Tu remets tout en cause et la colère et le fait que tu te fermes à chaque fois qu'on essaie de parler ou que je le fasse moi ne m'aide pas du tout à y voir clair." Il se laisse retomber sur le siège, mollement et regarde le toit du taxi. "Je ne m'attends pas vraiment à ce que tu comprennes ce que j'essaie de te dire en vérité..." Non, parce qu'ils sont continuellement dans un langage de sourd et c'est dommage parce qu'elle était aussi sa meilleure amie il fut un temps et il en aurait drôlement besoin. Sauf qu'elle ne peut pas, elle est bien trop impliquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 211
▵ arrivé(e) le : 24/07/2017
▵ avatar : candice accola

MessageSujet: Re: Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia] Mar 13 Fév - 20:08

Je pense réellement que Damon représente beaucoup pour moi, je peux comprendre cependant qu'il en doute. J'avais très bien compris que j'avais perdu sa confiance et cela me faisait très mal, je sais que c'était bien fait pour moi mais cela ne changeait rien à mes sentiments. Une chose était sûre dans mon esprit je l'avais perdu. Croyez-moi j'aimerais beaucoup revenir 10 ans en arrière pour oublier cette foutue peur et tout lui avouer. Je sais très bien qu'il ne comprendra jamais mon point de vue et que rien ne sera jamais comme avant. En même temps je voulais plus qu'avant mais je comprenais de plus en plus que ça allait être compliqué. J'étais le genre de fille à me battre mais face à Damon je perdais tous mes moyens. Je me détestais devenir genre de fille que je trouvais pitoyable. Je compris très bien en lui parlant de ma mère qu il m'en voulait aussi pour ça. Je n'avais pas trouvé la force de le rappeler juste pour ça. Il me pose une question qui fait remonter beaucoup de choses. Je envoie les derniers moments passé avec elle. Je finis par lui répondre les larmes aux yeux.Officiellement un cancer, mais je me dis que mon père et ses attitudes l on bien aidé à partir. Damon connaissait tout de ma vie et du comportement de mon père.

Puis on se met à parler d april. Je dois bien avouer que c est un sujet sensible pour moi. L entendre me dire à quel point il tiens à elle et qu il c est attaché à elle me fais un mal de chien mais j essaie de ne rien laisser paraître. Je sers le poing pour ne pas hurler. Je sens la colère montée à nouveau mais je me contiens. Ce que j'avais vu dans l attitude de Damon étais bien comme je le pensais. Si vous saviez à quel point aurais aime me trompé. Je pensais sincèrement que cela ne me ferais pas aussi mal, que ma carapace marcherais bien. Que j avais réussis à devenir insensible mais je me faisait des idées. Je souffrais à en crever de l entendre parler d april comme ça. Puis il me balance qu à cause de moi tout à changé je ne peux m empêcher de lâcher. Désolé d avoir foutu le bordel, j aurais mieux fait de me taire. Je le regarde à sa dernière phrase et j avoue que j' ai du mal à comprendre ce qu il cherche à me dire. Je finis par le regarder et prendre la parole. Tu voudrais que je fasse quoi Damon? Tu veux que je te dise que j ai mal à en crever quand tu parle d elle comme ça, ça aiderais en quoi? Je suis desole mais j arrive pas à être rationnelle quand je la vois dans tes bras, je suis comme ca et je le contrôle pas. Comment tu veux que je sache comment me comporter alors que je 'ne sais même pas ce dont toi tu as envie. Je me tourne pour regarder la fenêtre quand je sens mes larmes monter, je murmure plus pour moi que pour lui. T es vraiment pathétique Amelia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
LOVE GAME @ du mois de janvier.
avatar
LOVE GAME @ du mois de janvier.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 462
▵ arrivé(e) le : 03/05/2017
▵ avatar : Alex O'Loughlin

MessageSujet: Re: Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia] Jeu 15 Fév - 8:03

