Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Coming back as we are. (valentina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 646
▵ arrivé(e) le : 20/06/2016
▵ avatar : Victoria Justice

MessageSujet: Coming back as we are. (valentina) Jeu 22 Fév - 17:15



COMING BACK AS WE ARE
Valentina & Emilia

« Tell me you love me, come back and haunt me, Oh and I rush to the start, Running in circles, chasing our tails, Coming back as we are. Nobody said it was easy, Oh it's such a shame for us to part. »
Il était presque vingt-trois heures lorsqu’Emilia arrivait enfin à son appartement. Elle était en… rendez-vous, avec un de ses clients. Mais en réalité c’était de plus en plus difficile. Non pas qu’elle ne tenait plus le coup, ce n’était pas vraiment ça, elle était forte Emilia. Et elle était capable de l’être bien plus encore. Mais sa vie changeait petit à petit. Sa mère était présente maintenant, et elles étaient de plus en plus proches toutes les deux. Et au plus elles étaient proches au plus c’était dure de lui mentir. Pourtant au plus elles étaient proches, moins la belle brune ne se voyait lui avouer la vérité. C’était peut-être Valentina la mère dans l’histoire, mais Emilia voulait la protéger. Parce que sous la forte carapace de l’italienne, elle savait bien qu’elle était beaucoup plus sensible quand il s’agissait d’elle. Elle le savait, elle l’avait vu, de nombreuses fois. Elle l’avait vu lorsqu’elle lui avait avoué la vérité sur la vie qu’elle avait eue avec ses grands –parents. Elle avait vu à quel point cela avait fait souffrir Valentina, et à quel point elle en souffrait encore. Alors elle ne pouvait pas lui faire cela. Surtout qu’elle savait qu’une nouvelle fois… Valentina se sentirait responsable. Et ce n’était pas le moment. Pas maintenant qu’elles s’étaient retrouvées, pas maintenant que Valentina avait des soucis avec Sebastien mais aussi des soucis de santé. Et puis il n’y avait pas que cela. Il y avait aussi Ambrose… Qui était un de ses clients et qui n’était censé rester que cela. Seulement elle s’attachait de plus en plus à lui et… Elle voyait bien que c’était plus que réciproque. Ce qui ne lui facilitait pas la tâche. Alors ce soir elle était impatiente de rentrer chez elle, et soulagée que ce soit fini. Seulement, alors qu’elle avait passé la porte de sa résidence et qu’elle était arrivée devant celle de son appartement, Emilia avait eu la surprise de tomber sur sa mère. Juste devant son appartement. Hei… ! Elle s’approcha immédiatement de Valentina, surprise de la voir ici. Elle était quelque peu contente de la voir mais surtout très inquiète. Il était tard, et elle se demandait ce que l’italienne pouvait bien faire devant chez elle. D’autant plus qu’elle n’avait pas vraiment l’air en forme, ce qui l’inquiétait encore bien davantage. Est-ce que ça va ? Qu’est-ce que tu fais ici ? Emilia déposa alors un baiser sur la joue de Valentina, attrapant une de ses mains dans la sienne. Elle oubliait totalement le fait qu’elle revenait de chez un client. Elle oubliait totalement dans quelle tenue elle était. Elle ne pensait qu’à Valentina. Et uniquement à elle. C’était bien une preuve que leur relation avait changé, tout comme sa tendresse envers elle.
(c) DΛNDELION


Dernière édition par Emilia Stone le Dim 4 Mar - 11:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 603
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: Coming back as we are. (valentina) Mar 27 Fév - 2:32



Coming back as we are.

