Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. - Keiram -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 135
▵ arrivé(e) le : 10/11/2017
▵ avatar : Joseph Morgan

MessageSujet: Re: Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. - Keiram - Mer 11 Avr - 22:32



~ Keiram ~
"Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas."

Il était plus heureux que jamais de la retrouver et pourtant, cet instant si enfantin n'allait pas durer puisqu'il suffit d'un petit détail pour tout chambouler. Cette marque violacée qu'elle avait sur le bras, elle était même clairement visible, comment avait il fait pour ne pas s'en rendre compte avant même ! A moins qu'elle ait tous fait pour essayer de la lui cacher. Enfin bref pour le moment ce n'était pas du tout le sujet mais il était inquiet et surtout il voulait des réponses. Saisissant doucement son bras, il était toujours aussi délicat avec elle, toujours aussi tendre et doux, mais relevant les yeux vers elle, il espérait vraiment qu'elle lui explique qui avait bien pu lui faire une chose pareil, bien loin d'imaginer qu'elle était la seule et unique coupable de ces traces sur son bras. Il ne c'était jamais retrouvé face à la drogue, pourtant il avait une petite sœur très tumultueuse mais jamais il n'avait remarqué ce genre de chose. La drogue ... ce n'était pas quelque chose qu'il connaissait et il était loin d'imaginer qu'elle c'était son truc. Il ne prit pas vraiment le temps d'analysé ce bleu, mais il en voyait assez pour ce douter que c'était certainement douloureux, d'ailleurs quand il lui posa la question, la jeune femme semblait mal à l'aise, presque comme si elle n'avait pas du tout envie d'en parler. Ok, là il ce passait vraiment quelques chose de pas très net et Haytham avait horreur de ça et c'était encore pire quand c'était évident qu'elle lui cachait un truc. - C'est personne ? Keira regarde ton bras ! On dirais que quelqu'un s'en ai prit à toi ! Qui à osé faire un truc pareil ! Cette personne ta menacée de te faire du mal si tu parle ? Il était surtout en train de s'imaginer les pires scénarios dans sa tête et il n'aimait vraiment pas ça. Dégageant son bras pour cacher de nouveau ce bleu, elle ne voulait pas qu'il insiste elle finit même par le supplier du regard d'oublier ce qu'il venait de voir. - Quoi ? Que j'oublie ? Mais ... non ! Dit il en ce redressant un peu plus pour lui faire face. - Tu sais que tu peux tous me dire Keira ! Et quand je vois ça je suis inquiet ! Je suis en train d'imaginer le pire là ! Et j'ai besoin de savoir ce qui t'es arrivé, je ne supporterais pas que quelqu'un te fasse du mal ! Essayant de capter son regard malgré la sauce qu'il avait sur le visage, il était vraiment sérieux, il était inquiet pour elle, réellement et ce bleu, le fait qu'elle veuille lui cacher des choses renforçait cette sensation. - Dit moi ce qui c'est passé Keira ! Plus de mensonges entre nous, plus de cachotterie !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 745
▵ arrivé(e) le : 20/12/2015
▵ avatar : Ashley Benson. ❤️

MessageSujet: Re: Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. - Keiram - Jeu 12 Avr - 18:38

❝  Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas.❞Haytham & Keira
C’est l’une des pires choses qu’il aurait pu découvrir sur elle. Ce n’est pas la pire, assurément, elle a fait bien pire que se droguer au cours de sa vie. Mais, à cet instant, la jeune femme a l’impression que le ciel est en train de lui tomber dessus. Elle se sent terriblement mal alors qu’Haytham, lui, semble avoir des centaines de questions à lui poser. Il a surtout l’air très inquiet, et elle s’en rend bien compte, Keira. Elle passe sa vie à inquiéter les personnes qui lui sont le plus proches. Emilia, Rose, Judy, ou bien Drake. Si pour le reste du monde, elle est Keira la rebelle qui se fiche de tout, elle est aux yeux de ceux qui la connaissent vraiment cette petite Keira bien trop fragile, cette Keira qu’il faut protéger… Et elle n’a surtout pas envie qu’Haytham la voit de cette façon. Elle n’a pas envie qu’il réalise à quel point elle est une écorchée vive, à quel point elle est torturée. Et, pire encore, elle redoute qu’il la voit comme une toxico, une putain de camée qu’il devrait rayer de sa vie. Alors elle esquive, bien sûr qu’elle esquive. Elle fait tout pour qu’il oublie cette conversation, mais c’est peine perdue. Le jeune homme s’interroge, pire, il a l’air d’imaginer tout et n’importe quoi en vue des questions qu’il lui pose. Des questions dont il ne croira pas la réponse, tant qu’elle ne dira pas toute la vérité. – Mais non ! Je te dis que c’est personne ! répéta-t-elle, le ton un peu plus fort. Elle ne ment pas, bon sang. Personne ne l’a frappée, personne ne l’a menacée. Pas récemment en tout cas. Elle attrape sa veste, malgré le fait qu’elle soit toujours aussi tâchée, pour l’enfiler à nouveau. Elle préfère cacher ces marques, comme si cela allait aussi effacer leur souvenir dans la tête de son ami. Visiblement pas. Son regard ancré dans le sien, elle est contrainte de l’écouter alors qu’elle voulait tout sauf se retrouver dans cette discussion. Elle finit par détourner les yeux. – Haytham, je sais que tu essayes juste d’être gentil mais y’a rien, je t’assure. Personne ne m’a fait de mal. Mais il insiste encore. Tant et si bien qu’elle sent l’agacement la submerger. Et quand elle s’énerve, Keira, c’est que généralement elle ne sait plus comment réagir. Elle préfère repousser les autres, le repousser lui, plutôt qu’admettre la vérité. – Mais, putain, je suis pas obligée de tout te dire ! Elle s’emporte trop. Elle s’en veut mais elle n’a pas véritablement le choix. Elle se relève finalement, comme pour le fuir, plutôt que se disputer réellement avec lui. – Ecoute, vaut mieux que j’y aille.
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 135
▵ arrivé(e) le : 10/11/2017
▵ avatar : Joseph Morgan

