Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Well, me I fall in love with you every single day - Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 4088
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Well, me I fall in love with you every single day - Graal Lun 9 Avr - 21:56



~ GRAAL ~
"Well, me I fall in love with you every single day." ღ

Il n'avait pas vraiment compté les jours depuis son départ, il ne voulait pas non plus compter les jours que la séparait de lui parce qu'il avait peur de devenir dingue à force. Et pourtant ça faisait bel et bien une semaine que Grace était partie pour Boston et une semaine c'était terriblement long ! Heureusement le travail l'aidait à compenser, il essayait de penser à autre et puis il avait Haylee aussi ! Sa mère lui manquait aussi énormément et elle le faisait comprendre à son père en lui rendant la vie parfois difficile, comme quoi il ne perdait pas ses habitudes même quand sa femme n'était pas là. C'est pourquoi aujourd'hui il avait prit sa journée pour la passer avec elle. Grace n'était pas là et il voulait compenser ce manque en passant la journée avec elle ou plutot profiter de sa fille autant qu'il le pouvait. Aujourd'hui, ils étaient censé aller à la plage tous les deux, ça faisait des jours que Haylee lui demandait d'y aller et franchement après le travail c'était pas du tout pratique, il rentait beaucoup moins tard mais assez pour ne pas pouvoir aller à la plage. Et puis il ne dormait pas beaucoup non plus, même si sa fille avait trouvé la technique pour finir dans le lit de ses parents, profitant aussi de l'absence de sa mère pour faire tourner William en bourrique, cette petite pouvait vraiment lui faire faire tous ce qu'elle voulait. Le soir, ils avaient veillés assez tard puisque Haylee avait refusé de s'endormir dans son lit et pourtant il avait tous fait pour qu'elle y reste. Acceptant de regarder un dessin animé avec elle dépassant même largement l'heure ou elle devait dormir en temps normal, il lui avait lu des histoires, il avait attendu qu'elle s'endorme mais ... au final elle avait finit par s'endormir contre lui dans leur lit. Une mauvaise habitude puisqu'elle n'était pas censé y dormir. William lui avait d'ailleurs fait promettre de retourner dans sa chambre une fois que sa mère serait de retour et puis surtout, elle ne devait pas savoir ! Et la petite semblait plutot prête à tenir cette promesse mais ce n'était pas sur qu'elle tienne parole. Enfin bref, ce matin William c'était légèrement oublié après la nuit qu'il avait passé, ce n'est qu'en sentant entendant la petite voix de sa fille qui était assise sur lui qu'il ouvrit finalement les yeux. - Réveille toi ! Tirant sur le tee shirt qu'il portait pour lui faire comprendre qu'il devait ce lever elle reprit. - On va à la plage !. Elle à vraiment tous de sa mère ... sauf cette capacité à dormir des heures. Baillant tout en ce redressant autant qu'il le pouvait il somnolait encore à moitié. - Ma puce ... il est encore tôt ! On va pas y aller maintenant ! Tu es déjà réveillée en plus ! Et en pleine forme surtout, riant même aux éclats en voyant la tête de son père, elle ce releva pour sauter sur le lit. - Allez ! Débout ! Tirant les couvertures elle commençait même à le pousser, lui donnant des petits coup d'oreiller pour le réveillé d'avantage - Allez ! Marmotte ! Un mot qu'elle avait bien du mal à dire mais qu'elle avait tout à fait retenue. - Mais t'as finit oui ? Tu va voir qui c'est la marmotte ! L'attrapant dans ses bras, il commença à la chatouiller alors qu'elle ce débattait autant qu'elle le pouvait en riant aux éclats. Il n'y avait rien de tel pour commencer la journée !

La plage, ce ne serait pas pour aujourd'hui ! Le soleil n'était pas du tout au rendez vous et en plus il ne faisait pas des plus chaud. Bien entendu Haylee était déçu et William n'avait pas d'autre moyen que de trouver une autre façon de l'occuper. Dessin, peinture, jouer à des jeux, ça va bien deux minutes et Haylee ne mit pas longtemps pour lui faire comprendre qu'elle n'avait plus envie de ça. Elle commançait déjà à ce lasser et elle finit même par quitter le salon pour aller dans sa chambre. Est ce qu'elle allait s'amuser toute seule ? Non ! Bien sur que non ! Elle avait son père à porté de main et même si Will pensait avoir un moment de répit pour en profiter un petit peu et bien c'était peine perdu puisque Haylee venait de débarquer dans le salon avec une boite qu'elle arrivait à peine à traîner. - Qu'est ce que tu fais ? C'est quoi ça ? - Peu m'aider ? Attrapant la boite qu'elle tirait derrière elle, William la déposa sur la table basse avant qu'elle ne vienne l'ouvrir. Le contenue ? Du maquillage ! Ce n'était pas pour rien qu'elle avait enfilé sa petite robe de princesse. - Peu m'aider ? Ce tournant vers lui avec un petit tube de rouge à lèvre il fut assez surprit, mais qui avait eu l'idée de lui offrir une boite de maquillage ? - D’où est ce que tu sort ça ? - Maman ! Faire comme maman ! Ce retournant, elle tenta de ce mettre du rouge sur les lèvres mais elle en mettait surtout partout au point de faire rire William. - Non, attend ! C'est pas comme ça ! Fait voir ! Mais tu sais ! Les princesses on pas besoin de maquillage pour être belles ! S'asseyant par terre, face à elle, il l'aida à ce maquiller, bon heureusement ils ne comptaient pas sortir aujourd'hui. - Et voilà ! Bouge pas, je vais faire une photo ! Attrapant son téléphone sur la table basse, il prit plusieurs cliché avant que Haylee ne ce rapproche de lui. - A toi ! - A moi ? Non ... les garçons ne ce maquille pas ! - Allez papa ! Et voilà qu'elle recommence à lui faire ses yeux de biche de quoi le faire fondre et voilà que quelques minutes plus tard il ce retrouve à servir de cobaye à sa fille. - Bouge pas ! Ordonne t'elle alors qu'elle lui applique son gloss sur les lèvres, elle lui en met même un peu partout mais avec tous ça ils ne voient pas du tout le temps passer ... ni même la surprise qui les attendaient tous les deux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7181
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Well, me I fall in love with you every single day - Graal Mar 10 Avr - 16:37