♦️ Emilia ♦️




Tout ne va pas fort en ce moment pour Valentina. Elle fait bonne figure auprès de ses proches, encore plus auprès du reste du monde. Mais, au fond d’elle, l’Italienne a le cœur brisé. Elle pense continuellement à Sebastien, à cette relation tellement tumultueuse qu’ils ont tous les deux. Elle doit supporter non seulement sa propre souffrance mais aussi les intrusions du jeune homme dans sa vie. Et, pour ne rien arranger, il est son médecin. Même s’il a repris la chirurgie depuis plusieurs mois maintenant, c’est toujours lui qui s’est chargé de son état de santé qui ne se porte pas très bien ces derniers jours. C’est pire encore ce soir alors qu’elle a senti des tremblements qui ont mis un petit moment à s’estomper. D’ordinaire, c’est lui qui est là pour elle mais en son absence, elle se retrouve seule. Et, naturellement, elle pense à Emilia. Sa fille, son ange, celle qui a tout découvert de sa maladie mais, loin de l’effrayer, lui a fait promettre de compter sur sa présence. C’est pour cette raison que, sans trop réfléchir, la belle brune a décidé de la rejoindre. Cette facilité qu’elle a avec Emilia à se livrer, elle ne l’a qu’avec elle. Il y a, bien sûr, tout ce temps et toutes ces erreurs tant regrettées qu’elle souhaite rattraper à ses côtés. Mais il y a aussi le fait qu’elle l’aime avec tant d’intensité qu’elle se sent capable de tous les efforts, pour elle. C’est même incroyable de sa part d’être capable de venir sonner chez elle, comme ça, sans la prévenir à une heure pareille, parce qu’elle va mal. Malheureusement, la jolie étudiante n’est pas dans les parages. Valentina tente bien de la joindre, mais elle tombe sur la messagerie. A regret, elle décide de rebrousser chemin. Elle s’apprête à retourner à sa voiture quand, justement, elle se retrouve nez à nez avec elle. – Emilia, bonsoir… lui dit-elle avec un doux sourire. Elle la regarde s’approcher directement d’elle, comme inquiète pour elle. C’est tellement adorable, elle est tellement adorable. C’est ce qu’elle aime le plus chez elle, Valentina. Sous sa carapace forte et dure, elle est douce comme un agneau. Et elle la rend plus douce, elle aussi. Elle sourit un peu plus fortement à son baiser avant de se charger, rapidement, de rassurer ses inquiétudes. – Je vais bien, je… Elle s’arrête à cet instant seulement sur la tenue de la jeune femme. Courte, très courte. Très sexy. Elle la remarque tout de suite parce qu’Emilia n’a pas du tout ce style vestimentaire d’ordinaire. Elle lui reprocherait même, si elle avait son mot à dire, son manque cruel de féminité, parfois. Peut-être revient-elle d’un rendez-vous, sûrement même. Mais cette fois, c’est même un peu trop aux yeux de l’Italienne. Elle est même bien trop troublée par cette image pour en faire abstraction. – D’où est-ce que tu viens comme ça ? demande-t-elle finalement, d’un ton relativement neutre, même si son regard est beaucoup plus perplexe qu’elle ne le voudrait. C’est peut-être simplement son instinct maternel qui lui joue des tours. Mais elle a, comme, une mauvaise intuition, Valentina.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 646
▵ arrivé(e) le : 20/06/2016
▵ avatar : Victoria Justice