Cancer. Le mot résonne dans son esprit. Il détone aussi dans son coeur, comme une balle en acier, comme si la blessure de celui de sa mère à lui ne serait finalement jamais refermé. La mère d'Amélia est morte d'un cancer et il n'a même pas eu la chance de lui dire au revoir. La mort est quelque chose qui fait peur à tout le monde et qui rend triste tout ceux qui restent mais il sait maintenant que c'est inévitable et que la seule façon de le surmonter, d'en faire une force, c'est de pouvoir avoir quelqu'un à ses côtés. Amélia n'avait sûrement personne. Sûrement pas son père, qui ne lui a pas donné le meilleur exemple ni les meilleures armes pour apprendre à aimer ou faire confiance dans la vie. "Je suis désolé." Dit-il alors simplement. Lui reprocher de ne pas l'avoir appelé aujourd'hui ne changera pas les choses. Elles ne changeront plus rien. Le passé est passé.

Il soupire encore quand elle s'excuse d'avoir mis le bordel. Encore une fois elle comprend de travers et Damon est le premier à en avoir marre de ce langage de sourd qui n'avance jamais. "Ce n'était pas un reproche Amélia. J'essaie juste de t'expliquer que c'est difficile à gérer. Tu pourrais essayer de comprendre pour une fois... Pleins de choses dans ma vie ont changé et j'ai moi-même changé mais je ne suis pas indifférent à ton retour et je ne sais pas encore comment réagir face à ça. Je ne suis pas un surhomme Amélia, je suis même le pire, c'est normal d'avoir besoin de temps pour gérer tout ça non?" Il soupire maintenant quand elle lui explique qu'elle ne sait pas être rationnelle quand elle voit April avec lui. Il se retourne complètement vers elle. "Oui, commencer par me parler de ce que tu ressens, c'est un début déjà. On se moque que ça n'aide pas, ça te ferait du bien et moi, ça m'aiderait à comprendre." Il se frotte un peu la nuque pour la partie où elle parle de ce que lui veut. "Ce n'est pas clair pour moi non plus mais je n'ai pas envie de te faire du mal ou de lui en faire et c'est pour ça que je préfère garder mes distances en attendant de le savoir." Et pour éviter de faire à nouveau l'amour avec les deux personnes pour qui il a, de toute évidence, des sentiments. Il ne peut plus le nier. Il l'entend ensuite se dire à elle-même qu'elle est pathétique et il tire sur son bras pour qu'elle le regarde. Il plonge son regard dans le sien avant de dire doucement. "Amélia, tu n'es pas pathétique, ok? C'est normal de se sentir mal dans cette situation. On se sent tous mal. Je vais faire mon maximum pour qu'elle dure le moins possible." Et il sait que ce sera compliqué parce qu'il devient évident qu'il va falloir faire un choix et qu'il sera difficile. Sûrement le plus difficile qu'il n'aura jamais eu à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 211
▵ arrivé(e) le : 24/07/2017
▵ avatar : candice accola

MessageSujet: Re: Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia] Jeu 15 Fév - 9:08

La maladie de ma mère je l’avais seulement appris deux mois avant qu’elle ne décède parce que l’hôpital m’avait appelé suite à un malaise. Mon père n’avait pas décroché alors c’est moi qu’on avait appelé. Je l’avais pris en plein visage. Ma mère ce battait contre cette maladie depuis déjà 6 mois et elle ne m’en avait pas parlé. Pourquoi ? Tous simplement parce qu’elle ne voulait pas que cela perturbe mes études. Elle avait toujours été comme ca ma mère, elle pensait aux autres avant de penser à elle. La vie ne l’avait pas épargné mais elle avait toujours le sourire. Je crois que pour moi elle était un exemple et c’est aussi pour cela que je ne montre pas aux autre quand ca ne va pas. Apres ca j’avais passé ses deux derniers mois avec elle, l’aidant a tout instant, ignorant mon père. J’avais mis ma vie entre parenthèse jusqu'à la fin mais c’étais inconcevable de ne pas être la pour elle. J’avais pas mal ramassé pendant ses deux mois mais j’avais au moins partagé les derniers instants de ma mère. Elle était morte dans mes bras et même si c’est se souvenir me fait tous le temps pleurer je ne regrette rien. Je ne rajoute rien et détourne un peu le regard pour que Damon ne se rende pas compte a quel point cette cicatrice n’est pas refermé. Je sais qu’il pourrait très vite le comprendre car il est passé par là.