« Well, me I fall in love with you every single day. »
Graal ღ





Assise à l’arrière de son taxi, les yeux posés sur le paysage qui défilait sous ses yeux, elle tentait de contenir son impatience. Après pratiquement vingt-quatre heures coincée dans un avion ou bien dans un aéroport, elle n’avait plus qu’une envie, celle de rentrer chez elle pour retrouver les siens. Sa famille lui avait terriblement manqué. C’était toujours difficile de laisser sa petite fille, sachant pertinemment combien elle avait besoin d’elle au quotidien. Elle avait tenté de lui parler autant que possible mais ce n’était vraiment pas la même chose. Pareillement pour William. Non, à vrai dire, c’était même pire avec lui. Le manque de lui était tellement intense, tellement violent. Il y avait toujours eu cette attraction physique si forte entre eux, si forte qu’elle les rendait complètement dépendants l’un de l’autre. Elle ne savait même pas comment elle avait pu supporter une telle distance lors de leurs premières années de relation parce qu’aujourd’hui, elle avait déjà l’impression d’avoir atteint ses limites. Mais elle allait enfin le retrouver, les retrouver tous les deux… Et elle n’avait jamais été aussi impatiente. Laisser Celeste sur le pas de sa porte lui avait fait un pincement au cœur. Grace s’était promis de garder un œil vigilant sur elle, parce qu’elle en avait encore besoin, et parce que de toute manière, elle était elle-même incapable d’agir autrement. Elle n’avait pas eu un séjour facile, elle avait sans doute vécu l’un des moments les plus douloureux de sa vie. Mais la créatrice avait tenté d’être présente pour elle, à chaque instant, comme elle lui avait promis qu’elle le serait. Elle avait aussi tout fait pour lui faire retrouver le sourire, jusqu’à l’entraîner dans des surprises totalement imprévues… Même pour elle. Mais les deux meilleures amies revenaient de Boston plus soudées, plus proches qu’elles ne l’avaient jamais été. Ce n’était pas la seule chose que ce séjour aux Etats-Unis lui avait apporté. Etre loin de William, surtout après avoir appris combien il avait peur de la perdre, lui avait permis de se rendre compte de la chance qu’elle avait d’être à ses côtés. Elle avait vu sa meilleure amie dire adieu à l’homme qu’elle aimait et… Elle savait qu’elle, elle allait retrouver le sien et passer le restant de sa vie à ses côtés. Elle mesurait l’importance du cadeau si précieux qui leur avait été offert. Elle réalisait aussi plus encore combien le jeune homme était fou de croire qu’elle pouvait finir par le fuir. Elle avait plus envie que jamais d’être auprès de lui. Et cela tombait bien parce que le taxi se rapprochait peu à peu du quartier de Mount Victoria. Elle n’avait pas prévenu Will de sa venue, préférant de loin leur faire la surprise à lui ainsi qu’à Haylee. Il était encore relativement tôt mais elle se doutait qu’ils étaient déjà réveillés. Grace, quant à elle, avait pu dormir plusieurs heures dans le dernier avion durant la nuit malgré le décalage horaire. Ces petites vacances les avaient fait courir un peu partout avec Celeste, si bien que cela n’avait pas été difficile pour elle de tomber dans les bras de Morphée. Elle avait, de toute manière, une capacité à s’endormir pratiquement sur commande, peut-être parce qu’elle ne s’arrêtait jamais sinon. Et d’ailleurs, en ce milieu de matinée, déjà trois cafés à son actif, elle était très en forme. Elle était juste impatiente. Extrêmement.

Le taxi à peine arrêté, la jeune femme paya sa course avant de sauter de son siège pour quitter la voiture. Elle récupéra ses deux valises. Elle avait la fâcheuse manie de partir avec deux valises, mais de revenir avec deux à chaque fois, sortie shopping oblige. Elle pouvait toujours prétendre que c’était pour les cadeaux qu’elle avait pu acheter à sa famille, mais elle s’en faisait aussi un peu trop à elle-même. Qu’importe, William ne pourrait rien lui dire, parce qu’il serait trop heureux de la revoir enfin. Elle se doutait que, pour lui non plus, cela n’avait pas été évident. Il avait, presque, l’habitude avec ses départs pour la Fashion-Week deux fois par an. Mais, le manque, ce n’était pas un mal auquel on pouvait s’habituer, elle le savait. Encore moins après les doutes qu’il avait pu avoir. Néanmoins, elle avait bien l’intention de lui montrer à quel point il n’avait aucune raison d’avoir peur. Et elle allait le faire sans tarder. Ses valises derrière elle, Grace se dirigea jusqu’à la porte d’entrée de la villa. Elle hésita un instant à sonner à la porte pour favoriser un peu plus l’effet de surprise, mais elle était bien trop pressée de les retrouver. Alors, sans plus attendre, la jolie blonde ouvrit la porte elle-même, laissant tout de suite ses valises à l’entrée pour rejoindre le salon. – Surprise ! Sauf que, surprise, c’est elle qui le fut en voyant son mari le visage rempli de maquillage. Elle éclata immédiatement de rire face à un tel spectacle. – Je pars une semaine, et tu te travestis déjà ?! Mais elle n’eut pas le temps de l’embêter davantage parce que sa petite princesse courait déjà vers elle pour sauter dans ses bras. – Maman ! L’accueillant contre elle, la jeune femme la serra fortement, comme pour lui montrer à quel point elle lui avait manqué. – Ma chérie, tu m’as tellement manqué… – Manqué aussi maman ! Mais tu sais, dodo avec papa ! Visiblement, sur ce point, elle n’avait pas tenu des talents de cachottière de sa mère. Relevant la tête vers son mari, Grace le regarda d’un air qui voulait tout dire tout en répondant à sa fille d’un air surpris. – Vraiment ? – Oh oui mais seké. Tellement secret qu’elle avait tout dit à sa mère en une seconde. Lui souriant amusée, la principale intéressée l’embrassa une dernière fois avant de la déposer au sol pour s’approcher de William. Sans s’inquiéter du gloss qu’il avait sur les lèvres, elle s’empara de ses lèvres dans un baiser enflammé. Bon sang, elle avait l’impression de revivre. – Un secret, hein ? murmura-t-elle contre ses lèvres, un petit sourire amusé sur les siennes. Elle était tellement heureuse de les retrouver.





CODAGE DE MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 4088
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Well, me I fall in love with you every single day - Graal Mar 10 Avr - 18:47



