Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Knowledge is power ♪ Biki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 50
▵ arrivé(e) le : 09/05/2018
▵ avatar : Gigi Hadid

MessageSujet: Knowledge is power ♪ Biki Sam 12 Mai - 21:08

On ne pouvait pas dire que Cara ait énormément dormi. Trop de souvenirs, d'émotions d'un coup pour supporter la chose et faire comme si de rien n'était. Non, vraiment, il aurait fallut être une pierre pour se pointer telle une fleur en feignant de ne rien ressentir. L'italienne avait dans les yeux la force de son cœur, tandis qu'elle tâchait de ses fermer, profitant d'une douche bien méritée et salvatrice. Une chance que le début de son contrat ne soit pas aujourd'hui, lui laissant encore deux petits jours de répit histoire de s'acclimater au fuseau horaire ainsi qu'à la ville, une fois encore. Mais sa délectation ne fut que de courte durée, car au beau milieu de sa douche, la blonde entendit frapper. Une fois, puis une deuxième, lui faisant limite sentir l'urgence de la situation. S'habillant d'une simple serviette autour de son corps encore bien humide, n'ayant même pas le temps de chercher un peignoir, Cara accourut pour ouvrir, légèrement désappointée. Je n'ai rien commandé... avait-elle commencé avant de tomber nez à nez avec Ciarán, dont elle n'attendait nullement la visite. Oh... entre, ne reste pas dans le couloir ! l'invita-t-elle en se poussant, tâchant de cacher son trouble autant que possible. Une urgence à l'hôpital ? Je n'ai pas encore de biper, mais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OMG ! un alien débarque sur al.
avatar
OMG ! un alien débarque sur al.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 39
▵ arrivé(e) le : 09/05/2018
▵ avatar : tobias sorensen.

MessageSujet: Re: Knowledge is power ♪ Biki Sam 12 Mai - 21:21

Tu ne dormais plus. C'était pire qu'une nuit de garde sans aucun répit. Non, tu comatais dans ton lit parce qu'il n'y avait pas de boulot, et tu fixais le plafond en caressant le poil de ta chienne qui semblait être le seul semblant de réconfort que tu pourrais espérer. Dès que tu avais quitté Cara, tu avais tenté de joindre Ellen en vain. Disons même que tu l'avais harcelé. Et ce n'est que le lendemain qu'enfin tu finissais par en avoir des nouvelles ! Et les nouvelles n'étaient pas bonnes. Tu avais dû lui tirer les vers du nez, râlant à souhait, expliquant que Cara était là pour qu'enfin elle daigne lâcher le steak. Fallait-il préciser qu'il t'avait fallu encaisser le choc ? Sûrement pas. Partagé entre le besoin de digérer l'information, et la nécessité d'aller la voir, tu avais fini par ne plus te contrôler jusqu'à être devant sa porte. Ta main passa à ta joue, frottant doucement ta barbe de trois jours en la voyant apparemment tout droit sortie de la douche en petite serviette. Parfait timing, Halstead. Entrant donc tu grimaçais. Quoi ? Non! Quand même bien c'était le cas.. je n'serais pas celui qui viendrait te chercher ! Tu n'avais pas besoin de lui expliquer mais par nervosité tu le stipulais. Pourtant là tu te disais bien que sa réplique n'était livrée ainsi que sur le coup de la surprise. Après tout rien ne laissait présager que tu te pointerais. C'était trop tôt. Nerveux tu finissais par t'asseoir ce qui était un petit canapé, et appuyant tes avant-bras sur genoux tu finissais par dire. Tu veux bien enfiler quelque chose.. ? Histoire de ne pas te perturbé plus que ça ? Oui carrément entre autres. Mais pas seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 50
▵ arrivé(e) le : 09/05/2018
▵ avatar : Gigi Hadid