Puis se taxi peut être un peu trop petit pour que mon corps arrête de réagir a la proximité de Damon. Seulement je sens l’énervement remonté. Ses paroles je les écoutes mais j’avoue que je regarde plus le sol du taxi. J’enregistre plus certaines informations que d’autre comme le fat qu’il est changé. J’interprète encore surement mais je me dis que ce changement est du à April est que finalement je devrais arrêter de me faire du mal pour une partie perdue d’avance. Seulement mon cœur me hurle de ne pas lâcher l’affaire. Croyez moi c’est un sacrée bordel dans ma tête aussi. En plus pour ne rien arrangé l’alcool ingurgité ne m’aide pas a réagir comme je réagirais de façon convenable. Je finis par lui répondre. Oui tu as surement raison. Je lui accorde cela, j’ai foutu un sacrée bordel dans sa vie et j’aurais surement du fuir ou me faire passer pour quelqu’un d’autre quand je l’ai revue ce soir là. Puis il me répond quand je commence à m’ouvrir et je sais que ce n’est pas une bonne idée que je me dévoile à ce point la car quand je le fait le résultat est toujours le même je souffre. Seulement je ne sais pas trop pourquoi mais je me risque a une question avant de vider mon sac. Tu es sur de vouloir vraiment savoir ? Parce que je sais que ce qui va sortir va changer beaucoup de chose et que les choses ne seront jamais comme avant, mais en même temps les choses ont déjà tellement changé. Puis il me répond sur ce qu’il ressent lui. Sans réfléchir je reprends la parole. Vraiment Damon ? Tu as pris autant de distance avec elle aussi ? Dis moi que tu n’as pas cherché a la revoir elle ? Parce que notre rencontre a nous n'est que le fruit du hasard. Je baisse le regard ensuite parce que je déteste ressentir cette jalousie qui me bouffe. Pourquoi je suis comme ca ? Je crois sincèrement que c’est la première fois de ma vie que je suis jalouse à ce point. Beaucoup de chose défile dans ma tête alors que c’est la route que je vois défiler par la fenêtre. Je me dis que peut être le silence s’installerais jusqu'à chez moi mais je le sens me tirer et je n’ai pas d’autre choix que de le regarder. Il me parle et je ne suis pas d’accord avec lui, je suis pitoyable et je le sais bien. D’un œil extérieur je serais la première a me critiquer sur ma réaction. Je n’arrive rien a dire, je bloque en le regardant. Je n’ai pas la force de sortir un mot car je ne veux pas être encore plus nulle que je le suis déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
LOVE GAME @ du mois de janvier.
avatar
LOVE GAME @ du mois de janvier.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 462
▵ arrivé(e) le : 03/05/2017
▵ avatar : Alex O'Loughlin

MessageSujet: Re: Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia] Jeu 15 Fév - 9:46

Elle ne dit rien de plus qu'il a raison. Elle note ce fait là mais elle ne lui dit pas maintenant ce qu'elle pense ou ressent. Pourtant, il aimerait le savoir. Il leur arrivait souvent de parler des heures durant en regardant les étoiles ou les éclairs sur la mer. Ils disaient toujours facilement ce qu'ils ressentaient quand ils étaient ensemble. Alors que maintenant, tout est bloqué et il se demande comment faire marche arrière? Comment le faire revenir? Est-ce que c'est au moins possible? Il aimerait tant. Il en aurait besoin, bien plus qu'il n'oserait jamais le lui avouer. Le fait d'avoir raison ne lui apporte aucune consolation. Tout du moins, le fait qu'elle le dise, puisque même si elle le fait, elle ne s'exprime pas pour autant. Pourtant, elle finit par lui demander s'il est certain de vouloir entendre ce qu'elle a à dire. Il hoche la tête. "Puisque je te le demande Amélia." Il la regarde toujours, vraiment intéressé par ce qu'elle va ou pourrait lui dire. S'il ne sait pas où il en est, cela ne l'empêche pas de prendre la température avec elle.