~ GRAAL ~
"Well, me I fall in love with you every single day." ღ

Le manque était affreux, il ne savait pas lui même comment ils avaient fait pour survivre à cette distance au début de leur relation, il ne comprenait pas comment ils avaient pu ce séparer autant de fois ! Il faut dire qu'ils n'avaient pas non plus pour habitude de vivre ensemble tous les jours alors forcément ça n'a pas du tout le même effet. Mais depuis qu'elle était partie, William ressentait toujours ce manque, ce grand vide qu'elle laissait à chaque fois qu'elle partait loin de lui. Pourtant, il devrait en avoir l'habitude puisque ce n'était pas rare qu'elle s'en aille quelques temps que ce soir pour la fashion week ou autre ... seulement avec tous les doutes qu'il avait eu, les réticences, il ce forçait de ne pas penser au pire, la possibilité qu'elle ne revienne pas ou qu'elle prolonge son séjour ... d'ailleurs il ne savait même pas quand est ce qu'elle allait revenir, Celeste avait visiblement besoin d'un peu de temps et Grace ne pourrait pas revenir avant ! Mais heureusement il pouvait compter sur sa fille pour lui changer les idées puisque comme sa mère n'était pas là, elle jetait tous son dévolue sur lui et William ce faisait un plaisir de répondre aux moindres de ses désirs. Entre les jeux pour l'occuper, les sorties ou autre activités en tous genres ... il s'arrangeait aussi pour combler le vide qu'elle ressentait. Aujourd'hui, ils devaient aller à la plage, seulement le temps ne le permettait pas vraiment puisqu'il faisait froid en plus des averses incessantes. Changement de programme, William avait du trouver un autre moyen pour l'occuper et donc voilà pourquoi il avait finit par ce retrouver assis en face d'elle, alors qu'elle le maquillait. Une activité comme une autre et puis de toute façon il n'avait pas prévue de recevoir de la visite, ni même de sortir. Il n'aimait pas beaucoup l'idée mais au moins Haylee était calme et elle semblait même s'amuser à maquiller son père. Un peu de gloss, de la couleur sur les paupière, elle essayait surtout de reproduire les gestes de sa mère avec beaucoup plus de maladresse. Il avait l'air malin tiens ! - Trop beau papa ! Attrapant le petit miroir qu'il y avait dans la boite elle lui montra son reflet avant de rire aux éclats. En ce voyant, William ne pouvait pas s'empêcher de rire, un mélange assez étrange du chapelier fou d’Alice au pays des merveilles et un clown ... - Whoa ! Je suis vraiment magnifique ! Je crois que je pourrais même aller dans un cirque ! Dit il en souriant amusé avant d'entendre cette voix bien trop familière débarquer dans le salon. Posant le miroir sur la table basse, il pensait même qu'il venait de rêver mais non ! Lorsqu'il ce retourna il tomba bien en face de sa femme. Bon sang ! Elle était bel et bien là ! Devant ses yeux ! Ce redressant avec un beau sourire sur les lèvres il était malgré tous surprit mais tellement heureux. - Grace ? Haylee venait déjà de ce jeter dans ses bras pour la saluer comme il ce doit. - Mais qu'est ce que tu fais là ? Tu aurait du me dire que tu rentrais aujourd'hui ! On seraient venu te chercher ! Dit il la fixant alors que Haylee lui avouait déjà ce qui devait rester leur petit secret. Heureusement qu'il lui avait dit de ne rien dire à sa mère. - Hey ! On avait dit que ça restait entre nous ! Dit il en fixant Haylee l'air amusé alors que la petite le fixait avec son petit air coupable. - C'était un secret ! Enfin c'était censé le rester ! Mais avec un petit cafard comme elle pas facile de garder les secrets, mais trêve de bavardage, sa femme était enfin de retour et tout ce dont il avait envie c'était de la saluer comme il ce doit. S'approchant doucement d'elle, il n'eu même pas le temps de faire quoi que ce soit qu'elle s'empara de ses lèvres pour lui offrir un baiser brûlant et passionné, le genre de baiser qui lui faisait complètement perdre la tête. Prolongeant quelques secondes, William en profita pour la serrer dans ses bras. Reculant doucement son visage pour plonger son regard dans le sien il reprit - Ouais, je t'expliquerais ... tu m'as énormément manqué mon amour ! T'imagine pas combien je suis heureux de te revoir ! Et il n'y avait pas de mot pour dire ce qu'il ressentait, alors s'approchant de nouveau d'elle, il lui vola un nouveau baiser. - Berk ! Et oui, Haylee n'était jamais loin et elle trouvait toujours le moyen de leur faire comprendre qu'elle trouvait ça dégouttant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7181
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Well, me I fall in love with you every single day - Graal Mer 11 Avr - 18:12


 

 
 


« Well, me I fall in love with you every single day. »
Graal ღ  

 




Elle était tellement heureuse de retrouver sa famille. Partir en voyage, même dans des circonstances difficiles, avait toujours quelque chose d’excitant. C’était un plaisir qu’elle appréciait particulièrement, mais jamais autant que celui d’être auprès de ses proches. Elle ne pouvait pas être plus heureuse qu’à cet instant, celui où elle retrouvait William et Haylee. Et elle pouvait voir aux sourires des deux amours de sa vie à quel point c’était réciproque. La petite fille s’était même précipitée jusqu’à elle en courant pour se jeter dans ses bras. C’était sans se faire prier que Grace la serrait contre elle, retrouvant cette plénitude d’amour, cet élan si fort de sentiments que sa fille savait si bien lui transmettre. William de son côté, tout du moins une version maquillée et légèrement effrayante de celui-ci, semblait aussi ravi que surpris par sa venue. C’était bien son but même si elle savait d’avance qu’il se serait précipité à l’aéroport pour passer les chercher, elle et Celeste. Seulement elle préférait de loin lui faire la surprise. C’était plus magique encore. – J’avais envie de vous faire la surprise ! déclara-t-elle simplement, Haylee toujours dans ses bras. Cette dernière ne mit pas longtemps avant de lui apprendre le petit secret qu’elle était censée partager avec son père, au grand malheur de celui-ci. Voilà qu’il voulait lui cacher des choses maintenant ! – Une fille n’a pas de secret pour sa maman, n’est-ce pas mon ange ? – Vi ! Dis tout à maman ! La jeune femme la contempla d’un air mi attendri mi amusé. Mais trêve de discussion, elle était encore bien trop impatiente de retrouver l’homme de sa vie. Elle ne tarda pas à déposer la petite Haylee au sol pour rejoindre d’un pas pressé William et l’embrasser enfin. Retrouver ses lèvres, sa bouche, son odeur, lui tout entier… Cela lui faisait un tel bien. Elle avait la sensation de retrouver enfin une bouffée d’oxygène après être restée bien trop longtemps sous l’eau. Tout autant que l’air qu’elle respirait, il lui était totalement indispensable. Leur baiser se prolongea un petit moment, jusqu’à ce qu’elle manque de souffle avant de reculer tout doucement son visage sans pour autant s’éloigner de lui. Elle avait encore le goût sucré du gloss à lèvres qu’elle le taquinait déjà. Elle n’attendait pas vraiment une explication de sa part au sujet d’Haylee. Elle se doutait pertinemment que la petite avait dû le supplier de dormir avec lui et, bien sûr, il avait craqué. Elle n’approuvait pas forcément, parce qu’elle ne voulait pas que sa fille prenne ce genre d’habitudes. Et c’était même probablement pour cette raison que le jeune homme avait tenté de préserver le secret. Mais qu’importe. Ce n’était pas quelque chose qu’elle lui reprocherait. Souriant plutôt à sa petite déclaration d’amour, la jolie blonde ne pouvait que lui renvoyer ses mots. – Moi aussi, je ne tenais plus… avoua-t-elle avant qu’il ne s’approche à nouveau pour l’embrasser. Elle répondit tout de suite à son baiser, sentant cette douce chaleur en elle s’intensifier de plus en plus. Mais ils n’étaient pas tous seuls. Bien au contraire, il y avait toujours leur fille qui, évidemment, ne manquait pas une miette du spectacle. Elle commenta d’ailleurs rapidement leur baiser à sa façon avant que les deux époux ne s’efforcent d’interrompre leur baiser enflammé. – Hé, déjà que tu as pris ma place pendant une semaine, tu me laisses lui faire des bisous ! lui répondit-elle avec amusement pour la taquiner, déclenchant vite un petit rire d’Haylee. – Tata ? demanda-t-elle alors, à sa surprise, comme si elle voulait avoir de ses nouvelles. – Tata Celeste va bien. Tu lui as beaucoup manqué à elle aussi, mais elle viendra très vite te voir ! – Oui ! Vite ! Grace laissa échapper un petit rire alors qu’elle posait instinctivement la tête contre l’épaule de son époux. – Et vous, vous vous êtes bien amusés ? – Oh oui, maquillée moi ! Et papa aussi ! – Hum oui, c’est très réussi. dit-elle en retenant un sourire alors qu’elle relevait à peine la tête vers son mari. – Je trouve papa vraiment très gentil avec toi. Un peu trop, sans doute. Mais sa fille ne perdait pas le Nord, bien sûr que non. – Cadeau maman ? – Hum… Je ne sais pas. Est-ce que tu as été sage ? Elle se redressa pour s’approcher de la petite fille qui, déjà, s’approchait de ses valises. – Oui ! Alors, quelle ? La créatrice arriva jusqu’à sa hauteur pour récupérer l’une des valises. Elle l’ouvrit avant de sortir plusieurs paquets. Elle pouvait bien parler de William, elle la gâtait beaucoup trop elle aussi, mais différemment cela dit. Elle les posa sur la table basse avant de faire signe à sa fille d’approcher. – Tout pour moi ?! – Oui, c’est tout pour toi ! répondit Grace avec un sourire amusé avant d’en profiter pour retourner dans les bras de l’homme qu’elle aimait. – Et toi, tu as été sage ? Elle ne l’avait pas oublié lui non plus.