MessageSujet: Re: Knowledge is power ♪ Biki Sam 12 Mai - 21:33

La surprise était de taille, en effet. Cara en oublia même totalement la tenue plus que suggestive dans laquelle elle se trouvait, tandis que Ciarán pénétrait dans sa suite sans que sa venue ne soit préparée. Imaginée. Encaissée. Pire, si l'italienne connaissait la raison de ladite venue, sûrement aurait-elle voulu disparaître sur le champ. Mais en attendant, elle tâchait de savoir le pourquoi du comment, armée d'une maladresse dont elle seule avait le secret. Vrai... puis il doit quand même y avoir suffisamment de toubibs pour gérer jusqu'à ma prise de fonction ! fit-elle valoir dans un rire nerveux, qui ne la quitta pas lorsque son premier amour lui fit remarquer la légèreté de sa tenue. Nouveau rire. J'enfile un truc tout de suite ! s'était-elle exclamée en filant dans la salle de bain pour chercher un peignoir, celui là même qu'elle aurait dût enfiler dès le départ. Plus visible, Cara fut ainsi de retour, un énorme point d'interrogation dans le regard qui lui ne disparaissait pas. Elle s'assit pourtant en face de Ciarán, l'observant de près, avant de reprendre, d'une voix douce : tu peux te servir tout ce que tu veux dans le minibar mais... qu'est-ce qui t'amène ? Pitié ne joue pas au mystérieux cette fois tu me stresses... D'ordinaire l'italienne s'en accommodait très bien mais là, son instinct semblait la mettre en garde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OMG ! un alien débarque sur al.
avatar
OMG ! un alien débarque sur al.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 39
▵ arrivé(e) le : 09/05/2018
▵ avatar : tobias sorensen.

MessageSujet: Re: Knowledge is power ♪ Biki Sam 12 Mai - 21:48

Elle riait une première fois, et ça aurait du suffire à désamorcer quelque chose chez toi. Mais non. Tu étais bien trop nerveux, anxieux, choqué. Pourtant c'était plutôt bon signe. Cela dit ce n'était pas ce que tu avais voulu dire en lui disant que certainement tu ne serais pas celui qui serait venu la chercher en cas d'urgence. Non par chance, il n'y avait aucune urgence et tu n'étais nullement sur ton lieu de travail. Tu n'étais même pas en état de toute façon. Un second rire se fit entendre, alors qu'elle promettait d'enfiler quelque chose, et là tu osais te dire que malgré la fin de votre soirée, la veille, elle ne t'en voulait pas, qu'importe à quel point tu avais nuancé tous ces propos. En attendant, toi tu te demandais à cet instant comment amené la chose, et tu n'étais clairement pas inspiré. Mais voilà que tu oubliais à quel point elle était prévenante et parfaite avec toi. Le mini-bar était une solution. Alors bien qu'elle se soit installé face à toi, tu as préféré répondre à son invitation en te levant. Saisissant la première bouteille qui te tombait sous la main, tu te servais un fond de verre que tu avalais avant de dire. Cette fois.. je sais tout.. Disais-tu sourcils plissés, l'air soucieux, tracassé, révolté. .. ou presque. Tu n'avais pas les détails. Mais tu savais qu'elle avait donné naissance à une fille qui aujourd'hui n'était plus. C'était pire que tout ce que tu avais pu imaginé. Déposant ton verre sur le mini-bar, tu finissais par ajouter. .. et je suis désolé, pour tout. Fallait-il seulement développé le tout, à commencer par sa perte pour finir en fin d'énumération par ce que tu étais. Ce mec qu'elle avait aimé, pas foutu d'être assez en plus d'avoir été absent et d'avoir manqué de tact la veille. Une forme de désarroi se voyait dans tes yeux, et tu l'approchais timidement comme par crainte qu'elle ne fuit, ou par crainte de ne pas être voulu à ses côtés après ça, qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 50
▵ arrivé(e) le : 09/05/2018
▵ avatar : Gigi Hadid