MessageSujet: Re: Coming back as we are. (valentina) Ven 2 Mar - 14:25



COMING BACK AS WE ARE
Valentina & Emilia

« Tell me you love me, come back and haunt me, Oh and I rush to the start, Running in circles, chasing our tails, Coming back as we are. Nobody said it was easy, Oh it's such a shame for us to part. »
En voyant sa mère qui semblait plutôt déboussolée, Emilia devait bien avouer qu’elle ressentait une profonde inquiétude en elle. C’était particuliers parce qu’elle n’avait jamais ressentie une telle inquiétude auparavant. Evidemment elle s’était déjà inquiétée pour des amis à elle, pour Keira même qui était la meilleure amie qu’elle n’avait jamais eue. Plus encore, comme son double. Mais l’inquiétude qu’elle ressentait à présent était tout autre. C’était… C’était sa mère. Et son inquiétude était infinie, parce que sa mère était bien la personne la plus proche d’elle dans sa vie. Et ce même si elle lui cachait encore des choses, et que peu de temps encore auparavant, Valentina également lui cachait sa maladie. Mais c’était sa chaire et son sang et désormais elle ne pouvait plus le nier. Alors elle était heureuse d’être arrivée avant que Valentina n’ait pu repartir. Et elle s’en voulait, aussi, un peu. Parce que l’italienne devait l’attendre depuis un moment maintenant et la belle brune n’avait pas était là pour elle. Elle avait même dû rater tous ses appels. Et en prenant son téléphone elle voyait bien que c’était le cas. Elle regarda alors Valentina qui semblait tiquer sur sa tenue, lui demandant même d’où elle venait… Et…. Emilia était plutôt mal à l’aise. Oh j’étais à une soirée avec des amis… Je suis désolée je n’avais pas vu tes appels. Elle essayait de paraître le plus naturel possible. Alors elle attrapa la main de Valentina et de l’autre ses clefs pour ouvrir la porte de son appartement. Viens, entre… Emilia entra alors chez elle avec sa mère tout en refermant la porte derrière elle. Enlevant alors sa veste, elle se décida à reprendre la parole assez rapidement. Tu es certaine que ça va… ? Elle en doutait très franchement. Et par sa présence ici si tard, et par l’air qu’elle avait  sur son visage depuis le début. Et dans le fond, elle s’en voulait encore plus parce qu’elle n’avait pas était là pour elle parce qu’elle avait était avec un client. Un vulgaire client qui n’avait aucune importance. Emilia enleva alors ses talons, attacha ses cheveux, avant d’entrainer Valentina s’asseoir sur le canapé avec elle. Attendant une quelconque réponse de sa part.
(c) DΛNDELION


Dernière édition par Emilia Stone le Dim 4 Mar - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 603
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: Coming back as we are. (valentina) Sam 3 Mar - 20:27



Coming back as we are.

♦️ Emilia ♦️




Il y a quelque chose de différent chez Emilia. Elle le sent, elle le sait. Elle le devine plus qu’elle ne le voit. Sans doute parce qu’elle la connaît de mieux en mieux maintenant. Peut-être aussi parce qu’elle est relativement attentionnée quand il s’agit de sa fille. Mais, également pour un détail certain, c’est qu’elle sait reconnaître un mensonge. Elle est la reine du mensonge, Valentina. Elle peut manipuler son monde avec une facilité déconcertante. C’est devenu une seconde nature chez elle. Et là, tout de suite, elle comprend en entendant les mots de la jeune femme qu’elle est en ce moment même en train de lui mentir. Elle n’était pas à une soirée avec des amis. Elle n’est pas comme d’habitude. Elle est mal à l’aise, elle ne l’a même jamais été ainsi devant elle. Mais alors… Où était-elle ? Avec son petit-ami ? A-t-elle peur de lui révéler son existence ? Pourquoi donc ? Elle n’est pas particulièrement intrusive avec elle. Bien au contraire, elle l’a toujours laissée venir à son rythme. Sans jamais la brusquer, sans jamais se montrer déplacée. La seule fois où elle a insisté, c’est quand elle a remarqué qu’il y avait quelque chose qu’elle ne disait pas au sujet de ses grands-parents. Et elle a eu raison. Alors, naturellement, elle s’interroge. Elle envisage le pire. Parce qu’elle est sa mère, et qu’une mère imagine toujours le pire. Mais elle ne dit pas un mot pourtant. Elle ne tente même pas de la rassurer au sujet de ses appels restés sans réponse. Quelque chose de beaucoup plus important la préoccupe à cet instant. C’est toujours en silence qu’elle suit donc la belle brune à l’intérieur de son appartement, sa main dans la sienne même si elle en a à peine conscience, puis jusqu’au canapé de son salon. Quand elle entend la question d’Emilia, l’Italienne ne pense pas à son état. Elle a même totalement oublié la raison première de sa venue. La seule chose qu’elle a dans la tête, c’est l’attitude effrayante de sa fille. Alors, c’est instinctivement qu’elle lui répond, en toute transparence. – Non, pas vraiment. Elle expire profondément alors que son regard se pose sur Emilia. Elle n’a même pas pris la peine d’enlever sa veste, mais voit d’autant mieux la tenue qu’elle porte maintenant que la jeune fille a retiré la sienne. – En fait, je me demande où tu étais vraiment. lâche-t-elle subitement, ses yeux plongés dans les siens. Ces mots sont comme une évidence. Elle se trompe peut-être, elle l’espère même, mais c’est comme si elle était déjà persuadée qu’Emilia lui a menti. Et c’est bien ce qu’elle ressent.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 646
▵ arrivé(e) le : 20/06/2016
▵ avatar : Victoria Justice