MessageSujet: Re: Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. - Keiram - Dim 15 Avr - 21:46



~ Keiram ~
"Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas."

Ce petit air enfantin avait rapidement laissé place à quelque chose de bien plus sérieux, notamment quand Haytham remarqua les traces qu'elle avait sur le bras. Il n'en connaissait pas du tout la provenance mais vu la taille du bleu il avait l'impréssion que quelqu'un s'en était prit à elle, et pourtant il était tellement loin de la réalité ! Il avait le droit de ce poser tant de question non ? Il ne pouvait pas juste ce contenter d'un "personne". Vu la taille du bleu, il était évident qu'il lui était arrivé quelque chose et c'était quelque chose qu'elle cherchait visiblement à cacher. Soudainement, elle n'avait plus envie de ce confier à lui, elle ce renfermait sur elle même comme si, elle ne lui donnait plus accès à ce jardin secret et c'est ce qu'il lui faisait peur ! Quand elle faisait ça ce n'était vraiment pas son signe et pire encore quand il voyait qu'elle chercher à fuir. - Ok, c'est personne ... mais pourquoi tu as ce bleu alors ? Comment tu t'ai fais ça ? Il avait le droit de savoir non ? Et puis il ne pouvait pas s'empêcher de penser que c'était grave ! Alors qu'il n'y avait peu être par mort d'homme non plus ! Mais tous de même ! - Calme toi d'accord ! Je cherche juste à savoir ce qui y'a Keira ! Mais plus elle parlait, plus il la sentait distante, en colère, il était doucement en train de la perdre et il le voyait bien. D'ailleurs elle ne tarda pas à s'emporter alors qu'elle enfilait de nouveau sa veste avant de lui dire qu'elle devait partir. Quoi ? Alors là hors de question qu'elle s'en aille ! Pas avant qu'elle ne lui ai dit ce qui c'était passé ! - Je suis quoi pour toi au juste ? Je suis ton ami quand ça t'arrange mais quand il faut parler sérieusement je ne suis plus rien ? Ce relevant lui aussi, il ne comptait pas la laisser fuir, oh non pas cette fois ! - C'est trop facile de prendre la fuite à chaque fois que tu ne veux pas parler de quelque chose ! C'est quoi le problème ? Tu me fais pas confiance ? Tu as peur de quoi Keira ? Qu'est ce que tu caches au plus profond de toi qui puisse te faire autant peur ? Lui barrant le chemin, sa main sur son bras, il refusait de la voir partir, pas maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 745
▵ arrivé(e) le : 20/12/2015
▵ avatar : Ashley Benson. ❤️

MessageSujet: Re: Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. - Keiram - Lun 16 Avr - 13:28