MessageSujet: Re: Knowledge is power ♪ Biki Sam 12 Mai - 22:01

Si Cara avait ri précédemment, son angoisse grandissait exponentiellement au fil des secondes. Elle n'attendait plus qu'une chose : la raison. Ciarán ne faisant jamais rien qui ne soit pas motivé par quelque chose, l'italienne attendait d'en connaître le pourquoi. Puisque cela n'avait rien à voir avec l'hôpital, alors leur ancien couple en était peut-être la cause... à ce stade, la jeune femme avait à la fois raison ou tort. Une fois que son premier et seul amour se fut servi un fond de verre, la bombe fût lâchée. Insupportable. Imprévisible. Les mains de Cara s'étaient aussitôt mises à trembler face à ce deuil qu'elle se jugeait incapable de faire : quel parent pouvait enterrer sans enfant ? Aucun. Pas sans en garder de lourdes séquelles, en tout cas. Comment... articula-t-elle alors que tout s'accélérait pour elle : son pouls, ses gestes, ses émotions... n'y tenant plus, la demoiselle se leva, lui tournant le dos pour cacher les larmes qui coulaient déjà, traitresses. Les excuses de Ciarán ne lui rendraient ni ces quatre années, ni sa fille, partie trop tôt, à cause d'une erreur de diagnostic. Et tu es désolé pour quoi, exactement, hein ? Cette fois, la colère parlait. Une colère sourde et incontrôlable qui l'incita à lâcher tout ce qu'elle cachait depuis quatre ans, et à se rapprocher de lui, après s'être retournée. D'être parti ? De nous avoir volé quatre précieuses années que l'on ne pourra jamais plus rattraper ? D'être prêt à refaire exactement la même chose si l'occasion se représentait ? Je t'en prie explique moi de quoi tu es désolé exactement Ciarán Halstead parce que cela m'intéresse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OMG ! un alien débarque sur al.
avatar
OMG ! un alien débarque sur al.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 39
▵ arrivé(e) le : 09/05/2018
▵ avatar : tobias sorensen.

MessageSujet: Re: Knowledge is power ♪ Biki Dim 13 Mai - 14:14

Tout était allé tellement vite dès le moment où tu avais lâché la bombe. Elle t’avait d’emblée prié de ne pas jouer les mystérieux, ce qui n’avait d’ailleurs pas été ton intention. Mais il fallait bien le reconnaître, tellement perturbé, tu en finissais maladroit. Sans prévenir tout laissait penser à une cascade de reproches qui te tomberait dessus. Un peu tout ce qu’elle ne t’avait pas véritablement et ouvertement reproché en quatre ans, et sûrement plus encore. Là, tu reconnaissais l’italienne en colère. Et en deux ans de relation, elle n'avait été que rarement véritablement en colère contre toi. Cela avait toujours été nuancé. Je... je suis désolé d’avoir permis que tu puisses obtenir ce que tu voulais pour finir par lui dire adieu si injustement. Le pire au milieu de tout ça, c’est qu’elle était ici en Nouvelle-Zélande, et que tu te doutais que son éloignement de Boston, et de son bébé ne devait pas être une mince affaire. Qu’importe qu’elle ne soit plus. Elle reposait en paix certes, mais loin d’ici. Bambi regarde-moi. Oui tu l’avais appelé Bambi. Prenant sa main dans la tienne, tu glissais ton autre main à sa joue. Je suis parti pour que tu puisses un jour avoir l’espoir d’être mère, et tu l’es. L’unique chose que je regrette c’est de ne pas avoir été là pour empêcher ce qui lui est arrivé, de ne pas avoir été là pour toi.., il faut que tu me crois. La vie était sacrément injuste et face à tout cela tu étais pris aux tripes. Il avait fallu sept ans pour qu’on te retire à tes géniteurs. Sept ans et un quasi coma éthylique pour se rendre compte que tu avais été un enfant en danger. Elle, elle pourrait couvrir d’amour un orphelinat entier, et à peine avait-elle eu le temps de goûter à ses aspirations qu’elle avait dû faire ses adieux à son enfant, et ça, ça te révoltait. La seule chose que tu voulais à cet instant c'était l'avoir tout contre toi, la prendre dans tes bras, l'apaiser. Mais tu craignais de n'être que celui qui était à blâmé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 50
▵ arrivé(e) le : 09/05/2018
▵ avatar : Gigi Hadid