MessageSujet: Re: Coming back as we are. (valentina) Lun 12 Mar - 19:00



COMING BACK AS WE ARE
Valentina & Emilia

« Tell me you love me, come back and haunt me, Oh and I rush to the start, Running in circles, chasing our tails, Coming back as we are. Nobody said it was easy, Oh it's such a shame for us to part. »
Emilia ignorait tout de la raison pour laquelle sa mère s’était trouvée là, devant chez elle, et surtout à une heure pareille. En revanche, Valentina semblait particulièrement suspicieuse vis-à-vis de l’endroit où elle était ce soir. Insinuant même qu’elle lui mentait en disant qu’elle était à une fête avec des amis. La jolie brune ne comprenait pas pourquoi sa mère semblait à ce point méfiante envers elle, mais une chose était certaine, elle était terriblement mal à l’aise. Elle ne voulait surtout pas que l’italienne apprenne la vérité. Leur relation n’était pas conventionnelle, elle n’était pas encore des plus maternelle qui soit et il y avait encore une certaine distance entre elle malgré leur rapprochement, mais elle n’en restait pas moins sa mère. Et Emilia savait que Valentina l’aimait énormément. Alors elle ne pouvait pas lui infliger cela. Aucune mère ne pourrait encaisser que sa fille se prostitue. Surtout en sachant qu’elle l’avait abandonné et que c’était pour ces mêmes raisons qu’elle devait se débrouiller seule aujourd’hui. Et Emilia elle-même n’était pas prête à voir sa mère se faire mille et un reproches, S’énerver ou peut-être même pleurer. Elle avait pu voir à quel point elle avait était touchée en apprenant la vérité sur ces grands-parents et elle ne voulait pas que cela arrive à nouveau. Pourquoi tu me dis ça ? Tu ne me crois pas en fait ? Instinctivement elle était sur la défensive. Pour se protéger, comme toujours. Mais cette fois, c’était aussi pour la protéger elle. Même si Valentina n’en avait pas conscience. La belle brune lui avait parlé un peu sèchement et elle s’en voulait, elle ne voulait pas braquer non plus Valentina qui était venue certainement pour une bonne raison la trouver ce soir. Alors d’un ton un peu plus doux elle reprit la parole en voyant que sa mère n’avait pas enlevé sa veste. Installe-toi… Tu veux boire ou manger quelque chose ? Elle espérait surtout que Valentina n’insisterait pas. Elle n’avait aucune envie de se disputer avec elle, pas maintenant que tout allait mieux. Et de mieux en mieux, même. Elle avait juste envie de profiter avec elle, et surtout ne plus avoir à penser à ce qu’elle venait de faire avant de la rejoindre.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 603
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: Coming back as we are. (valentina) Jeu 15 Mar - 12:51



Coming back as we are.