❝  Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas.❞Haytham & Keira
Elle ne veut pas qu’il sache. Elle ne veut pas qu’il s’inquiète ou au contraire qu’il la juge. Elle ne veut pas voir un regard de pitié ou au contraire un regard dédaigneux dans ses yeux. Et, plus que tout, elle ne veut pas qu’il sache à quel point elle peut être brisée, à quel point Lui, il peut la briser. Elle ne veut rien de tout cela, et pourtant toute la situation lui échappe tellement vite qu’elle ne sait plus du tout comment réagir. Elle s’emporte, elle s’énerve. Et lui, il continue de lui poser des questions auxquelles elle est incapable de donner une réponse cohérente. Elle ne peut pas lui dire comment elle a eu ces marques sur le bras, elle ne peut pas tout lui dire. Il essaye de la calmer, mais elle ne continue que davantage. – Ça ne te regarde PAS ! lui balance-t-elle sans ménagement. Et Dieu pourtant combien c’est faux. Il est peut-être bien celui que cela regarde le plus. Il est le principal intéressé après tout. Et celui qui s’intéresse le plus à elle, aussi. Mais elle refuse son aide, elle refuse son amitié sans même s’en rendre compte, peut-être parce qu’ils ne sont pas amis en vérité. Il est tout sauf son ami, Haytham. Avec ses amis, elle se montre telle qu’elle est, plus qu’avec n’importe qui. Elle n’a pas peur de leur jugement, elle n’a pas peur du regard qu’ils pourraient avoir sur elle. Mais Haytham… Haytham, il compte tellement pour elle qu’elle n’est pas du tout la même avec lui. Elle a envie, non, elle a besoin qu’il la voit toujours comme il l’a toujours fait. Et ce sera impossible en apprenant tout ce qu’elle lui cache. Alors elle fuit, elle le fuit une nouvelle fois. C’est comme s’ils passaient leur temps à se fuir l’un l’autre alors que tout ce dont ils ont envie, c’est d’être ensemble. Mais, cette fois, Haytham la retient. Il lui dit des choses qui ont le mérite d’attirer son attention. Interpellée par ses questions, la petite blonde ne sait pas si elle doit se mettre vraiment en colère ou tenter de se justifier. Elle ne sait pas comment agir. Elle ne s’est jamais retrouvée dans cette situation. Elle n’a jamais eu à rendre de compte à personne, Keira. Elle s’est toujours débrouillée toute seule. Et voilà qu’il est là, lui, à s’inquiéter pour elle. A lui demander des comptes alors qu’aucun ami, aucun garçon n’a jamais agi comme il le fait pour elle. – J’ai jamais dit ça Haytham ! C’est ce qu’il croit ? Est-ce que c’est vraiment ce qu’il croit ? Il est tout pour elle, bon sang. Et il ne s’en rend même pas compte. Il lui barre la route, il lui attrape même le bras pour la retenir. Elle ne supporte pas d’être retenue de force, Keira. Cela lui rappelle bien trop de mauvais souvenirs. C’est peut-être bien, plus que ses paroles, ce qui la fait craquer en fin de compte. – Le problème, tu veux que je te dise vraiment ce que c’est le problème ?! J’ai pris de l’héroïne ! Et j’ai même fait une overdose si tu veux savoir ! Parce que j’étais trop mal parce que TOI tu m’as fui ! Parce que t’es parti, alors que t’avais promis de ne jamais me laisser ! C’est bon, t’es content, tu sais tout ! Et il va partir. Et il va l’abandonner. Et elle aura réussi à tout gâcher.
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 135
▵ arrivé(e) le : 10/11/2017
▵ avatar : Joseph Morgan

MessageSujet: Re: Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. - Keiram - Lun 16 Avr - 21:34



~ Keiram ~
"Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas."

Plus il essaie de la calmer plus elle s'emporte, plus il tente de comprendre moins elle ne lui laisse le temps et moins elle à envie de lui laisser la chance de comprendre. Elle s'emporte, il ne comprend pas, elle s'énerve, elle lui cache la vérité elle s'emporte de plus en plus lui disant même que tous ça ne le regardait absolument pas. Et elle avait sans doute raison ! Oui bien sur qu'elle avait raison mais ils étaient amis bon sang, ils étaient même presque plus que ça alors elle ne pouvait pas lui parler de ce qu'elle voulait et du jour au lendemain lui cacher des choses quand ça l’arrange, elle ne pouvait pas juste lui dire ce qu'elle voulait c'était trop facile de lui parler que des bonnes choses et de lui cacher le reste mais il en avait assez d'être l'ami uniquement dans les bons moments ... ce n'est pas ce qu'il voulait ! Et il lui fit rapidement comprendre même si ... elle refusait de l'écouter, évidement c'était trop facile ! Elle voulait prendre la fuite, elle voulait éviter le sujet, elle voulait juste le plaquer une fois encore et refait surface quelques jours après et s'excuser pour qu'il lui revienne. Ouais, seulement il n'avait pas du tout en vie de cette relation avec elle ! Qu'est ce qu'il est en réalité pour elle ! Elle crois quoi ? Qu'il va prendre la fuire à chaque fois qu'elle lui dis un truc qui lui fait peur ? Mais pour qui est ce qu'elle le prend bon sang ! Cette fois il ne compte pas la laisser filer pas aussi facilement, d'ailleurs il la rattrape rapidement par le bras et exige une fois de plus qu'elle lui explique réellement ce qui lui était arrivé pour lui laisser au trace aussi visible sur son bras. - Alors parle moi ! Keira, je suis ton ami ! Je peux entendre des mauvaises choses ! Je peux tous entendre et ce n'est pas pour autant que je vais m'enfuir ou que toi tu dois fuir ! Posant sa deuxième main contre son bras, il reprit. - Dis moi ! Et c'était de sa faute ! Elle avait prit de l'héroïne, elle c'était piquée uniquement pour ce faire du mal, à cause de lui ! Reculant quelques peu surprit et surtout mal, il lâcha son bras comme pour ce laisser le temps d'encaisser le coup. - Mais pourquoi tu m'as pas appelé ? Pourquoi tu m'as rien dis ! C'est stupide Keira ! Merde pourquoi tu as fais ça ! Tu aurais pu ... Mourir, oui elle aurait pu y rester et ça le terrorisait de l'imaginer. L'attirant dans ses bras, il ne comptait pas du tout la fuir, bien au contraire ! Pas après tous ce qu'elle venait de lui dire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 745
▵ arrivé(e) le : 20/12/2015
▵ avatar : Ashley Benson. ❤️