Finalement, quand il parle de distance, il ne s'attend pas à des reproches de la part d'Amélia. Il le fait surtout pour éviter la situation de la dernière fois. Eviter de leur manquer à nouveau de respect, à l'une ou l'autre. Il entend clairement de la jalousie dans la voix d'Amélia mais ce n'est pas ce qui le dérange. C'est plutôt le reproche de leur rencontre à eux qui le gêne. "J'ai cherché à revoir April." Il ne comptait pas mentir à ce sujet de toute façon. "Et si tu tiens réellement à comparer, j'aurais également chercher à te voir si tu n'étais pas partie alors que j'essayais de m'expliquer avec toi, l'autre jour, au garage." Il grimace. "Ni quand tu as refusé de promettre que tu ne partirais plus alors que c'est exactement ça qui a mis autant de distance entre nous aujourd'hui. Exactement ça que je crains le plus." Il soupire. "Je ne suis pas en colère contre April, Amélia et évidemment, ça fait toute la différence. Je ne lui en veux pas, elle ne m'a jamais fait de mal. Tu ne peux pas vous comparer parce qu'il n'y a pas de comparaison possible. Vous êtes diamétralement opposées mais oui, j'ai mis de la distance entre nous même si tu ne me crois pas. Je n'ai malheureusement pas de moyen de te le prouver." Il la regarde toujours et il demande. "On y est presque?" Parce qu'il ne sait pas du tout où elle habite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 211
▵ arrivé(e) le : 24/07/2017
▵ avatar : candice accola

MessageSujet: Re: Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia] Jeu 15 Fév - 10:37

Oui je ne rajoute rien mais c’est tous simplement parce que tous ce que je pourrais dire ne servirais qu’a ce que je m’enfonce encore plus. J’avais très bien remarqué son attitude avec April, j’avais assez rapidement remarqué que oui il avait changé mais est ce que je pouvais déballer ce que je pensais sans que cela n’ai de conséquence ? La réponse était non alors je ne disais rien. C’était vraiment dingue d’en arriver à ce point aujourd’hui. L’espace d’un instant des souvenirs me reviennent. Beaucoup de souvenir de nous deux passant des heures et des heures à parler. Je me rappelle aussi le nombre d’engeulade qu’on prenait de ma mère quand on dépassait le couvre feu. Quand on était en Angleterre en vacance, il n’y avait que ma mère et moi et une autre ambiance s’installais et je me souviens aussi que quand venait le moment de rentrer aux états unis j’avais les larmes aux yeux de quitter Damon. Puis après lui avoir posé la question j’entends Damon insister en lui faisant comprendre qu’il voulait savoir. Je prends une grande respiration et finis par lâcher.[ Il y a 10 ans je suis parti parce que j’étais amoureuse de toi et oui j’ai été lâche parce que je ne voulais pas souffrir. Je pensais que le fait de me dire que t’allais me détester me permettrais d’oublier ce que je ressentais sauf qu’évidement ca n’a pas marché j’ai juste appris à vivre avec mes choix. L’autre soir quand je t’ai croisé au bar j’ai eu l’impression de défaillir. Quand j’ai croisé ton regard j’ai d’abord cru que je rêvais mais le ton de ta voix ma ramené à la réalité et même si tu étais en colère contre moi, je t’avais devant moi et j’avais la possibilité de changer les choses. Notre lien m’avais manqué a un point que voulais même pas me l’avouer. Je détourne le regard. Et puis il y a eu ce moment. Faire l’amour avec toi j’en crevais d’envie et tout est remonté. Je me suis rendu compte que finalement mes sentiments ils étaient jamais partis. J’étais toujours dingue de toi et j’allais d’autant plus souffrir parce que j’allais redevenir cette fille qui s’attache. Je repose mon regard sur lui et finis par lâcher. Crois moi y a encore plein de chose qui pourrait sortir mais je ne suis pas sur que ce soit bénéfique. Oh que oui je pensais encore à tellement de chose mais à quoi cela servirais ? Je savais d’or et déjà que c’était perdu d’avance. Et oui moi qui d’habitude étais toujours optimiste avait abandonné cette façon de faire avec Damon. Quand je vous dis que je ne me reconnaissais pas avec lui je ne mentais pas.

