Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Heart of the darkness - Pippa & Archie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
OMG ! un alien débarque sur al.
avatar
OMG ! un alien débarque sur al.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 48
▵ arrivé(e) le : 12/02/2018
▵ avatar : Dominic Sherwood

MessageSujet: Heart of the darkness - Pippa & Archie Jeu 15 Fév - 14:50



Heart of the darkness
Pippa & Archie.
Wellington n’avait pas tellement changée depuis la dernière fois où Archie y avait mis les pieds. Bien sûr, en quatre ans, les technologies avaient clairement pris le dessus sur pas mal de choses, mais c’était pareil, partout dans le monde. Il avait assisté à cette évolution quand il vivait à Paris. Et cette ville lui manquait, d’ailleurs. Là-bas, tout était tellement plus simple. Il était loin de tout, il n’avait pas d’attache, pas de gens qu’il n’avait pas envie de voir. La seule barrière, les premiers temps, avaient été la langue. Quand on ne parlait pas bien français à Paris, c’était un peu compliqué. Mais le blond avait appris, il s’y était fait, et même s’il avait encore du mal avec certains mots, en quatre ans, il se débrouillait largement assez pour se faire comprendre. Il trouvait d’ailleurs que le français était une belle langue. En tout cas, beaucoup plus belle que celle qu’il avait inventé avec sa jumelle quand ils étaient petits, ça ce n’était pas bien compliqué. D’ailleurs, depuis qu’il était rentré pour l’enterrement de leur père, ils ne l’avaient même pas réutilisée. Certainement parce qu’Archie l’évitait, à peu près comme toutes les personnes qu’il avait pu connaître ici. Presque toutes, du moins. Une en particulier, en tout cas.

Il savait que rester ici pouvait lui coûter cher, mais il ne se voyait pas repartir maintenant. Comment est-ce qu’il pouvait laisser sa mère dans cet état ? Elle avait besoin de lui, et même s’il n’avait pas été là ces dernières années, il pouvait bien faire un effort. Il culpabilisait déjà de ne pas avoir parlé à son père pendant des mois, et il ne pouvait clairement pas se rattraper de ce côté-là. Mais il pouvait au moins être là pour sa maman. Il se concentrait sur ça, et sur ses études qu’il avait finalement reprises ici, en attendant que l’héritage ne tombe. Il était obligé de rester pour ça, et peut-être qu’après, il repartirait. Après tout, rien ne le retenait. Plus maintenant. Et le fait d’être revenu ici avait en plus de ça ranimer sa souffrance. Il n’avait même pas la force de passer devant chez elle, quitte à faire des détours pour éviter sa rue, voire carrément son quartier. Rien que pour venir ici, dans ce bar qu’il ne connaissait pas encore, il avait dû rajouter dix minutes à son trajet. Il avait peur de la croiser, parce qu’il ne savait pas comment il allait pouvoir réagir face à elle. A chaque fois que quelqu’un sonnait à la porte des Solomos, il s’enfermait dans sa chambre, en craignant de la voir franchir la porte. Il savait que ce n’était pas une solution, et qu’il devrait certainement lui parler, tout lui avouer. Mais comment pouvait-il lui dire que son père était un monstre ? Il ne pouvait pas. Il préférait qu’elle le déteste, plutôt que de lui dire quelque chose comme ça.

Et il trainait dans les bars. A peine arrivé sur place, il se commandait déjà un verre de scotch, qu’il sirotait lentement, en regardant les gens qui se trouvaient autour de lui. L’alcool était devenu un refuge, tout comme les autres femmes. Toujours très différentes de celle qu’il aimait encore. Quand il en trouvait le total opposé, il essayait, même si ce n’était que pour un soir. Même s’il risquait de faire souffrir quelqu’un d’autre, il en avait besoin. Un jour, ça lui retomberait dessus, comme tout. Mais même là, il n’arrêterait pas. Et il venait de croiser le regard d’une jeune femme. Une jolie brune, qu’il ne connaissait pas. Il avait trouvé sa cible pour la soirée, et elle n’était qu’à quelques sièges de lui. Archie s’était alors levé, abordant l’attitude du jeune homme beau et sûr de lui. La réalité était bien loin, mais de toute manière, ça faisait bien des années qu’il n’était plus lui-même. Jouer le jeu, sourire, s’asseoir à côté de cette femme, qui en réalité ne l’intéressait pas tant que ça. « Bonsoir. » Sa voix grave, séduisante, se répercutait dans la pièce. Il avait toujours donné un très bon effet, une première impression presque parfaite. Les femmes l’adoraient, avant de finalement le détester, quand elles découvraient qui il était en réalité. « Puis-je vous offrir un verre ? » Ne pas s’imposer. C’était une chose qu’il avait appris avec les femmes françaises. Leur laisser le choix, sans insister. Ceci dit, très peu refusaient sa compagnie. Il ne savait pas si cette jolie brune allait l’accepter, mais il en était presque certain.
⇜ code by bat'phanie ⇝

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Heart of the darkness - Pippa & Archie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: mount victoria. :: el gizeh.-