♦️ Emilia ♦️





Elle sait parfaitement reconnaître un mensonge quand elle en entend un, Valentina. Il en est sans doute ainsi pour tous ceux qui en ont fait une habitude et, plus particulièrement pour elle, carrément un mode de vie. Mais elle n’a pas menti à Emilia. Jamais. Et quand elle l’entend, elle, lui mentir, l’Italienne se sent étrangement blessée. Elle a l’impression qu’elle rabaisse toute leur relation, tout ce qu’elles ont réussi à construire tant bien que mal ensemble. Elle insiste, elle ne peut pas s’empêcher d’insister. Quoi de plus normal, elle s’inquiète pour sa fille. Même si elle ne sait pas toujours manifester l’amour qu’elle éprouve pour elle, parce qu’elle apprend en même temps qu’elle finalement, Valentina tient à sa fille plus qu’à n’importe quoi. Mais cette dernière se braque instantanément. L’embarras laisse place à l’agressivité, exactement comme si elle avait effectivement quelque chose à se reprocher. A cet instant, la belle brune ne lui en veut pas. Elle en a clairement vu d’autres. Mais elle hésite. Elle hésite réellement sur l’attitude qu’elle doit adopter. Le plus facile pour toutes les deux serait sans doute de laisser courir. Et c’est ce qu’elle tente de faire en retirant sa veste sans un mot. A la proposition d’Emilia, elle secoue la tête négativement. – Non, merci. Elle est un peu plus froide, elle aussi. Plus pensive en fait. Elle s’assoit malgré tout sur le canapé, presque machinalement, alors qu’elle est toujours perdue dans ses réflexions. Finalement, elle décide de prendre la parole. Elle sait qu’elle est incapable de taire ce qui la préoccupe. Elle agit comme une mère au fond. A sa façon, c’est indéniable, mais comme une mère tout de même. – Je sais reconnaître un mensonge quand j’en entends un Emilia. déclare-t-elle simplement, le ton calme, malgré l’amertume qui commence à l’envahir. – Tu n’as pas une tenue habituelle. Tu n’as même pas un comportement habituel. C’est la première fois que je te vois mal à l’aise. Elle ne la quitte pas des yeux. A la recherche de la moindre réponse, dans une parole, un geste, que la jeune fille pourrait avoir. – Ce que je me demande, maintenant, c’est pourquoi tu me mens. Ce doit être assez grave pour qu’elle préfère lui cacher la vérité plutôt que l’avouer simplement. Et c’est bien ce qui fait si peur à Valentina.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 646
▵ arrivé(e) le : 20/06/2016
▵ avatar : Victoria Justice

MessageSujet: Re: Coming back as we are. (valentina) Dim 1 Avr - 14:42



COMING BACK AS WE ARE
Valentina & Emilia

« Tell me you love me, come back and haunt me, Oh and I rush to the start, Running in circles, chasing our tails, Coming back as we are. Nobody said it was easy, Oh it's such a shame for us to part. »
Elles avaient toutes les deux des traits de caractères similaires, Emilia et Valentina. Et justement, elles avaient toutes les deux un fort caractère, un caractère bien affirmé. C’est pourquoi la belle brune ne savait que trop bien que cette discussion pouvait mal tourner. Mais plus encore, Emilia avait surtout peur que sa mère apprenne la vérité, et que tout cela s’envenime encore bien plus qu’avec une simple dispute. C’était peut-être bête, mais elle avait peur au fond que tout cela vienne remettre en cause la relation qu’elles avaient construites. Parce qu’elle était vraiment persuadée que c’était ce qui allait arriver. Et elle ne le voulait pas. Sa mère comptait bien trop pour elle aujourd’hui. Elle n’avait pas envie de la voir disparaître de sa vie à nouveau. Et, surtout, de lui faire du mal. Pourtant Valentina l’ignorait, mais elle faisait tout pour que cela arrive. Elle faisait tout pour pousser Emilia à lui dire ce qu’elle avait à cacher. Mais elle ne le voulait pas, vraiment pas, alors oui elle s’était braquée. Ce n’était certainement pas la meilleure des réponses à lui apporter mais c’était tout ce qu’elle avait trouvé pour le moment. L’italienne savait qu’elle mentait, elle lui faisait même une réflexion sur sa tenue. Alors Emilia décida de se défendre comme elle le pouvait. D’accord, j’étais avec un garçon, voilà. Et je n’avais simplement pas prévu de le dire. Ce n’était qu’un semi mensonge en réalité. Mais comme elle n’avait pas d’autre choix, elle espérait surtout que Valentina la croirait cette fois. Seulement elle savait qu’elle avait le sang chaud Emilia. Elle savait qu’il ne fallait pas trop la pousser parce qu’elle était capable de lâcher ce qu’elle avait sur le cœur, sur un coup de tête. Et puis elle était tellement franche Emilia, tellement sincère, qu’elle ne savait pas mentir. Elle s’énerver directement. Elle était habituée à cacher son travail, mais pas à le nier comme elle devait le faire avec Valentina. C’est bon, on peut passer à autre chose maintenant… ? C’était la première fois qu’il y avait une friction entre elles depuis qu’elles s’étaient réconciliées, et Emilia trouvait cela dommage que cela arrive le jour où sa mère était venue à l’improviste.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 603
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: Coming back as we are. (valentina) Dim 8 Avr - 20:09