Finalement j’esquive encore son regard. Ce n’étais pas forcement des reproches, c’étais surtout une constatation qui me faisait plus mal qu’autre chose. Il vient confirmer ce que je lui avais demandé et bizarrement cela ne m’étonne pas. C’est con mais je me suis déjà faite mon opinion sur comment vont finir les choses et c’est peut être ca qui fait le plus mal finalement. Puis les reproches commence a sortir de sa bouche à lui. Je sens l’énervement remonter et j’essaie de ne pas me laisser emporter et finis par répondre sans crier. Tenir la chandelle n’a jamais été mon fort Damon désolé. J’avais eu une journée de merde et en plus c’étais l’anniversaire de la mort de ma mère. Je devais passer au cimetière quand ma voiture n’a pas démarré. Je t’a vu un moment avant avec cette fille à tes lèvres. Alors oui je n’avais aucune envie de m’expliquer avec toi devant elle. Tu sais très bien que quand je suis énervé j’ai besoin d’un temps pour me calmer, parce qu’a l’époque t’étais pareil. Ma voix se brise et mon regard se baisse avant qu’il n’en rajoute encore une couche. Je ne peux m’empêcher de me sentir mal pour lui. Je me rends compte a quel point moi je le fais souffrir. Je finis par plonger mon regard dans le sien et je posa ma main sur sa joue et dis d’une voix assez douce. Je ne compte allez nulle part Damon. Puis il parle à nouveau d’April et de moi je l’écoute et il ne fait que confirmer ce dont je me doutais déjà, en effet je m’étais bien rendu compte qu’on était assez différente elle est moi. Je ne peux m’empêcher de murmurer.Je me suis bien rendu compte qu’on était différentes. Etais ce pour lui ? Pas vraiment sur. J’essaie de me reprendre et finis par lâcher. Et tu comptais mettre combien de distance entre nous s’il n’y avait pas eu ce soir ?J’avais besoin de savoir. Puis il me demanda si on y était presque j’allais répondre quand le taxi s’arrête. Je croise son regard et finis par lâcher. On est arrivé. Je ne lui laisse pas le temps et je paie le taxi peut être pour me convaincre qu’il n’était pas mon chevalier servant ce soir, que je ne voulais pas lui devoir a nouveau quelque chose, c’étais con je sais mais c’étais comme ca. Je ne raisonnais pas forcement de façon très logique. J’ouvre la porte et je descends laissant à Damon le choix de me suivre ou celui de profiter de ce moment pour partir.
]


Dernière édition par Amelia Miller le Jeu 15 Fév - 14:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
LOVE GAME @ du mois de janvier.
avatar
LOVE GAME @ du mois de janvier.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 462
▵ arrivé(e) le : 03/05/2017
▵ avatar : Alex O'Loughlin

MessageSujet: Re: Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia] Jeu 15 Fév - 10:55