 CODAGE DE MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 4088
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Well, me I fall in love with you every single day - Graal Mer 11 Avr - 21:04



~ GRAAL ~
"Well, me I fall in love with you every single day." ღ

Ca pour une surprise c'était une surprise, il était même super heureux de la revoir tellement il ne s'y attendait pas ! Pourquoi ne lui avait elle rien dit ? Il serait venu la chercher elle, ainsi que Celeste à l’aéroport, il aurait même prévue quelques chose pour son retour. Là c'était la surprise total mais c'était ce qu'elle voulait visiblement et Haylee ne perdit pas une seule seconde avant d'aller ce jeter dans les bras de sa mère. Elle aussi elle était heureuse de la revoir, depuis le temps qu'elle réclamait sa mère, elle ne pouvait qu'apprécier ce moment. - Pour une surprise ! C'en ai une ! Une très belle surprise même ! Ce levant lui aussi pour aller l'accueillir, il laissait surtout le temps à Grace et Haylee de ce retrouver, son tour viendrait bien assez vite. D'ailleurs, Haylee ne tarda pas à tous lui dire ... alors qu'elle était censé garder le secret, Grace n'était pas trop d'accord pour qu'elle dorme avec eux dans leur lit, pour son apprentissage ce n'était pas du tout bon de lui donner de tel habitudes. Mais bon elle n'était pas censé lui dire quoi que ce soit, lui faisant même les gros yeux, Haylee comprit tout de suite qu'elle n'aurait pas du lui dire mais c'était fait maintenant. - C'est ça ! Ben voyons j'aurais du m'en douter ! En tous cas c'est la dernière fois que tu m'as avec tes fausses larmes ! Parce qu'à défaut d'être une bonne menteuse, c'était une excellente comédienne. C'était désormais son tour de saluer sa femme comme il ce doit maintenant que Haylee avait eu son tour et il ne ce fit pas prier, prolongeant même le baiser qu'elle venait de lui offrir avec cette même ferveur. C'était tellement peu comparé à tous ce manque qu'il avait ressenti ! Maintenant qu'elle était là, il n'allait plus la lâcher d'une semelle et il comptait même profiter de chaque secondes avec elle. Elle avait finit par revenir à son plus grand bonheur ! Reculant légèrement son visage une fois à bout de souffle, ce n'était pas pour autant qu'il comptait la lâcher. - Mais tu es là maintenant, on va rattraper cette absence ! A partir de maintenant je ne te lâche plus ! Murmure t'il tous contre ses lèvres avant d'aller les capturer dans un baiser encore langoureux et surtout amoureux. Une fois qu'il y avait prit gout c'était difficile de s'en détacher et Grace savait parfaitement ce que ça faisait seulement ils n'étaient pas seuls et Haylee ce manifesta assez rapidement. Reculant doucement son visage en entendant ce "berk" William ne pu s'empêcher de rire. - C'est mon papa ! Dit elle en boudant avant de changer très vite de sujet pour savoir ou était sa tante. Celeste n'était pas vraiment sa tante, mais c'était tous comme ! Depuis qu'elle était petite c'était sa tata Celeste et c'était comme si elle voulait s'assurer qu'elle allait bien. William lui avait rapidement expliqué la situation, comme quoi elle n'était pas très bien et qu'elle devait partir à Boston. Mais changeant une nouvelle fois de sujet, Grace finit par leur demander si eux ils c'étaient bien amusés tout en venant poser sa tête contre son épaule. - Oh oui ! On c'est bien amusé ! On devait aller à la plage aujourd'hui mais à cause du temps on a opté pour atelier maquillage et comme j'étais le seul cobaye sous la main. Il avait surtout l'air ridicule oui ! Mais il ne savait rien refuser à sa fille ! - C'est ça moque toi de moi ! Laisse ta fille s'occuper de son maquillage et tu verra ! Mais avec le maquillage qu'il avait sur le visage il n'était pas du tout crédible ! D'ailleurs Grace ne pouvait pas s'empêcher de sourire en le voyant. - J'y peux rien ! Elle est très convaincante ! Et pour sa défense elle savait toujours avoir ce qu'elle voulait, pour ça elle tenait bien de sa mère. Mais très vite, la petite s’intéressa aux cadeaux que sa mère devait lui rapporter, parce que évidement à chaque fois que Grace partait en voyage, Haylee s'attendait à avoir son cadeau en retour, elle lu avait même très clairement demandé de lui rapporter un petit souvenir de Boston. - Et c'est moi qui suis trop gentil avec elle après ? Reprend t'il en croisant les bras contre son torse en la voyant déposer tous les paquets sur la table basse du salon. Pour le coup Grace ne c'était pas contenté d'un simple petit souvenirs, non non c'était limite si elle n'avait pas dévalisé toutes les boutiques qu'elle avait pu croiser. - Je vois que tu as trouvés de quoi t'occuper à Boston ! Reprit il en l'accueillant de nouveau dans ses bras pour lui voler un nouveau baiser. - Moi ? Je suis toujours sage ! C'est ce soir que je risque de ne plus l'être, maintenant que tu es là ! Partant déposer un baiser dans le creux de son cou, il recula de nouveau son visage pour plonger son regard dans le sien. - Je suis tellement heureux que tu sois là ! C'était terriblement long d'attendre son retour !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7181
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Well, me I fall in love with you every single day - Graal Jeu 12 Avr - 18:32