MessageSujet: Re: Knowledge is power ♪ Biki Dim 13 Mai - 18:06

Cara n'avait pas envie de parler davantage de ce qui s'était passé. Pire, elle ne voulait surtout pas savoir ce que Ciarán savait ou ignorait dans l'affaire. L'envie de résidait pas plus dans le fait de le combler de reproches, alors qu'en quatre ans, elle ne s'était jamais montrée capable de le faire. Cet amour si destructeur, secouant encore son cœur et son corps à son égard, l'empêchait totalement de se conduire de façon brutale ou même cruelle. Ou tout du moins, pas de façon extrêmement nuancée. Tu te rends compte maintenant à quel point ta fuite à New York était ridicule ? Combien tout ça nous a coûté quatre ans ? Mamma mia... jura-t-elle en italienne, comme elle savait si bien le faire, qu'elle soit simplement en colère, révoltée ou bien résignée. Pour l'heure, la résignation se faisait plus forte tandis qu'elle se laissait tomber sur l'un des sofas, yeux rivés vers le sol. Tout ceci ne servait à rien. Connaissant Ciarán tel qu'elle le connaissait, il devait se dire que cela avait au moins apporté un brin de maternité à son italienne, même si tout ceci n'avait été que de courte durée. Sauf que Cara n'y voyait que tristesse, perte et désolation, là où leur couple aurait pu se renforcer, s'épanouir plus encore et devenir indestructible... même sans enfants. Inutile de t'excuser je sais très bien que tu agirais de la même manière si la situation se représentait. Tu n'as jamais compris pourquoi j'étais avec toi, ce que je ressentais pour toi ni pourquoi je te disais que toi et moi, c'était plus fort que tout le reste. Alors oui, j'aurais préféré rester sans enfants mais ne pas me retrouver seule, seule à crever après tout ce qui m'est arrivé d'autre ! Je suis... fatiguée. Fatiguée de voir que finalement, je suis la seule à me battre contre des moulins à vents et que tout ceci ne sert à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OMG ! un alien débarque sur al.
avatar
OMG ! un alien débarque sur al.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 39
▵ arrivé(e) le : 09/05/2018
▵ avatar : tobias sorensen.

MessageSujet: Re: Knowledge is power ♪ Biki Lun 14 Mai - 16:25

Apparemment tu avais pensé, corps et âme, qu'elle pourrait réaliser ce que tu ne pouvais lui offrir si tu la quittais. Si tu disparaissais pour la laisser faire de la place à un autre, puis certainement à des enfants. Mais ce que tu n'avais pas vu venir c'était que malgré sa perte, elle en soit encore à te reprocher d'être parti, d'avoir tout gâché. Comme si malgré sa joie passée d'avoir eu une fille, malgré le deuil de sa fille, Cara n'avait jamais cessé de te regretter. Comme si ces quatre ans perdus restaient encore et toujours du pur gâchis. Étais-tu donc trop humble pour accepter tant d'affection ? Manquais-tu à ce point de confiance en toi ? Finalement qu'est-ce qui clochait autant avec toi ? C'était la question que tu te posais à cet instant précis. Elle s'était éloignée de toi, et cette fois tu ne l'avais pas suivi. Comme si les pensées que tu avais en tête te paralysaient. Incapable de d'exprimer ce que tu ressentais, incapable même d'identifier ce que tu ressentais. Tu restais silencieux un moment, encaissant difficilement le fait de l'entendre te dire à quel point elle était épuisée. Tu étais déchiré de l'intérieur et incroyablement tendu. T'asseyant sur son lit tu finissais par dire en la regardant. Peut-être que tu as raison.. J'imagine je n'ai jamais compris pourquoi, ni même comment. Elle venait de mettre en lumière l'une des plus grosses problématiques que tu avais infligé à votre couple. Une part de toi s'était toujours pensé pas à la hauteur pour elle. Difficile de nier que longtemps tu avais eu cette peur de merder et de la faire souffrir. Puis, tu étais comme persuadé que le destin ne pouvait pas t'être aussi favorable. Pas toi. Elle pour toi, ça avait toujours été difficile à réaliser. Et aujourd'hui ça l'étais bien plus quand on sait ce qu'elle avait vécu. Tu te frottais la nuque, pas certain de vouloir partir, et pourtant pas totalement à ton aise en la voyant ainsi, et en te posant toutes ces questions.