Il se demande réellement si elle compte lui parler ou pas, même en insistant, en affirmant qu'il a lui-même posé la question, il n'est pas certain que ce soit suffisant. Amélia ne dit pas facilement ce qu'elle ressent mais là, il a besoin de les entendre, il a besoin que ce soit clair. Enfin, elle parle et elle lui dit des choses qu'il avait déjà entendu lors de leurs conversations. Des choses qu'il avait déjà cru comprendre mais sans savoir tirer le faux du vrai, il est content de n'entendre que le vrai à ce moment. Aucune colère ne vient entacher cette discussion là au moins et c'est rassurant. Parce qu'il sait qu'elle ne dit rien sous la colère, sous l'emportement ou pour le calmer lui, elle est juste sincère. Il hoche la tête pendant qu'il l'écoute et il comprend qu'elle a toujours des sentiments pour lui aujourd'hui. Même si c'est quelque chose qu'il refuse parce qu'il pense qu'elle ne l'aime pas autant qu'elle l'affirme, il l'entend, il le prend, il l'enregistre. Damon est bien incapable de se croire aimé de toute façon.

"Tu croyais que j'allais fuir, non? Je suis encore là et je suis prêt à entendre le reste, alors vas-y lâche toi et ensuite, ce sera mon tour. Crois-moi, la vérité est toujours bénéfique. C'est sûr, ça fait mal mais finalement, le résultat est meilleur. La plaie respire. Je t'écoute."

Il ne veut pas la couper, ni lui expliquer ni même lui dire ce qu'il en pense tant qu'elle n'aura pas terminé. Il veut tout entendre jusqu'à la fin, ensuite il parlera parce qu'il sait, maintenant, que dans une conversation, un échange, c'est ainsi que ça se passe. Il soupire quand elle parle de chandelle et il balance la tête. "Si on part de là, April aussi tenait la chandelle mais là, tu penses encore égoïstement à ce dont tu avais besoin. Si je dois être sincère avec toi... Je dois t'avouer que partir c'est la dernière chose que tu dois faire avec moi en ce moment. Je sais que c'est cruel dis comme ça mais si on veut arranger les choses, il faut que je puisse croire que tu vas rester malgré tout et là... Une colère, une crise de jalousie et plus d'Amélia, encore. Si tu étais restée, on aurait pu parler tous les deux, on aurait pu sortir et tu aurais pu me dire quel jour on était et on aurait aussi pu arranger les choses avec April." Sa main se pose alors sur la joue de Damon et il ferme les yeux au contact. Il aimerait la croire, il en aurait envie besoin. Il en meurt d'envie mais il a tellement de mal. "J'aimerais vraiment te croire Amélia..." Et quand elle lui pose la question, il relève la tête et il la fixe. Il n'a aucune envie de lui mentir. "Je ne serais pas revenu mais je ne t'aurais pas rejeté si toi tu serais venue. J'ai essayé de m'expliquer et de m'excuser mais tu m'as rejeté. Tu me connais assez pour savoir que je ne me mettrais pas à genoux en attendant que tu daignes me jeter un regard." Il reprend automatiquement l'argent du chauffeur pour lui donner le sien et suivre Amélia. Il glisse l'argent dans sa poche à elle et jette un coup d'oeil autour de lui. "Tu me prêtes une serviette?" Demande-t-il alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 211
▵ arrivé(e) le : 24/07/2017
▵ avatar : candice accola

MessageSujet: Re: Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia] Jeu 15 Fév - 14:21