« Well, me I fall in love with you every single day. »
Graal ღ





William avait l’air aussi heureux que leur fille de la revoir. Cela faisait chaud au cœur. Mais, surtout, c’était totalement réciproque. Elle se sentait comme sur un petit nuage, Grace. Après avoir profité d’une longue étreinte avec Haylee, elle savourait ses retrouvailles avec l’homme de sa vie comme il se doit. Et elle aurait été tentée de prolonger ce baiser encore et encore mais elle n’oubliait pas la présence de la petite tête blonde qui avait les yeux rivés sur eux. Elle s’efforça donc de reculer ses lèvres sans pour autant s’éloigner de lui. Indéniablement. A chaque fois qu’ils se trouvaient tous deux dans la même pièce, la jeune femme était tout bonnement incapable de rester à distance de lui. C’était magnétique. Et c’était plus encore le cas alors qu’elle avait dû se passer de William pendant sept longs jours. Le temps avait toujours tendance à passer plus lentement quand elle était loin de lui, même quand elle était en vacances dans un autre pays ou bien qu’elle savourait des moments de plaisir. Mais il avait tout à fait raison. Elle comptait bien rattraper ce temps loin de lui en profitant deux fois plus de sa présence désormais. – C’est une idée qui me plaît beaucoup. lui assura-t-elle, un sourire amoureux sur les lèvres alors qu’il semblait décidé à ne plus la lâcher. Comme pour le prouver, il lui vola un nouveau baiser auquel elle répondit avec envie. C’était sans compter sur l’intervention de leur fille qu’elle ne tarda pas à taquiner. Elle sourit aussi attendrie qu’amusée en l’entendant affirmer de ce ton boudeur qu’il était aussi son père. – Evidemment mon ange, je te taquine. Elle était vraiment trop adorable. Toujours aussi proche de son mari, la jolie blonde vint poser sa tête contre son épaule alors qu’elle leur demandait comment s’était passée cette semaine. Elle ne savait pas si William avait dû subir une séance maquillage tous les jours, mais elle espérait vraiment pour lui que non. Elle laissa échapper un rire à ses paroles. Comme si elle allait vraiment laisser Haylee la maquiller. – Alors là, certainement pas. Et elle le disait avec beaucoup d’assurance. Elle aimait Haylee plus que tout mais il était hors de question qu’elle lui serve de cobaye. Elle avait son père pour ça. Toujours avec un sourire malicieux sur les lèvres alors qu’il tâchait de se défendre, Grace reprit la parole pour le taquiner. – En tout cas, ça n’a pas l’air de te déranger ! Bien sûr que non, il ne voyait pas la tête qu’il avait. Sinon, il se serait déjà empressé d’aller ôter tout ce maquillage de clown. Mais Haylee avait bien d’autres idées en tête que le maquillage désormais. Elle était déjà prête à recevoir ses cadeaux, des cadeaux que sa mère se faisait toujours un plaisir de lui offrir. Elle avait peut-être légèrement exagéré, mais elle ne comptait pas. Il fallait dire que, petite fille, elle avait été privée de beaucoup de choses. Et elle ne voulait tellement pas que Haylee connaisse ce qu’elle avait vécu qu’elle se montrait excessivement généreuse. Puis, elle avait toujours eu la fièvre acheteuse, cela n’avait rien de nouveau. Les petites remarques de William non plus n’avaient rien de nouveau. Elle releva les yeux vers lui, l’air innocent, avant d’ajouter de sa voix angélique. – C’est différent ! Elle me manquait ! Bonne excuse, n’est-ce pas. De toute manière, quand elle voyait le sourire jusqu’aux oreilles de la petite princesse, elle ne regrettait absolument pas. Laissant Haylee ouvrir ses cadeaux, elle se rapprochait déjà de l’homme qu’elle aimait pour retrouver son contact. Il l’accueillit dans ses bras avant de lui offrir un nouveau baiser qu’elle prolongea avec ferveur. C’était tellement bon. C’était, comme, la première fois. – Hum, peut-être bien qu’on ne s’est pas contenté de Boston. reprit-elle avec un sourire en coin sans en dire plus néanmoins, lui demandant plutôt s’il s’était montré sage. Elle se mordit la lèvre quand il assura que c’était ce soir qu’il n’allait plus l’être. – Ce soir, je veux que tu sois tout sauf sage. Elle sentit un frisson parcourir tout son corps lorsqu’il déposa un simple baiser contre son cou. Après une semaine à devoir se passer de lui, elle était encore plus sensible que d’ordinaire à ses gestes, à lui. – Tu m’as terriblement manqué tu sais. Je crois même encore plus que d’habitude. Les doutes de William étaient restés dans son esprit. Et elle détestait le fait d’être loin de lui alors qu’elle le savait inquiet, effrayé peut-être même à l’idée qu’elle ne revienne pas. Mais elle comptait bien lui prouver combien elle était accrochée à lui. Seulement ce ne serait pas pour tout de suite car la petite Haylee interrompit finalement leur moment. – Veux mettre ça ! dit-elle en approchant d’eux, un tee-shirt rose à l’effigie de l’université d’Harvard dans les mains. Grace lui sourit, avant de relever les yeux vers son mari. – Oui, j’ai décidé que notre fille serait intelligente. Ils n’avaient pas encore décidé dans quelle école maternelle elle irait qu’elle choisissait déjà son université, mais qu’importe. Ce n’était pas n’importe laquelle. Elle se détacha doucement de lui pour s’approcher d’elle et lui caresser les cheveux tendrement. – Ma chérie, on va d’abord le laver, mais tu pourras le mettre demain. La petite fille repartait déjà ouvrir le reste de ses paquets avec enthousiasme alors qu’elle retournait se blottir contre William. Chacune son cadeau après tout.