Dernière édition par Ciarán S. Halstead le Lun 14 Mai - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 50
▵ arrivé(e) le : 09/05/2018
▵ avatar : Gigi Hadid

MessageSujet: Re: Knowledge is power ♪ Biki Lun 14 Mai - 20:37

Cara ne lui en avait fait part deux ans plus tôt, il est vrai, mais son départ restait un épisode douloureux et inconsolable. Pire, elle n'était pas certaine de réellement se remettre d'une histoire pareille. Comment diable pouvait-on aimer à ce point, d'une façon aussi totale et faire mine de trouver son bonheur ailleurs ? Impossible. Si Ciarán y parvenait, alors qu'il lui donne sur le champ le remède miracle, car l'italienne était preneuse. Ne va surtout pas croire que je me suis mise en couple après toi, ou que j'ai été heureuse. Impossible de se donner totalement à quelqu'un et d'ensuite dire adieu à ce sentiment... en tout cas, moi, je n'ai jamais pu expliqua-t-elle, les yeux rivés sur ses mains, qu'elle triturait de façon nerveuse jusqu'à se faire légèrement saigner une petite plaie au pouce. Trois fois rien, mais cette douleur rendait tout ceci réel : le jeune homme se trouvait bel et bien en face d'elle, et ils avaient cette conversation. Savait-il cependant que Cara n'était devenue mère que par accident, goûtant ce bonheur éphémère sans même l'avoir cherché ? Peu probable. Si Ellen savait tout en la matière, elle ne l'avait probablement pas confié à Ciarán, qui semblait aussi perdu que l'italienne à ce moment précis. Pire encore, à la lumière de cette problématique ayant toujours été la sienne, elle se demandait ce qu'il faisait encore là. Et en te rendant compte de cela, tu vas fuir, encore une fois, parce que c'est plus facile ? Cette fois, Cara ne voulait pas que la question soit rhétorique. Elle espérait une véritable réponse. En vain ? Un seul être au monde se trouvait dans la capacité de le lui dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OMG ! un alien débarque sur al.
avatar
OMG ! un alien débarque sur al.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 39
▵ arrivé(e) le : 09/05/2018
▵ avatar : tobias sorensen.

MessageSujet: Re: Knowledge is power ♪ Biki Mar 15 Mai - 11:19

Tu ne pouvais pas nier le fait que l'entendre te dire qu'elle n'avait pas su aimer après toi te faisait autant de plaisir que de mal. Une part de toi s'en accommodait et l'autre se désolait de voir qu'elle souffrait. Et au milieu de tout ça tu avais cette incompréhension qu'elle avait si pointée. Pourquoi t'avait elle aimé ? Pourtant autant ? Pourquoi si pleinement, pourquoi toi. Avec le temps tu avais compris que Patty avait appris à t'aimer autant grâce à l'amour qu'elle avait porté à Russel, ton grand-père. Mais à part ces Russel et Patty, personne ne t'avait autant aimé et respecté. Autant qu'elle était véritablement la seule. Restant assis sur le lit, tu buvais ses paroles, tu les encaissais. Perplexe, tu finissais par faire un léger non de la tête avant de dire. Arrête avec ça. Ça n'avait rien de facile. J'ai jamais eu de décisions aussi difficiles à prendre. Il fallait qu'elle te croit là-dessus, aussi compliqué que cela puisse paraître. Cet épisode à l'hôpital où véritablement vous aviez perçu vos différences t'avait énormément atteint. La remise en question qui s'en était suivie avait été brutale et sans pitié. Pour autant, allais-tu fuir maintenant ? Non. Mais savais-tu seulement ce que tu faisais là en restant ? Non plus. Tout ce que tu savais c'est que tu ne voulais pas tourner le dos une fois en phase de crise. Et si toi, tu n'as pas pu, comment tu peux imaginer que moi je puisse y arriver ? Je ne peux pas non plus, et c'est même bien plus que ça, je ne veux pas ! Voilà qui te rappelait le tout début de votre histoire. Quand elle te reprochait de ne pas pouvoir être elle et pourtant de ne pas vouloir la voir avec d'autres. A l'époque tu lui avais suggéré de se faire nonne ! Quel culot. Alors si toi aujourd'hui tu n'avais pas fait vœu de chasteté, ton cœur n'en restait pas moins hors service. Aucune attache, des simples parties de jambes en l'air futiles, et un souvenir bien trop présent de ton italienne. Voilà ce qui rythmait ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Knowledge is power ♪ Biki

Revenir en haut Aller en bas

Knowledge is power ♪ Biki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: wellington central. :: brentwood hotel.-