Je dois bien avouer que j’hésite a lui parler, non pas que je n’ai pas confiance en lui mais c’est surtout que je me dis que cela ne sert a rien. Cela me servira juste a passer pour une pauvre fille. Pourquoi il fallait que je ressente autant de chose pour lui ? Pourquoi tous ne pouvait pas être simple ? Evidement il fallait que quand je finis par lui avouer ce que je ressens il est quelqu’un d’autre dans sa vie. Je n’avais pas de chance dans ce genre de relation. En même temps a la base je ne cherchais pas se genre de relation. Je finis quand même par en lâcher un peu. Je lui avouais petit à petit mes sentiments et je n’étais toujours pas persuadé que c’était une bonne idée. C’est d’ailleurs pour cela que je m’étais arrêté. J’avais finis par me dire que cela lui suffirais et puis de toute façon vous ne m’enlèverez pas de la tête que cela ne changera rien qu’il sache tous ce que je ressens. Je suis persuadé d’arriver trop tard et c’est une juste punition pour moi par rapport a ce la souffrance que je lui est imposé. Je l’écoute prendre la parole et je baisse le regard quand il parle. Il veut en savoir plus et je ne suis toujours pas persuadé que se soit la bonne chose. Il me dit aussi qu’il allait parler après. J’avais aussi un peu la frousse de ce que j’allais entendre. Je finis par relever le regard et par reprendre la parole. Je ne suis pas le genre de fille qui tombe amoureuse, qui croit en l’amour mais avec toi c’est différent et ca me fait super peur. J’ai beau essayer de me contrôler mais mon corps entier réagis en ta présence. Quand tu me caresse je frissonne, quand tu pose tes lèvres sur le mienne j’ai l’impression que mon cœur s’arrête. Je prends sa main et la pose sur mon cœur qui bat la chamade. Il n’y a que toi qui arrive à le faire accélérer comme ca. Je le regarde encore et reprend la parole. Je me déteste quand je me rends compte a quel point je suis jalouse quand je te vois en embrasser une autre. J’me trouve débile de m’apercevoir que je suis en train de devenir comme ses filles dont je me fichais. Et j’ai mal a en crever en me disant que c’est surement elle que tu choisiras parce qu’elle t’apporte ce que moi je ne t’apporte pas. Je détourne ensuite le regard. Je me sentais tellement vulnérable d’avoir mis mes sentiments sur la table, je détestais cela. J’étais celle qui écoutais pas celle qui se confiais, seulement ce soir je crois que je n’avais pas le choix si je voulais qu’on avance un peu. Je soupire et finis par lâcher sans trop réfléchir.J’en suis même au point de me dire que je serais prête a te partager pour te garder dans ma vie tu vois a quel point je suis devenu minable.

Je garde les yeux rivé sur la route pour essayer de me reprendre et je l’entends parler, je comprends bien qu’il n’a pas tort mais j’avais été incapable de rester face à leur petit bonheur, je ne me sentais vraiment pas à ma place cette après midi là. Je finis par lui répondre. Je me suis excusé auprès d’elle il me semble et même si tu ne me crois pas c’étais sincère. C’est tous ce que je pourrais faire Damon, on ne va pas se voiler la face on pourra jamais s’entendre elle et moi. Je ne dis pas qu’elle n’a pas l’air sympa comme fille mais elle comme moi on sait que l’autre craque pour toi et elle a beau être compatissante et tous ce que tu veux il y aura toujours ca dans nos têtes quand on sera l’une face à l’autre. S’il pensait qu’on allait pouvoir s’entendre c’est qu’il n’avait vraiment pas réfléchi. Une larme coule sur ma joue quand il répond au faite que je ne bougerais pas et je finis par murmurer plus pour moi d’ailleurs. Je l’ai bien cherché celle là. Je dois avouer que sa réponse me fait mal même si je m’y attendais. Je me contente de rajouter. Je sais Damon. Je n’arrive pas a rajouter autre chose. Je sors donc du taxi et me dirige vers ma porte d’entrée. Je suis relativement seule depuis que mon colloc est reparti dans son pays natal. Je vois arrivé Damon derrière moi et même si je ne le montre pas je n’avais envie qu’il s’en aille. Je le sens mettre de l’argent dans ma poche et je finis par lâcher. T’étais pas obligé je t’ai déjà fait perdre pas mal d’argent ce soir. Je faisais référence à la drogue qu’il avait échangée contre moi. Je l’entends me demander une serviette et le regarde. Entre je vais te chercher ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia]

Revenir en haut Aller en bas

Just gonna stand there and watch me burn. [Amélia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: te aro. :: buddy holly.-