Coming back as we are.

♦️ Emilia ♦️




Valentina n’a jamais été du genre à mettre de l’eau dans son vin. Que ce soit avec ses conquêtes, ses prétendue relations amoureuses, ou même sa véritable histoire d’amour avec Sebastien. Non, elle s’est tant laissée influencer par son premier amour qu’elle est devenue intransigeante avec le reste du monde… Tout le monde, sauf Emilia. Depuis qu’elle l’a retrouvée, elle a fait des efforts incommensurables pour sa fille. Elle lui a offert tout le temps dont elle avait besoin pour revenir vers elle, pour venir tout court, à son rythme. Elle ne s’est jamais imposée auprès d’elle. Elle a accepté de la voir à chaque fois qu’Emilia l’a bien voulu, sans jamais lui forcer la main, sans jamais insister. C’est fou de sa part mais elle n’a même jamais tenté d’arranger la situation à son avantage, ou de faire en sorte de forcer les choses. Elle s’est révélée tout à fait différemment avec elle. Mais elle n’est pas cette femme en temps normal. Elle a un caractère affirmé, elle est plus sûre d’elle que n’importe qui. Et, surtout, elle déteste qu’on se paie sa tête. Elle est trop habituée à manipuler son monde pour accepter de l’être, encore moins par sa propre fille. Alors, quand elle l’entend lui mentir effrontément, l’Italienne se sent froissée, blessée en premier lieu. Mais, très vite, elle sent une certaine irritation l’envahir. Elle n’arrive pas à l’accepter, pas ça. Pas alors qu’elle a tout fait depuis plus d’un an maintenant pour créer une véritable relation avec elle, une relation pure, sincère surtout. Elle ne répond même pas à la question d’Emilia, non, cette fois elle ne réfléchit plus. – Mais cesse de me mentir, bon sang ! Elle n’est pas folle, elle le sait. Elle en est profondément convaincue. Sa fille est en train de lui mentir droit dans les yeux, et elle ne comprend pas pourquoi. Elle déteste cette sensation, Valentina. – Depuis que je t’ai retrouvée, je n’ai jamais exigé quoi que ce soit de toi. Je t’ai laissée continuer à vivre tranquillement ta vie, simplement en essayant d’y trouver une place sans la bouleverser. Mais si tu commences à me mentir, je ne vais pas le supporter longtemps Emilia. Sa voix est relativement calme, mais son irritation est palpable. Surtout, c’est la première fois qu’elle lui parle véritablement comme la mère qu’elle est censée être, celle qu’elle aurait dû être. Mais, voilà, elle n’a sans doute toujours pas cette légitimité, malgré ses efforts, puisqu’Emilia préfère lui mentir que lui accorder sa confiance. Et, en fin de compte, c’est sûrement cette idée qui lui fait le plus de mal.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Coming back as we are. (valentina)

Revenir en haut Aller en bas

Coming back as we are. (valentina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: te aro. :: habitations.-