MessageSujet: Re: Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. - Keiram - Mar 17 Avr - 14:07

❝  Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas.❞Haytham & Keira
Il n’est pas son ami uniquement dans les bons moments… A dire la vérité, il n’est jamais vraiment son ami. Il représente plus, bien plus que n’importe lequel de ses amis. Il la rend folle, Haytham, folle de lui. Seulement il n’en a pas du tout conscience parce qu’elle a tout fait pour qu’il ne le sache pas. Elle lui a affirmé haut et fort qu’elle ne veut pas d’une histoire d’amour… Qu’elle a besoin de son amitié et seulement de son amitié. Et pourtant, c’est vrai ce qu’il dit. Elle n’agit pas comme une amie en lui mentant, en lui cachant des choses aussi importantes sur elle. Plus que tout, elle ne réagit pas comme une amie en se disputant comme elle le fait avec lui. Ses amis sont les seules personnes avec lesquelles elle est capable de s’entendre parfaitement, Keira. Il n’y a aucun parent, aucun garçon, aucune personne qui peut mieux la raisonner qu’un ami. Alors qu’Haytham… Il provoque tout le contraire en elle. Bien sûr, parfois, il parvient au doux miracle de l’apaiser. Avec lui, elle se sent dans un cocon à l’abri de tout, comme jamais elle ne l’a été. Mais, depuis quelques temps… Depuis ce baiser en fait, il y a toutes ces choses qu’elle ne dit pas. Toutes ces choses qui les poussent à se disputer, à se réconcilier, à se fuir, à se retrouver, encore et encore. C’est devenu tellement compliqué entre eux. C’est devenu tout sauf amical. Et elle n’en a même pas conscience alors qu’elle lui reproche presque son inquiétude. Elle s’emporte de plus en plus, jusqu’à craquer complètement, et lui balancer tout ce qu’elle lui a caché ces derniers jours. Elle lui crache sa souffrance au visage, elle lâche la douloureuse vérité sans aucun scrupule, sans même s’en rendre compte en vérité, parce qu’elle est simplement arrivée au bout de ses limites. Elle n’arrive plus à lutter, plus avec lui. Les larmes commencent à envahir ses yeux alors qu’Haytham se recule déjà. Il s’éloigne déjà d’elle. Il commence en même temps à l’assaillir de questions, de reproches surtout. En le voyant s’approcher à nouveau, cette fois c’est elle qui se recule. – J’aurais pu quoi ? Mourir ? Tu crois que c’est ça qui me fait peur ? La mort ne lui a jamais fait peur, à Keira. C’est plutôt la vie qui la terrorise. – Le pire truc qui pouvait m’arriver, c’était que tu me laisses Haytham, et c’était arrivé ! Alors c’est peut-être « stupide » pour toi, mais moi j’ai eu le cœur brisé, et j’avais juste besoin de plus le sentir ! S’il voulait connaître la vraie Keira, elle est face à lui à cet instant. Ecorchée, le cœur à vif, et bien trop hypersensible pour un monde pareil… Bien trop hypersensible pour l’amour. Pour lui, Haytham.
2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. - Keiram -

Revenir en haut Aller en bas

Le problème, c'est que même si tu m'disais « je t'adore » j'te croirais pas ! Je sais plus quand tu joues et quand tu joues pas. - Keiram -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: mount victoria. :: habitations.-