CODAGE DE MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 4088
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Well, me I fall in love with you every single day - Graal Jeu 12 Avr - 21:44



~ GRAAL ~
"Well, me I fall in love with you every single day." ღ

Oui, bien sur qu'il est heureux de retrouver sa femme, rien ne pouvait plus lui faire plaisir que la revoir ! Il n'avait attendu que ça! Son retour et ce qui rendait ça encore plus beau c'est qu'il ne s'attendait pas du tout à ce qu'elle revienne aujourd'hui. Mais rien ne pouvait plus lui faire plaisir que de la voir enfin devant lui, elle lui avait tellement manquée et il n'était pas le seul dans ce cas puisque Haylee semblait tout aussi heureuse de retrouver sa mère. Maintenant qu'ils avaient tous profité des retrouvailles, William l’accueillait à bras ouvert. Elle était là maintenant et il comptait bien profiter de sa présence, précisant même qu'il ne comptait plus la quitter, la lâcher pour la garder uniquement pour lui. Une idée qui semblait énormément plaire à Grace mais ils ne pourraient pas encore en profiter puisque Haylee était encore là et elle adorait les voir proches tous les deux mais jusqu'à un certain point. Pour leurs retrouvailles, ils devaient encore attendre quelques heures parce que tant qu'elle était là, ils ne pourraient pas ce retrouver comme ils en avaient envie. La semaine avait était très longue, heureusement il avait eu son travail même si il avait privilégié le temps avec Haylee afin de combler l'absence et le manque de sa mère, mais il n'empêche que ça avait était vraiment difficile sans elle. Mais ils avaient su s'occupe, aujourd'hui il lui avait servit de cobaye, heureusement elle n'avait pas eu cette idée tous les jours parce que sinon ... il n'aurait certainement pas accepté à chaque fois ! Grace ce moquait même ouvertement de lui, mais il aimerait bien la voir ! Ce n'était pas de gaieté de cœur qu'il avait accepté, bon c'est vrais que de toute façon il ne pouvait rien lui refuser mais ce n'était pas une raison. - Bien sur ! On en reparlera quand elle te feras ses petits yeux de petite fille malheureuse ! Ce n'était pas si facile que ça en avait l'air contrairement à ce qu'elle pouvait penser. - Ne crois pas que ça m'amuse, c'est vraiment désagréable d'avoir ça sur le visage ! Forcément ! Il ne ce maquillait pas et la prochaine fois il ne ce laisserait pas avoir aussi facilement. Mais changeant une nouvelle fois de sujet, Haylee était surtout impatience de déballer ses cadeaux parce que oui, elle avait presque ordonné à sa mère de lui rapporter un souvenir et peut être même plusieurs ! C'était une petite habitude ! A chaque fois que Grace s'en allait, il fallait toujours qu'elle lui rapporte quelque chose ! Et après c'est lui qui la gâte trop ! Elle ne lui avait pas rapporté un, mais plusieurs cadeaux ! Cette petite était bien trop gâtée à son gout. - Ben tiens ! Je m'en doute et tu lui manquait aussi ! Mais tu aurais pu te contenter d'une seul souvenir ! Mais bon il ne pouvait pas trop dire quoi que ce soit parce qu'il n'était pas mieux question de ça ! Il lui avait vraiment tous passé pendant cette semaine et ce n'était pas non plus un comportement à avoir avec une petite fille, parce qu'elle connaissait parfaitement la technique maintenant. - Ah vraiment ? Qu'est ce que vous avez fait en plus de Boston ? Demande t'il soudainement beaucoup plus intéressé. Non parce qu'il était question d'aller à Boston et pas ailleurs et il était assez curieux de savoir ou est ce qu'elles avaient pu passer leur temps. En son absence il était toujours sage, mais ce soir il ne comptait pas le rester, oh non ! Ce soir il avait envie de profiter d'elle, de fêter son retour comme il ce doit une fois Haylee profondément endormie. - Tant fait pas pour ça ! Il ne pouvait pas vraiment en dire plus parce que la petite était toujours en train de les écouter mais elle verrait par elle même, lui donnant même un léger avant gout en venant déposer ses lèvres dans le creux de son cou. - Tu verra ce soir ! Murmura t'il avant de reculer pour reposer son regard sur Haylee qui découvrait un à un ses cadeaux. A commencer pas un tee shirt rose d'Harvard, bon elle n'était même pas encore à l'école que Grace la voyait déjà à l'université. Riant même légèrement en la voyant toute fière avec son tee shirt, William reprit en posant les yeux sur son épouse. - Tu sais qu'elle n'est toujours pas entrée à la maternelle ? Elle a encore beaucoup de chemin avant l'université ! Surtout Harvard ! D'ailleurs ils devaient sérieusement en parler si ils voulaient qu'elle fasse la rentré prochaine, mais ils ne c'étaient toujours pas décidé pour l'école. Ce soir ce n'était pas le moment mais tôt ou tard ils devaient avoir cette conversation. Serrant une nouvelle fois sa femme dans ses bras il reprit. - D'ailleurs en parlant d'école il faudrait qu'on en parle sérieusement ! On devrait faire un choix pour qu'elle rentre le plus rapidement possible ! Dit il en fixant la petit qui continuait d'ouvrir ses cadeaux, des étoiles pleins les yeux. - Ton vol c'est bien passé ? Tu veux peut être boire ou manger quelques chose non ? Ou te reposer ? Ça à du être assez long non ? Reprit il d'un air tendre en la fixant avec tendresse. C'est vrais, elle venait de passer des heurs dans un avions alors peut être qu'elle avait besoin de calme, de repos.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7181
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Well, me I fall in love with you every single day - Graal Ven 13 Avr - 20:57





« Well, me I fall in love with you every single day. »
Graal ღ




Expliquer à quel point elle avait hâte de retrouver pleinement l’homme de sa vie serait complètement inutile tant c’était une évidence. Mais elle était déjà heureuse de retrouver le plaisir de se blottir dans ses bras, ou bien celui d’admirer la petite bouille tout sourire de sa princesse. C’était tellement bon de les avoir tous les deux. Sa vie n’aurait aucun sens sans eux. C’était ce qu’elle se disait, là tout de suite, alors qu’elle profitait de ce moment. Mais cela ne n’empêchait pas pour autant de s’amuser à l’un de ses jeux favoris… Taquiner William. Il fallait dire qu’avec ce maquillage grotesque sur la tête, il lui offrait l’occasion de l’embêter sur un plateau d’argent. Pourtant, il lui faisait comprendre qu’elle pouvait tout aussi bien se retrouver à la même place que lui un jour… Mais ça, Grace savait pertinemment que c’était impossible. Elle n’était pas aussi faible que lui devant leur fille. A dire la vérité, elle était même bien plus autoritaire, ce qui était un comble quand on savait que, dans leur couple, c’était lui qui avait ce pouvoir sur elle. Mais c’était peut-être bien parce que Haylee lui ressemblait, ou simplement parce qu’il était comme tous les pères… Incapable de dire non à sa fille. – Je sais lui dire non, moi ! lui rétorqua-t-elle avec un sourire amusé, et c’était vrai. Elle s’évertuait à garder sa fille dans le droit chemin pour… Qu’elle évite de trop lui ressembler plus tard, principalement. Mais William, lui, ne savait pas du tout résister à sa petite tête angélique. La preuve avec cette session maquillage à laquelle il avait été contraint de participer comme cobaye. Elle lui faisait d’ailleurs remarquer qu’il n’avait pas l’air d’être dérangé par tout ce maquillage… Mais il lui assurait le contraire. – Il faut souffrir pour être belle. répliqua-t-elle tout de suite sans pouvoir s’en empêcher. M’enfin, elle pouvait bien jouer à la plus maligne… Elle était faible à sa façon devant Haylee. A chaque fois que quelque chose lui rappelait sa fille, de près ou de loin, elle devait lui en faire un cadeau. Elle avait toujours été extrêmement généreuse avec ses proches. Il lui paraissait tout à fait normal de l’être doublement pour celle qu’elle avait mise au monde. Mais, cette fois, c’était Will qui insinuait qu’elle la gâtait beaucoup trop. – Ne sois pas jaloux, tu as aussi tes cadeaux qui t’attendent. répondit-elle avec cette petite moue innocente. Elle savait toujours rebondir sur ses pattes, Grace. Même si elle parlait parfois un peu trop. Sans vraiment réfléchir, elle admit à demi-mots qu’elle et Celeste ne s’étaient pas contentées que de Boston. Elle avait sans nul doute des choses à lui raconter, mais ce ne serait pas pour tout de suite. Elle voulait profiter uniquement de ces retrouvailles. Alors quand elle entendit la question de son mari, la belle éluda volontairement le sujet. – On a visité... Les environs. Un sacré euphémisme. Mais, déjà, elle se blottissait à nouveau contre l’homme de sa vie pour retrouver son odeur. C’était difficile de contenir ses ardeurs, vraiment difficile. La seule chose qui l’aidait à le faire, c’était la présence de leur fille à quelques mètres seulement. Elle sourit malicieusement en entendant la promesse qu’il lui offrait avant de reculer son visage à peine, juste assez pour croiser le regard de William avec le sien. – Il faudra me tenir éveillée. J’ai eu presque vingt-quatre heures de vol tu sais… Elle le cherchait. Elle était plus que réveillée à cet instant. Puis, avec sa présence à quelques centimètres, elle ne pourrait pas faire autrement qu’être pleinement éveillée. Mais elle finit reposer son regard sur la petite Haylee qui revenait auprès d’eux avec l’un de ses cadeaux… Un peu prématuré, certes, pour ne pas changer. William lui fit d’ailleurs vite remarquer qu’il y avait encore beaucoup de temps avant que leur fille n’entre à l’université. – L’ambition n’attend pas ! affirma-t-elle avec beaucoup d’assurance. Pour cause, elle savait qu’elle voulait elle-même être créatrice de mode alors qu’elle n’avait encore qu’une huitaine d’années. Elle était comme ça, Grace. Un peu excessive sur les bords, trop pressée de tout, mais c’était parce qu’elle vivait à cent à l’heure. Seulement son époux avait tout à fait raison. Il fallait déjà qu’ils se décident pour l’école maternelle avant de penser à l’université, hum. – Oui, c’est vrai ! Si elle n’a pas une bonne école, elle ne sera jamais prise à Harvard. lança-t-elle très sérieusement au sujet de sa nouvelle lubie. Elle regardait toujours la petite fille découvrir tous ses cadeaux, pour la plupart des vêtements mais aussi quelques jouets. Elle avait l’être tellement heureuse. La voix terriblement tendre de William la sortit doucement de ses rêveries, la poussant à reporter son attention sur lui. – Me reposer maintenant alors que je vous retrouve à peine ? Alors là, non ! Ce n’était vraiment pas ce dont elle avait envie. Puis, elle savait que si elle s’allongeait maintenant… Elle risquerait de dormir pendant des heures, décalage horaire oblige. Il valait mieux qu’elle reste debout. Elle n’avait pas vraiment de notion de l’heure qu’il était. – Et vous, vous avez mangé ? demanda-t-elle d’ailleurs soudainement en prenant ses mains pour entrelacer ses doigts à ceux de son époux.




CODAGE DE MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 4088
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Well, me I fall in love with you every single day - Graal Sam 14 Avr - 23:09



~ GRAAL ~
"Well, me I fall in love with you every single day." ღ

Elle pouvait bien la taquiner autant qu'elle le voulait, ce n'était pas du tout une partie de plaisir pour William. Il avait accepté de ce maquiller uniquement pour passer le temps à sa fille et puis c'est pas comme si elle lui avait laissé le choix. Il était prêt à tous pour lui remonter le moral en particulier quand sa mère n'était pas là pour elle ! Bon c'est vrais que tous lui passer n'était une une excellente idée, c'était même tous le contraire puisque depuis le début ils c'étaient mit d'accord sur le fait qu'ils ne devaient pas trop la gâter au risque d'en faire une petite peste, ce qu'ils voulaient à tous prix éviter. Haylee était déjà très maligne pour son âge et c'était tellement facile pour elle ne mener ses parents par le bout du nez. - J'ai dis oui uniquement pour que ça lui fasse passer un moment, elle s'ennuyait et elle avait besoin de s'occuper et ... je sais même pas pourquoi j'essaie de me justifier ! Il ce sentait déjà bien assez ridicule comme ça pour en rajouter. Il avait fait ça pour passer un moment avec sa fille rien de plus. Mais il n'était pas le seul à craquer pour sa fille, puisque elle aussi ! D'une toute autre façon mais tous de même ! Grace lui avait rapporté tous un tas de cadeau alors qu'elle n'était pas non plus censée le faire, un paquet ou deux pourquoi pas .. mais là c'était presque une valise complète. - Oh je sais ! Mon cadeau me convient déjà très bien, j'ai même hâte de le déballer ! Mais tu ne crois pas que tu as un peu ... abusé sur les achats ? Mais l'excuse c'est qu'elles n'avaient pas juste visité Boston avec Céléste, oh non et ce n'était pas pour tous de suite qu'il aurait les détails puisqu'elle resta assez évasive sur le sujet pour qu'il arrête de poser des questions. - Ah donc ce n'était pas juste une virée à Boston, je compte bien que tu m'explique tous ça tu sais que je te ferais cracher le morceau de toute façon ! Tu parles, pour le faire taire elle ne trouva rien de mieux que de venir ce blottir de nouveau dans ses bras, de quoi lui faire oublier toute cette conversation afin de reposer son regard sur leur princesse qui déballait ses cadeaux avec une certaine impatience. - Tant fait pas pour ça ! J'ai les moyens de te tenir éveillé, ou alors je peux juste prendre soin de toi, un bon bain chaud, un bon massage et peut être un câlin pour finir tous ça. Souriant presque rêveur, il l'avait tellement attendu ce moment, celui ou il allait la voir franchir la porte de la maison, qu'il avait déjà eu tout le temps d'imaginer le moment de leur retrouvailles. La fixant quelques secondes avant de regarder de nouveau Haylee qui s'approchait d'eux pour leur montrer son premier cadeau, William ne put s'empêcher de rire. Oui un peur prématuré comme cadeau puisqu'elle n'était pas encore prête à entrer à l'université mais cela dit, Harvard était déjà un très bon choix même si elle en était encore très loin. - Et du calme, ils ne ce basent pas sur la maternelle ! Elle a encore tous son temps pour faire ses preuves ! On en reparlera à tête reposé mais il y a beaucoup de bonne école en ville. Oui ils auraient tous le temps voulut, maintenant Grace avait certainement besoin d'un peu de repos après tant d'heure de vol et il pouvait tous à faire comprendre, mais la jeune femme n'y voyait pas du tout de cette façon. Elle venait de les retrouver alors hors de question pour elle de ce reposer, préférant plutot profiter de leur présence. - On va pas s'envoler tu sais ! On va juste profiter de cette journée tous les trois ! Au calme si ça te vas ! Ils étaient au beau milieu de l'après midi, début d'après midi même. - Oui, pourquoi tu as faim ? Tu veux que je commande quelques chose ? Entrelaçant ses doigts aux sien, il l'attira de nouveau contre lui pour lui voler un doux baiser plongeant de nouveau son regard dans le sien. - Bon, je vais aller m'enlever tous ce maquillage, je commence sérieusement à me sentir ridicule ! Dit il en souriant tendrement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7181
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Well, me I fall in love with you every single day - Graal Dim 15 Avr - 12:40


 

 
 


« Well, me I fall in love with you every single day. »
Graal ღ  

 



A peine arrivée à la villa, la jolie blonde reprenait déjà l’une de ses habitudes préférées, celle de taquiner son mari. Elle aurait bien voulu commencer par autre chose mais elle ne pouvait pas pour le moment. Alors elle s’amusait innocemment à l’embêter. Et il fallait dire que, pour le coup, il lui offrait lui-même cette occasion sur un plateau avec tout ce maquillage sur le visage. Ce qui était le plus drôle, pour elle, c’était qu’il tombait tout de suite dans le panneau en se justifiant comme un coupable alors que… Elle voulait juste le titiller un peu. Tandis qu’il s’expliquait une nouvelle fois, sans qu’elle ne lui ait rien demandé, le jeune homme s’arrêta net en avouant ignorer pourquoi il se justifiait. Il déclencha un rire de Grace qui lui répondit aussi avec amusement. – Moi non plus ! Il se doutait bien qu’elle cherchait juste à le taquiner. Elle n’attendait pas d’explication à cette scène. Il jouait avec leur fille, et s’il acceptait pour ce faire de se laisser maquiller, il en avait tout à fait le droit. Même si, de son côté, William ne se gêna pas pour lui faire remarquer qu’elle avait abusé sur ses achats. Certes, c’était sans doute un petit peu vrai. Elle avait une valise entière uniquement pour ce qu’elle avait pu acheter sur place mais… Elle n’y pouvait rien si elle avait la fièvre acheteuse. – Mais je ne peux pas faire autrement ! C’est de l’oniomanie William, c’est une maladie très sérieuse tu sais. assura-t-elle d’un ton tout à fait sérieux également. Il allait se dire qu’elle se fichait de lui. Elle le rendrait fou un jour, elle le savait. Et encore, ce serait sûrement pire lorsqu’elle lui aurait raconté tout ce qu’elle avait pu faire durant ce séjour aux Etats-Unis. Mais, pour l’heure, la jeune femme enchaînait pirouette sur pirouette pour lui faire oublier le sujet. Elle débordait d’imagination quand elle voulait. Retrouvant son sourire le plus aguicheur, elle le contemplait de son regard charmeur. – Oh tu vas me torturer alors ? Voilà qui devient intéressant. affirma-t-elle d’une voix malicieuse avant de se rapprocher à nouveau de lui pour lui voler un baiser. Autant pour clôturer le sujet que pour retrouver le goût enivrant ses lèvres. Blottie contre lui, elle savourait ce contact tout en rêvant d’en avoir un bien plus intense encore. Les yeux posés à nouveau sur sa fille, elle ne perdait pas pour autant une miette des paroles de William. Elle se mordit la lèvre en reposant son regard sur lui. – Hum, on peut aussi commencer par le câlin ? Elle était impatiente comme une enfant qui réclamait son dessert avoir de terminer son plat. Mais il fallait dire qu’elle n’était pas sûre qu’un bain brûlant ou un massage ne parviennent à la tenir éveillée… Bien au contraire. Et puis, elle était surtout pressée de retrouver l’homme de sa vie. Après une semaine passée loin de lui, le contraire aurait été inquiétant. Mais, patience, elle le retrouverait bien vite.

Pour l’heure, la jeune femme gardait un œil sur sa fille tout de même, appréciant à sa juste valeur le beau sourire qu’elle avait sur les lèvres devant ses cadeaux. Elle était si belle, si craquante. Même s’ils avaient tendance à la traiter un peu trop comme une princesse, elle n’en était pas moins une petite fille simple qui savait se réjouir d’un rien. C’était l’une des choses qu’elle aimait le plus chez sa fille, Grace. Elle avait l’air tellement heureuse pour ce simple tee-shirt dont elle ne comprenait d’ailleurs même pas la signification, contrairement à son père qui se mit tout de suite à rire. Celui-ci tentait de rappeler à sa femme qu’ils avaient largement le temps, mais elle reprit aussitôt. – Ils se basent sur le lycée, et pour le lycée ils se basent sur le collège. Et pour le collège, sur l’école primaire, et pour l’école primaire ils regardent la maternelle ! On va donc lui trouver la meilleure maternelle de la ville ! assura-t-elle avec évidence en haussant négligemment les épaules alors qu’il devait sûrement se demander à quel point elle était folle. Mais elle n’y pouvait rien si elle était de nature excessive… Et tous les cafés qu’elle avait bus n’allaient pas la rendre plus calme. A vrai dire, seule la présence de son mari pouvait arriver à un tel miracle. Pour le moment, elle refusait de se reposer mais passer la journée tranquillement avec eux lui convenait très bien. – Ça me va parfaitement. déclara-t-elle avec un tendre sourire. A sa question, elle secoua la tête négativement. – Non merci, ça va aller. Lorsqu’il l’attira contre lui, la belle se laissa faire sans protester pour prolonger amoureusement son baiser. Elle acquiesça d’un simple signe de la tête à ses paroles avant de se détacher enfin de lui et le laisser s’éloigner. Mais elle fut incapable de retenir une dernière taquinerie. – Je te prête mon démaquillant pour cette fois, mais il faudra penser à t’en acheter un. Elle lui adressa un sourire tout en malice avant de se retrouver seule avec sa fille. Avec elle aussi, elle avait beaucoup de temps à rattraper.





 CODAGE DE MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Well, me I fall in love with you every single day - Graal

Revenir en haut Aller en bas

Well, me I fall in love with you every single day - Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: mount victoria. :: habitations.-